Dunn (Roberte)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 30 mai 1999, Roberte Dunn, 76 ans, est ligotée, puis asphyxiée à l'aide d'un sac plastique à Sainte-Eulalie par Mario Harvey, 37 ans, qu'elle connaissait et qu'elle avait traité comme son enfant ; Harvey, qui s'était évadé d'une prison à sécurité minimum, avait réussi à obtenir le numéro de carte de guichet bancaire de la dame ; après avoir jeté le cadavre dans un boisé, il avait réussi à vider ses comptes en allant d'une caisse populaire à l'autre ; reconnu coupable de meurtre prémédité, son procès est annulé par la Cour d'appel du Québec ; ayant plaidé coupable à l'accusation réduite d'homicide involontaire, il est condamné à 17 ans de prison sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 6 ans de sa peine derrière les barreaux.


(Source : La Voix de l'Est, 18 février 2014).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)