Fournier (Guillaume)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Originaire de Coulmer (Orne, Normandie, France).

Arrive en Nouvelle-France en 1635.
S'établit à Québec, puis dans la seigneurie de la Rivière-du-Sud (148h) où il est l'un des fondateurs de la paroisse Saint-Thomas.
Père de la lignée Fournier/Hébert d'Amérique.
Épouse Françoise Hébert à Québec en 1651 ; de cette union sont issus Marie Fournier (mariée à Pierre Blanchet), Agathe Fournier (mariée à Louis Gesseron), Jacquette Fournier (mariée à Jean Prou), Joseph Fournier (marié à Barbe Girard), Jean Fournier (marié à Marie Roy), Simon Fournier (marié à Catherine Rousseau), Pierre Fournier (marié à Marie Isabel), Françoise Fournier (mariée à Jacques Boulay), Louis Fournier (marié à Marie Caron), Madeleine Fournier (mariée à Pierre Laporte) et Charles Fournier (marié à Élisabeth Bouchard)
En 1672, on lui concède le fief de la Pointe-au-Foin près de Montmagny.
Décès en 1699 dans la seigneurie de la Rivière-du-Sud (148h) ou Montmagny.
En 1729, il avait 356 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)