Laprise-Faucher (Aaron)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 23 mai 2008, le cadavre ensanglanté de Paul Séguin, 69 ans, est découvert dans sa résidence de la rue Saint-Donat, à Sainte-Agathe ; Aaron Laprise-Faucher, 23 ans, est accusé de meurtre non prémédité, un autre homme âgé de 21 et un adolescent âgé de 17 ans sont arrêtés et accusés d'entrée par effraction ; Aaron Laprise-Faucher est détenu pendant 18 mois pendant les procédures à l'issue desquelles il a été acquitté de toutes les accusations alors que les deux autres ont été reconnus coupables d'entrée par effraction ; la police croyait qu'il y aurait une quatrième personne impliquée dans ce meurtre ; en 2011, une autre personnes est finalement arrêtée après avoir avoué son crime à un ami. Le 22 juin 2016, le véritable tueur est condamné à 14 ans de prison par la juge Hélène Di Salvo ; l'identité du vrai tueur est protégée par une ordonnance du tribunal ; le 23 juin 2016, Le Journal de Montréal rapporte cependant que le tueur était un homophobe qui s'en serait pris à Séguin parce qu'il croyait que ce dernier avait fait des avances à son fils ; un mégot de cigarette récupéré par les policiers lors d'une filature a confirmé que l'ADN du tueur correspondait au profil génétique retrouvé sous les ongles de Séguin ; considérant le temps passé en détention, il reste 6 ans et 3 mois à purger sur la sentence du tueur.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)