Honoré-Mercier (pont)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)


  • Fiche technique -


  • Conception : Les ingénieurs J.-A. Beauchemin, Paul Brodeur, J.-A. Brunet, Robert Guay, Gérard Lacasse, Henri Lavoie, Olivier Lefebvre, Armand Léger, Charles Tremblay, Yvan Vallée et François Valiquette.

Construction : Dufresne Engineering de Montréal, Dominion Bridge Company de Lachine

  • Longueur : 1,3 km


  • Éphémérides -


1932
(15 novembre) Début de la construction du pont alors nommé le Caughnawa Bridge.
1934
(22 juin) Inauguration du pont Honoré-Mercier.
(11 juillet) Inauguration officielle du pont par le premier ministre, Louis-Alexandre Taschereau ; le pont à deux voies appartient au Gouvernement du Québec.
1958-1959
Surélévation de la partie du pont qui surplombe la Voie maritime du Saint-Laurent afin de permettre le libre passage des navires dans la Voie maritime du Saint-Laurent ; cette section du pont devient la propriété du Gouvernement du Canada.
1963
Construction d'un pont jumeau qui ouvre la circulation sur 4 voies au lieu de 2 ; les 2 voix du vieux pont conduisent au sud et celles du nouveau pont conduisent à Montréal.
1990 À l'occasion de la Crise d'Oka, une barricade érigée par les Mohawks de Khanawake empêche la circulation des véhicules et des piétons ; voir Oka (municipalité de ville).
2010
(29 décembre) La détérioration des garde-fous entraîne la fermeture du pont aux camions pendant qu'on procède à son remplacement ; le poids des protection de béton installées pour protéger les ouvrier oblige les autorités à interdire la circulation des camions pendant les travaux.
2013
(1er mai) Un consortium formé des firmes d'ingénierie SNC-Lavalin, Genivar et BPR sont choisie pour le design d'un nouveau tablier de béton et le renforcement de la structure d'acier de la partie appartenant au gouvernement du Québec. Les trois firmes choisies ont admis devant la Commission Charbonneau avoir contribué illégalement à des partis politiques ou avoir donné des pots-de-vin au parti Union Montréal du maire Gérald Tremblay.

  • Toponymie -


Communément appelé Pont Mercier pour rappeler le souvenir d'Honoré Mercier fils qui était alors député de Châteauguay et ministre des Terres et Forêts dans le cabinet de Louis-Alexandre Taschereau.

  • Repères géographiques -


Région de la Montérégie et région de Montréal.
Carte 9 et Carte 12.
Carte 9 sur Google Maps
Carte 12 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)