Landry (Dominic «Doom» Éric)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 11 mai 2003, le cadavre de Frederick Legendre, un itinérant de 19 ans, originaire de Québec, est découvert par un gardien de sécurité de l'Université du Québec à Montréal-UQÀM, dans une ruelle, entre les rues Sainte-Catherine et Maisonneuve, près de la rue Sanguinet à Montréal ; il avait été battu à mort ; au cours de l'été 2003, Sébastien Toteda, un itinérant âgé de 18 ans, est étranglé à mort par Dominique «Doum» Landry, 25 ans, un autre itinérant violent qui avait mordu profondément au cou 2 autres itinérants en leur laissant savoir que sa vie dépendait de leur sang et de leur âme ; contrairement à ces 2 victimes qui s'étaient débattues et avaient réussi à s'échapper, l'agression contre Toteda entraîna sa mort ; le 12 décembre 2003, Dominick Éric Landry, détenu à Montréal depuis septembre pour des assauts à l'endroit de sans-abri, est identifié par la police par son ADN comme étant relié au décès de Frédérick Legendre et formellement accusé de meurtre prémédité ; en septembre 2005, Landry, qui était sous l'effet de drogues dures au moment de l'attaque contre Legendre, reconnaît sa culpabilité à l'accusation d'homicide involontaire et est condamné à 11 ans de prison.


Outils personels

Publicité

(Annonces   .)