Lavoie Roux (Thérèse)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Musicienne (pianiste) et travailleuse sociale née en 1928 (12 mars 1928) à Rivière-du-Loup.

Études au couvent du Bon-Pasteur de Rivière-du-Loup, au pensionnat des soeurs de Sainte-Anne-s.s.a.* de Lachine, au Collège Marie-Anne de Lachine, à l'Université de Montréal-UdeM, à la McGill University, au Smith College de Northampton et au Putnam Center de Boston (États-Unis).
Professeure et thérapeute au Montreal Children's Hospital (1951-1960).
Professeure à l'École de Service social de l'Université de Monréal-UdeM (1960-1969).
Chargée de cours à ;'École de réhabilitation de l'Université de Montréal-UdeM (1961-1964) et à l'Institut Marguerit-d'Ypuville (1965-1966)
Commissaire et présidente de la Commission des écoles catholiques de Montréal-CÉCM (1969-1970).
Membre (1974-1976) et vice-présidente (1973-1974) du Conseil scolaire de l'île de Montréal.
Députée du Parti libéral du Québec-PLQ d'Acadie à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ (1976-1989).
Ministre de la Santé et des Services sociaux (1985-1989) dans le cabinet de Robert Bourassa.
Ne présente pas sa candidature aux élection provinciales générales de 1989.
Sénatrice du Parti progressiste-conservateur du Canada-PPCC (1990-2001).
Lorsqu'en 1990, la majorité libérale au Sénat empêche le gouvernement progressiste-conservateur d'y faire approuver la taxe sur les produits et services-TPS, Brian Mulroney utilise une vieille disposition constitutionnelle pour nommer 8 nouveaux sénateurs, dont Thérèse Lavoie-Roux.
Décès en 2009 (31 janvier 2009).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)