Letendre (Rita)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Études à l'École des beaux-arts de Montréal-ÉBAM, puis auprès de Paul-Émile Borduas.
Sa mère, Anne-Marie Ledoux, était abénaquise et son père, Héliodore Letendre, canadien-français.
Sa famille déménage à Montréal lorsqu'elle a 12 ans ; comme sa mère travaille dans les hôtels de Montréal et son père dans une usine de guerre, elle, qui est l'aînée de la famille, doit abandonner ses études pour en prendre soin.
En 1948, elle s'oriente vers la peinture.
Elle rencontre Ulysse Comtois qui sera son compagnon pendant 13 ans.
D'abord figurative, elle devient automatiste, plasticienne, coloriste, puis hard-edge.
Lors d'un voyage en Italie en 1962, elle rencontre Eloul Kosso, un sculpteur juif qui deviendra son compagnon ; elle l'accompagne en Californie où il est invité comme professeur à la University of Long Beach ; cette université l'invite à peindre une murale de 24 pieds (7,3 m) par 21 pieds (6,4 m) ; le couple s'installe par la suite à Los Angeles, à New York, puis à Toronto où il multiplieront les expositions, ensemble ou séparément, jusqu'à la mort de Kosso en 1995.
Elle s'installe à Longueuil en 2004, mais en 2010, elle résidait à Toronto.

  • Distinctions -


Officier de l'Ordre national du Québec-OONQ (2002).
Officier de l'Ordre du Canada-OOC (2005).
Prix du Gouverneur général du Canada-GGC pour les arts visuels et les arts médiatiques (2010).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)