L'Acadie (ancienne municipalité)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides :


Vers 1750, le territoire est identifié sous le nom de Petite-Rivière-de-Montréal.
1753-1772
Les Boyer, Brosseau, Gagné, Leber, Cayer, Perras, Denault, Moquin, Robidoux, Surprenant et Lefebvre viennent de La Prairie-de-la-Madeleine fonder le village de L'Acadie.
1764-1768
Arrivée de colons Acadiens revenus d'exil qui s'installlent dans le territoire qui deviendra la paroisse Sainte-Marguerite-de-Blairfindie. Arrivée d'exilés acadiens (Clouâtre, Hébert, Boudreau) qui s'installent comme colons sur les territoires de Saint-Luc et de L'Acadie.
1768 Arrivée d'Acadiens expulsés de leur territoire par les britanniques ; les Acadiens s'installent au bord de la petite rivière appelée alors Montréal ; les nouveaux colons nomment l'endroit La Cadie, La Petite Cadie, La Nouvelle Cadie, puis L'Acadie s'impose au milieu di XIXe siècle.
1801-1806 Construction de l'église Sainte-Marguerite-de-Blairfindie.
1827 Mise en exploitation d'une filature, la première filature au Québec.
1829 Constitution d'un comté électoral sous le nom de L'Acadie.
1831 Érection canonique de la paroisse Sainte-Marguerite-de-Blairfindie.
1835 Ouverture d'un bureau de poste sous le nom de L'Acadie.

Voir Saint-Jean-sur-Richelieu (municipalité de ville).

Bibliographie partielle :

LACADIE du haut Richelieu (1762-2001) ; Nicole Martin-Verenka ; collection de la Société d'histoire de La Prairie-de-la-Magdeleine ; Histoire Québec ; Imprimerie Papyrus Enr. (2006).



Outils personels

Publicité

(Annonces   .)