Ekuanitshiht ou Mingan (réserve amérindienne innue)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Superficie - 1 915,22 hectares.


  • Langue d'usage - L'innu.
  • Langue seconde - Le français.


  • Éphémérides -


Voir Havre-Saint-Pierre (municipalité).

-9000 Fonte du glacier Laurentidien qui libère l'île d'Anticosti et la côte-nord du golfe du Saint-Laurentà l'est de la rivière Saint-Augustin.
-2000 Des gens quittent l'Alaska et deviennent les premiers occupants de l'Arctique et du Groënland.
1963 Création de la réserve innue par le gouvernement du Canada.
1995 La population de la réserve est de 415 habitants.
2008 La population d'Ekuanitshit est de 420 habitants.
2012 La population d'Ekuanitshit est de 514 habitants.

  • Attraits :


Centre d'accueil et Musée montagnais.
Église innue (1918) ; construite par John Maloney et décorée de motifs exécutés par des artisans innus.
Centre culturel innu ou Maison de la culture innue ; 418 949 2067 ; touris,ecote-nord.com à l'entrée de l'établissement ; 34, rue Mishta-Meshkanau


  • Services -


Aéroport provincial.

  • Toponymie -


Ekuanitshiht est un mot montagnais signifiant «peuple des objets rejetés par la mer» ou «là où les choses s'échouent».
Appelée Mingan par les Blancs.

  • Repères géographiques -


Sur la côte nord du golfe du Saint-Laurent.
À environ 160 km à l'est de Sept-Îles et 28 km au nord-est de Hâvre-Saint-Pierre, au confluent des rivières Manitou et Mingan.
Diocèse de Baie-Comeau.
Région touristique de Duplessis (Côte-Nord).
Carte 17.
Carte 17 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)