Guerre des gangs - Éphémérides - 2011- (organisation criminelle)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides -


2011
En janvier 2011, un enquêteur de la police de Montréal est violemment battu au Mexique.
Le 13 décembre 2013, Shane Kenneth Maloney, 35 ans, une relation du gang de l'Ouest et chef du consortium est condamné à 2 ans de prison relativement à l'affaire de l'enquêteur de la police de Montréal violemment battu au Mexique.

Le 6 janvier 2011, vers 1 h, le salon funéraire Loreto, situé sur le boulevard Grandes-Prairies près de la rue Viau à Saint-Léonard, est l'objet d'une tentative d'incendie ; cette institution fondée en 1995 est présidée par Maria Rizzuto Renda, la soeur de Vito Rizzuto, alors que Giovanna Cammalleri, la conjointe de Vito Rizzuto en est la secrétaire trésorière ; Sountone Chareunsouk, 30 ans, Alexandre Toualy, 27 ans, et Julien Bourassa Richer, 26 ans, sont arrêtés par la police sur le boulevard Crémazie, à quelques coins de rue du salon funéraire après qu'un témoin ait appelé le 911 pour signaler que 2 hommes s'étaient précipités ans une automobile ; les trois personnes arrêtées sont accusées d'incendie criminel, possession de matériel d'incendie, complot et d'incendie criminel sans égard à la vie humaine ; Chareunsouk, d'origine laotienne, connu de la police comme un membre des Blues (Crips), a été condamné en 2006 à 27 mois de prison pour vol à main armée et complot et, au moment de son arrestation, il était l'objet d'un mandat d'amener pour ne pas s'être présenté en cour pour répondre à une accusation de trafic de marijuana ; Toualy a été condamné en juin 2003 pour vol qualifié, menaces et usage d'arme à feu. En 2011, la demande de libération conditionnelle de Chareunsouk est refusée ; en août 2012, la Couronne et la défense s'entendent sur une sentence de 30 mois de prison à Chareunsouk pour l'incendiat commis au salon funéraire Loreto le 6 janvier 2011 ; le 8 août 2012, le juge Denis Mondor condamne Chareunsouk à 11 mois de prison en plus des 19 mois passés en détention préventive depuis son arrestation.

Le 9 janvier 2011, alors qu'il circule vers l'ouest sur le boulevard Armand-Bombardier à Rivière-des-Prairies, un véhicule SUV conduit par une femme de 33 ans, s'arrête à l'angle de la rue Ampère ; un autre véhicule s'arrête à son côté et plusieurs balles sont tirées de ce dernier véhicule et atteignent le passager du premier véhicule ; la conductrice n'est pas atteinte et peut conduire sa voiture au poste de police d'où la victime est transportée à l'hôpital.

Le 10 janvier 2011, vers 3 h, un restaurant situé sur le boulevard Pie IX à Montréal-Nord est l'objet d'un incendie criminel ; une vitrine du restaurant avait été fracassée et des odeurs d'accélérant se dégageaient du brasier.

Le 14 janvier 2011, vers 4 h, le Café-Restaurant Monte Cristo de la rue Jean-Rivard, près du boulevard Pie IX est l'objet d'une attaque au cocktail Molotov lancée à travers la vitrine fracassée ; dommages peu considérables, évacuation des logements du dessus ; le café appartiendrait à un Montréalais de 46 ans qui doit répondre devant la Cour municipale de Montréal de 6 chefs d'accusation de menace de mort et d'assaut enregistrés contre lui en décembre 2009.

Le 16 janvier 2011, deux hommes de 23 ans et un homme de 20 ans sont poignardés au cours d'une bagarre près du coin de la rue Ontario Est et du boulevard Pie IX dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve ; ni l'un ni l'autre ne décède de ses blessures.

Le 31 janvier 2011, vers 18 h, le cadavre d'Antonio di Salvo, 44 ans, est découvert criblé de balles dans le garage de sa résidence du boulevard Perras, dans le quartier Rivière-des-Prairies de Montréal ; la victime avait des liens avec Francesco Del Balso et Francesco Arcadi des membres connus du clan Rizzuto de la mafia de Montréal qui servaient des peines de prison au moment de son assassinat.

Le 11 février 2011, la pizzeria Granada du 4668 de la rue Charleroi à Montréal-Nord est l'objet d'une attaque au cocktail Molotov ; cette pizzeria, qui appartient la famille de Jimmy Niktaris, a été l'objet d'une attaque le 7 novembre 2010.

Le 13 février 2011, vers 21 h 30, le Café Pigalle (anciennement le Firenze Café) de la rue Bélanger, près de la 25e Avenue à Rosemont est victime d'un incendie criminel au cocktail Molotov lancé sur la façade barricadée ; des réparations avaient été entreprises à la suite de l'attentat sur le même établissement le 31 octobre 2010.

Le 18 février 2011, un homme surgit entre 2 automobiles et tire une balle en direction de Rita Biasini, 50 ans, la conjointe de Tony Magi, qui partait de chez elle en automobile.

Le 5 mars 2011, trois hommes liés aux gangs de rue sont appréhendés dans le cadre d'une opération antidrogue aux bars La Folie et Sunrise Afterhours situés au 7500, boulevard Viau, dans l'arrondissement de Saint-Léonard à Montréal ; une arme prohibée chargée, et une importante quantité de cocaïne, d'ecstasy et de méthamphétamine sont saisies par la police de Montréal.

Le 10 mars 2011, des perquisitions effectuées dans des maisons de Laval, Saint-Eustache, Terrebonne et Mirabel par l'Escouade régionale mixte de Laval permettent à la police d'arrêter 9 personnes et de saisir 10 livres de pot, une arme de poing avec munitions, 200 plants de pot, 3 imitations d'armes à feu et 2 bombes artisanales et 200 fioles de kétamine, un produit anesthésique utilisé par les vétérinaires, aux propriétés hallucinogénes lorsqu'injecté dans le sang.

Le 19 avril 2011, vers 1 h 50, un restaurant de la rue Jean-Talon Est, près de la rue Iberville est l'objet d'un incendie causé par le jet de cocktails Molotov à travers la vitrine.

Le 22 avril 2011, peu après 7 h, le restaurant situé sur la rue Jean-Talon Ouest, près de la rue Stewart, dans l'arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension est l'objet d'un incendie criminel.

Le 8 juin 2011, la Régie des alcools et des jeux révoque le permis du Café Ferrari de Rivière-des-Prairies et confisque toutes ses bouteilles de boissons alcoolisées, car elle considère qu'une reprise de ses activités représente un danger pour la sécurité publique.

Le 17 juin, vers 4 h 30) Le restaurant Village Lakasso situé sur la rue Jean-Talon près de la rue Saint-Alexandre à Montréal est l'objet d'un incendie criminel la bombe incendiaire.

Le 19 août 2011, Guy Berthiaume, 37 ans, connu de la police comme collecteur des dettes de drogue des mauvais payeurs, est trouvé mort dans sa résidence de la rue d'Égée à Val-Bélair. Le 17 janvier 2012, 7 hommes et une femme sont arrêtés et accusés de trafic de stupéfiants. Au cours de l'enquête sur le meurtre de Berthiaume, les policiers de Québec ont rapidemet été mis sur la piste d'un réseau de trafic de cocaïne relié à ce ; en décembre 2011, Sylvain Laplante-Sanschagrin, Alain Boissonneault, 43 ans, Martin Sanschagrin, 45 ans, Bryand Gagné, 35 ans, sont accusés du meurtre non prémédité de Berthiaume, alors que Jonathan Barbeau, est accusé de complicité après le meurtre; la police trouve aussi 52 kg de cocaïne, 3 500 $ en argent comptant, des presses à stupéfiants, et des listes de comptabilité. (2e homicide dans la ville de Québec en 2011).

En septembre 2011, une garderie de Rivière-des-Prairies est l'objet de 3 attaques successives au cocktail Molotov ; 3 hommes sont recherchés en relation avec ces incidents.

Le 8 septembre 2011, une rafle de l'escouade régionale mixte permet d'arrêter 27 personnes, dont Salvatore D'Urso, 50 ans, de Laval, John Pena-Pineda, 56 ans, et Éric Lucas, 40 ans ; les personnes appréhendées auraient participé à un complot pour importer 1 100 kg de cocaïne en provenance du Pérou.
Le 5 septembre 2011, un incendie d'origine suspecte éclate au bar Rachel Rachel.

Le 16 septembre 2011, vers 9 h 30, un tireur tire trois balles de son arme AK-47 sur le véhicule utilitaire sport blindé de Raynald Desjardins qui était accompagné de son garde du corps, Jonathan Mignacca, 26 ans, sur le boulevard Lévesque près de l'autoroute 25 à Laval à quelques kilomètres de la résidence de Desjardins située sur le bord de la rivière des Prairies dans le quartier Saint-Vincent-de-Paul de Laval ; Mignacca a riposté en tirant avec une arme de poing, mais l'agresseur s'enfuit sur une motomarine qui l'attendait sur la rivière des Prairies ; la motomarine est retrouvée plus tard incendiée. Mignacca est d'abord accusé d'avoir déchargé une arme à feu. puis d'avoir été en possession illégale d'une arme chargée. On croit que Desjardins s'est uni à Domenico Arcuri, Joe Di Maulo (beau-frère de Desjardins), Salvatore Montagna et Vittorio Mirarchi pour prendre la direction de la mafia de Montréal alors que Vic Rizzuto est emprisonné aux États-Unis. Arrêtés le 4 janvier 2012, Desjardins, Mirarchi et Felice Racaniello sont accusés de meurtre et de complot pour tuer Salvatore Montagna le 24 novembre 2011 à Charlemagne.


Le 29 septembre 2011, vers 20 h 30, un cocktail Molotov est lancé entre deux automobiles stationnée à l'arrière d'un édifice résidentiel situé sur l'avenue Marien près de la rue La Gauchetière dans l'arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles à Montréal.

Le 23 octobre 2011, Stéphane Dorey de Sherbrooke est arrêté à Providence Rhode-Island alors qu'il y livrait 45 kg de marijuana.

Le 24 octobre 2011, vers 20 h 20, Lorenzo (Larry) LoPresti, 40 ans, est assassiné par balles alors qu'il fumait une cigarette sur le balcon de son condominium du chemin de la Côte-Vertu à Saint-Laurent (Montréal) ; LoPresti était un proche de Agostino Cuntrera, une figure influente du clan Rizzuto assassiné le 29 juin 2010 dans l'arrondissement Saint-Léonard ;LoPresti, qui n'avait pas de dossier criminel, était connu comme le bras droit d'Antonio Pietrantonio, 48 ans, condamné en 1993 pour complot d'importation de cocaïne. LoPresti était le fils de Giuseppe LoPresti assassiné le 29 avril 1992 ; on croit que Lorenzo LoPresti complotait avec Salvatore Montagna et Antonio Pietrantonio pour désigner qui prendrait le contrôle de la mafia de Montréal à la place de Nick Rizzuto emprisonné aux États-Unis.
Le 18 novembre une fusillade au bar Studio 300 du boulevard Sainte-Rose à Laval fait 3 blessés

Le 24 novembre 2011, peu après 10 h, Salvatore Montagna est abattu à sa sortie d'une résidence située sur l'île Vaudry à l'embouchure de la rivière L'Assomption en face de Charlemagne ; cette résidence est la propriété de Jack Arthur Simpson, 69 ans. Après avoir été atteint et pour échapper à son ou ses assaillants, il traverse la rivière à la nage et aboutit sur la berge à Charlemagne où les policiers alertés par les voisins qui ont entendu la détonation, le trouvent et tentent en vain de le ranimer ; on croit que Montagna avait comploté avec Antonio Pietrantonio et Lorenzo LoPresti pour prendre le contrôle de la mafia de Montréal à la place de Nick Rizzuto emprisonné aux États-Unis. Lorsqu'il était à New York, Montagna imposait une taxe de 5 % des profits des entrepreneurs en construction et il semble qu'il avait commencé à faire la même chose à Montréal. Le 20 décembre 2011, la police exécute des mandats de recherche à 16 endroits y compris à la maison de Raynald Desjardins situéee au bord de la rivière des Prairies à Laval. Raynald Desjardins, 57 ans, Vittorio Mirarchi, 34 ans, de Sainte-Adèle, et Felice Racaniello, 27 ans de Montréal Calogero Milioto, 40 ans, et Pietro Magistrale, 59 ans, sont alors arrêtés et accusés du meurtre ou de complot de meurtre de Salvatore Montagna ; Jack Arthur Simpson est aussi accusé de complot de meurtre de Montagna mais il est détenu en Ontario. Calogero Milioto, 40 ans, Pietro Magistrale, 59 ans, sont accusés de possession d'armes illégales. Élevé à Castellammare (Sicile, Italie), Montagna a déménagé à New York en 1986. Propriétaire de la compagnie Matrix Steel, entreprise d'acier aux États-Unis d'où il tire son surnom de Sal the Ironworker. En 2002, il est condamné pour outrage au tribunal dans une affaire de pari illégal et de prêt usuraire ; il assumait le leadership de la mafia du Bronx de New York depuis la rafle de 2004 qui avait vu les principaux chefs emprisonnés. Soupçonné par le Federal Bureau of Investigation - FBI d'être le patron par interim de la famille Bonanno, il est arrêté le 6 avril 2009 pour un infraction civile. Lorsque l'Immigration américaine se rend compte qu'il n'est pas citoyen américain et qu'il a déjà été condamné pour outrage au tribunal, elle décide de l'expulser des États-Unis et lui donne le choix de retourner en Italie ou au Canada. Il choisit Montréal, sa ville natale. Arrivé à Montréal, il conteste le règne de Nick Rizzuto avec l'aide de Raynald Desjardins. Le 27 mars 2013, Magistrale, 61 ans, est de nouveau arrêté et cette fois accusé de complot et du meurtre de Montagna. Le 20 décembre 2011, Raynald Desjardins et 4 autres personnes sont arrêtés et accusés du meurtre de Salvatore Montagna. Le 6 juillet 2015, Raynald Desjardins reconnaît sa culpabilité à l'accusation de complot pour meurtre.


Le 5 décembre 2011, vers 10 h 30, un duo de braqueurs qui aurait écumé à 13 reprises restaurants et bars du Plateau-Mont-Royal depuis l'été sont arrêtés par la police de Montréal qui les attendait à leur sortie du café bar Le Boudoir qu'ils venaient de cambrioler au 850, avenue du Mont-Royal Est; le lundi matin, les restaurateurs avaient encore la recette du weekend.

Le 6 décembre 2011, Opération Abducto ; les agents de la GRC, du SPVM et de la SQ exécutent 13 mandats dans 12 résidences et dans un bureau appartenant à des individus soupçonnés de participer à un réseau de distribution de drogues de la mafia italienne dans l'arrondissement Rivière-des-Prairies de Montréal,et dans l'arrondissement Saint-Hubert de Longueuil ; les agents ont alors arrêté 11 hommes et 3 femmes 8 de ces personnes étaient déjà fichées par la police ; le réseau aurait écoulé 50 kg de cocaïne depuis le mois d'octobre ; les agents ont saisi plus de 2 kg de cocaïne, quelques grammes de crack et de marijuana, 3 armes à feu, 216 véhicules et 75 000 $ en argent comptant. Parmi les personnes arrêtées on trouve Yvon Chandler, 67 ans, Emanuele Padula, 31 ans, Denis Vachon, 63 ans, Nicola Varacalli, 63 ans, Jacques Perreault, 45 ans ; Me Clemente Monterosso, l'avocat de 3 des personnes arrêtées dit espérer obtenir une date pour plaider la libération de ses clients sous conditions avant Noël. Les États-Unis devraient demander l'extradition de certaines de ces personnes qui auraient comploté pour importer du Canada vers les États-Unis de grandes quantités de drogues pour les écouler sur le territoire américain en passant par des petites routes et par la réserve Saint-Régis (Akwesasne). Le 19 décembre 2011, Yvan Chandler et Denis Vachon obtiennent la permission de passer les fêtes dans leurs familles respectives à la condition qu'ils se présentent devant le juge s'ils sont formellement accusés, mais Varacelli et Perreault demeurent incarcérés. Le 12 décembre 2014, Emanuele Padula reconnaît sa culpabilité aux accusations de trafic de cocaïne, de possession de cocaïne, de possession de cocaïne dans un but de trafic et de complot.

Le 13 décembre 2011, Antonio (Tony Suzuki) Pietrantonio, 48 ans, qui serait l'un des derniers fidèles du clan Rizzuto, est l'objet d'une tentative de meurtre près de l'entrée du restaurant Imperio sur la rue Jarry Est près de la rue Chambord à Montréal ; Raynald Desjardins et Pietrantonio avaient été arrêtés ensemble au cours d'une enquête de la GRC sur la contrebande de drogues ; la GRC avait découvert un complot entre des membres de la mafia et des Hells Angels pour importer de la cocaïne au Canada. En 1995, Pietrantonio avait plaidé coupable à une accusation de complot et avait été condamné à 3 ans de prison ; l'année suivante, malgré son jeune âge (33 ans), la police considérait déjà Pietrantonio comme un membre influent de la mafia montréalaise; on croit que Montagna avait comploté avec Antonio Pietrantonio et Lorenzo LoPresti pour désigner qui prendrait le contrôle de la mafia de Montréal à la place de Nick Rizzuto emprisonné aux États-Unis.

Le 18 décembre 2011, vers 2 h, quatre personnes sont blessées lorsqu'un ou des tireurs ouvrent le feu à l'intérieur du Studio 300, un bar de Laval. En arrivant sur les lieux, la police découvre deux hommes âgés de 25 ans atteints à l'abdomen et une femme dans la vingtaine blessée par des éclats de vitre. Vers 2 h 30, un homme de 25 ans appelle la police pour dire qu'il a été blessé par balles au bras et à l'abdomen ; les policiers et une équipe d'Urgence Santé le trouvent dans son automobile sur le boulevard des Laurentides à Laval ; l'ancien bar d'effeuilleuses incendié le 13 novembre 2003 avait été rénové et avait ouvert ses portes quelques jours auparavant. Des témoins ont vu un véhicule quitter le bar Studio 300 après la fusillade et ils l'ont décrit aux policiers. Ceux-ci trouvent ce véhicule dans le parking d'un autre bar au nord de Laval et arrête trois personnes qu'elle soupçonne d'être les auteurs de la fusillade au bar Studio 300. Les trois personnes arrêtées sont relâchées sur promesse de comparaître dans l'éventualité où elles seraient accusées en relation avec la fusillade.

Le 21 décembre 2011, le champion joueur de poker Jonathan Duhamel est la victime d'une invasion de domicile par trois hommes à sa résidence de Boucherville. John Stephen Clark Lemay et Anthony Bourque se présentent au domicile de Jonathan Duhamel soi-disant pour lui livrer un colis ; lorsque Duhamel Ouvre la porte, les deux hommes se précipitent sur lui et le rouent de coups et le forcer à ouvrir son coffre-fort où il conservait 120 000 $ en plusieurs devises. ; Duhamel est séquestré, ligoté dans une petite pièce. On lui vole sa montre Rolex et le bracelet de champion du monde en or serti de diamants ; une somme d'environ 115 000 $ est dérobée par les voleurs. Les deux hommes prennent la fuite dans une automobile où les attendaient Bianca Rojas Latraverse et Andres Valderrama, le conducteur du véhicule. Dans la nuit du 24 décembre 2011, Bianca Rojas Latraverse, 20 ans, que Duhamel' avait déjà fréquentée quelques mois avant le vol est arrêtée chez son nouveau copain à Boisbriand ; elle fait des aveux à la police et dénonce ses deux complices ; le 26 décembre 2011, Bianca Rojas Latraverse, John Stephen Clark-Lemay et Anthony Bourque sont accusés d'introduction par effraction, de vol qualifié et de voies de fait avec lésions, de séquestration et de recel ; la montre volée a été trouvée au bras d'André-Robert Perron qui sera accusé de recel ; mais ni les 115 000 $, ni le bracelet de champion ne sont récupérés. Le 10 janvier 2012, le juge Pierre Bélisle refuse les demandes de libération conditionnelle de Bianca Rojas Latraverse et de John Stephen Clark-Lemay qui devront donc demeurer en prison en attendant leur procès ; Anthony Bourque reconnaît sa culpabilité et est condamné à 48 mois de prison.le juge Bélisle considère Bianca Rojas Latraverse comme maître d'oeuvre de l'agression contre Duhamel et la condamne à 42 mois de prison. Le 1er octobre 2013, Duhamel est accusé d'avoir, le 20 avril 2013, conduit un véhicule avec les facultés affaiblies et d'avoir conduit avec un taux d'alccoolémie supérieur à la limite légale ; il avait été conduit au poste de police après une sortie de route signalée par un autre automobiliste. Le 30 mai 2014, le juge Stéphane Godri reconnaît John Stephen Clark Lemay coupable de menaces de mort envers Duhamel et sa famille, de méfait, de vol qualifié de séquestration et d'introduction par effraction, de voies de fait et de complot et le condamne à 48 mois de détention et à 2 ans de probation

Le 25 décembre 2011, vers 20 h, le restaurant Pizza Nord au 4800 de la rue Charleroi est l'objet d'une attaque au cocktail Molotov.

En 2011, 1 251 crimes liés aux gangs de rue ont été commis au Québec.


Outils personels

Publicité

(Annonces   .)