Forestier (Louise)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Musicienne (poète, auteure, compositeure, interprète) et cinéaste (actrice) née en 1943 à Shawinigan sous le nom de Louise Belhumeur.

Études à l'École nationale de théâtre. Participe à L'Ostidcho avec Robert Charlebois, et Yvon Deschamps en 1968 ; c'est dans cette production qu'elle et Robert Charlebois créent les chansons California et Lindberg.
En 1969, elle joue, aux côtés de Yvon Deschamps, dans les revues Moi, ma maman m'aime et Attends ta délivrance.
En 1990, elle interprète le rôle de la mère de Émile Nelligan dans l'opéra Nelligan de Michel Tremblay et André Gagnon.
Isabelle Boulay interprète de ses chansons.

  • Filmographie - Liste partielle


Il est une saison (comédie musicale de Louis-Georges Carrier et Claude Léveillée, actrice, 1965)
Ne ratez pas l'espion (comédie musicale de Louis-Georges Carrier et Claude Léveillée, actrice, 1966)
Demain matin Montréal m'attend (comédie musicale de Michel Tremblay et François Dompierre, actrice, 1970)
Ixe 13 (actrice, 1971)
Tiens-toi bien après les oreilles à papa... (actrice, 1971)
Les Ordres (réalisation de Michel Brault, actrice, 1974)
L'Accroche-coeur (actrice, 1977).

Compositions -

Nantucket (créée par Daniel Lavoie en 1995)
Jamais assez loin (créée par Isabelle Boulay).

  • Discographie - Liste partielle


Louise Forestier (album d'auteurs québécois, 1967)
Robert Charlebois avec Louise Forestier, (album, 1968)
Demain matin Montréal m'attend (trame musical du film Les Belles-soeurs de Michel Tremblay et François Dompierre, 1970)
Vos Voisins (album, 1971)
Les Grans succès de Louise Forestier (album, 1972)
L'automne show (spectacle au bénéfice des employés en grève de la United Aircraft/Pratt and Whitney, 1974)
Au théâtre Outremont, avec le coeur de tout nous autres (spectacle, 1975)
L'Histoire de Louise Forestier (compilation, 1977)
L'Accroche-coeur (album, 1978)
Starmania made in Quebec (album, 1981)
La Passion selon Louise (spectacle, 1987)
Nelligan (1990)
Lumières (album, 2003)
L'Éphémère (2008).

  • Publications - Liste partielle


Signé Louise (Éditions du Boréal, 2003).

  • Distinctions -


Trophée Renée-Claude de la boîte à chansons Le Patriote (1966).
Félix de l'auteure-compositeure de l'année pour sa chanson Le diable avait ses yeux (1987).
En 2008, l'album Robert Charlebois avec Louise Forestier est classé au deuxième rang des 50 meilleurs disques québécois de l'histoire choisis par un jury de 50 personnalités de la musique à qui on avait demandé de soumettre dans l'ordre leurs 10 titres préférés.
Grand prix du disque de l'Académie Charles-Cros (2008).
Prix Lucille-Dumont de la Société professionnelle des auteurs et compositeurs du Québec-SPACQ (2008) pour l'ensemble de sa carrière
Prix d'excellence de la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (2013)
Membre de l'Ordre du Canada-MOC (2013)

  • Crédits :


Dictionnaire du cinéma québécois (Michel Coulombe et Marcel Jean, Boréal, 1988)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)