Gugy (Louis)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire et homme d'affaires (propriété foncière et finance) né en 1770 à Paris. Au décès de son oncle, Conrad Gugy, il hérite de la seigneurie de Dumontier (24), de la seigneurie de Grandpré (22) et de la moitié de la seigneurie de Grosbois Ouest (23a).

S'établit au Québec en 1795.
De 1797 à 1799, il réside dans la seigneurie de Grosbois ou Yamachiche (23).
De 1799 à 1827, il réside à Trois-Rivières.
Shérif de Trois-Rivières (1805-1827).
Député du Parti des bureaucrates-PB de Saint-Maurice à la Chambre d'assemblée du Bas-Canada-CABC (1809-1810 et 1816-1818).
Conseiller au Conseil législatif du Bas-Canada-CLBC (1818-1838).
Shérif de Montréal (1827-1837).
Après une élection partielle dans la circonscription de Montréal-Ouest, le 21 mai 1832, le Parti patriote l'accuse de parti pris contre son candidat, Daniel Tracey.
L'un des administrateurs de la Bank of Montreal-BM (1833-1836).
En décembre 1835, le détenu John Collins décède à la prison de Montréal ; le 2 mars 1836, un comité de la Chambre d'assemblée examine la partie d'un rapport d'un comité spécial qui traite du décès de Collins ; Gugy est alors accusé de fraude dans ses rapports financiers, de faux témoignage au cours de son examen par le comité spécial, et de négligence tant dans la surveillance des officiers subalternes que dans la tenue de la prison de Montréal et recommande qu'il soit relevé de ses fonctions, qu'il ne puisse plus jamais occuper un autre poste dans le gouvernement et qu'il ne lui soit plus accordé à l'avenir aucune place d'honneur ou de profit.
Au printemps de 1837, le gouvernement de Londres se rend à cette recommandation et le destitue.
Aux élections générales de 1841, il présente quand même sa candidature dans le comté de Maskinongé, mais il est défait par Joseph-Édouard Turcotte.
Père de Bartholomew Conrad Augustus Gugy.
Décès en 1840 à Montréal.

  • Crédits -


Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992 (Les Presses de l'Université Laval à Québec, 1993)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)