La Tuque (municipalité de ville)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 28 421,48 km2.
  • Gentilé - Latuquois, oise.


  • Éphémérides -


1850
Début d'activités d'exploitation forestière à La Tuque.
1877
(21 août 1877) Proclamation du canton de Malhiot.
1883
(28 juin) Proclamation du canton de Langelier.
1904
La Brown Corporation achète les chutes et les terres environnantes de La Tuque.
1907
La Brown Corporation construit une usine de pâte à papier, un barrage et une centrale hydroélectrique.
1908
Nomination du premier curé résidant et ouverture des registres de la paroisse Saint-Zéphirin-de-La-Tuque.

Construction du chemin de fer Transcontinental et arrivée des premiers colons à Parent.
1909
Constitution de la municipalité du village de La Tuque.
(3 août 1909) Proclamation du canton de Vallières.
1910
Constitution de la municipalité de La Tuque-Falls. Fondation d'une mission catholique à Parent dédiée à Saint-Thomas dans le canton de Lamy.
1911
(24 mars 1911) Regroupement des municipalités de La Tuque-Falls et La Tuque sous le nom de cette dernière.
1912
Fondation de l'Hôpital Saint-Joseph (25 lits).
(3 février 1912) Érection canonique de la paroisse Saint-Zéphirin ; son territoire couvre une partie des cantons de Malhiot et Vallières.
1913
Arrivée du colon Napoléon Dupont à Parent.
(17 septembre) Érection canonique, nomination du premier curé résidant, ouverture des registres de la paroisse Saint-Thomas de Parent.

1914
Fondation de la mission de Saint-Hippolyte dans le canton de Langelier.
1920
Inauguration de l'église Saint-Thomas de Parent.
1921
(20 avril) Constitution de la municipalité du canton de Langelier au bord de la rivière Croche. (4 septembre) Ouverture des registres de la paroisse Saint-Éphrem-de-Rapide-Croche.
1922
Arrivée des Soeurs des Sacrés-Coeurs-de-Jésus-et-de-Marie qui prennent charge de l'éducation des enfants de Parent.
1923
La population de la paroisse Saint-Éphrem est de 103 âmes, celle de Saint-Hippolyte, 160, celle de Saint-Thomas (Parent), 600, celle de Saint-Zéphirin, 6 000.
1925
Érection canonique de la paroisse Saint-Thomas de Parent.
1936
Proclamation du canton de Lamy.
1938
(12 octobre) Fondation de la Caisse populaire de La Tuque.
1939
(28 mai) Fondation de la Caisse populaire de Parent.
1940
Dynamitage, lors de travaux d'aménagement hydroélectrique, d'une partie du rocher en forme de tuque qui est à l'origine du nom de la ville.
1947 (20 mars) Constitution de la municipalité du village de Parent.
(13 décembre 1947) Fondation de la Caisse populaire de La Croche.
1948
(14 janvier 1948) Tragédie mortelle ; accident de chemin de fer, près du village de Parent ; télescopage de deux trains ; bilan : 15 morts.
1954
La Canadian International Paper achète les installations de la Brown Corporation.
1955
Érection canonique de la paroisse Marie-Médiatrice.
1964
Érection canonique de la paroisse Saint-Hubert.
1972
(2 septembre 1072) Constitution de la municipalité de Haute-Mauricie.
1973
Les Soeurs des Sacrés-Coeurs-de-Jésus-et-de-Marie quittent Parent.
1976
Les Soeurs de la Congrégation Notre-Dame-CND arrivent à Parent pour remplacer les Soeurs des Sacrés-Coeurs-de-Jésus-et-de-Marie.
(9 octobre 1976) Fusion des caisses populaires de Lac-Édouard et de La Tuque sous le nom de cette dernière.
1981
(18 juillet 1981) Fondation de la Caisse populaire de Parent.
1985
Les Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame-c.n.d.* quittent Parent et sont remplacées par les Soeurs grises.
1987
(24 juin 1987) Tragédie mortelle ; accident aérien ; écrasement d'un hydravion au lac Mondanac, près de La Tuque ; bilan : 4 morts et 1 survivant.
1988
La compagnie Produits forestiers Canadien Pacifique achète les installations de la Canadian International Paper.
1990
La population de La Tuque est de 10 723 habitants, celle de Parent, 427, celle de Langelier, 504, celle de Haute-Mauricie, 2 311, celle de Lac-Édouard, 159, celle de La Bostonnais, 434.
1993
(25 août 1993) Annexion de la municipalité de Haute-Mauricie par celle de La Tuque.
1994
Produits forestiers Canadien Pacifique devient Cartons Saint-Laurent.
1996
(9 et 10 novembre 1996) Une pluie diluvienne entraîne la fermeture de la route 155 entre Grand-mère et La Tuque causant l'isolement de 1 300 personnes.
1999
(13 novembre 1999) La municipalité de Langelier abandonne son statut de canton et adopte le nom de La Croche.
2000
La population de La Tuque est de 12 122 habitants, celle de Parent, 407, celle de Lac-Édouard, 153, celle de La Croche, 534, celle de La Bostonnais, 535. L'usine de Cartons Saint-Laurent est vendue à la compagnie Smurfit-Stone. (13 janvier 2000) Tragédie mortelle ; accident aérien ; écrasement d'un avion Beaver de la compagnie Cargair près du lac Adonis, à une cinquantaine de kilomètres de Parent ; bilan : 3 morts, le pilote, Richard Saint-Georges, et 2 touristes français, et 3 blessés gravement, 3 autres touristes français.
2002 (9 mai 2003) Tragédie mortelle ; accident d'avion ; un hydravion Cessna en partance du lac des Passes, au sud de La Tuque, et se dirigeant vers le lac Saint-Augustin, s'abime dans le lac à une centaine de mètres de l'endroit de son décollage ; bilan : 2 morts, le pilote, Marc de Blois, et l'un des deux passagers, Bernard Blanchette ; le juge Louis de Blois de la Cour supérieure du Québec échappe à la noyade en nageant jusqu'au bord du lac.
2003 (26 mars 2003) Regroupement des territoires non organisés de Rivière-Windigo, Chediwan, Kiskissink, Petit-Lac-Wyagamac, Lac-des-Moires, Lac-Tourlay, Lac-Berlinguet et Lac-Pellerin et des municipalités de La Bostonnais, La Croche, Lac-Édouard, Parent et La Tuque sous le nom de cette dernière.
2004
(20 mai 2004) Les contribuables des anciennes municipalités de La Croche (10,4 %), La Bostonnais (21,1 %), Lac-Édouard (17,2 %) et Parent (14,4 %) signent les registres demandant la tenue d'un référendum visant à démembrer la ville La Tuque et à devenir quatre entités municipales distinctes.
(20 juin 2004) Le vote pour la séparation devant atteindre 50 % + 1 des électeurs ayant voté et représenter au moins 35 % des électeurs inscrits, La Bostonnais (40,91 % des électeurs inscrits) et Lac-Édouard (43,08 % des électeurs inscrits obtiennent leur séparation de la ville de La Tuque, alors que La Croche (11,01 % des électeurs inscrits) et Parent (25,44 % des électeurs inscrits) demeurent parties de La Tuque.
2006
(1er janvier) 2006 Les municipalités de La Bostonnais et de Lac-Édouard retrouvent leur statut de municipalité indépendante.
(8 juillet 2006) Tragédie mortelle ; accident aérien ; un hydravion s'écrase et explose peu de temps après son décollage du lac du Pasteur, à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest de La Tuque : bilan 3 morts, deux touristes français et le pilote.
2007
(30 mars 2007) La compagnie Kruger annonce qu'elle cessera pour une durée indéterminée les activités de sa scierie de Parent le 5 avril suivant et la mise à pied de ses 233 employés.
(15 juin 2007) La compagnie Commonwealth Plywood annonce que le 30 juillet suivant, elle suspendra les activités de ses usines et que ses employés seront mis à pied pour une durée indéterminée à Belleterre, Denholm, Labelle, Lachute, La Tuque, Low, Mont-Laurier, Princeville, Rapides-des-Joachims, Québec, Sainte-Thérèse, Saint-Hyacinthe, Shawinigan et Tee Lake.
(2 septembre 2007) Tragédie mortelle ; incendie d'un chalet de chasse et pêche, au bord du lac Lescarbot, dans la Zone d'exploitation contrôlée (ZEC) de Kiskissink ; bilan : 5 morts ; parents ou amis du propriétaire Karl Hansen, 49 ans, qui échappe au sinistre avec des brûlures au 2e degré sur 20 % de son corps ; les morts sont Kurtis Hansen, son fils de 26 ans, sa fille de 19 ans, Kelley Hansen, sa fille de 19 ans, le copain de celle-ci, Andrew Hummell, 22 ans, sa belle-fille Heather Edelstein, 13 ans, et son ami d'enfance, Michael Stuart, 50 ans.
2008
(26 septembre 2008) En raison de la baisse des prix des colombages et de la chute du nombre des mises en chantier aux États-Unis, AbitibiBowater annonce qu'elle suspend les activités pendant au moins 4 semaines à ses scieries de Lebel-sur-Quévillon, Saint-Félicien et La Tuque et pendant 2 semaines à celle de Senneterre ; les activités forestières liées aux 4 scieries sont également suspendues.
(19 décembre 2008) Début d'une grève des travailleurs de Produits forestiers Mauricie à la scierie de Rivière-aux-Rats.
2009
(Mai 2009) La Société générale de financement du Québec-SGF achète le territoire des Francs-Alleux (3 890 km2) de la compagnie Smurfit-Stone au prix de 60 millions $.
(5 mai 2009) Les travailleurs de Produits forestier Mauricie acceptent une entente et pourront reprendre le travail entre le 19 mai et le 15 août 2009.
2010
La population de La Tuque est de 11 526 habitants.
(20 août 2010) AbitibiBowater annonce un investissement de 1,8 millions $ afin d'augmenter la production de sa scierie de La Tuque.
2011
(14 mai 2011) La compagnie Kruger et Industries Perron s'associent pour exploiter ensemble le moulin à scie de Kruger à Parent (La Tuque) et l'usine d'aboutage de Perron à Trois-Rivières ; ces deux usines sont en arrêt de production depuis 18 mois.
2013
Les employés de Via-Rail changent d'employeur et de statut ; ils ne seront plus des salariés mais des contractuels ; la ville hérite de la gare de Via-Rail à La Tuque et s'occupera de la billetterie et de l'enregistrement des bagages.
2015 (28 avril) Produits forestiers Mauricie (Coopérative forestière du Haut-Saint-Maurice) annonce que le 8 mai 2015, 300 travailleurs attachés aux opérations (125 à l'usine et 175 en forêt) seront mis à pied à La Tuque en raison de la fermeture de la scierie de Rivière-aux Rats.


Latuquois cités dans La Mémoire du Québec -

Marcel Crête, Félix Leclerc, Jacques Pagé.

  • Attraits :


Barrages hauts de 40 m ; construits en 1940 sur la rivière Saint-Maurice pour alimenter une centrale hydroélectrique de 220 MW.
Église Saint-Thomas (1920).
Parc des Chutes de la Petite rivière Bostonnais.

  • Économie -


Usine de pâtes et papiers de la compagnie Avenor (anciennement Produits forestiers Canadien Pacifique). Scierie de la compagnie Kruger.

  • Services -


Aéroport municipal de La Tuque.
Aéroport municipal de Parent.
Hôpital Saint-Joseph de La Tuque (160 lits).

  • Toponymie -


La Croche est emprunté au nom donné à la rivière qui, elle-même, doit son nom au cours sinueux qu'elle suit ; elle va tantôt du nord au sud et tantôt du sud au nord, tantôt de l'est à l'ouest avant de se jeter dans la rivière Saint-Maurice à La Tuque.
Lamy rappelle le souvenir de l'acamécien français Étienne Lamy (1845-1919), délégué au 1 congrès de la langue française à Québec en juin 1912.

Langelier rappelle le souvenir de François Langelier.
La Tuque décrit bien la forme d'un rocher qui dominait la chute de la rivière Saint-Maurice à cet endroit.
Malhiot rappelle le souvenir de Henri-Gédéon Malhiot, député de Trois-Rivières à l'Assemblée législative (1871-1876).
Parent rappelle le souvenir de Simon-Napoléon Parent (1855-1920), premier ministre du Québec (1900-1905).
Saint-Éphrem rappelle le souvenir de l'abbé Éphrem Paquin, l'un des missionnaires de la paroisse Saint-Éphrem-du-Rapide-Croche.
Saint-Hippolyte rappelle le souvenir de l'abbé Joseph-Hippolyte Michy, premier prêtre résidant de la paroisse.
Saint Thomas a été choisi comme patron de la paroisse parce que c'est le jour de sa fête liturgique que l'on y célébra la première messe.
Saint-Zéphirin rappelle le souvenir de Mgr Narcisse-Zéphirin Lorrain.
Vallières rappelle le souvenir de J.-R. Vallières, juge en chef de la Cour municipale de Montréal.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent.
À environ 115 km au nord-nord-ouest de Trois-Rivières
Sur la rivière Saint-Maurice, en bas des embouchures des rivières Croche et Bostonnais.
Diocèse de Trois-Rivières.
Région touristique de la Mauricie.

  • Accès : Route 155.

Carte 7.

Carte 7 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)