Dupré (Louise)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Femme de lettres (poésie, roman, théâtre, essai) et pédagogue née en 1949 à Sherbrooke.

Études au Collège du Sacré-Coeur et au Collège universitaire de Sherbrooke, à l'Université de Sherbrooke-UdeS et à l'Université de Montréal-UdeM (doctorat ès lettres, 1987).
Professeure au Département d'études littéraires de l'Université du Québec à Montréal-UQÀM.

  • Publications - Liste partielle


Si Cendrillon pouvait mourir (théâtre, Remue-Ménage, 1980)
La Peau familière (poésie, Remue-ménage, 1984)
Chambres (poésie, 1987)
Bonheur (poésie, 1989)
Noir déjà (poésie, 1993)
La Memoria (roman, 1997)
La Voie lactée (roman, 2001)
Tout comme elle (théâtre)
L'Été funambule (nouvelles, XYZ Éditeurs, 2008)
Plus haut que les flammes (poésie, Éditions du Noroît, 2011)
La main hantée (3 x 10 en vers libres et 3x10 poèmes en prose, 2016)


  • Distinctions -


Prix Alfred-Desrochers (1984).
Grand prix de poésie du Festival international de Trois-Rivières (1993).
Prix de la Société des écrivains canadiens (1996).
Prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec-ALFQ (1997) pour La Memoria.
Membre de l'Académie des lettres du Québec-ALFQ (1999).
Membre de la Société royale du Canada-SRC (2002)
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada (poésie, 2011) pour Plus haut que les flammes
Membre de l'Ordre du Canada-MOC (2015)

  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)