Hébert (Louis)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de sciences (apothicaire) et agriculteur né vers 1575 à Paris (France).

Arrive en Nouvelle-France en 1617.
S'établit à Québec.
Père de la lignée Rollet/Hébert d'Amérique.
Épouse Marie Rollet à Paris en 1602 ; de cette union sont issus Guillaume Hébert (marié à Hélène Desportes), Marie-Guillemette Hébert (mariée à Guillaume Couillard de Lespinay) et Anne Hébert (mariée à Étienne Jonquest).
Premier colon à tirer directement sa subsistance du sol canadien : il s'adonne à l'agriculture malgré l'opposition de la Compagnie des Cent-Associés qui ne voulait que les produits de la traite de fourrure.
Le duc de Montmorency lui concède le fief du Sault-au-Matelot à Québec (1623) sur lequel seront érigés, plus tard, la cathédrale et le Séminaire de Québec.
En 1626, on lui concède le fief de Saint-Joseph ou Lespinay sur la rivière Saint-Charles à Québec.
Son épouse, Marie Rollet est la première Française à fouler le sol de la Nouvelle-France.
Guillemette Hébert, née en 1608 à Québec, serait la première femme française née en Nouvelle-France.
Décès en 1627 (Janvier) des suites d'une chute sur la glace à Québec.
Le récollet LeClercq l'appelait l'Abraham de la colonie.
En 1729, il avait 1 053 descendants.
Ancêtre de Philippe Couillard.

  • Distinctions -


Le nom du parc Louis-Hébert et celui de l'avenue Louis-Hébert de Montréal, et ceux des circonscriptions électorales provinciale et fédérale de Louis-Hébert de Québec honorent sa mémoire.

  • Crédits -


Louis Hébert - Premier colon en Nouvelle-France (Francine Légaré, Éditions XYZ, 2004).
Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

  • Crédits -


Les rues de Montréal - Répertoire historique (Ville de Montréal, Méridien, 1995)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)