Manic-3 ou René-Lévesque (réservoir et centrale hydroélectrique)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Barrages haut de 107 m et de 395 m de longueur en crête et de 732 m de largeur à la bas.

Construits entre 1970 et 1976 sur la rivière Manicouagan pour l'alimentation d'une centrale hydroélectrique souterraine de 1 183,2 MW.
La caverne qui loge la centrale a une longueur de 177 m, une largeur de 23 m et une hauteur de 36 m.
Hauteur de chute : 94,19 m.
Le 22 juin 2010, le premier ministre du Québec, Jean Charest, annonce que cet aménagement hydroélectrique sera dorénavant appelé René-Lévesque en l'honneur de René Lévesque, premier ministre du Québec (1976-1985).

Voir Hydro-Québec (entreprise de services).

  • Toponymie -


Manic est un diminutif du nom de la rivière Manicouagan. Le chiffre indique la situation de cette installation par rapport aux installations aménagées ou à être aménagées le long de la rivière, le plus petit chiffre désignant le site le plus proche de l'embouchure de cette dernière.

  • Repères géographiques -


Région touristique de Manicouagan (Côte-Nord).

  • Accès : Route 389 via Route 138.

Carte 16.

Carte 16 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)