Frères maristes-fm (communauté religieuse de frères)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides -


1817 Fondation de la communauté à Lavalla (France) par le prêtre mariste Marcellin Champagnat pour assurer l'éducation chrétienne et dispenser l'enseignement primaire, secondaire, professionnel et classique.
Au cours des années 1880 La France décrète l'école obligatoire, gratuite et laïque obligeant les communautés d'enseignants à s'établir ailleurs.
1885 La communauté s'établit à Iberville à la demande de Mgr Louis-Zéphirin Moreau, évêque de Saint-Hyacinthe.
1888 La communauté prend charge de l'école de Saint-Vincent-de-Paul qu'elle renomme Collège commercial Laval.
1894 La communauté s'établit à Beauceville.
1959 Les Frères ouvriers de Saint-François-Régis deviennent des frères maristes.
1960 (22 août) La communauté fonde une province religieuse détachée de celle de Lévis et ayant son siège à Desbiens.
2000 La communauté oeuvre dans les diocèses de Montréal, Québec, Sherbrooke, Trois-Rivières, Rimouski, Gaspé et Chicoutimi.
2014 (Septembre 2014) Le quotidien Le Devoir rapporte que d'anciens pensionnaire du Patro Lokal de Saint-Hyacinthe intentent un recours collectif contre la communauté dont ils accusent certains frères de les avoir abusés sexuellement alors qu'ils étaient sous leur protection quand ils avaient de 12 à 17 ans. Joël Cosprec, désigné dans la requête s'était réfugié au Patro Lokal en 1977 à l'âge de 13 ans ; Cosprec avait été brutalisé par son père et mis à la porte de la résidence familiale, puis s'était réfugié au Patro Lokal ; Jusqu'en 1981, il aurait subi des attouchements sexuels ; en date du 24 septembre 2014, une dizaine de personnes qui se disent victimes similaires ose sont joints à la requête. Le Patro Lokal a été ouvert pendant 16 ans et hébergeait 6 ou 7 garçons à la fois. La requête accuse la communauté d'avoir fermé les yeux sur les actes posés par certains de ses frères.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)