Fusillade à l'École polytechnique de Montréal (université).

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides :


1989 (6 décembre) Fusillade à l'École polytechnique de Montréal par un certain Marc Lépine qui s'est faufilé dans l'École, puis, après avoir crié «je hais les féministes» , tire des rafales d'un pistolet semi-automatique Sturm Ruger .223 tuant ainsi 14 femmes et faisant 14 blessés dont 9 femmes et 5 hommes, puis se suicide sur les lieux de son forfait ;
les femmes tuées sont toutes étudiantes en génie :

Bergeron, Geneviève, 21 ans,
Colgan, Hélène, 23 ans,
Croteau, Nathalie, 23 ans,
Daigneault, Barbara, 22 ans,
Edwards, Anne-Marie, 21 ans,
Haviernick, Maud, 29 ans,
Klueznik Widajewicz, Barbara Maria, 31 ans,
Laganière, Maryse, 25 ans,
Leclerc, Maryse, 23 ans,
Lemay, Anne-Marie, 22 ans,
Pelletier, Sonya, 23 ans,
Richard, Michèle, 21 ans,
Saint-Arneault, Annie, 23 ans, et
Turcotte, Annie, 21 ans.

Les personnes suivantes ont été blessées lors de la fusillade

Provost, Nathalie
Rathjen, Heidi
Thibault, Hélène


Pris par un sentiment de culpabilité simplement parce qu'il était présent lors du massacre et qu'il n'est pas intervenu, Sarto Blais, un diplômé de l'École polytechnique, se suicide à l'automne de 1990 ; ses parents incapables d'accepter sa disparition se suicident au mois de juin suivant.
(1991), Heidi Rathjen fonde la Coalition pour le contrôle des armes à feu.
(1995) Le Gouvernement libéral dirigé par Jean Chrétien fait adopter la Loi sur le contrôle des armes à feu au Canada.
(1996) La soeur de marc Lépine se suicide par overdose de drogue
(1999) Inauguration de la Place du 6 décembre sur la rue Decelle près de l'avenue Queen-Mary à Montréal ; les noms des 14 victimes de Marc Lépine à l'École polytechnique sont inscrits sur des pierres couchées sur le gazon.
(2012) Le Parlement du Canada sur proposition du Gouvernement conservateur dirigé par Stephen Harper adopte le bill C-19 qui abolit la Loi sur le contrôle des armes à feu et ordonne la destruction du registre fédéral.
Le Gouvernement du Québec annonce qu'il établira le contrôle des armes à feu sur son territoire et demande au Gouvernement du Canada de lui donner les 1 600 dossiers qu'il possède sur les détenteurs d'armes à feu au Québec.
Le gouvernement du Canada refuse et annonce son intention de détruire tous les dossiers ; le Gouvernement du Québec obtient une injonction pour empêcher le gouvernement fédéral de détruire les dossiers du Québec.
(2014) Débouté par la Cour d'appel du Québec, le gouvernement fédéral qui veut toujours détruire les dossiers, inscrit sa cause à la Cour suprême du Canada.
2015
(Mars 2015) La Cour suprême du Canada décrète que la destruction du registre fait partie des pouvoirs constitutionnels du Gouvernement du Canada et permet sa destruction si telle est la décision du Gouvernement du Canada.
(Juin 2015) Un juge de la Cour fédérale demande au Gouvernement du Canada de remettre au Gouvernement du Québec un disque dur contenant les données du registre fédéral sur les longues armes au Québec le film raconte l'événemet selon les points de vue du tueur et de deux étudiants, une survivante et un témoin impuissant.
(19 octobre 2015) Le gouvernement conservateur de Stephen Harper est renversé à la suite des élections générales au Canada.
(6 décembre 2015) Le Gouvernement du Québec dépose le projet de loi 64 qui instituera l'obligation d'enregistrer toutes les armes longues sur le territoire du Québec auprès du Directeur de l'état civil du Québec sous peine d'amendes variant de 5 000 $ à 10 000 $. Le coût estimé de la mise en oeuvre de ce programme est de 17 millions $. Pendant que le registre existait au Gouvernement du Canada, il était consulté par la police en moyenne 900 fois par jour. La Canada Rifle Association affirme que Québec perd son temps. «Withoiut the threat of crinminal charge, based on the experience of the federal gun registry, non-compliance will definetely be the order of the day».
2008
Denis Villeneuve réalise le film Polytechnique (avec les acteurs Maxim Gaudette, Karine Vanasse et Sébastien Huberdeau)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)