Letellier de Saint-Just (Luc)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (notaire) né en 1820 dans la seigneurie de Rivière-Ouelle (162).

Études à l'école primaire de Rivière-Ouelle, à l'école primaire de Kamouraska, au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et au Séminaire de Québec.
Député de Kamouraska à la Chambre d'assemblée du Canada-Uni (1851). Conseiller de la division de Granville au Conseil législatif du Canada-Uni-CLCU (1860-1867). Sénateur du Parti libéral de la division de Granville (1867-1876).
Ministre de l'Agriculture du Canada dans les cabinets Macdonald-Dorion (1863-1864) et d'Alexander Mackenzie (1873-1876).
Lieutenant-gouverneur de la province de Québec (1876-1879).
Destitue le gouvernement conservateur de Charles-Eugène Boucher de Boucherville le 25 février 1878, puis est lui-même destitué le 25 juillet 1879 après les élections de 1878. Sa décision et son résultat permettent de définir les limites réelles du pouvoir du lieutenant-gouverneur.
Arrière petit-fils de François Tellier ou Letellier. Petit-fils de Michel Tellier ou Letellier. Sa mère, Marie-Sophie Casgrain, était la fille aînée du seigneur de la Bouteillerie. Beau-frère de Jean-Baptiste Couillard Dupuis. Neveu de Philippe Panet.
Décès en 1881 à Rivière-Ouelle.

  • Distinctions -


La rue Saint-Just de Montréal et le canton de Letellier proclamé en 1866 et situé au sud-ouest de Sept-Îles dans la région touristique de Duplessis (Côte-Nord) honorent sa mémoire.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)