Galand, Galland, Gallant (étymologie)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Galand, Galland ou Gallant, pourrait être une autre graphie de galant, le participe présent du vieux français galer signifiant «s'amuser».

Galant désigne l'amant, l'amoureux, celui qui s'attache à une femme, qui lui rend des soins, qui feint ou qui ressent de la passion pour elle.
Galant qualifie un homme de bonne compagnie, d'un commerce agréable, qui cherche à plaire principalement aux femmes, par ses manières honnêtes, par des empressements flatteurs.
Gallant pourrait être un dérivé du germanique wallan signifiant «bouillonner».
Pourrait aussi être issu du francique wala signifiant «bien».
Gallant pourrait être dérivé du breton gal signifiant tantôt «étranger», tantôt «brave», «valeureux».
Gallant est le patronyme de l'un des deux à trois mille mercenaires allemands recrutés par la Couronne britannique pour l'aider à mâter la Révolution américaine, et demeurés au Canada après le Traité de Versailles (1783). En France, il y a une concentration de Galland dans le Lyonnais.

  • Crédits -


Dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France (Albert Dauzat, Larousse Sélection, Librairie Larousse, 1969)
Les noms de famille de France (Histoire et anecdotes, sous la direction de Marie-Odile Mergnac, Archives & Culture, Paris, 2000)



  • Lauréats
1996Norman, Nadine
1997Béliveau, Stéphanie
1998Séguin, Marc
1999Galland, Emmanuel
2000Baier, Nicolas
2001Grimard, Nathalie
2002De Broin, Michel
2003Grandmaison, Pascal
2004Fortin, Jérôme
2005Léonard, Emmanuelle
2006de Groot, Raphaëlle
2007Coutu, Patrick
2008Zack, Étienne
2009Bélanger, Gwénaël
2010Riiey, Alana
2011Boudreau, Olivia
2012Carrier, Jacynthe
2013Waldron, Kim



Outils personels

Publicité

(Annonces   .)