Ducharme (Réjean)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de lettres (romans, poésie, théâtre et scénarios) né en 1941 (12 août) à Saint-Félix-de-Valois.

Études au Juvénat des Clercs de Saint-Viateur de Berthierville et à l'École polytechnique de Montréal-ÉPM.
S'engage dans l'Aviation canadienne qui l'envoie dans le Grand Nord en 1962, puis il passe 3 ans à voyager au Canada, aux États-Unis et au Mexique.
Décès en 2017 (21 août 2017)
À son décès, il laisse par testament au Théâtre du nouveau Monde-TNM ses droits d'auteur et de parolier sur les oeuvres déjà publiées , jouées ou enregistrées. à lexclusion de tous les autres écrits, notamment des articles et des carnets.

  • Publications - Liste partielle


L'avalée des avalés (roman, Gallimard, 1966)
Le Nez qui voque (roman, Gallimard, 1967)
L'Océantume (roman, Gallimard, 1968)
La Fille de Christophe Colomb (roman, Gallimard, 1969)
L'Hiver de force (récit, Gallimard, 1973)
Les Enfantômes (roman, Gallimard, 1976)
Ines Pérée et Inat Tendu (théâtre, Leméac, 1976)
Je l'savais, J'veux d'l'amour, Heureux en amour (chansons popularisées par Robert Charlebois*entre 1977 et 1981)
Sept péchés capitaux (adaptation québécoise du livret de Brecht/Weill, 1978)
Les Bons débarrats (scénario de film réalisé par Francis Mankiewitcz, 1979)
Les Beaux souvenirs (théâtre, 1981)
Ha ha! (théâtre, Gallimard, 1982)
Dévadé (roman, Gallimard-Lacombe, 1990)
Va savoir (Gallimard, 1995)
Gros Mots (Gallimard, 1999).

  • Distinctions -


Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (1967).
Prix David de la Province de Québec (1967) pour Le Nez qui voque.
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (1973).
Prix littéraire Canada-Communauté française de Belgique (1974) pour L'Hiver de force.
Prix France-Canada (1976) pour Les Enfantômes.
Prix de littérature du Gouverneur général du Canada-GGC (1982).
Prix Gilles-Corbeil de la Fondation Émile-Nelligan (1990).
Prix du Québec Athanase-David (1994) pour l'ensemble de son oeuvre.
Grand Prix national des Lettres (1999) décerné par le ministère de la Culture de France.
Officier de l'Ordre national du Québec-OONQ (2000).
Prix Eddy-Marney (2013) décerné par la Société des professionnelle des auteurs compositeurs du Québec -SPACQ
Compagnon de l'Ordre des arts et des lettres du Québec (2015)
En 2016, son roman L'Avallée des avalés est inscrit au registre du patrimoine culturel du Québec.

Citation de réjean Ducharme reproduite dans le cahierdu Festival international de la littérature tenu du 23 septembre au 2 octobre 2016:

«Tout m'avale. Quand j'ai les yeux fermés, c'est par mon ventre que je suis avalée, c'est dans mon ventre que j'étouffe. Quand j'ai les yeux ouverts, c'est par ce que je vois que je suis avalée, c'est dans le ventre de ce que je vois que je suffoque.»

  • Crédits :


Dictionnaire du cinéma québécois (Michel Coulombe et Marcel Jean, Boréal, 1988)
Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)
Réjean Ducharme, une marginalité paradoxale (Élisabeth Haghebaert, Nota Bene, 2009)
Présences de Ducharme (collectif dirigé par Marie-Andrée Beaudet, Nota Bene, 2009)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)