Lemieux (Rodolphe-Toussaint)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Homme de loi (avocat) né en 1866 à Montréal.

Professeur de droit à l'Université de Montréal-UdeM.
Député du Parti libéral du Canada-PLC de Gaspé (1891-1911 et 1917-1930), de Nicolet (1904-1906), de Rouville (1911-1917), puis de Maisonneuve (1917-1921) à la Chambre des communes-Cdesc.
Procureur général du Canada (1904-1906), ministre des Postes (1906-1911), puis ministre de la Marine et des Pêcheries (1911) dans le cabinet de Wilfrid Laurier.
En 1907, une importante immigration au Canada de Japonais qui doivent émigrer à cause d'une surpopulation de leur pays ; à la suite d'une émeute à Vancouver, Colombie-Britannique ; une manifestation antiasiatique dégénère en émeute dans le quartier japonais de Vancouver. Le gouvernement du Canada envoie Rodolphe Lemieux au Japon ; il part au Japon afin d'y établir une relation diplomatique indépendante de l'Angleterre ; ce qui est loin d eplaire à celle-ci et au Japon qui le reçoit quand même officiellement devant 1 000 invités..
Orateur de la Chambre des communes (1922-1930).
Sénateur du Parti libéral de la division de Rougemont (1930-1937).
Président de la Société royale du Canada-SRC (1918-1919).
Frère de Gustave Lemieux et de Louis-Joseph Lemieux. Gendre de Louis-Amable Jetté.
Décès en 1937.

  • Distinctions -


Commandeur de la Légion d'honneur de France (1925).
Le canton Lemieux proclamé en 1917 et situé au sud-est de Sainte-Anne-des-Monts dans la région touristique de la Gaspésie, la rue Lemieux de Montréal, et la municipalité de Lemieux dans la région du Centre-du-Québec honorent sa mémoire.

  • Publications :


Un diplomate à la découvrte du Japon
Le voyage de Rodolphe Lemieux, 1907 (René Castonguay, Septentrion, Québec, 2018)

  • Crédits -


Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Éditions du Méridien, 1995)

Publicité

(Annonces .)
Outils personels