Godbout (Joseph-Adélard)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Homme de sciences (agronome) né en 1892 (24 septembre) à Saint-Éloi.

Études au Séminaire de Rimouski, à l'École d'agriculture de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et au Amherst Agricultural College, Massachusetts, États-Unis.
Professeur à l'École d'agriculture de Sainte-Anne-de-la-Pocatière (1918-1930).
Député du Parti libéral du Québec-PLQ de L'Islet à l'Assemblée législative du Québec-ALQ (1929-1936 et 1939-1948).
Ministre de l'Agriculture dans le cabinet de Louis-Alexandre Taschereau (1930-1936).
Premier ministre du Québec (11 juin 1936 - 26 août 1936 et 26 août 1939 - 30 août 1944).
Sous son administration, le droit de vote aux élections provinciales est accordé aux femmes, la Commission hydroélectrique du Québec est créée et la Montreal Light, Heat and Power (Hydro-Québec) nationalisée, le syndicalisme obtient la reconnaissance gouvernementale et l'instruction publique devient obligatoire et gratuite jusqu'à l'âge de 14 ans; la formulation d'un plan universel d'assurance-maladie lui attire l'opposition de l'Église catholique dont les communautés religieuses détiennent alors la totalité des hôpitaux catholiques du Québec.
Chef de l'Opposition officielle à l'Assemblée législative du Québec-ALQ (1944-1949).
Sénateur du Parti libéral du Canada-PLC de la division de Montarville (1949-1956).
Fils d'Eugène Godbout. Oncle de Jacques Godbout.
Décès en 1956 (18 septembre) à Montréal.

  • Crédits -


Adélard Godbout (biographie, MarcelLabelle, Lidec, 2007)

Publicité

(Annonces .)
Outils personels