Galarneau (Jacques)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Né en 1643 à Sainte-Marguerite (La Rochelle, Charente-Maritime, France).

Le patronyme est aussi épelé Galerneau.
S'établit à Québec, puis à Charlesbourg.
Père de la lignée Galarneau/Héron d'Amérique.
Épouse Jacqueline Héron à Québec en 1665 ; de cette union sont issus Marie Galarneau (mariée à Michel Verret dit Laverdure), Charles Galarneau (marié à Geneviève Greslon), Romaine Galarneau (mariée à Jean Caillé), Gabrielle dite Catherine Galarneau (mariée à Jean Philippe dit Beaulieu), Marie-Madeleine Galarneau (mariée à Charles Ledoux), Marie-Madeleine Galarneau (mariée à Joseph Langeron, puis à Jean Deslandes dit Champigny) et Jacques Galarneau (marié à Marguerite Panneton).
Décès en 1701 à l'Hôtel-Dieu de Québec.
En 1729, il avait 167 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)