LeVasseur (Irma)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Femme de sciences (médecin) née en 1878 à Québec.

Les facultés de médecine des universités québécoise lui refusant l'accès, elle fait ses études de médecine à la Saint Paul University du Minnesota, aux États-Unis dirigée par les pères de Sainte-Croix, puis s'installe à New York où elle commence à pratiquer la médecine en 1900.
Elle revient au Québec en 1900, mais son diplôme américain n'étant pas reconnu par le Collège des médecins du Québec, elle ne peut pas pratiquer sa profession et elle s'adresse au Parlement du Québec pour obtenir ce droit.
En 1903, une loi spéciale (Bill privé) du Parlement de Québec lui permet de devenir la première Canadienne française admise au Collège des médecins et chirurgiens de la province de Québec. Mais on ne lui permet pas de pratiquer la médecine au Québec.
Après avoir travaillé pendant deux ans à l'étranger, elle oeuvre à l'Hôpital de la Miséricorde (Saint-Charles-Borromée sur le boulevard Dorchester (René-Lévesque) à Montréal.
En 1907, elle étudie la pédiatrie en France et effectue des recherches en Allemagne.
En novembre 1907, avec Justine Lacoste Beaubien, elle fonde l'Hôpital Sainte-Justine-HSJ de Montréal alors situé au 644 de la rue Saint-Denis à Montréal ; cette institution accueille les mères célibataires et les enfants abandonnés ; dès que le projet de l'hôpital Sainte-Justine se consolide, on la tasse... parce qu'on veut faire travailler exclusivement des hommes dans cet hôpital pour enfants.
Pendant la première guerre mondiale, elle part en Serbie où les éclopés et les épidémies ne l'effraient pas.
En 1923, elle fonde l'Hôpital de l'Enfant-Jésus de Québec.
Ce ne sera qu'au cours des années 1940 que l'hôpital Sainte-Justine acceptera des femmes médecins.
Fille de Nazaire Levasseur.
Décès en 1964 (18 janvier 1964).

  • Distinctions -


Le nom de la rue Irma-Levasseur de Montréal honore sa mémoire comme celui du mont Irma-Levasseur sur le territoire de Charlesbourg (Québec).

  • Crédits :


Québécoises d'hier et d'aujourd'hui (Robert Prévost, Stanké, 1985)
Docteur Irma Tome I - La Louve blanche (Pauline Gill, Québec Amérique, 2006).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)