Lavallée, Valet, Valette, Valin, Vallet, Vallée, Vallin (étymologie)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Lavallée est la contraction de «la vallée».

Vallée désigne un espace allongé entre deux zones plus élevées, qu'il s'agisse d'un pli concave ou, le plus souvent, de l'espace situé de part et d'autre d'un lit d'un cours d'eau en contre-bas des terrains avoisinants.
Pourrait aussi être la contraction de «l'avalée» ; avalée est un terme du vieux français désignant la plus grande quantité d'ouvrage qu'un ouvrier (tisserand) puisse faire sans dérouler ses ensubles, soit pour y rouler l'ouvrage déjà fait, soit pour lâcher de la chaîne ; ensuble est un mot du vieux français désignant un cylindre autour duquel on enroulait ce qui devait servir de chaîne à un tissus.
Valet, Valette, Vallet sont des hypocoristiques de «val» désignant un «petit val».
Caractéristique d'un domaine situé dans ou près d'un petit val.
Valet désigne aussi un serviteur, un homme gagé pour faire le service domestique, ou, le plus souvent, une partie de ce service (valet de chambre, valet de pied, valets de chiens etc.).
Vallet est le nom d'une localité de la Loire-Inférieure (France).
Vallée désigne un espace allongé entre deux ou plusieurs montagnes, qu'il s'agisse d'un pli concave ou, le plus souvent, de l'espace situé de part et d'autre du lit d'un cours d'eau en contre-bas des terrains avoisinants.
Caractéristique d'un domaine situé dans la vallée.
Valin et vallin sont des diminutifs de «val» désignant une «petite vallée».
Caractéristique d'un domaine situé dans une petite vallée.
En France, il y a une concentration de Valette dans le Hérault, et des concentrations de Valet et de Vallée en Ille-et-Vilaine et en Seine-Maritime.

  • Dictons -


Tel maître, tel valet, c'est-à-dire : «Les habitudes du maître sont généralement prises par le valet».
Les bons maîtres font les bons valets, c'est-à-dire : «Quand on traite convenablement ses domestiques , on est généralement bien servi».
Est bien valet qui a maître, c'est-à-dire : «En prenant un maître, il faut renoncer à son indépendance».
En pont, en planche et en rivière, valet devant et maître derrière, c'est-à-dire : «Dans les lieux dangereux, l'inférieur doit toujours passer le premier».
Nous ne nous reverrons que dans la vallée de Josaphat, c'est-à-dire : «Nous ne nous reverrons plus en ce bas-monde».

  • Crédits -


Dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France (Albert Dauzat, Larousse Sélection, Librairie Larousse, 1969)
Les noms de famille de France (Histoire et anecdotes, sous la direction de Marie-Odile Mergnac, Archives & Culture, Paris, 2000)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)