Fillion (Martial)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Fonctionnaire municipal de Montréal né en 1953.

Chef de cabinet du maire de Montréal, Gérald Tremblay. Directeur général de la Société d'habitation et de développement de Montréal ; il est démis de ses fonctions en décembre 2008 après qu'un rapport de la firme de comptables KPMG eut révélé de nombreuses irrégularité dans le dossier du Faubourg Contrecoeur ; M. Fillion aurait signé des chèques d'une valeur de 8,3 millions $ en faveur de la firme Construction Frank Catania sans avoir obtenu l'assentiment du conseil d'administration de la Société de développement et d'habitation de Montréal-SHDM dont il était le directeur général.
Lors de l'Opération Faufil du 17 mai 2012, L'Escouade Marteau de l'Unité permanente anti-corruption-UPAC arrête les neuf personnes suivantes : Paolo Catania, Martin Daoust, Pasquale Fidele, Martial Filion, André Fortin, Daniel Gauthier, Pascal Patrice, Bernard Trépanier, trésorier du Parti Union Montréal et Frank Zampino, ex-président du Comité exécutif de la ville de Montréal ; les personnes arrêtées sont accusées de fraude, de complot et d'abus de confiance pour avoir concocté un système visant à favoriser l'obtention d'un contrat de 300 M $ par la compagnie Frank Catania et associés pour le projet du Faubourg Contrecoeur ; Frank Zampino aurait été la tête dirigeante de ce stratagème, ce qui lui aurait permis d'empocher des pots-de-vin. Paolo Catania , 49 ans, doit répondre à trois chefs d'accusation.
Frank Zampino et Martial Fillion auraient reçu des cadeaux et avantages monétaires en échange d'informations privilégiées données à M. Catania au sujet du Faubourg Contrecoeur. M. Fillion aurait pris des décisions favorables à Catania sans consulter le Conseil d'administration. Son épouse, Francine Sénécal était membre du Conseil de la Ville de Montréal et vice-présidente de son Conseil exécutif.
Décès en 2013 (5 février) à l'âge de 59 ans.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)