Labrie (Fernand)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de sciences (médecin) né en 1937 à Québec.

Études à l'Université Laval à Québec-ULQ et à la University of Cambridge, Angleterre.
Chargé d'enseignement (1964), professeur adjoint (1966-1969), professeur agrégé (1969-1974), professeur titulaire (1974-1990), puis directeur (1990) du Département de physiologie de l'Université Laval à Québec-ULQ.
Fondateur du Département d'endocrinologie moléculaire (1969), puis directeur du Centre de recherches en endocrinologie (1976-) de l'Université Laval à Québec-ULQ.
Membre du Département de médecine (1972-) et chef (1972-1981) du Département d'endocrinologie, puis directeur (1982-) du Centre de recherches du Centre hospitalier de l'Université Laval-CHUL à Québec et de l'Université du Québec à Québec-UQÀQ.
Le scientifique le plus cité dans la littérature internationale de 1973 à 1988 avec 14 000 citations de la part de chercheurs à travers le monde. Son équipe met au point un traitement de castration chimique qui remplace la castration chirurgicale dans plus de 90 % des cas traités pour le cancer de la prostate.

  • Distinctions -


Prix ACFAS Marcel-Vincent en sciences sociales (1976).
Officier de l'Ordre du Canada-OOC (1981).
Officier de l'Ordre national du Québec-OONQ(1991).
Prix Armand-Frappier du Gouvernement du Québec (2006).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)