Martineau (Gérald)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme d'affaires (commerce) né en 1902 à Québec.

Études à l'Académie Jacques-Cartier et à l'Académie commerciale de Québec.
Conseiller du Parti de l'Union nationale-UN de la division des Laurentides (1946-1959), puis de la division de Lauzon (1959-1967) au Conseil législatif de la province de Québec-CLPQ.
Trésorier du Parti de l'Union nationale-UN.
Accusé en 1963 de fraude et de conspiration en même temps que Joseph-Damase Bégin et Antonio Talbot à la suite du rapport de la Commission royale d'enquête présidée par le juge Élie Salvas, il est reconnu coupable d'avoir accepté des ristournes en faveur de tierces personnes (la caisse de l'Union nationale) et est condamné à 3 mois de prison. Démissionne alors de son poste de Conseiller législatif,
Décès en 1968 à Sainte-Foy.

  • Députés à l'Assemblée législative, à l'Assemblée nationale ou conseillers législatifs soupçonnés, accusés, ou reconnus coupables d'actes criminels :


Bérard, Louis-Philippe (1858-1925)
Bergevin, Achille (1870-1933)
Bouc, Charles-Jean-Baptiste (1766-1832)
Boisseau, Armand (1887-1962)
Bouchard, Daniel (1968-)
Caldwell, John (1775-1842)
Grégoire, Gilles (1926-2006)
Ledoux, Gaston (1915-1970)
Martineau, Gérald (1902-1968)
Mousseau, Joseph-Octave fils (1875-1965)
Roy, Philippe-Honoré (1847-1910)
Tomassi, Tony (1971-)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)