Gang des Dubois (organisation criminelle)

Un article de la Mémoire du Québec (2020).

  • Le gang est formé des 9 frères Dubois (Raymond, Jean-Guy, Normand, Claude, René, Roland, Jean-Paul, Maurice et Adrien) et d'autres gangsters dont Yvon Belzile, Michel Bernard, Alain Charron, Yvon «Ti-Rouge» Doucet, Roger «Fon-Fon» Fontaine, Carl Lavoie, Donald Lavoie, Gilles Leblanc, Marcel «Chinois» Salvail.

Le gang opérait du quartier Saint-Henri de Montréal où les Dubois avaient été élevés. Ils faisaient dans le prêt usuraire, le trafic de drogues, l'extorsion et la prostitution.
Ceux qui refusaient de se plier à leurs ordres étaient menacés, battus, et, si nécessaire, éliminés.
Selon la police, entre 1968 et 1982, les Dubois ont été impliqués dans 63 meurtres, y compris ceux de 12 personnes qui devaient témoigner contre eux et 2 délateurs.
En 1983, Jean-Guy Dubois a été libéré d'accusation de meurtre parce que le jury n'a pas pu arriver à un accord sur le verdict à rendre à la suite de son procès.
En 1983, Jean-Guy Dubois et André Dubois ont été accusés d'importation clandestine de 450 kg de Haschish ; après avoir traîné devant les tribunaux, la cause a finalement été déclarée close en 1992 sans qu'aucun verdict ne soit prononcé.
Le 16 décembre 2014, Adrien Dubois, le plus jeune des frères Dubois décède d'un cancer entouré des siens à Sainte-Adèle.
Le 23 septembre 2015, Alain Dubois, fils de Jean-Guy Dubois et neveu d'Adrien Dubois, décède d'un cancer à l'âge de 53 ans ; Alain Dubois avait été membre du club des Rockers, le club-école du gang des Hells Angels et avait été arrêté lors de l'Opération Printemps 2001 du 15 février 2001; reconnu coupable par un jury en mars 2004, il avait été condamné à 9 ans de prison pour trafic de stupéfiants, gangstérisme et complot pour meurtre ; il avait obtenu une libération complète en 2007 après un bref passage en maison de transition.
En 2018, Alain Charron, 69 ans, est condamné à cinq ans de prison pour avoir comploté l'importation de 15 tonnes de haschisch au Québec.

Voir également Guerres des gangs.

Publicité

(Annonces .)
Outils personels