Dictons, maximes, proverbes et citations

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Dictons, maximes, proverbes et citations (C)


Note : Si la citation n'est pas attribuée, elle est tirée de www.pinterest.com, du Dictionnaire de pensées politiquement tordues (Daniel Mativat et Louis Vachon, Éditions Triptyque, 1997) ou de mentions dans les quotidiens de Montréal : Le Devoir, The Gazette, Le Journal de Montréal.

Exister, c'est insister (Ben Salem Himmich)

Lorsqu'on y pense un instant :
Sans courage, on devient sans coeur (Renée Villeneuve)
La condition du bonheur,
c'est l'amour, oui
seulement l'amour,
pas la science ni même la philosophie. (Omraum Mickeïl Aïvinhov

The tree that bends with the wind will spring back unharmed after a storm.
Some relationship may not withstand the strain of changing crcumstances.
Other relationships will achieve a higher degree of trust. (The Gazette, 18 décembre 2018)

Qui éveille la vie chez les autres
Contribue à donner un sens à la vie (Anselm Grüne)

On a deux vies ; l'une commence le jour où on réalise qu'on en a une (Confucius)I

ll faut faire de sa vie un chef-d'oeuvre (Goethe)

A promise is only as good as the person who made that promise.

Le vrai test d'une vocation, c'est d'être capable d'aimer toutes les choses pénibles qu'elle implique. (Logan Paesall Smith).
Rizqy

À cheval donné on ne regarde pas la bride ; ou À cheval donné on ne regarde pas les dents ; ou n'inspecte pas de trop près les dents d'un cheval donné.
Noli equi dentes inspicere donati!. (saint Jérôme ; épitre aux Éphésiens)

Les hommes prennent uniquement leurs besoins en considération, jamais leurs incapacités (Napoléon Bonaparte).

Celui qui attend le bonheur est moins sûr de le rencontrer que celui qui va au devant de lui (Anonyme).

Si on ne peut pas faire ce qu'on veut, on peut faire ce qu'on peut. (Proverbe Yiddish)

La compassion est nécessaire à l'homme et constitue l'un de ses plus grands exploits (Horace Bushnell).

Le bonheur n'est pas une destination,
Mais une manière de voyager (Margaret Lee Runbeak)

Vous avez à entendre à rire.
Pour atteindre l'humour supérieur,
Cessez d'abord de vous
prendre trop au sérieux (Herman Hesse)

Entre amis,
Pas besoin
De faire
Intervenir la Justice (Aristote)

Danse is the hidden language of the soul (Martha Graham)

De toutes nos relations, ce sont vos amis qui révèlent le plus distinctement quel genre de personne vous êtes (Confucius)

De leurs ennemis, les sages apprennent bien des choses (Aristophane).

'Strech ma piastre' ; parole d'une Acadienne du Nouveau-Brunswick parlant à Pierre Pascau à Radio-Canada le dimanche 25 novembre 2018 au sujet de la minceur de son revenu. Stretch est un verbe anglais signifiant «étirer»

Rien dans le monde n'est plus dangereux que l'ignorance sincère et la stupidité consciente (Martin Luther King).

Ne mettez jamais la clé de votre bonheur dans la poche de l'autre (Anonyme)

Never let the facts get in the way of a good story (maxime anglaise) ; Ne laissez jamais les faits entraver une bonne histoire (journalisme).

Rien n'a été aussi souvent décrit et n'est plus mal connu que l'amour. (Édouard Douwes Decker dit Multatuli)

Ce que nous faisons aujourd'hui, en ce moment, aura un effet cumulatif sur tous nos lendemains (Alexandre Stoddard).

L'inspecteur jeta sur Marius le coup-d'oeil de Voltaire à un académicien de province qui lui eût proposé une rime. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Marius ; préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 683).

Le courage ne craint pas le crime, et l'honnêteté ne craint pas l'autorité (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Marius ; préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 683).

En ce moment, elle parut à Marius plus redoutable que son mari. C'était une truie avec le regard d'une tigresse. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Marius ; préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 679).

L'homme porte en lui
la semence de tout bonheur et de tout malheur (Sophocle)

Ne craignez jamais de vous arrêter et de vous asseoir pour prendre le temps de réfléchir.
What happens to sa dream deferred ? Does it dry up like a raisin in the sun ? (Lorraine Hansberry)


Je ne vois aucune façon de juger de l'avenir
Sinon en étudiant le passé (Patrick Henry)

Ne cherches pas le bonheur dans ce que tu as, mais dans ce que tu es. (Chon)

Trois éléments essentiels au bonheur terrestre : quelque chose à faire, quelqu'un à aimer et quelque chose à espérer *Addison)

Le pardon n'est pas
Un signe de faiblesse,
Il représente plutôt
Un signe de sagesse et
De force de caractère (Auteur inconnu).

Le pauvre cherche la richesse et le riche le ciel,
mais le sage cherche l'état de tranquillité. (Swami Rama)

Il est plus difficile de ne pas jalouser un ami heureux que d'être généreux envers un ami dans le malheur (Alberto Moravia)

Ton passé ne peut être changé, mais tu as tous les pouvoirs sur ton futur (Mary Pickford).

Mieux vaut se taire et passer pour un con que de parler afin qu'il n'y ait plus aucun doute sur le sujet.

Qu'il ne t'arrive jamais de reprocher à quelqu'un, dans ta colère, la pauvreté, l'indigence qui l'affligent. Jupiter incline sa balance, tantôt d'une façon, tantôt de l'autre; tantôt pour qu'on soit riche, tantôt pour qu'on ne possède rien (Théognis de Mégare)).

Garde-toi de t'ouvrir de tes desseins à tous tes amis indifféremment. Bien peu, dans le nombre, ont un coeur fidèle (Théognis de Mégare).

C'est à peu d'hommes qu'il faut te confier pour les grandes entreprises, si tu ne veux, Cyrnus, t'exposer à un chagrin sans remède.

On ne manque jamais d'amis à table : on en trouve peu dans les moments difficiles de la vie. (Théognis de Mégare).

Les dieux ont également réparti entre les hommes mortels toutes choses, et la triste vieillesse et la jeunesse. Mais ce qu'il y a de pire pour l'homme, de plus fâcheux que la mort, que toutes les maladies, c'est après avoir nourri ses enfants, les avoir pourvus de tout le nécessaire, avoir remis en leur main le bien acquis par tant de peines, qu'ils haïssent leur père, qu'ils souhaitent sa fin, qu'ils aient en horreur sa venue, comme celle du mendiant importun (Théognis de Mégare).

Beaucoup de méchants sont riches, tandis que beaucoup d'hommes de bien sont pauvres; je ne changerais pas ma vertu contre leur richesse: la vertu demeure toujours; la richesse passe d'un homme à l'autre (Théognis de Mégare).

Je hais la femme vagabonde et l'homme audacieux qui veut labourer le champ d'autrui (Théognis de Mégare).

Quand je prend la peine d'écouter le message de mes erreurs, je grandis (Hugh Prather)

Pour ce qui est passé, il est impossible que ce ne soit pas; c'est pour ce qui peut venir, qu'il faut se mettre en garde (Théognis de Mégare).

Il ne faut pas faire le mal qui ne doit pas être fait; il ne faut pas commencer ce qu'il ne serait pas bon d'achever (Théognis de Mégare).

Au commencement, le mensonge donne une petite satisfaction; à la fin, il ne procure qu'un gain tout ensemble honteux et funeste. C'est une laide chose pour un homme que le mensonge l'accompagne et soit toujours prêt à sortir de sa bouche (Théognis de Mégare).

Rien n'est stupide comme vaincre. Mais tâchez donc de convaincre ; la vraie gloire est convaincre (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Marius ; préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 627).

La jeunesse est la saison des promptes soudures et des cicatrisations rapides. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Marius ; préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 625).

Ne laissez jamais quelqu'un être votre priorité tout en vous autorisant à être leur option. (Marc Twain)

Le malheur fait l'éducation de l'intelligence. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Fantine ; préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 340).

L'amour est un feu qui s'éteint s'il ne s'augmente.
Proverbe ; Stendhal ; Lettres de Stendhal, le 20 janvier 1833.

L'amour est l'ivresse de la jeunesse ; la vieillesse, incapable de s'enivrer de ce doux nectar, se console comme elle peut.
(Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses, 1841)

Vivre sans amour n'est pas vivre, et vivre dans l'amour sans souffrir est impossible.
(Henri-Frédéric Amiel ; Grains de mil, 1854)

L'Amour est un oiseau de passage qui reprend souvent son envol.
(Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour, 1788)

Vivre dans le mariage sans amour, c'est faire verdir un arbre mort dans une terre sèche.
(Pierre-Eugène Lamairesse dans Du mariage ou du devoir des époux, 1867)

Quand la pauvreté entre par la porte
L'amour s'en va par la fenêtre.

Il vaut mieux se disputer avec quelqu'un d'intelligent
Que parler avec un imbécile.

Offrir l'amitié à qui
Veut l'amour,
C'est offrir du pain à celui qui a soif.

Il vaut mieux arriver en retard
qu'arriver en corbillard.

La douceur du miel ne console pas
de la douleur de la piqûre de l'abeille

Un extérieur composé
Est rarement signe de
Plénitude humaine
Confucius

L'espérance équivaut
À la patience
Avec la lumière
Allumée (Tertullien : écrivain de langue latine issu d'une famille berbère romanisée et païenne de Carthage, Tunisie.

Quand les choses vont trop bien
Pour l'âne,
Il se précipite sur la glace et
Se casse une patte. (auteur inconnu)

Les femmes ont un redoutable avantage sur les hommes : elles peuvent faire semblant. (Sacha Guitry).

Le baiser est la façon la plus sûre de se taire en disant tout (Guy de Maupassant, cité par Michel Beaudry, Journal de Montréal, 6 juillet 2018, page 28)

Si l'on désire comprimer quelque chose, on doit tout d'abord le laisser s'étendre. Celui qui demande trop au début en demande trop, et à la fin, il ne réussit rien (Le I Ching)

La peur est un esclavage (Anonyme)

Être isolé des hommes,
C'est se sentir inutile.
Se sentir inutile est
Pire encore que de se sentir coupable (Charles-Ferdinand Ramez).

«Nous avons les idées arrêtées dès que nous cessons de réfléchir.» (Ernest Renan. cité dans le Magazine Le Point, 21 juin 2018, page 3)

Une idée, ça s'essaie, ça se contredit, ça se déconstruit.
Penser, c'est remettre en question ce en quoi on croit.
Là commence l'intelligence.

Une erreur qui te rend humble est mieux qu'un succès qui te rend arrogant (Auteur anonyme)

Sur l'immigration, comme sur beaucoup d'autres sujets, le grand tort est d'être hémiplégique, de ne pas faire fonctionner les deux hémisphère du cerveau (Franz-Olivier Giesbert ; cité dans le Magazine Le Point, 21 juin 2018, page 3)

Le bonheur est à ceux
qui se suffisent
à eux-mêmes (Aristote) (27/06/ 2018)

Le pardon est encore plus important pour toi que pour les autres.
Il te transforme.
Fais-toi ce cadeau (Auteur inconnu)

Tu es né unique et original
Ne meurs pas copie d'un autre (John Masser)

Parfois, le mensonge
Exprime mieux que la vérité
Ce qui se passe dans l'âme (Maxime Gorki).

Pour triompher, le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien (Edmund Burke)

Un état sans les moyens de changer se prive des moyens de se conserver (Edmund Burke).

La seule condition au triomphe du mal, c'est l'inaction des gens de bien. (Edmund Burke)

Travailler n'a jamais tué personne, mais pourquoi prendre le risque ?

C'est parce que la lumière va plus vite que le son que beaucoup de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Mieux vaut se taire et passer pour un con que de parler afin qu'il n'y ait plus aucun doute à ce sujet.

L'avantage de l'intelligence est d'être capable de faire l'imbécile. Le contraire est impossible.

On va toujours trop loin pour les gens qui ne vont nulle part (Pierre Falardeau)

Le sceptique ne doit pas interrompre celui qui agit (proverbe chinois). En 2018, Mélanie Trump, l'épouse de Donald Trump, le président des États-Unis, a cité cette phrase et l'a attribuée à un proverbe chinois. Les Chinois ont cherché en vain chez eux l'origine de ce proverbe.

Ces douleurs que tu ressens sont des messages. Écoutes-les. (Rumy).


Cocuage n'est point un mal.
Oui, mais l'honneur est une étrange affaire !
Qui vous soutient ou non ? Ai-je dit le contraire ?
Hé bien, l'honneur, l'honneur ! Je n'entends que ce mot
Apprenez qu'à Paris ce n'est pas comme à Rome ;
Le cocu qui s'afflige y passe pour un sot.
Et le cocu qui rit, pour un fort honnête homme.
Quand on prend comme il faut cet accident fatal,
Couage n'est pas un mal.
Prouvons que c'est un bien ; la chose est facile.
Tout vous rit ;
Votre Femme est souple comme un gant.
Et vous pourriez avoir vingt mignonnes en ville
Qu'on n'en sonneroit pas deux mots en tout un an.
(Extrait de La Coupe enchantée, Jean de La Fontaine, Contes et nouvelles page 40 et 41)

Ce qui ne tue pas rend plus fort (Friederick Nietzshe)

Ne meurs pas avant d'être mort (Anonyme)

Amoureux autant que chéri.
Mainte Veuve pourtant fait la déchevelée ...
Celle-ci, par ses cris, mettoit tout en alarme,
Celle-ci faisait un vacarme,
Un bruit et des regrets à percer tous les coeurs ;
Bien qu'on sache qu'en ces malheurs,
De quelque désespoir qu'une âme soit atteinte,
La douleur est toujours moins forte que la plainte ;
Toujours un peu de faste entre parmi les pleurs.
Chacun fit son devoir de dire à l'affligée
Que tout a sa mesure, et que de tels regrets
Pourraient pécher par leur excès ;
(Jean de LaFontaine ( Extrait de Les aveux indiscrets, Le livre Pärtout, Paris ; édito Service S. A., Genéve, 1971, page 344).

Madame, ce dit elle, «un penser m'est venu ;
Qu'importe à votre époux que vous cessiez de vivre ?
Croyez-vous que lui-même il fût homme à vous suivre
Si par votre trépas vous l'aviez prévenu ?
Non, Madame ; il voudrait achever sa carrière.
La nôtre sera longue encor si nous voulons.
Se faut-il, à vingt ans, enfermer dans la bière ?
Nous aurons tout le loisir d'habiter ces maisons :
On ne meurt que trop tôt. Qui nous presse ? Attendons.
Quant à moi, je voudrais ne mourir que ridée.
Voulez-vous emporter vos appas chez les morts ?
Que vous servira-t-il d'en être regardée ?
Tantôt, en voyant les trésors
Dont le ciel prit plaisir à orner votre visage
Je disais : «Hélas ! C'est dommage!
Nous-mêmes nous allons enterrer tout cela».
À ce discours flatteur, la Dame s'éveilla.
Le Dieu qui fait aimer prit son temps ; il tira
Deux traits de son carquois. De l'un il entama
Le soldat jusqu'au vif ; l'autre effleura la dame
Jeune et belle, elle avait sous ses pleurs de l'éclat,
Et des gens de goût délicat
Auraient bien pu l'aimer, et même étant leur Femme
Le garde en fut épris. Les pleurs et la pitié,
Sorte d'amours ayant ses charmes,
Tout y fit ; une Belle, alors qu'elle est en larmes,
En est plus belle de moitié.
Voilà donc notre veuve écoutant la louange,
Poison qui de l'amour est le premier degré ;
La voilà qui trouve à son gré
Celui qui le lui donne. Il fait tant qu'elle mange ;
Il fait tant que de plaire, et se rend en effet
Plus digne d'être aimé que le mort le mieux fait ;
Il fait tant enfin qu'elle change ;
Et toujours, par degrés, comme l'on peut penser,
De l'un à l'autre il fait cette femme passer ;
Je ne le trouve pas étrange ;
Elle écoute un amant, elle en fait un Mari
Le tout au nez du mort qu'elle avait tant chéri.
(Jean de La Fontaine (La Matrone d'Éphèse, Le livre Partout, Paris ; édito Service S. A., Genéve, 1971, page 344)

L'heureux Damon me semble un pauvre Sire ;
Sa confiance eut bientôt tout gâté.
Pour la sottise et la simplicité
De sa moitié, quant à moi, je l'admire
Se confesser à son propre Mari,
Quelle folie ! Imprudence est un terme
Foible à mon sens pour exprimer ceci.
Mon discours donc en deux points se renferme :
Le noeud d'hymen doit être respecté,
Veut de la foi, veut de l'honnêteté ;
Si par malheur quelque atteinte un peu forte
Le fait clocher d'un ou d'autre côté,
Comportez-vous de manière et de sorte
Que ce secret ne soit point éventé.
Gardez de faire aux égards banqueroute ;
Mentir alors est digne de pardon.
Je donne ici de beaux conseils sans doute :
Les ai-je pris pour moi-même ? Hélas ! non.
(Jean de La Fontaine (Les aveux indiscrets, Le livre Pärtout, Paris ; édito Service S. A., Genéve, 1971, pages 334 et 335)

Tout ce qui ne se compte pas
Est ce qui
Compte le plus.

On ne peut s'empêcher
De vieillir, mais
On peut s'empêcher d'être vieux (Henri Matisse)

Les mensonges d'hier
Sont les tracas d'aujourd'hui
Et les problèmes de demain (anonyme)

Le diable est bien habile.
Si c'est adresse et tour d'habileté
Que de nous tendre un piège aussi facile
Qu'est le désir d'un peu de nouveauté,

Femmes savent mentir,
La moins habile en connaît la science.
(Jean de LaFontaine (Contes et nouvelles en vers II, Le livre Pärtout, Paris ; édito Service, Genéve, 1971)

Ne regrettes jamais d'avoir connu une personne dans ta vie,
Les bonnes personnes te donnent du bonheur,
Les mauvaises te donnent de l'expérience et
Les plus méchantes te donnent une leçon.
Dans tous les cas, tu gagnes quelque chose et tu ne peux jamais être perdant.

Grise est théorie
Vert est l'arbre de la vie (Johan Von Goethe)

L'expérience ne consiste pas seulement
En ce qui vous est arrivé ;
Mais dans ce que vous avez fait
Avec ce qui vous est arrivé (Aldous Huxley)

Avant qu'aimer, on l'appelait Messire à longue queue ;
grâce à l'Amour,
il ne fut plus que Messire tout court.
(Extrait de Le Faucon par Jean de La Fontaine - contes et nouvelles en vers. Le livre partout, page 66)

Avant de faire du mal à quelqu'un, prend une feuille de papier et froisse-la... ça y est, c'est fait ? Maintenant essaye de remettre la feuille de papier comme avant, bien lisse...
Tu n'y arriveras pas, n'est-ce pas ?
Le coeur d'une personne est comme cette feuille de papier : une fois que tu lui a fais du mal, il est difficile de le retrouver comme tu l'as connu.

Les mariés n'avaient souci
Que de s'aimer et se plaire.
Deux ans de Paradis s'étant passé ainsi,
L'Enfer des Enfers vint ensuite.
Une jalouse humeur saisit soudainement
Notre époux, qui fort sottement
S'alla mettre en l'esprit de craindre la poursuite
D'un amant, qui, sans lui, se serait morfondu ;
Sans lui, le pauvre homme eut perdu
Son temps à l'entour de la Dame,
Quoique pour la gagner il tentât tout moyen.
Que doit faire un mari quand on aime sa femme ?
Rien
Voici pourquoi je lui conseille
De dormir, s'il se peut, d'un et d'autre côté
Si le galant est écouté
Vos soins ne feront pas qu'on lui ferme l'oreille.
Quant à l'occasion, cent pour une. Mais si
Des discours du blondin la belle n'a souci.
Vous lui faite naître, et la chance se tourne.
Volontiers où soupçon séjourne
Cocuage séjourne aussi.
(Extrait de La Coupe enchantée par Jean de La Fontaine - contes et nouvelles en vers. Le livre partout, pages 44 et 45)

C'est un devoir que d'être heureux (André Gide)

Les ressentiments sont des fardeaux que nous n'avons pas besoin de traîner (Anonyme)

Avant de parler,
Laisse les mots
traverser trois barrières :
À la première barrière ; Demandes-toi :
Est-ce vrai?
À la deuxième barrière demandes-toi :
Est.ce nécessaire ?
À la troisième , demandes-toi :
Est-ce bienveillant ?
(Mystique Soufle)

Faites confiance à votre instinct.
Il vaut mieux que vos erreurs soient les vôtres que celles de quelqu'un d'autre (Michaël Aguilar)

Apprenez à donner de votre absence à ceux qui n'ont pas compris l'importance de votre présence (auteur inconnu).

J'ai appris qu'un homme a le droit de regarder quelqu'un de haut,
Seulement quand il est en train de l'aider à se relever (Gabriel Garcia Rodriguez))

Quand on apprend trop vite
À évaluer nos limites,
On n'a pas le temps
D'apprendre
L'étendue de nos capacités (Mignon McLaughlin)

Plus étroits que ceux du sang et de la famille, sont les liens de l'amitié (Boccace)

Ayez surtout le souci
De séparer les choses
Du bruit qu'elles font (Sénèque)

L'enfant n'est méchant que parce qu'il est faible.
Rendez-le fort, il sera bon (Jean-Jacques Rousseau).

L'homme naît bon, la société le corrompt (Jean-Jacques Rousseau).

La vie est comme
Un boomerang.
Tout ce que tu lances
Te revient (Patrick Forbien)

Quand tu choisis
De pardonner
À ceux
Qui t'ont fait du mal,
Tu supprimes
Le pouvoir
qu'ils ont sur toi (Auteur inconnu)

Le souvenir d'un être absent s'allume dans les ténèbres du coeur ; plus il a disparu, plus il rayonne. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; L'idyle de la rue PLumet et l'Épopée rue Saint-Denis ; préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 728)

Là où il n'y a qu'habileté, il y a nécessairement petitesse. Dire : les habiles, cela revient à dire : les médiocres. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; L'Idyle de la rue PLumet et l'Épopée rue Saint-Denis ; préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 711)

La logique ignore l'à-peu-près ; absolument comme le soleil ignore la chandelle. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; L'Idyle de la rue PLumet et l'Épopée rue Saint-Denis ; préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 712)

La bourgeoisie est tout simplement la portion contentée du peuple. Le bourgeois, c'est l'homme qui a maintenant le temps de s'asseoir ; une chaise n'est pas une caste. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; L'Idyle de la rue PLumet et l'Épopée rue Saint-Denis ; préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 712)

Qui manque
De confiance en soi
Est sans cesse
À la merci de l'opinion
Des autres.
(Auteur inconnu)

Laissez donc le passé couler avec l'eau de la rivière.

Faire démocratie consiste à accepter de sacrifier une partie de ses intérêts personnels (par exemple par le truchement des taxes et impôts) pour favoriser l'intérêt collectif (par le truchement des services publics). Jean-Jacques Rousseau cité dans Le Devoir, 19 avril 2018, page A6)

En suivant le chemin qui s'appelle
Plus tard,
Nous arrivons sur la place qui s'appelle
Jamais (Sénèque)

Trois points soutiennent le monde ; La pointe du sein, la pointe du soc e l'autre pointe que vous savez (Proverbe breton)

Et puisque notre destin est de finir dans un trou, fasse le ciel qu'il y ait du poil autour (Frédéric Dard)

Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse (Mahatma Gandhi)

Au-dessous du nombril, il n'y a ni religion ni vérité (Nicolas de Chamfort)

Ceux qui se prennent pour le nombril du monde se sont juste trompé de trou (cité par Michel Beaudry, Journal de Montréal du 24 mai 2016, page 4)

L'amour n'est jamais contrainte, il est liberté et force (Auteur inconnu)

Sans la foi totale en quelque chose
Le risque est impossible (Soren Kerkegaard)

Galetas : Logement situé dans les combles ; logement misérable.

Palimpseste : Parchemin antique dont on a effacé le texte original pour y écrire un nouveau texte ou
Parchemin dont la première écriture, grattée ou lavée, a fait place à un nouveau texte. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Jean Valjean, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 95)

Taillandier : artisan fabricant d'outils pour tailler et couper.

La nostalgie, c'est se rendre compte que les choses n'étaient pas aussi insupportables qu'elles en avaient l'air avant. (Guide Grimes)

Les prostituées gagnent leur vie à la sueur de leurs fesses (Mathilde Thyde Monnier).

La nature divise les êtres vivants en arrivants et en partants.
Les partants sont tournés vers l'ombre, les arrivants vers la lumière.
De là un écart qui, du côté des vieux, est fatal, et, du côté des jeunes, involontaire.
Cet écart, d'abord insensible, s'accroît lentement comme toute séparation de branches.
Les rameaux, sans se détacher du tronc, s'en éloignent.
Ce n'est pas leur faute.
La jeunesse va où est la joie, aux fêtes, aux vives clartés, aux amours.
La vieillesse va à la fin.
On ne se perd pas de vue, mais il n'y a plus d'étreinte.
Les jeunes gens sentent le refroidissement de la vie ; les vieillards, celui de la tombe.
N'accusons pas ces pauvres enfants. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Jean Valjean, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 1012-1013)

Le rire de tous est complice de la dégradation universelle. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Jean Valjean, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 983)

Ce n'est pas en faisant
Les choses que l'on aime
Mais en aimant celles que l'on doit faire
Qu'on découvre les bénédictions de la vie (Johan Von Goethe)

Si tu estimes que
C'est à toi de faire
Le premier pas,
Alors la paix viendra (Auteur inconnu)

Tu ne peux pas
Comprendre
Ce que tu
Ne ressens pas
Dans tes tripes (Marya Mannes)

Le fait qu'une opinion soit largement partagée ne prouve pas qu'elle n'est pas totalement absurde (Bertrand Russell)

Le mensonge et la crédulité s'accouplent et engendrent l'opinion (Paul Valéry).

Those who are in the habit of correcting others are often resented and avoided (Don't Sweat the Small Stuff, Richard Carlson, PH. D.page 34)

I have been through some terrible things in my life, some of which actually happened. (Mark Twain; cité dans Don't Sweat the Small Stuff, Richard Carlson, PH. D. page 30).

Life is what's happening when we'r busy making other plans (John Lennon cité dans Don't Sweat the Small Stuff, Richard Carlson, PH. D. page 29).

La destinée a de certaines extrémités à pic sur l'impossible, et au-delà desquelles la vie n'est plus qu'un précipice. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Javert déraillé, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 959)

Les grandes douleurs contiennent de l'accablement.
Elles découragent l'être.
L'homme chez lequel elles entrent sent quelque chose se retirer de lui.
Dans la jeunesse, leur visite est lugubre ; plus tard, elle est sinistre.
Hélas, quand le sang est chaud, quand les cheveux sont noirs, quand la tête est droite sur le corps comme la flamme sur le flambeau, quand le rouleau de la destinée a encore presque toute son épaisseur, quand le coeur, plein d'un amour désirable, a encore des battements qu'on peut lui rendre, quand on a devant soi le temps de réparer, quand toutes les femmes sont là, et tous les sourires et tout l'avenir et tout l'horizon, quand la force de la vie est complète, si c'est une chose effroyable que le désespoir, qu'est-ce donc dans la vieillesse, quand les années se précipitent de plus en plus blêmissantes, à cette heure crépusculaire où l'on commence à voir les étoiles de la tombe ! (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 978)

La paix s'installe
Quand, dans votre regard
L'autre est regardé
Comme un égal
(Eustache)

En te levant, le matin,
Rappelle-toi combien
Est précieux le privilège de vivre, de respirer et d'être heureux (Auteur inconnu).

Qu'est-ce que le chat? s'écriait-il. C'est un correctif. Le bon Dieu, ayant fait la souris, a dit : Tiens, j'ai fait une bêtise. Et il a fait le chat. Le chat, c'est l'erratum de la souris. La souris, plus le chat, c'est l'épreuve revue et corrigée de la création. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 891)

Certes, ce fut un triste jeu
Quand à Paris dame Justice
Pour avoir mangé trop d'épice,
Se mit tout le palais en feu
(Incendie du plais de Justice de Paris en 1618)
(Quatrain de Théophile cité dans Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Livre premier : préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 14).

Tempus edax, homo edacior
Le temps est aveugle, l'homme est stupide. (Traduction par Victor Hugo citée dans Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Livre premier : préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 67).

Le diable qui est malin, s'est mis à haïr l'homme ; l'homme s'est mis à aimer la femme. De cette façon, il s'est fait plus de bien que le diable ne lui a fait de mal. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 988)

Les femmes ont un redoutable avantage sur nous : elles peuvent faire semblant. - nous pas (Sacha Guitry)

Il est impossible de s'imaginer que Dieu nous ait faits pour autre chose que ceci : idôlatrer, roucouler, adoniser, être pigeon, être coq, becqueter ses amours du matin au soir, se mirer dans sa petite femme, être fier, être triomphant, faire jabot ; voilà le but de la vie. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 988)


La femme : Une des magnanimités de la femme, c'est de céder. L'amour, à cette hauteur où il est absolu, se complique d'on ne sait quel céleste aveuglement de la pudeur. Mais que de dangers vous courez, ô nobles âmes ! Souvent vous donnez le coeur, nous prenons le corps. Votre coeur vous reste et vous le regardez dans l'ombre en frémissant. L'amour n'a point de moyen terme ; ou il perd, ou il sauve. Toute la destinée humaine est ce dilemme-là. Ce dilemme, perte ou salut, aucune fatalité ne le pose plus inexorablement que l'amour. L'amour est la vie, s'il n'est pas la mort. Berceau ; cercueil aussi. Le même sentiment dit oui et non dans le coeur humain. De toutes les choses que Dieu a faites, le coeur humain est celle qui dégage le plus de lumière, hélas ! et le plus de nuit. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 801)

Pour le sable comme pour la femme, il y a une finesse qui est perfide. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 746).

Les femmes jouent avec leur beauté comme les enfants avec leur couteau. Elles se blessent. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris, suivi de Les Misérables ; Jean Valjean, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 945).

Chose bizarre, le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris ; suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 746).

Le jour où une femme qui passe devant vous dégage de la lumière en marchant, vous êtes perdu, vous aimez. Vous n'avez qu'une chose à faire, penser à elle si fixement qu'elle soit contrainte de penser à vous. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 765).

Il suffit d'un sourire entrevu là-bas sous un chapeau de crêpe blanc à bavolet lilas pour que l'âme entre dans le palais des rêves. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc., 2015, page 764).

L'âme ne se rend pas au désespoir sans avoir épuisé toutes ses illusions. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 877).

La pupille se dilate dans la nuit et finit par y trouver du jour, de même que l'âme se dilate dans le malheur et finit par y trouver Dieu. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Jean Valjean, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 939)
Le temps fou qu'on peut perdre à aimer l'amour! Cette immense saloperie morale et physique qui s'appelle l'amour... Elle a bien des charmes. L'amour ! Alors on aime un appareil respiratoire, un tube digestif, des intestins, des organes d'évacuation, un nez qu'on mouche, une bouche qui mange, une odeur corporelle ? Si on pensait à cela, comme on serait moins fou. (Paul Léautaud).

Même dans son sommeil
La douleur qu'on n'arrive pas à oublier
Tombe goutte à goutte sur notre coeur
Jusqu'à ce que, dans notre désespoir.
Contre notre volonté
À travers la terrible grâce de Dieu.
Vienne la sagesse. (Eschyle)

Eschyle (poète grec ; vers 525 av. J.-C. / 456 av. J.-C.) cité par Robert «Bob» Kennedy à la suite de la mort de Martin Luther King le 4 avril 1968 ; citation rapportée par Dominic Champagne dans un article du Devoir du 31 mars 2018, Cahier Idées, page B8.

En période de paix,
N'oublie pas le péril
(Proverbe chinois)

Quand tu es arrivé au sommet
Continue de grimper (Proverbe chinois)

On perçoit sans le comprendre, un murmure hideux, sonnant presque comme l'accent humain, mais plus voisin du hurlement que de la parole. C'est l'argot. Les mots sont difformes et empreints dont on ne sait quelle bestialité fantastique. On croit entendre des hydres parler. (Victor Hugo ; Les Misérable, L'idylle plumet et l'épopée rue Saint-Denis, , page 792)

L'argot est affreux, mais c'est la langue des chiourmes, des bagnes, des prisons, de tout ce que la société a de plus abominable ! etc. etc... (Victor Hugo Les Misérable, L'idylle plumet et l'épopée rue Saint-Denis, , page 790).

L'immémorial argot qui était un royaume, n'est autre chose, nous le répétons, que la langue laide, inquiète, sournoise, traître, venimeuse, cruelle, louche, vile, profonde, fatale de la misère». (Victor Hugo ; Les Misérable, L'idylle plumet et l'épopée rue Saint-Denis, , page 791)

La lumière des torches ressemble à la sagesse des lâches ; elle éclaire mal, parce qu'elle tremble (Victor Hugo ; Les Misérable, L'idylle plumet et l'épopée rue Saint-Denis, , page 891)

La croissance vous joue de ces tours. La jupe devient courte au moment où la nudité devient indécente (Victor Hugo ; Les Misérable, L'idylle plumet et l'épopée rue Saint-Denis, , page 773)

À un certain degré de détresse, le pauvre, dans sa stupeur, ne gémit plus du mal et ne remercie plus du bien. (Victor Hugo ; Les Misérable, L'idylle plumet et l'épopée rue Saint-Denis, , page 773)

À un certain degré de misère, on est gagné par une sorte d'indifférence spectrale, et l'on voit les êtres comme des larves. Vos plus proches ne sont souvent pour vous que de vagues formes de l'ombre, à peine distinctes du fond nébuleux de la vie et facilement remêlées à l'invisible (Victor Hugo ; Les Misérable, Le petit gavroche, page 770)

L'homme n'est pas un cercle à un seul centre ; c'est une ellipse à deux foyers. Les faits sont l'un, les idées sont l'autre. (Victor Hugo Les Misérable, L'idylle plumet et l'épopée rue Saint-Denis, , page 792)

Si l'arbre savait ce que lui réserve la hache, il ne lui fournirait pas le manche» (Boucar Diouf)

Comme disait l'écologiste, tous les égouts sont dans la nature.» (Boucar Diouf)

La date de péremption des Libéraux arrive le 1er octobre prochain. Le PLQ est au pouvoir depuis 15 ans sauf une brève période de 18 mois (Septembre 2012-Avril 2014) au cours de laquelle le PQ a dirigé un gouvernement minoritaire. Il a pris des mauvaises habitudes dont celle de se montrer arrogant et condescendant envers l'Opposition. Les Québécouis (sic) veulent du changement et le PLQ ne représente pas le 'changement souhaité'. Leurs supporteurs devront s'y faire et ce n'est pas la basse démagogie pratiqué envers la CAQ qui va y changer grand chose. (Gilles Morissette, Journal de Montréal, mars 2018)

L'avenir appartient encore bien plus aux coeurs qu'aux esprits. Aimer, voilà la seule chose qui puisse occuper et emplire l'éternité. À l'infini, il faut l'inépuisable (Victor Hugo Les Misérable, page 765)

Vous regardez une étoile pour deux motifs, parce qu'elle est lumineuse et parce qu'elle est impénétrable. Vous avez auprès de vous un plus doux rayonnement et un plus grand mystère, la femme. (Victor Hugo, Les misérables, page 765)

Le jour où une femme qui passe devant vous dégage de la lumière en marchant, vous êtes perdu, vous aimez. Vous n'avez plus qu'une chose à faire, penser à elle si fixement qu'elle soit contrainte de penser à vous. (Victor Hugo, Les misérables, page 765)

La destinée a de certaines extrémités à pic sur l'impossible, et au-delà desquelles la vie n'est plus qu'un précipice. (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, Page 959).

Mieux vaut
Oublier le passé
Et ignorer
L'avenir (Auteur inconnu)

Il est toujours trop tôt pour abandonner (Norman Vincent Peale ; voir Wikipedia)

The most important thing is to enjoy your life.
To be happy.
It's all that matters (Audrey Hebburn)

Personne ne sait
Tout ce qu'il est capable de faire
Avant d'avoir essayé (Publius Syrus)

Quand une femme a pardonné à son mari
Elle ne devrait jamais lui resservir ses fautes au petit-déjeûner. (Marlene Dietrich)

Remember to look up to the stars, not down at your feet. (Stephen Hawking cité dans The Gazette du 15 mars 2018, page NP2).
Stephen Hawking (1942-2018) est un physicien qui souffre de la sclérose latérale amyotrophique -ALS une maladie dégénérative qui s'attaque au système nerveux) ; une couple de nerfs de la joue semblent avoir été épargnés de la maladie, et c'est en faisant travailler ces nerfs qu'il peut activer un ordinateur et communiquer sa pensée via cet ordinateur.

We are just an advanced breed of monkeys on a minor planet of a very large star. But we can understand the universe. That makes us something very special, (Stephen Hawking cité dans The Gazette du 15 mars 2018, page NP2)

The greatest ennemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge. (Stephen Hawking cité dans The Gazette du 15 mars 2018, page NP2)

My goal is simple. It is a complete understanding of the universe, why it is as it is and why it exists at all. (Stephen Hawking cité dans The Gazette du 15 mars 2018, page NP2)

Although I cannot move and I have to speak through a computer, in my mind, I am free. (Stephen Hawking cité dans The Gazette du 15 mars 2018, page NP2)

If aliens ever visit us, I think the outcome would be much as when Christopher Columbus first landed in America, which didn't turn out very well for the Native Americans. (Stephen Hawking cité dans The Gazette du 15 mars 2018, page NP2)

We are in danger of destroying ourselves by our greed and stupidity. We cannot remain looking inwards at ourselves on a small and increasingly polluted and overcrowded planet. (Stephen Hawking cité dans The Gazette du 15 mars 2018, page NP2)

One can't help asking the question : Why does the universe exist? (Stephen Hawking 2001) cité dans The Gazette du 15 mars 2018, page NP2).

Autres publications par Hawkin : liste partielle

A brief history of Times (2001) suivie de «The Universe in a Nutshell qui


Autres citations diverses de différents auteurs :

Tous les animaux
À part l'homme
Savent que le summum de la vie,
C'est de savoir en jouir (Samuel Butier)

La vision sans l'action
Est un rêve éveillé
L'action sans la vision
Est un cauchemar (Proverbe japonais)

La vie se crée dans le délire et se défait dans l'ennui (Émil Cioran, Précis de décomposition).

Car, si l'illusion est une maladie infantile, la désillusion est sans nul doute une maladie sénile (Oreste Del Buono, Rien que la vie)

Aegrescit medendo = le remède est pire que le mal ; en anglais = The desease worsens with the treatment ou The remedy is worse than the disease.

Between rock and a hard place,
A precipice in front, wolves behind

Mater artium necessitas = Necessity is the mother of invention

Les mauvaises expériences ont une grande valeur.
Ce sont des moments qu'aucune personne en apprentissage
Ne voudrait rater (Ralph Waldo Emerson)

Le coeur d'un homme vierge est un vase profond -
Lorsque la première eau qu'on y verse est impure,
La mer y passerait sans laver la souillure,-
Car l'abîme est immense et la tache est au fond (Alfred de Musset)

L'homme sage
Pardonne
Sans bruit (Reis Mirdita)

Ne promets pas lorsque tu es heureux.
Ne réponds pas lorsque tu es en colère.
Ne décide pas lorsque tu es triste (Cherry Blossom)

Not to be needed is a slow death for a man. (Man are from Mars Women from Venus, page 45 par John Gray, Ph.D.)

Il n'y a pas de vent
Favorable
Pour qui
Ne sait pas où aller (Sénèque)

Anything worth doing is worth doing right.

Tout ce qui mérite d'être fait
Mérite d'être bien fait.

Old Soldiers never die
They simply fade away (General américain Douglas MacArthur)

Jamais le pouvoir n'est sûr quand il est excessif (Tacite).

Roland s'est fait tuer pour faire bisquer (enrager) Angélique.
Tous nos héroïsmes viennent de nos femmes.
Un homme sans femme , c'est un pistolet sans chien ;
C'est la femme qui fait partir l'homme. (Victor Hugo, Les Misérable, Jean Valjean ; page 907)

L'amour, c'est comme le cristal
Difficile à trouver.
Mais facile à briser (Anonyme)

Il ne peut exister d'amitié sans confiance,
Ni de confiance sans intégrité.

Rien n'est plus difficile, et conséquemment plus précieux, que d'être capable de prendre une décision (Napoléon Bonaparte)

Un homme vraiment sage est celui qui sait jouir de tous les petits plaisirs qu'il rencontre (Alphonse Karr)

Dans la vie, on ne peut pas avoir de certitude absolue, mais, s'il y a une chose dont on peut être certain, c'est que rien ne dure (Naoual Younct)

On est tous heureux, si seulement on s'en rendait compte (Fiodor Dostoyevsky)

La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil (René Char).

Ajouter l'anxiété à la dépression, c'est un peu comme ajouter la cocaïne à l'alcool (Matt Haig).

J'aimerais bien être d'accord avec toi, mais alors, nous serions deux à avoir tort (Michel Beaudry (Le Journal de Montréal, 17 février 2018)

People are lonely because they build walls instead of bridges (Joseph Fort Newton).

Ce qui te manque, cherches-le dans ce que tu as (Koan Zen)

Celui qui ne peut pas
Faire ce qu'il veut
Doit faire avec
Ce qu'il peut (Terence)

Le bonheur se trouve
Sur notre route
Pas à la fin
Car alors il est trop tard,
Le voyage est terminé. (Robert R. Updegraff)

Nous devons apprendre à vivre ensemble
Comme des frères
Sinon,
Nous allons mourir tous ensemble
Comme des idiots (Martin Luther King, pasteur afro-américain)

Couvrez ce sein que je ne saurais voir / par de pareils objets, les âmes sont blessées / Et cela fait venir de coupables pensées (Molière, Tartuffe) Le refus de porter les yeux sur les appas de la femme fait partie des traits de comportement généralement attribués au dévot hypocrite.

Un homme.
Deux amours
Rien de bon
Ne ressort d'une telle
situation (Euripide)

La pleine maturité arrive
Quand on se rend compte
Qu'il nous incombe de faire des choix (Angela Barron McBride).

La joie est dans tout ;
Il suffit de savoir l'extraire (Confucius).

La plus grande preuve qu'un leader en est un vrai ; c'est qu'il est capable de remettre son projet entre les mains d'un autre qui le mènera à terme (Walter Lippman)

Le hasard n'existe pas, c'est un ordre des choses qu'on ne comprend pas encore.

Le génie amorce toujours
De grandes choses,
Mais c'est le travail
Qui les mène à terme (Joseph Joubert)

On grandit quand on commence à accepter ses propres faiblesses. (Jean Vanier)

Si l'erreur est une vérité provisoire, pourquoi la vérité ne serait-elle pas une erreur qui dure (Maurice Chaplan)

Les livres présument que la pensée siège dans le cerveau, la vie prouve que l'homme pense avec ses autres viscères (Maurice Chaplan)

Les plus à plaindre sont ceux qui ne savent pas ce qu'ils n'ont pas appris (Maurice Chaplan)

Ne demander aux femmes que le plaisir, et d'abord le leur, si on veut on obtient tout. (Maurice Chaplan)

Duperie, que tout est duperie.
La dernière illusion est de croire
Qu'on les a toutes perdues.
Voulant ce qu'il peut,
L'homme s'y console de ne pouvoir. (Maurice Chaplan)

La plupart des hommes prennent pour amour leurs sensations ; en religion, leurs sentiments pour des idées ; en politique, leurs idées pour des faits. (Maurice Chaplan)

Le bonheur ne se partage pas : on le vit ou on l'envie.
Seul le malheur fait la communauté des hommes. (Maurice Chaplan)

Un ami, c'est quelqu'un
Qui connaît nos qualités
Et qui nous considère
Malgré nos défauts

L'amitié, c'est du miel pour le coeur
Prenez garde de ne pas
le dévorer en entier (proverbe marocain)

Le mensonge est l'oxygène de la respiration sociale. (Maurice Chaplan)

Je t'aime
Tu m'aimes,
On sème

Souvent femme varie.
Bien fol est qui s'y fie (François 1er)

Le vieux proverbe : « Si jeunesse savait , si vieillesse pouvait ! » n'a plus de sens. La jeunesse sait et la vieillesse peut. La jeunesse sait que tout se paie, et la vieillesse peut tout se payer. (Henri Maret)

Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait, rien ne serait perdu (Estienne Henri II)

L'amour est une rose.
Chaque pétale une illusion,
chaque épine une réalité (Charles Beaudelaire)

Pour voir la vie en rose,
Tu devras passer
par ses épines (Rumantik)

C'est en regardant le ciel que j'ai compris que je n'étais rien ; c'est en te regardant que j'ai compris que tu étais tout.

Cette nuit j'ai fait un rêve, j'ai rêvé que la neige brûlait, que le feu fondait, j'ai rêvé de l'impossible. J'ai rêvé que tu m'aimais.

L'amour et la haine sont des sentiments finalement si proches.

La vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille.

Aimer remplace presque penser. L'amour est un ardent oubli du reste. Demandez donc la logique à la passion. Il n'y a pas plus d'enchaînement logique absolu dans le coeur humain. qu'il n'y a de figure géométrique parfaite dans la mécanique céleste. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 804).

C'est une étrange prétention des hommes de vouloir que l'amour conduise quelque part. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 804).

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Le plus souverain symptôme de l'amour, c'est un attendrissement parfois presqu'insupportable. (Victor Hugo, Notre-Dame-de-Paris suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 803).

Le compliment, c'est quelque chose comme le baiser à travers un voile. La volupté y met sa douce pointe, tout en se cachant. Devant la volupté, le coeur recule, pour mieux aimer (Victor Hugo, Notre-Dame-de-Paris suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 802).

La femme sent et parle avec le tendre instinct du coeur, cette infaillibilité. Personne ne sait comme une femme dire des choses à la fois douces et profondes. La douceur et la profondeur, c'est là toute la femme ; c'est là tout le ciel. (Victor Hugo, Notre-Dame-de-Paris suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 803).

Le vide du coeur ne s'accommode point d'un bouche-trou. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 813)
Bouche-trou : généralement personne, plus rarement chose, servant à combler un vide, à boucher un trou (cf. boucher1).
Personne à qui l'on ne fait appel que pour se tirer d'embarras, pour occuper une place accidentellement vacante, pour simplement figurer, faire nombre (par sa présence, son travail, etc.) ou encore pour dissimuler une lacune

Dans le premier amour, on prend l'âme bien avant le corps ; plus tard, on prend le corps bien avant l'âme, quelquefois on ne prend pas l'âme du tout (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 813)

Quand on est un véritable homme, on se tient à égale distance des fanfaronnades et de la mièvrerie. Ni fier-à-bras, ni joli coeur. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc., 2015, page 813)

Aimer remplace presque penser. L'amour est un ardent oubli du reste. Demandez donc de la logique à la passion. Il n'y a pas plus d'enchaînement logique absolu dans le coeur humain qu'il n'y a de figures géométrique parfaite dans la mécanique céleste. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 804).

C'est une étrange prétention des hommes de vouloir que l'amour conduise quelque part. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 804).

Le plus souverain symptôme de l'amour, c'est un attendrissement parfois presqu'insupportable. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 803).

Le compliment, c'est quelque chose comme le baiser à travers le voile. La volupté y met sa douce pointe, tout en se cachant. Devant la volupté le coeur recule, pour mieux aimer. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc. 2015, page 802).

Un problème partagé
Est un problème qui se réduit de moitié (Dorothy Sayers)

The Future will be
Whatever you make it.

Offrir l'amitié à qui veut l'amour, c'est donner du pain à qui meurt de soif.

L'amitié, c'est du miel
Pour le coeur, mais
Prenez garde de ne pas
La dévorer en entier
(proverbe marocain)

Si tu ne vis pas ce moment à ce moment là, il faut que tu attendes le moment suivant pour revivre ce moment à ce moment là ...

Ce n'est pas un coeur, qu'elle a, c'est une pierre tombale !

Qu'est-ce que tu préfères : te faire battre par quelqu'un que tu aimes ou faire l'amour à quelqu'un que tu détestes ?

Il vaut mieux hasarder de sauver un coupable que de condamner un innocent (Voltaire).

Malheur à celui qu'elle emporte comme à celui qu'elle heurte ! Elle les brise l'un contre l'autre.
Elle communique à ceux qu'elle saisit on ne sait quelle puissance extraordinaire. Elle emplit le premier venu de la force des événements ; elle fait de tout des projectiles. Elle fait d'un moellon un boulet et d'un portefaix un général.
Si l'on en croit de certains oracles de la politique sournoise, au point de vue du pouvoir, un peu d'émeute est souhaitable. Système : l'émeute raffermit les gouvernements qu'elle ne renverse pas. Elle éprouve l'armée ; elle concentre la bourgeoisie; elle étire les muscles de la police ; elle constate la force de l'ossature sociale. C'est une gymnastique ; c'est presque de l'hygiène. Le pouvoir se porte mieux après une émeute comme l'homme après une friction. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc., 2015, page 824)

La guerre du tout contre la fraction est insurrection. L'attaque de la fraction contre le tout est une émeute. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc., 2015, page 825)

Au commencement, l'insurrection est émeute, de même que le fleuve est torrent. Ordinairement, elle aboutit à cet océan : révolution. Quelquefois pourtant, venue de ces montagnes qui dominent l'horizon moral, la justice, la sagesse. la raison, le droit, faite de la plus pure neige de l'idéal, après une longue chute de roche en roche, après avoir reflété le ciel dans sa transparence et s'être grossie de cent affluents dans la majestueuse allure de triomphe, l'insurrection se perd tout à coup dans quelque fondrièrebourgeoise, comme le Rhin dans un marais. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc., 2015, page 827)

Il y a de certaines agitations qui remuent le fond des marais et qui font monter dans l'eau des nuages de boue. Phénomène auquel ne sont point étrangères les polices «bien faites». (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc., 2015, page 830)

Il y a les révolutions refusées qu'on appelle émeutes. Ine insurrection qui éclate, c'est une idée qui passe son exmen devant le peuple. Si le peuple laisse tmber la boule noire, k'idée est fruit sec, l'insurrectionest échauffourée.

D'ailleurs qu'on ne l'oublie pas, les intérêts sont là, peu amis de l'idéal et du sentimental. Quelque fois, l'estomac paralyse le coeur. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc., 2015, page 920)

Tout va de guingois ; l'univers est taquinant. C,est comme les enfants, ceux qui en désirent n'en ont pas , ceux qui n'en désirent pas en ont. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Jean Valjean, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc., 2015, page 847)

L'émeute est une sorte de trombe de l'atmosphère sociale qui se forme brusquement dans lde certaines conditions de température et qui, dans son tournoiement, montem ciurt, tonne, arrache, rase, écrase, démolit, déracine, entraînant avec elle les grandes natures et les chétives, l'homme fort et l'esprit faible, le tronc d'arbre et le brin de paille.
Une insurrection qui éclate, c'estune idée qui passe son examen devant le peuple. Si lepeuple laisse tomber sa boule noire, l'idée est fruit sec., l'insurrection est échauffourée. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Jean Valjean, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc., 2015, page 920)

La France est de la même qualité de peuple que la Grèce et l'Italie. Elle est athénienne par le beau et romaine par le grand. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Jean Valjean préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc., 2015, page 921)

D'ailleurs,qu'on ne l'oublie pas, les intérêts sont là, peu amis de l'idéal et du sentimental. Quelquefois, l'estomac paralyse le coeur. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; Jean Valjean, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc., 2015, page 920)

Nous devons
Utiliser
Ce que nous possédons
Pour inventer
Ce que nous souhaitons (Adrienne Rich)

Écrire sans réfléchir, c'est comme
Tirer du fusil en tirant sur n'importe quoi (Vicky Krieps)

Quand on ne peut atteindre ce à quoi on aspire, il faut aimer ce qui est à notre portée.

L'ambition, cancer de l'âme,
Se consume de sa propre flamme (Louis Belmontet)

Un homme sans ambition
Est comme un navire
Sans destination.

Même si vous êtes dans la bonne voie, vous vous ferez écraser si vous restez sur place. (Will Rogers)

Si tu ne sais pas quoi faire. Ne fais rien (proverbe jamaïcain)

Dans la vie
Dis-toi toujours
Que les choses
Sont bien comme elles sont,
Mais qu'elles pourraient être mieux
Si elles étaient différentes (Jean-Paul Filion).

La vie, ce n'est pas avoir et obtenir, mais être et devenir (Mirna Loy)

En fait, les nanas, c'est comme les places de parking... les bonnes sont déjà prises, restent les réservées aux handicapés et les payantes.

Si une personne ne te vois pas dans son futur, il serait peut-être temps qu'elle fasse partie de ton passé !

Apprenez
À donner de votre absence
À ceux qui n'ont pas compris
L'importance de votre présence.

Fais attention à qui tu te confies. Une oreille à l'écoute peut devenir une bouche qui te trahit.

N'aime pas trop, n'espère pas trop, ne fais pas trop confiance. Parce que ce trop peut te faire très mal

Tout le monde ne comprendra pas ton chemin. De toute façon, tu es ici pour vivre ta vie, pas pour l'expliquer.

Parfois tu te demandes : «Mais qu'ai-je fait de mal ?» et la vie te répond :
TU AS ÉTÉ TROP BON !

Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres ; ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés (Confucius)

ètre franc et direct ne veut pas dire qu'on est méchant

Le temps ne te fera pas oublier, il te fera grandir et comprendre les choses.

J'ai appris à attendre
J'ai appris à accepter
J'ai appris à respecter
Mais je n'apprendrai jamais
À faire semblant
D'être quelqu'un que je ne suis pas

Il y a un moment où tu dois arrêter de traverser des océans pour des personnes qui ne sauteraient même pas par dessus une flaque pour toi

La plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort, mais ce qui meurt en nous, pendant que nous vivons.

À vouloir toujours
Être aimé des autres
On perd le seul
Amour indispensable,
Celui de soi

Quand nous nous éloignons de personnes compliquées, même notre santé s'améliore.

Sans confiance, il n'y a pas de relation possible.
Qui t'aime vraiment, ne part jamais

Celui qui pense trop grand pour faire des petites choses est probablement trop petit pour faire de grandes choses.

Il n'y a rien de pire que de penser à une personne à qui l'on ne manque pas...

Oh combien malheureux est celui qui ne peut se pardonner à lui-même (Publilius Syrus, poète latin)

If you wish to reach the highest, begin at the lowest (Publilius Syrus, poète latin).

Un aspect essentiel de la créativité est de ne pas avoir peur d'échouer (Publilius Syrus, poète latin)

All men's misery derive from not being able to sit in a quiet room alone (Blaise Pascal).

N'importe qui peut tenir la barre quand la mer est calme (Publilius Syrus, poète latin)

From the errors of others, a wise man correct his own. (Publilius Syrus, poète latin)

A rolling stone can gather no moss / Pierre qui roule n'amasse pas mousse (Publilius Syrus, poète latin)

How unhappy is he who cannot forgive himself

It's better to learn late than never (Publilius Syrus, poète latin)

Il vaut mieux être un lion pour un jour qu'un mouton toute votre vie (Elizabeth Kenny)

àIt is foolish to fear what you cannot avoid (Publilius Syrus, poète latin)


Proverbes grecs :

Connais-toi toi-même.

Mieux vaut faire envie que pitié.

Rien de trop.

Qui est heureux : l'homme bien portant, riche, courageux et instruit.
Quel est le souverain bien ? Une conscience pure.
Quel est le plus grand fléau pour l'homme? Un autre homme.
Qui est riche ? Celui qui ne désire rien. Qui est pauvre ? l'avare.

Quelle est la femme chaste ? Celle que l'opinion n'ose même pas soupçonner.
Quel est le fait du sage ? De ne vouloir point nuire quand il le peut.
Quel est le propre d'un fou ? C'est de vouloir nuire quand il ne le peut pas.

Plus on a de pouvoir, moins on doit en user.

On accuse la fortune des maux qu'on n'a point mérités.

Le bonheur du méchant n'a point de durée.
Passe beaucoup aux autres, rien à toi.
Pardonner aux méchants, c'est vouloir la perte des bons.
Je juge du bonheur d'un homme quand sa destinée est accomplie.
Les honneurs ne doivent pas être un don du hasard.
Il est moins glorieux de naître noble que de le devenir.

Citations diverses :

Juste comme j'allais m'habituer à hier, aujourd'hui est arrivé.

Il vaut mieux
Plier que rompre.

Vos belles mains blanches, Madame la baronne, feront au diable l'honneur de le tirer par la queue (Victor Hugo, Les Misérables, Jean Valjean ; Préface de Joseph Verret, Illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les éditions Caractères Inc., 2015, page 972).

On peut accomplir à peu près tout ce qui est dans nos capacités à condition qu'au départ on y croie. (George Matthew Adams)

La femme est capable de tous les exercices de l'homme, sauf faire pipi debout devant un mur (Colette).

S'acharner à ruminer le négatif contribue à augmenter son pouvoir (Shirley Maclaine).

Un ami est quelqu'un
qui sait tout
sur vous et
qui ne vous en aime pas moins (Ekbert Hubbard).

La valeur d'un homme dépend
de la noblesse de ses aspirations (Hazrat Ali)

Le succès, c'est d'aller d'échec en échec sans jamais perdre son enthousiasme (Sir Winston Churchill)

The higher the monkey climbs,
the more he shows his tail (Jamaican Proverb)

Un défaut qui empêche les hommes d'agir, c'est de ne pas sentir de quoi ils sont capables (Jacques Bénigne Bossuet).

Comme Dieu ne pouvait pas être partout, il a inventé les mères (Dicton populaire)

L'avenir est toujours favorable à ceux qui vivent au présent et qui croient fermement au futur.

Même si quelqu'un s'est mal conduit, même s'il a commis des crimes,
pourquoi le regarder comme s'il devait les répéter à perpétuité (Comrean Mikhaël Aivankov).

Vous n'arriverez jamais
À destination si vous vous
Arrêtez pour jeter une pierre à chaque chien
Qui aboie sur votre passage (Winston Churchill)

Sans la capacité de pardonner, la vie est gouvernée par un cycle sans fin de ressentiment et de vengeance (Robert Assagliola)

Les gens trop fiers
se cultivent un jardin
de tristes chagrins (Emily Brontë)

Le courage est certainement la première des qualités humaines parce que c'est la qualité qui garantit toutes les autres (Winston Churchill)

Si vous avez confiance en vous
Vous inspirez confiance
Aux autres (Johann Woolfgang Von Goethe)

La mémoire est une feuille d'automne qui murmure dans le vent avant de s'effacer (Khalil Gibran)

Il y a bien assez sur terre pour les besoins de tous. mais pas assez pour l'ambition de chacun (Gandhi)

Une histoire d'amour, c'est la rencontre de deux donneurs (Mac Levy).

Les hommes oublient
Plus facilement
La mort de leur père
Que la perte
De leur patrimoine (Nicolo Machiavel).

Le père en se levant, fut curieux de voir
Si sa fille dormoit encore.
Voyons un peu, dit-il, quel effet ont produit
Le chant du rossignol, le changement de lit.
Il entre dans la galerie,
Et, s'étant approché sans bruit,
Il trouve sa fille endormie.
À cause du grand chaud,
nos deux Amants dormants
Étoient sans draps ni couverture.
En état de pure nature,
Justement comme on peint nos deux premiers parents ;
Excepté qu'au lieu de la pomme
Catherine avait en sa main
Ce qui servit à l'homme
À conserver le genre humain,

(Extrait de Le Rossignol par Jean de La Fontaine - contes et nouvelles en vers. Le livre partout, pages 407)

Amants, la bonne heure ne sonne
À toute les heures du jour,
J'ai lu dans l'Alphabet d'Amour,
Qu'un galant près d'une personne
N'a toujours le temps comme il veut ;
Qu'il le prenne comme il peut
Tous délais y font dommages ;
Nicaise en est un témoignage.

Fort essoufflé d'avoir couru.
Et joyeux de telle prouesse,
Il s'en revient, bien résolu
D'employer tapis et Maîtresse.
Mais quoi ! La dame au bel habit
Mordant ses lèvres de dépit.
Retournoit voir la compagnie,
Et, de sa flamme guérie,
Possible alloit dans ce moment.
Pour se venger de son amant
Porter à son mari la chose
Qui lui causait ce dépit-là
Quelle chose ? C'est celle-là
Que fille dit toujours qu'elle a.
Je le crois ; mais d'en mettre jà
Mon doigt au feu, ma foi ! je n'ose ;
Ce que je sais, c'est qu'en tel cas
Fille qui ment ne pèche pas.
Grâce à Nicaise, notre belle
Ayant sa fleur en dépit d'elle,
S'en retournait tout en grondant,
Quand Nicaise, la rencontrant ;
À quoi tient» dit-il à la Dame,
Que vous ne m'ayez attendu
Vous seriez en peu d'heure femme.
Retournons donc sans consulter ;
Venez cesser d'être pucelle,
Puisque je puis, sans rien gâter,
Vous témoigner quel est mon zèle
Non pas cela, reprit la belle ;
Mon picelage dit qu'il faut
Remettre l'affaire à tantôt.
J'aime votre santé, Nicaise,
Et vous conseille auparavant
De reprendre votre vent.
Or respirez tout à votre aise.
Vous êtes Apprenti Narchand
Faites-vous apprenti Galant ;
Vous n'y serez pas sitôt maître.
À mon égard, je ne puis être
Votre maîtresse en ce métier ;
Sire Nicaise, il vous faut prendre
Quelque servante du quartier.
Vous savez des étoffes vendr.
Et leur prix en perfection ;
Mais ce que vaut l'occasion
Vous l'ignorez ; allez l'apprendre.


Attaque le démonqui
Est en toi plutôt
Que le démon
Qui est dans l'autre (Confucius)



(Extrait de Pâté d'anguille par Jean de La Fontaine - contes et nouvelles en vers. Le livre partout, pages 246 et 247)

Qui dit ce qui lui plait
Entend
Ce qui lui déplait (Hériode)

La paix et la dignité
Naissent à l'instant
Où l'ambition et
L'arrogance meurent (Edmund Young)

Quel plus terrible fléau
Que l'injustice qui a
Les armes à la main (Aristote)

La confiance en soi permet l'éblouissement de l'être (Jean Castaldi)

Les hommes sont comme les horloges : bon, ils servent très longtemps; mauvais, personne ne peut les réparer (Max Aub)

L'homme qui aurait
L'impression
De ne se tromper jamais
Se tromperait toujours

Time gone don't come back.
Gone it has without leaving a trace
Like the rivers that pour with grace
Never again to flow the same way (Shubha Chadha, The Gazette, 16 juin 2017, page A9)

Peut-être allez-vous oublier dès demain les mots gentils que vous aurez prononcés aujourd'hui, mais la personne à qui ils étaient adressés risque de les chérir pour toute sa vie (Dale Carnegie)

Le bonheur, c'est posséder l'humour nécessaire pour surmonter les choses de la vie.

Le bonheur n'est pas choses aisées.
Il est difficile de le trouver en nous.
Il est impossible de le trouver ailleurs (Bouddha)

Le bonheur est parfois caché dans l'inconnu (Victor Hugo)

Le bonheur est une denrée merveilleuse ; Plus on en donne, plus on en a (Suzanne Carchod)

La véritable force ne se démontre que par la paix durable (Jean Castaldi)

Ceux qui pardonnent sont les guérisseurs de l'humanité (Gérard Bessière),

Sans dévoiler qui on est, On refuse de découvrir qui on pourrait être (Simona Halep).

The test of good manners is
To be patient with bad ones

La paix ne peut être réalisée par la violence, elle ne peut être atteinte que par la compréhension (Albert Einstein)

Il n'y a point de bonheur sans courage
Ni de vertu sans combat (Jean-Jacques Rousseau)

Il faut d'abord cultiver son présent pour espérer du futur (Anonyme)

Sans la vérité, nous n'avons pas la confiance des gens ; sans la confiance,nous n'avons pas de société de droit, nous n'avons pas de démocratie (Timothy Snyder).

On tue un homme, on est un assassin. On tue des million d'hommes, on est un conquérant. On les tue tous, on est un Dieu.

Le meurtre par milliers s'appelle une victoire (Alphonse de Lamartine)

C'est ici-bas que se situe notre seule chance de rire. En effet, au purgatoire ou en enfer, nous n'en aurons plus envie. Et au Paradis, ce ne serait pas convenable (Jules Renard)

Sur Auguste Rodin : On ne pouvait pas s'asseoir sans trouver ses mains (Anna de Noailles)

Les prostituées gagnent leur vie à la sueur de leurs fesses (Mathilde Thyde Monnier)

C'était un de ces philanthropes qui, en période de famine vous envoie une cargaison de cure-dents (Douglas Jerrold)

À force de péter trop haut, le cul en vient à prendre la place du cerveau (inspiré de Julos Beaucarne)

Prends la parole en colère
Et tu vas faire le meilleur discours que tu vas regretter toute ta vie (Lawrence J. Peter)

Dans Parlement, il y a «parle» et «ment». (Léo Campion).

Généralement, les gens qui savent peu parlent beaucoup, et les gens qui savent beaucoup parlent peu (Jean-Jacques Rousseau)

Une seule chose au monde est pire que de savoir qu'on parle de vous : savoir qu'on ne parle pas de vous (Oscar Wilde).

Sexe :

Le premier commandement de la femme adultère :
Tu aimeras ton prochain comme le précédent (Philippe Bouvard)

Ne jetez pas la pierre
à la femme adultère
Car je suis derrière (Georges Brassens)

Si le Christ a pardonné à la femme adultère, c'est que ce n'était pas la sienne. (Georges Courteline).

Ne vous avisez jamais d'approcher votre regard des parties les plus intimes d'une femme car c'est là que loge le démon, c'est là qu'il vous guette ; s'il aperçoit votre visage, ne fût ce qu'un instant, sachez qu'il vous crèvera impitoyablement les yeux de sa fourche brûlante (Abbé J. Cagnett)

Le paradis de la terre se trouve entre les seins d'une femme, sur le dos d'un cheval, dans les pages d'un livre (Proverbe arabe)

Au-dessous du nombril, il n'y a ni religion ni vérité (Nicolas de Chamfort).

Sexe féminin : le fruit d'Ève fendu (Jean Cocteau)

Quand la femme moderne découvrit le plaisir solitaire, ce fut (...) peut-être le plus grand coup porté au pouvoir mâle (Eva Figes).

Une femme qui admire est meilleure à prendre qu'une femme qui se contente d'écarter les jambes (Emmanuel Cocke)

Tant que vous vivrez, vous irez entre les jambes des femmes demander le secret du monde (Louis-Ferdinand Céline)

Seins dressés ne durent qu'un temps (Proverbe créole)

Pour les sermons de la vertu
Un cul n'eut jamais d'oreille (François Ménard).

Je veux une servante et non pas une esclave,
Je veux une bobonne et non pas un tyran.
À Léa qui prend feu quatre cent fois par an...
Je préfère Margot, calme, affreuse, un peu bête...
Foin de beauté! Margot viens-t-en dans ma retraite.
Je donne dix volcans pour une chaufferette. (Victor Hugo)

La querelle des sexes s'éteindra le jour où la femme ne commencera plus à jouir à la seconde où le mâle finit (Georges Fagus).

Lorsque votre vie sexuelle est satisfaisante, elle occupe environ 3 % de votre temps. Lorsqu'elle ne l'est pas, elle en prend environ 97 % (Seamus Heaney)

Le sexe est la chose la plus drôle que je puisse faire sans rire (Woody Allen).

Que d'histoire pour deux petits seins et un bouquet de poils au ras du ventre (Pierre Della Faille).

Et puisque notre destin est de finir dans un trou, fasse le ciel qu'il ait du poil autour (Frédéric Dard).

Ils sont tous enragés pour entrer là d'où ils sont sortis (James Joyce).

Les femmes aiment les hommes sérieux. Elles n'entendent pas que quiconque leur dispute le monopole des enfantillages (Malcolm de Chazal).

Le premier qui compara la femme à une rose était un poète.
Le deuxième était un imbécile (Gérard de Nerval).

Le pouvoir est le plus puissant des aphrodisiaques (Henry Kissinger, ancien secrétaire d'État des États-Unis).

Il était Normand par sa mère et breton par un ami de son père. (Alphonse Allais).

Un optimiste est celui qui commence un carré de mots croisés avec un stylo à bille.

L'Optimiste est un imbécile heureux... et le pessimiste, un imbécile malheureux (Georges Bernanos).

Le pessimiste n'est qu'un optimiste qui a dégrisé (Albert Brie)

Un sot savant est plus sot qu'un sot ignorant (Molière)

Le sage ne dit pas ce qu'il sait.
Le sot ne sait pas ce qu'il dit (Proverbe turc)

L'ouverture du coeur implique nécessairement l'ouverture du cul (Jean-Marie Poupart).

Une nuit d'amour, ça dure un quart d'heure (Wolinski)

La femme a quatre lèvres : deux pour dire des bêtises et deux pour se les faire pardonner. (Anonyme)

Derrière toute grande femme, il y a un homme écrasé (Gérald Tougas)

Si grand que soit l'homme au compte de l'orgueil,
Nul n'a plus de six pieds de haut dans le cercueil (Victor Hugo)

La sagesse de grand-père est arrivée à terme, mais nous n'en avons pas encore trouvé une nouvelle (S. Yzhar)

L'expérience ressemble aux cure-dents ; personne ne veut s'en servir après vous. (Roland Dorgelès).

L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs (Oscar Wilde).

Les études, c'est comme les bikinis. elles montrent beaucoup de choses, mais elles cachent l'essentiel (Alfred Sauvy).

Celui qui ne comprend pas qu'on puisse étrangler une femme ne connaît pas les femmes (Paul Léautaud)

L'époux est toujours un mâle nécessaire (Anne-Marie Carrière).

Il y a des gens si ennuyeux qu'ils vous font perdre une journée en cinq minutes (Jules Renard)

Les vieux se répètent et les jeunes n'ont rien à dire. L'ennui est réciproque (Jacques Bainville)

La danse est l'expression perpendiculaire d'un désir horizontal (Georges-Bernard Shaw)

La jeunesse a quatre membres souples et un raide.
La vieillesse a quatre membres raides et un souple (Anonyme).

Si tous les ménages qui sont malheureux avaient une clochette au cou, on ne s'entendrait pas parler (Laurette Morin).

C'est grand pitié quand beauté manque à cul de bonne volonté (François Rabelais).

La culture, c'est comme la confiture. Moins on en a, plus on l'étale (Jean Delacour)

La critique est la puissance des impuissants (Alphonse de Lamartine).

Le mariage doit être une éducation mutuelle et infinie (Henri-Frédéric Amiel)

Expectation is the root of all disappointment.

La carrière d'une star commence quand elle a du mal à entrer dans son chemisier, et se termine quand elle a du mal à entrer dans sa jupe (Elsa Maxwell).

Le critique est toujours celui qui ne sait pas distinguer le con d'une fraîche jeune fille du trou du cul d'un vieux monsieur (Louis Scutenaire).

Demander à un écrivain ce qu'il pense de la critique, est comme demander à un lampadaire ce qu'il pense des chiens (John Osborne)

Eh bien moi quand j'étais toute petite fille, un vieux général m'a aimé deux ans sans que je le susse (Madame Aubeson de Nerville).

Encore eut-il phallus que je la conasse pour que je la susse. (Maurice Roche).

De nombreux hommes doivent leur succès à leur première femme et leur seconde femme à leur succès (Jim Backus).

La route du succès est encombrée de femmes poussant leurs maris devant elles (Sir James Dewar)

Non la stérilité n'est pas héréditaire (Alphonse Allais).

Le verbe aimer est le plus difficile à conjuguer :
Son passé n'est pas simple
Son présent n'est qu'indicatif
Et son futur est toujours conditionnel

Aimer est un verbe irréfléchi (Henri Jeanson)

Le bonheur à deux, ça dure le temps de compter jusqu'à trois (Sacha Guitry).

Un homme peut être heureux avec n'importe quelle femme
aussi longtemps qu'il ne l'aime pas (Oscar Wilde).

Une femme donne à son mari deux jours de bonheur : celui où il l'épouse et celui où il l'enterre (Hipponax).


Une femme qui a un amant est un ange,
Une femme qui a deux amants est un monstre.
Une femme qui a trois amants est une femme (Victor Hugo)

Les amours sont comme les champignons. On ne sait si elles appartiennent à la bonne ou à la mauvaise espèce que lorsqu'il est trop tard (Tristan Bernard).

When a man opens a car door for his wife, it's either a new car or a new wife (Pierre Philips)

Une femme montre plus promptement son cul que son coeur (Honoré de Balzac)
Une femme qui admire est meilleure à prendre qu'unefemme qui se contente d,écaeter les jambes (Emmabuel Vocke0

Les talons hauts ont été inventés par une femme qu'on embrassait toujours sur le front (Marcel Achard).

Ce que la force a fait est éphémère et meurt
Ainsi qu'un tourbillon dans le désert (Esaias Tegner)

C'est quand la merde et le pet sont sortis que le ventre est soulagé (Mao Tsé-Tung).

Le premier obstacle
Qui empêche
La majorité des gens
De réussir
Est leur manque de confiance en eux (Arthur Williams)

Si les gens ne parlaient que de ce qu'ils connaissent, ils n'arrêteraient pas de se taire (Fernand Gregh).

Le meilleur usage que l'on puisse faire de la parole est de se taire (Tchouang Tseu)

Dans les états-major, il y a toujours eu plus de culs que de fauteuils (Gaston Bonheur).

Quand on court après l'esprit, on attrape la sottise (Montesquieu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité (Antoine de La Mothe-Hodiar)

L'ennui naquit un jour de l'uniforme ôté (Gilbert Cesbron)

Le temps fou qu'on peut perdre à aimer l'amour.

Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent (Jean-Paul Sartre)

Depuis que je suis vieux et retraité, je fais de la recherche. Tous les jours, je cherche mes lunettes, mes clés, mes dents... (Michel Beaudry, Journal de Montréal, 24 mai 2016)

Malgré notre besoin
de confiance en nous,
il est important
de savoir distinguer l'arrogance
de la fierté légitime. (Dalaï Lama)

Pour se marier, il faut deux témoins comme pour un accident ou un duel (Sacha Guitry).

Il y a trois méthodes pour ruiner une affaire qui marche : les femmes, le jeu et les technocrates. Les femmes, c'est le plus marrant, le jeu c'est le plus rapide, les technocrates, c'est le plus sûr (Michel Audiard).

Si on donnait le Sahara aux technocrates, dans cinq ans, ils achèteraient du sable ailleurs.

Si Dieu avait dicté les tables de la Loi à un technocrate, et non à Moïse, ce n'est pas à dix commandements, mais à dix mille commandements que les hommes devraient obéir (Georges Elgosy).

Ce n'est ni l'amitié ni la bonté qui nous manquent, mais nous manquons à l'amitié et à la bonté.

Le tango est une danse où les visages s'ennuient pendant que les derrières s'amusent (Georges Clémenceau).

Les trois étapes du mariage
Première année :
l'homme parle, la femme écoute

Deuxième année
La femme parle, l'homme écoute

Troisième année :
Tous les deux crient,
Les voisins écoutent. (Sagesse ancienne citée par Boucar Diouf).

Qui ne sait pas pardonner
Ne sait pas aimer. (Martin Luther King)

Cogit ergo sum - Je pense, donc je suis (René Descartes, Discours de la méthode, 1637)

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée.

'Look like an innocent flower, / But be the serpent under 't' (Shakespeare, Macbeth ; 1.5.76-78)

L'homme qui n'est que beau l'est seulement pendant qu'on le regarde
l'homme qui est bon est toujours beau (Sapho).

Les flèches de l'Amour, comme la lance d'Achille, portent avec elles le remède aux blessures qu'elles font.
(Les liaisons dangereuses, Cloderlo de La Clos, Éditions Gallimard, Folio Classique, 1970, page 276)

Tristesse ! On passe sa vie à attendre ceux qu'on aime
et l'autre moitié à quitter ceux qu'on aime (Victor Hugo)

La meilleure façon de vaincre les scrupules, est de ne laisser rien perdre à ceux qui en ont.(Les liaisons dangereuses, Cloderlo de La Clos, Éditions Gallimard, Folio Classique, 1970 page 141)

En te levant le matin
Rappelle-toi combien
Précieux est le privilège
de vivre, de respirer, d'être heureux (Marc Aurèle)

Même quand ta blessure guérit,
La cicatrice demeure

Le lueur d'une chandelle
Dissipe la nuit la plus noire.

De tous ceux qui n'ont rien à dire,
Les plus agréables sont ceux
qui se taisent. (Coluche)

Si une personne est assez stupide
pour s'éloigner de toi,
Sois assez intelligent pour la laisser partir.

Les erreurs sont pardonnables.
mais seulement si celui qui les a commises a le courage de les admettre.

Ça ne se fera pas en un jour,
Mais un jour,
ça se fera.

L'important,
ce n'est pas d'être grand,
C'est d'être
à la hauteur.

lI est vraiment rare que l'on se quitte bien,
car si on était bien,
on ne se quitterait pas (Marcel Proust)

Qui suit le troupeau ne peut voir que des trous du cul.

N'aime pas profondément tant que tu n'es pas sûr que l'autre t'aime autant.
Car la profondeur de ton amour aujourd'hui sera la profondeur de ta blessure demain.

Ce n'est pas que nous disposions de très peu de temps, c'est plutôt que nous en perdons beaucoup (Sénèque)

Il n'y a qu'une seule façon d'échouer, c'est d'abandonner avant d'avoir réussi (Georges Clémenceau)

Roi de rien, mais serf de personne, serviable seulement quand ça lui chante (Griffinton, Marie-Hélène poitras, Page 161, Éditions Alto, 2013)

Il existe des personnes tellement faibles qu'elles ont besoin d'humilier les autres pour se sentir fortes.

The three saddest things are
the Ill wanting to be well,
the poor wanting to be rich, and
the constant traveller 'anywhere but here'.

I was too much and not enough
for a woman who was everything
and nothing at all.

The principles of
self-destruction
are painfully simple :
fall in love (Jessica Katoff)

I can say with great certainty
and absolute honesty
that I did not know
what love was
until I knew
what it was not (F. T. Berkey)
And now I understand

Some people are so poor,
All they have is money.

I will not be another flower,
picked for my beauty
and left to die.

I like my body
When it is with your body (C.C. Cummings)

I will be
Wild,
Difficult to find, and
Impossible to forget (Erin Van Duren)

The real lover is the man
who can thrill you
by kissing
youre forehead (Marylin Munroe)

The best day
of your life
is the one
on which
You decide
your life is your own
No apologies or excuses
No one to
Lean on,
Or blame.
The gift is yours
It is an
amazing journey -
and you alone
are responsible for
the Quality of it.
This is the day
your life
really begins (Bob Moawad)


Sometimes
Looking for answers
Only leads
To more questions.
And sometimes,
You're better off
Not knowing

Because in the end,
You wo'nt remember
The time you spent
Working in the office or mowing your lawn,
Climb that goddam mountain (Jack Kérouac)

You'r like snow, beautiful but cold : Tu es comme la neige, belle, mais froide.

Parles comme s'il n'y avait pas de lendemain pour effacer ce que tu as dit la veille.

Pleurer, c'est ressentir,
C'est être humain (Ray Charles, chanteur, pianiste, compositeur, et arrangeur américain).

Le pardon est une option du coeur
qui va contre l'instinct spontané de rendre le mal pour le mal.

L'arbre qui s'écroule fait plus de bruit que la forêt qui pousse.

Derrière les ennuis et les vastes chagrins,
Heureux celui qui peut
S'élancer vers les camps lumineux et sereins.

L'exactitude est la politesse des princes ou
L'exactitude est la richesse des princes. (Rodney Dangerfield)

L'esprit s'enrichit de ce qu'il reçoit,
Le coeur de ce qu'il donne (Victor Hugo)

Parfois il ne faut pas tourner la page,
Il faut carrément changer de livre

Quand tu as envie d'abandonner,
Pense à la raison
Qui t'a fait commencer

Ne prenez pas la vie au sérieux,
de toute façon,
vous n'en sortirez pas vivant (Fontenelle).

Ne vis pas pour que ta présence se remarque, mais pour que ton absence se ressente (Bob Marley).

The sun love the moon so much he dies every night to let her breathe.
And if you're feeling lonely,
Just look at the moon.
Someone, somewhere is looking right at it too.

She was like de moon... part of her was always hidden.

Qui s'absente trop... finit par ne plus manquer.

Le coeur est un enfant,
Il espère ce qu'il désire

Si mon absence ne change rien à ta vie, c'est que ma présence n'avait aucune importance.

Pour me comprendre, il faudrait que tu apprennes à écouter mes silences.

Parfois notre coeur a besoin de plus de temps pour accepter ce que notre esprit sait déjà.

Ne me donnez pas de conseil, je sais me tromper tout seul

On doit prendre les petites décisions avec sa tête et les grandes avec son coeur.

Le souvenir, c'est la présence invisible. (Victor Hugo).

Écoute toujours ta première intuition.
Si tu sens dans ton coeur et dans ton âme que quelque chose ne va pas,
c'est que c'est le cas.

Ne jamais changer pour plaire à quelqu'un : on est comme on est, à prendre ou à laisser.

L'esprit oublie toutes les souffrances
Quand le chagrin a des compagnons
et que l'amitié le console.

J'aime les gens qui disent ce qu'ils pensent,
Mais surtout, j'aime les gens qui font ce qu'ils disent

Ne cherchez pas à éviter à vos enfants les difficultés de la vie,
Apprenez leur à les surmonter. (Louis Pasteur)

Se souvenir est facile pour ceux qui ont de la mémoire, mais oublier est difficile pour ceux qui ont du coeur.

La difficulté n'est pas l'escalier, c'est la première marche.

Le plaisir se ramasse, la joie se cueille, et le bonheur se cultive (Bouddha)

The best things in life either make you fat, drunk or pregnant.

Some people are like clouds. When they disappear, it's a beautiful day.

Don't waste your time on revenge. Those who hurt you will eventually face their own Karma.

Ne regrette jamais rien.
Si c'est bon, tant mieux.
Si c'est mauvais,
c'est de l'expérience
Le problème avec les personnes sincères,
C'est qu'elles croient trop souvent que les autres le sont aussi.

Ring the bell that still can ring
Forget your perfect Offering
There is a Crack in Everything
That's How the Light Gets in ! (Leonard Cohen)

People can be mean,
Don't take it personally.
It says nothing about uou,
But a lot about them.

If they miss you,
They'll call.
If they want you,
They'll say it.
If they care,
They'll show it,
And if not,
They aren't Worth Your Time

Whatever you do,
Never run back
To what broke you (Frank Ocean)

If we move too fast,
We'll break things
If we move too slow,
We'll miss things.
And if we don't move at all,
We won't see things
For how beautifull they truly are.

The scariest thing about distance
Is you don't know
Whether they'll miss you or
Forget about you.

Réussir, c'est
suivre le chemin du coeur.

Celui qui se contente de peu ne manque de rien

You shall not judge, because thou has screwed up before too.

Si elle tient à toi, elle trouvera un moyen.
Sinon, elle trouvera une excuse

Si tu essaies,
tu as une chance de perdre.
Si tu n'essaies pas, tu as déjà
Tout perdu

Best thing about me.
I laugh at my own jokes
so you don't have to
But probably will.
Because I'm hilarious

L'heureux Damon me semble un pauvre sire ;
Sa confiance eut bientôt tout gâté.
Pour la sottise et la simplicité
De sa moitié, quant à moi
Je l'admire.
Se confesser à son propre mari,
Quelle folie ! Imprudence est un terme
Foible à mon sens pour exprimer ceci.
Mon discours donc en deux points se renferme ;
Le noeud d'hymen doit être respecté,
Veut de la foi, veut de l'honnêteté ;
Si par malheur quelque atteinte un peu forte
Le fait clocher d'un ou d'autre côté.
Comportez-vous de manière et de sorte
Que ce secret ne soit point éventé.
Gardez de faire aux égards banqueroute ;
Mentir alors est digne de pardon.
Je donne ici de beaux conseils sans doute :
Les ai-je pris pour moi-même ? Hélas ! non.

Jean de La Fontaine, Contes et nouvelles ; Les aveux indiscrets

Bonheur :

Le bonheur n'est pas un but que l'on poursuit âprement.
C'est une fleur que l'on cueille sur la route du devoir (John Stuart Mill)

Le bonheur ne se rencontre que lorsqu'on ne pose pas de condition (Arthur Rubenstein)

Le bonheur, on ne le trouve pas, on le fait.

Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce que l'on possède (saint Augustin)

On peut toujours plus que ce que l'on croit pouvoir (Joseph Kessel)

Le bonheur n'est pas d'avoir tout ce que l'on désire, mais d'aimer ce que l'on a.

Quand il est évident que ton objectif ne peut être atteint, ne changes pas d'objectif, change ta manière de l'atteindre (Confucius)

La vie accorde le bonheur à celui qui cherche à la comprendre, qui médite sur ses lois et qui fait des efforts dans ce but.

Quand tu as le bonheur dans ta vie, n'oublies pas de le cultiver pour qu'il reste longtemps. (Anonyme).

L'argent ne fait pas le bonheur
Mais il est plus agréable de rouler en Jaguard qu'à vélo

Le bonheur n'est pas d'avoir tout ce que l'on désire, mais d'aimer ce que l'on a (Sephora)

Le bonheur ne vient pas à ceux qui l'attendent assis.

Le bonheur n'est pas un but que l'on poursuit âprement
C'est une fleur que l'on cueille sur la route du devoir John Stuart Mill)

S'il existe des plaisirs plus vifs,
je ne les désire pas ;
je ne veux point les connaître.
En est-il de plus doux que d'être en paix avec soi-même,
de n'avoir que des jours sereins,
de s'endormir sans trouble, et
de s'éveiller sans remords ?
Ce que vous appelez le bonheur, n'est qu'un tumulte des sens, un orage des passions dont le spectacle est effrayant même à le regarder du rivage. (Choderlos de Laclos ; Les liaisons dangereuses, Gallimard 1972, page 150).

Il ne faut se permettre d'excès qu'avec les gens qu'on veut quitter bientôt ; il ne sait pas cela, lui, mais,
pour son bonheur, je le sais pour deux. (Choderlos de Laclos, Les liaisons dangereuses, Gallimard 1972).

Personne ne doit être la raison de ton bonheur, à part toi-même.

La vie est un défi à relever,
un bonheur à mériter,
une aventure à tenter.
(Mère Teresa).

Le sourire sur mon visage ne signifie pas que ma vie est parfaite.
Il démontre juste que j'apprécie ce que j'ai.

Il ne faut se permettre d'excès qu'avec les gens qu'on veut quitter bientôt ; il ne sait pas cela, lui, mais,
pour son bonheur, je le sais pour deux. (Choderlos de Laclos, Les liaisons dangereuses, Gallimard 1972).
Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce que l'on possède (Grégoire Delcourt)

Personne ne doit être la raison de ton bonheur, à part toi-même.

There is a crack in everything
That's how the light gets in.

La vie accorde le bonheur à celui qui cherche à la comprendre, qui médite sur ses lois et aui fait des efforts dans ce but.

Quand tu as le bonheur dans ta vie, n'oublies pas de le cultiver pour qu'il reste longtemps. (Anonyme).

L'argent ne fait pas le bonheur,
mais il est plus agréable de rouler en Jaguard qu'à vélo

Le bonheur n'est pas d'avoir tout ce que l'on désire, mais d'aimer ce que l'on a (Sephora)

Le bonheur ne vient pas à ceux qui l'attendent assis.

Si l'argent ne fait pas le bonheur. rendez-le (Jules Renard).

Le bonheur n'est pas un but que l'on poursuit âprement
C'est une fleur que l'on cueille sur la route du devoir (John Stuart Mill)

Le pardon ne fait pas oublier le passé
Mais il élargit le futur (Paul Boese)

Je ne cours plus après les gens.
Vous avez envie de partir ?
Attendez, je vous ouvre la porte.

Tournes-toi vers le soleil et l'ombre sera derrière toi.

Être infidèle est la chose la plus stupide qu'on puisse faire dans une relation d'après les psychologues.
Si vous n'êtes pas heureux, il suffit de partir.

Même le dernier d'une course est devant ceux qui ne courent pas.

C'est drôle comme les gens remarquent immédiatement
quand on change d'attitude envers eux,
mais ils ne réalisent jamais
que c'est leur comportement qui a causé ce changement.

On tombe amoureux d'un coeur, pas d'un corps

Le courage croît en osant et la peur en hésitant.

La réussite survient lorsque tes rêves deviennent plus grands que tes excuses.

Prendre ses distances des personnes compliquées améliore la santé.

La pire des sensations, c'est d'être oublié par quelqu'un qu'on n'oubliera jamais

T'as juste à être toi-même et si les gens n'aiment pas ça, qu'ils aillent se faire foutre.

N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès.
Essayez de devenir un homme qui a de la valeur (Albert Einstein)

Les personnes faibles se vengent, les personnes fortes pardonnent.

Le temps décide qui tu rencontres dans ta vie.
Le coeur décide qui tu veux dans ta vie.
Le comportement décide qui reste dans ta vie.

La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre (Gandhi)

Seul, on va plus vite
Ensemble on va plus loin

S'aimer soi-même est le début d'une histoire d'amour qui diurera toute une vie (Oscar Wilde)

Aujourd'hui, je choisis de vivre dans la lumière de mes espoirs plutôt que dans l'ombre de mes doutes (Ray Davis)

C'est avec ses propres mains qu'on construit son destin.

Je fis honneur de mon amendement à quelques unes de ces femmes qui, dans l'impuissance d'avoir des prétentions à l'agrément, se rejettent sur celles du mérite et de la vertu. (Choderlos de Laclos ; la marquise de Verteuil au vicomte de Valmont ; Les liaisons dangereuses, Gallimard 1972, page 221).

La vanité et l'imagination peuvent enfanter des prodiges.
(Choderlos de Laclos ; Les liaisons dangereuses, Gallimard 1972, page 206).

Femme qui consent à parler d'amour finit bientôt par en prendre, ou au moins par se conduire comme si elle en avait. (Choderlos de Laclos ; Les liaisons dangereuses, Gallimard 1972, page 193).

Plus les circonstances sont contre toi,
Plus la force extérieure sera éclatante.

Un sage a dit que pour dissiper les craintes, il suffit presque toujours d'en approfondir la cause.
C'est surtout en amour que cette vérité trouve son application.
Aimez et vos craintes s'évanouiront. (Choderlos de Laclos ; Les liaisons dangereuses, Gallimard 1972, page 155).

Il est difficile de dire non quand c'est oui que l'on veut dire (Choderlos de Laclos ; Les liaisons dangereuses, Gallimard 1972, page 148).

Dans la vie,
il faut savoir allier le pessimisme de l'intelligence
à l'optimisme de la volonté (Antonio Gramski)

Si tu veux cerner
La vraie nature de quelqu'un,
Regarde la façon dont ils traite les personnes qui lui sont inférieures
et non pas la façon dont il traite ses égaux (Sirius Black : Harry Potter : la Coupe de Feu.)

Une belle femme est faite
de respect et d'éducation,
non de fond de teint et de talons.

Tout est possible
Du moment qu'on a assez de cran (Ginny Weasley : Harry Potter : l'Ordre de Phoenix)

La justice, c'est la bonté
mesurée au milimètre (Emma Endivieska)

Pour une chose bien conçue
Les mots offriront et couleront d'eux-mêmes (Horace)

Ce que l'on conçoit bien
S'énonce clairement
Et les mots pour le dire
Arrivent aisément. (Nicolas Boileau Despréaux)

Vous ne pouvez pas
Plaire à tout le monde
Vous n'êtes pas
Un pot de Nutella (Léa Philippe)

Des recherches prouvent que plus vous avez peur des araignées,
Plus vous risquez d'en avoir
Moi, dans ma chambre.
J'ai vraiment peur des femmes.

Je ne suis pas devin
Mais je puis dire
Que cette fille
Est une connasse

Un jour je suis né
Depuis,
J'improvise (Valérie Herwyn)

Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir et
L'envie furieuse d'en réaliser
Quelques-uns (Jacques Brel)

Si vous pensez
Que l'aventure
Est dangereuse
Essayez la routine
Elle est mortelle
(Paolo Goethe)

Parfaite !
Avec plein
De jolis défauts

Parfois,
Il ne faut pas tourner la page,
Il faut carrément
Changer de livre (Léa Philippe)

Un adulte créatif
Est un enfant
Qui a survécu (Ursula K. Le Guin)

Si quelqu'un dit du mal de toi,
Ne te prends pas la tête.
Les guêpes piquent
Toujours
Les plus belles

Accepte ce qui est,
Laisse aller ce qui était
Et aie confiance en ce qui sera (Bouddha)

L'ignorant affirme,
Le savant doute,
Le sage réfléchit (Aristote)

Blanc sans N
Ça fait blac
Comme quoi sans haine,
on est tous égaux.

Ranger, c'est aussi
Foutre le bordel
Dans son désordre.

Prenez mes idées,
J'en aurai d'autres (Coco Chanel)

Mieux vaux être belle et rebelle
Que moche et remoche

Il y a des gens,
Tu as envie de leur donner
tout ce qu'ils n'ont pas eu durant leur enfance
Des claques, par exemple

Élève tes mots,
Pas ta voix,
C'est la pluie
qui fait grandir les fleurs,
Pas le tonnerre (Rumi)

Il faut toujours viser la lune,
Car, même en cas d'échec
On atterrit dans les étoiles (Oscar Wilde)

Je ne perd jamais
Sois je gagne,
Sois j'apprend
(Nelson Mandela)

L'avantage de l'intelligence, c'est de pouvoir faire l'imbécile.
L'inverse est complètement impossible. (Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 30 août 2016, page 4)

Cela semble toujours impossible jusqu'à ce qu'on le fasse.

C'est impossible dit la Fierté
C'est risqué dit l'Expérience
C'est sans issue, dit la Raison
Essayons, murmure le Coeur
(William Arthur Ward)

Soyez vous-même,
Tous les autres
sont déjà pris (Oscar Wilde)

La vraie façon de vaincre les scrupules, est de ne laisser rien perdre à ceux qui en ont. (Choderlos de Laclos, Les liaisons dangereuses, Éditions Gallimard, 1970-1972, page 140)

Monsieur sait sûrement mieux que moi, me dit-il, que coucher avec une fille, ce n'est que lui faire ce qui lui plaît : de là à lui faire faire ce que nous voulons, il y a souvent bien loin». (Choderlos de Laclos, Le liaisons dangereuses, Éditions Gallimard, 1970-1972, page 122)

L'expression du désir se confond dans les yeux avec celle de la tendresse (Choderlos de Laclos, Les liaisons dangereuses, Éditions Gallimard, 1970-1972, page 98)

À force de chercher de bonnes raisons, on en trouve, on les dit ; et après on y tient, non pas tant parce qu'elles sont bonnes que pour ne pas se démentir. (Choderlos de Laclos, Le liaisons dangereuses, Éditions Gallimard, 1970-1972, page 97)

L'humanité n'est parfaite dans aucun genre, pas plus dans le mal que dans le bien.
Le scélérat a ses vertus comme l'honnête homme a ses faiblesses» (Choderlos de Laclos, Le liaisons dangereuses, Éditions Gallimard, 1970-1972, page 91).

Parler de ses peines, c'est déjà se consoler (Albert Camus)

Too much of a good thing won't be good for long

Le souvenir est le parfum de l'âme (George Sand)

Le bonheur
Est un parfum
Que l'on ne peut
Répandre sur autrui
Sans en faire rejaillir
Quelques gouttes sur
Soi-même

La guérison n'est jamais si prompte que la blessure (Sagesse populaire).

The past is consumed by the present and the present is alive only because it gives birth to the future (Irish Poet)

L'histoire n'est que l'incalculable impact des circonstances sur les utopies et les rêves (Maniomo Picon Silas).

Pour faire la paix, il faut être deux : soi-même et le voisin d'en face (Aristide Briand)

L'amour est, comme la médecine, seulement l'art d'aider la nature.

On trouve toujours de l'argent pour faire la guerre, jamais pour vivre en paix (Albert Brie).

La presse a quelque ressemblance avec ce coq qui croyait que sans son cocorico le soleil ne se lèverait pas. (François Mauriac)

Il y a plusieurs façons de mentir, mais la plus répugnante de toutes est de dire la vérité, toute la vérité, en cachant l'âme des faits (Proverbe vénézuélien)

What goes around comes around.

Le courage est le prix que la vie exige pour accorder la paix (Camelia Earhart)

L'acte sexuel prolonge l'espérance de vie. À toutes celles qui m'ont refusé, vous aurez ma mort sur la conscience.

On gagne sa vie par ce qu'on croit, mais on fait sa vie par ce qu'on donne (Winston Churchil)

Les prostituées gagnent leur vie à la sueur de leurs fesses 9MATHILDE THYDE MONNIER)
Les promesses qu'on fait à une jolie fille n'engagent que la peau (Anatole France)

Nous avons beau corrompre notre conscience, elle nous absout tout haut et nous condamne tout bas.

Personne ne peut revenir en arrière et créer un nouveau départ,
Mais tout le monde peut commencer aujourd'hui
À créer une nouvelle fin.

Avant d'être quelqu'un,. il faut être soi-même.

Vis pour ce que demain a à t'offrir et non pour ce qu'hier t'a enlevé.

Le matin, tu peux rester couché et poursuivre ton rêve ou te lever pour le réaliser.

La vie est comme une bicyclette. Il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre. (Albert Einstein)

Si j'effaçais les erreurs de mon passé, j'effacerais la sagesse de mon présent

Ceux qui n'ont pas d'imagination devront se contenter de la réalité.

Nous émettons une idée sur toute chose avec une ignorance merveilleuse ( S. Yzhar)

Sometimes you
will never know
The value of a moment
Until it
Becomes a memory
(Dr Seuss)

Every one you
Will Ever meet
Knows something
You don't.
(Bill Nye)

Pendant que l'on attend
de vivre,
La vie passe (Sénèque)

Que vaut un pays où s'accumule la richesse, mais où dépérit l'homme ?

Hope is not pretending
that troubles don't exist.
It is the hope that they won't last forever ;

That hurts will be healed and difficulties overcome ;
That we will be led out of the darkness & into the sunshine

Dans le mariage, on peut tenir sans amour mais, jamais, sans affection.

On mesure l'intelligence d'un individu à la quantité d'incertitude qu'il est capable de supporter (Emmanuel Kant)

Fais la paix avec ton passé pour ne pas qu'il pourrisse ton présent.

Le grand ennemi de l'art, c'est le bon goût.

Ce que les autres pensent de toi ne sont pas tes oignons.

Le temps guérit presque tout.
Prends le temps de temps en temps

Ne compares pas ta vie avec celle des autres. Tu n'as aucune idée de ce qu'ils ont vécu.

Arrête de réfléchir autant.
C'est pas mal de ne pas connaître toutes les réponses.

Quand je suis allé à l'école,
Ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J'ai écrit «heureux».
Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question.
J'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie. (John Lennon)

Ne t'arrêtes pas quand tu es fatiguée, arrête toi quand tu as fini !

Parfois, il me vient à l'idée que, peut-être, la peur de la mort n'est que le souvenir de la peur de naître
(Iouri Olicha)

J'avais vécu dans une maison
Où la vie n'était pas bienvenue,
Car chez-nous, on aimait à être correct
Plutôt que vivant.
(Friz Zorn)

La vie ressemble à une
Longue course à obstacles.
Mais le principal obstacle,
C'est toi-même
(Jack Paar, animateur de TV américain : The tonight show)

Une seule colonne ne saurait supporter tout un édifice en voie de s'écrouler ; une pelletée de terre ne saurait maintenir une digue prête à se rompre. Celui qui agit au-delà de ses forces court inévitablement à l'échec
(Nouyen Trai)

Ne vous plaignez pas de vieillir
C'est un privilège refusé à plusieurs
(Sonia Del Rio ; Paulo Caleho)

Aimer une personne qui ne t'aime pas,
C'est comme attendre un bateau à l'aéroport
(Robert Mugabe).

Annonce à la porte d'un magasin :

Poussez !
Si ça ne marche pas,
Tirez !
Si ça ne marche pas,
C'est qu'on est fermé !

Une femme se regardant dans le miroir dit à son mari :

Je me sens horrible.
J'ai l'air grosse et moche.
J'ai besoin d'un compliment!
Le mari répond !
Ta vue est parfaite

Tout est humain
Surtout
Les faiblesses et
La lâcheté
(Driss Chraïbi)

Anything that costs
you your peace is
too expensive.

I've never met
A strong person
With an easy past.

If you avoid conflicts
to keep the peace
You start a war
Inside yourself

Good words
Won't cover up
Ugly actions

I'am a good enough person
To forgive you
But not stupid enough
To trust you again

La vie serait beaucoup
plus simple
Si l'on ne retenait que
L'essentiel des choses
(Jean-Michel Wyl)

Le temps emporte tout
L'esprit
Comme le reste
(Virgile)

La place laissée vacante souligne l'absence
Tel un manque d'air
Qui évoque l'air
(Yannis Ritsos)

La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent ;
c'est d'apprendre comment danser sous la pluie
(Sénèque)

KISS =

Keep
It
Simple,
Stupid.


YOLO =

You
Only
Live
Once !

La vie de tous les jours est le jardin où nous pouvons planter la graine de la personne que nous voulons devenir
(Von Kabat-Zina)

L'homme meurt une première fois à l'heure où il perd l'enthousiasme
(Honoré de Balzac)

Il n'y a que deux conduites avec la vie.
On la rêve, ou on l'accomplit
(René Char)

Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler (Victor Hugo)

Ne laissez pas les gens négatifs voler votre joie. Lorsque vous perdez votre joie, vous perdez votre force.

L'intelligence, ce n'est pas ce que l'on sait, mais ce que l'on fait quand on ne sait pas. (Jean Piaget)

When troubles come,
They come in pairs.

Worrying is stupid.
It is like walking around with an umbrella waiting for it to rain.

Never argue with someone who believe their own lies
This too, shall pass

When things are bad, remember :
It won't always be this way
Take one day at a time
When things are good, remember
It won't always be that way.
Enjoy every great moment.

Sweety,
You can not sprinkle bullshit with sugar & make it a cupcake

18 things Mentally Strong people do :

1. They move on. They don't waste time feeling sorry for themselves.
2. They keep control. They don't give away their power
3. They embrace change. They welcome challenges
4. They stay happy. They don't complain. They don't waste energy on things they can not control
5. They are kind, fair and unafraid to speak up. They don't worry about pleasing other people
6. They are willing to take calculated risks. They weigh the risks and benefits before taking action
7. They invest their energy in the present.
8. They accept full responsibility for their past behavior. They don't make the same mistake over and over
9. They celebrate other people success. They don't resent tha succession10. They are willing to fail. They don't give up after failing. They see every failure as a chance to improve.
11. They enjoy their time alone. They don't fear being alone.
12. They are prepared to work and succeed on their own merits. They don't feel the world owes them anything.
13. They have staying power. They don't expect immediate results.
14. They evaluate their core beliefs. - and modify as needed
15. They expand their mental energy wisely. They don't spend time on unproductive thoughts
16. They think productively. They replace negative thoughts with productive thoughts.
17. They tolerate discomfort. They accept their feelings without being controlled by them.
18. They reflect on their progress every day. They take time to consider what they have achieved and where they are going.
Forbes.com

I don't know what it was
That made me love you
Or what it was that made you
Hate me the way you do
I remember what you said
And compare it with what you did
And it never made sense

You were there
And when you were not
You had my heart
And I had yours
You said it was love
And so I stayed

Maybe it was too much
Maybe it was not enough

But I will never forget
The way you made me feel
Like I was everything
And I will never forget
The way you made me feel
Like I was nothing

I am not mad
I am hurt...
There is a difference
(Antonio M. Arce)

I forgive, but I also learn a lesson.
I won't hate you,
But I will never get close enough for you to hurt me again.
I can not let my forgiveness become foolishness
(Tony Gaskins)

My father gave me the greatest gift anyone could give another person.
He believed in me
(Jim Valvano)

Give the ones you love
wings to fly.
Roots to come back
and reasons to stay
(Dalaï Lama)

She was brave
And strong
And broken
All at once
(Anna Funder)

A meaningful life is not being rich, being popular,
Being highly educated or being perfect...
It is about being real, being humble, being strong and
Being able to share ourselves and touch the lives of others.

You have escaped the cage. Your wings are stretched out. Now fly. (Rumi)

Raise your words,
not your voice.
It is rain that grows flowers,
Not thunder (Rumi)

Hang out with happy people so you wont feel bad for being happy

I would rather be 'annoyingly positive and optimistic than destructively negative and hateful

Parenting : The days are long but the years are short (anonyme)

La vie est trop courte pour être petite (Benjamin Disraéli)

La vie, c'est 10 % de ce qui nous arrive et 90 % la façon dont on y réagit. (Charles Swindoll)

Notre vie vaut ce qu'elle nous a coûté d'efforts (François Mauriac)

Ce n'est pas la vie qui est courte, mais
La conscience de son importance
Qui est tardive (Angelique Planchette)

Les jambes de femmes sont comme des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens lui donnant son équilibre et son harmonie (François Truffaut)

L'amour est difficile à trouver, facile à perdre et dur à oublier (auteur inconnu)

Be thankful for all the troubles you don't have.

Silence does not mean that one quits, it simply means that one does not want to argue with people who just don't want to understand.

Courage does not mean you don't get afraid ; courage means you don't let fear stop you

I never knew how strong I was until I had to forgive someone who was not sorry, and accept an apology I never received

Two things prevent us from happiness ; living in the past and observing others

Speak when you are angry and you will have made the best speech you will ever regret

Stop planting flowers in the yards of peoples who aren't going to water them.

A mistake repeated more than once is a decision.

Les amis c'est comme des seins : il y en a des petits, des grands...des vrais et des faux

Le langage des femmes

Peut-être = non
Nous avons besoin de = Je veux
Je suis désolée = Tu vas le regretter
Il faut qu'on parle = Tu vas en baver
Continue = Tu ferais mieux d'arrêter
Fais ce que tu veux = Tu me le paieras
Je ne suis pas énervée = Bien sûr que je le suis, idiot

On nous apprend à compter les secondes, les minutes, les heures, les jours, les années, mais personne ne nous explique la valeur d'un instant. (Donato Carrisi, L'Écorchée)

Si nous pouvions mesurer la distance qui nous sépare de ceux que nous croyons les plus proche, nous aurions peur (Jean Cocteau dans La difficulté d'être)

Aux hommes, je leur prouverai combien ils se trompent en pensant qu'ils cessent d'être amoureux en vieillissant, sans savoir qu'ils vieillissent quand ils cessent d'être amoureux (Gabriel Garcia Marquez)

J'ai mal... dit le coeur
Tu vas oublier... dit le temps
Mais je vais toujours revenir... dit la mémoire.

Aime-moi ou déteste-moi... les deux sont en ma faveur...
Si tu m'aimes, je serai toujours dans ton coeur. Si tu me détestes, je serai toujours dans ta tête.

On connaît une bonne source au moment de la sécheresse et un bon ami au moment de l'adversité.

La sincérité passe par les yeux et non par les paroles

C'est en voyant un moustique se poser sur ses testicules qu'on réalise qu'on ne peut pas régler tous les problèmes par la violence... (proverbe chinois)

Oublie ce qui t'a blessé dans le passé, mais n'oublie jamais ce que cela t'a appris

La vie est vraiment simple, mais nous insistons à la rendre compliquée.

La logique vous conduira d'un point A à un point B,
l'imagination et l'audace vous conduiront où vous désirez (Albert Einstein)

N'oublie jamais que tes paroles ont le pouvoir
de détruire ou de construire,
de décourager ou d'encourager,
de guérir ou d'ouvrir de profondes blessures.
Choisis tes paroles avec précaution

Qui veut faire quelque chose trouve un moyen
Qui ne veut rien faire trouve une excuse (Proverbe Arabe)

Problems cannot be solved by the same level of thinking that created them (Albert Einstein)

You will learn more in a day talking to customers than a week of brainstorming, a month of watching competitors, or a year of market research.

In looking for people to hire, you look for three qualities : Integrity, intelligence and energy. And if they don't have the first, the other two will kill you.
(Warren Buffett)

Don't waste your life trying to impress other people. Do what you love, love what you do.

Never make fun of someone who speaks broken English.
It means that they know another language (H. Jackson Brown Jr)

Why are there no Lamborghini or Ferrari advertisement on TV... ?
Because the people who can afford a Lamborghini or a Ferrari are not sitting around watching TV all day.

The ability to speak several languages is an asset, but the ability to keep your mouth shut in any language is priceless.

MARKETING

1. You see a gorgeous girl in party, you go to her and say «I am rich, marry me «That's Direct marketing
2. You attend a party & your friend goes to a girl & points at you telling her. «He is very rich, marry him . That's Advertising
3. Girl walks to you and says « you are rich, can you marry me ? «That's brand recognition»
4. You say I'm very rich marry me & she slaps you. That's customere's Feedback
5. You say I'm very rich, marry me. And she introduces you to her husband. That's Demand and Supply Gap»
6. Before you say I'm rich, marry me, your wife arrives. That's restriction from entering the market.


Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait (Mark Twain)

Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient...

I once cried because I had no shoes to play football with my friends, but one day,I saw a man who had no feet, and I realized how rich I am (Zinedine Zidane)

Two things define you ;
Your patience when you have nothing and your attitude when you have everything

La chute n'est pas un échec
L'échec est de rester là où on est tombé. (Socrate)

97 % of the people who quit too soon are employed by the 3 % who never gave up

A man who does more than what he is paid for will soon be paid more than what he does

Avec un chef, on obéit
Avec un manager, on réfléchit
Avec un leader, on grandit

Il vaut mieux viser la perfection et la manquer
que viser la médiocrité et de l'atteindre (Francis Blanche)

It does not make sense to hire smart people and then tell them what to do ; we hire smart people so they can tell us what to do (Steve Job)


Most people die at 25 and are not burried until they are 75 (Benjamin Franklin)

Un logo, c'est comme une blague, si tu dois l'expliquer, c'est qu'il n'est pas bon.


10 amazing Life Lessons You can Learn from Albert Einstein

1. Follow Your Curiosity
2. Perseverance is Priceless
3. Focus on the Present
4. The Imagination is Powerful
5. Make Mistakes
6. Live in the Moment
7. Create Value
8. Don't Expect Different Results
9. Knowledge Comes from Experiences.
10. Learn the Rules and then Play better

Autres citations.

The biggest commmunication problem
is we do not listen to understand.
We listen to reply.

The way you see people is the way you treat them,
and the way you treat them is what they become (Johann Wolfgang Von Goethe).


Aimer est un verbe qui se conjugue à tous les temps mais, il n'est beau qu'au présent car au futur il fait rêver et au passé il fait pleurer.

De bonnes choses sont à venir sur ta route. Il ne faut simplement pas arrêter de marcher

Un moment de patience dans un moment de colère empêche mille moments de regret (Ali Ibn Abu Talib)

Le meilleur jour de ta vie est celui où tu décides que ta vie t'appartient.

N'aie pas peur de perdre quelqu'un qui ne se sent pas chanceux de t'avoir dans sa vie.

Quand il n'y a plus aucune raison de rester, c'est une bonne raison pour partir.

Quand on aime quelqu'un pour son physique, ce n'est pas de l'amour, c'est de l'attirance. Quand on aime quelqu'un pour son intelligence, ce n'est pas de l'amour, mais de l'admiration. Quand on aime quelqu'un pour son argent, ce n'est pas de l'amour, mais du profit. Quand on aime quelqu'un sans savoir pourquoi, on aime réellement.

Le véritable amour, ce n'est pas d'aimer quelqu'un pour ses qualités, mais de l'aimer avec ses défauts

Savoir ignorer certaines personnes est le chemin vers la paix intérieure. La vie devient plus facile lorsqu'on supprime ceux qui la rendent difficile.

Si tu veux cerner la vraie nature de quelqu'un, regarde la façon dont il traite les personnes qui lui sont inférieures et non pas ses égaux

Les gens sont comme les livres... Les uns trompent par leur couverture, les autres surprennent par leur contenu.

Je ne reviens pas sur mes pas... qui a choisi de me perdre m'a perdu.

On ne peut donner que deux choses à ses enfants : des racines et des ailes...

Accepter ce n'est pas se résigner, mais rien ne vous fera perdre plus d'énergie que de résister face à une situation que vous ne pouvez pas changer (Dalaï Lama)

Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique... Et vous verrez lequel des deux empêche l'autre de dormir, (Dalaï Lama)

Si le plan A ne marche pas, Il reste encore 25 lettres dans l'alphabet : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z.

Dans vingt ans, vous serez plus déçus par les choses que vous n'avez pas faites que par celles que vous avez faites.
Alors, sortez des sentiers battus, hissez les voiles, explorez, rêvez, découvrez...Aidez

La confiance se gagne en gouttes et se perd en litres (Jean-Paul Sartre)

Le talent, c'est l'audace que les autres n'ont pas

La patience est d'accepter que les choses arrivent dans un ordre différent de celui qu'on espérait (David G. Allen)

Contrairement au vieux dicton, la vengeance se savoure tiède ; froide, elle n'a plus aucun intérêt.

La véritable élégance consiste à ne pas se faire remarquer

Il est dur d'échouer ; mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir (Franklin D. Roosevelt).

La vie c'est comme une bicyclette. Il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre (Albert Einstein)

Qui pense peu se trompe beaucoup (Leonardo Da Vinci)

Malheureux l'homme qui ne sait pas qu'il possède deux grands trésors à l'intérieur de lui-même : la clarté d'esprit, qui peut le rendre libre, et la bonté du coeur, qui peut le rendre heureux. Malheureux l'homme qui mène une existence semblable à celle des bêtes, enchaîné à ses instincts et seulement préoccupé des soucis matériels de la vie

La meilleure vengeance est juste de passer à autre chose, ne donnez jamais à quelqu'un la satisfaction de vous voir souffrir.

Il arrive qu'on pleure, non parce qu'on est faible, mais parce qu'on a été fort trop longtemps

Tu ne peux pas faire la même erreur deux fois, car la deuxième fois, ce n'est pas une erreur, c'est un choix.

La réussite ce n'est pas quand tu es au sommet, mais quand tu touches le fond et que tu es capable de rebondir

Vous avez cru jusqu'à ce jour qu'il y avait des tyrans ? Et bien ! Vous vous êtes trompés, il n'y a que des esclaves. Là où nul n'obéit, personne ne commande (Anselme Bellarrigue)

Lorsque nous remplissons notre tête de bonnes choses, les mauvaises n'ont pas de place pour y entrer (Joyce Meyer)

La première étape imdispensable à l'obtention de ce que vous attendez de la vie, consiste à décider ce que vous voulez (Ben Stein)

On peut toujours bâtir quelque chose de beau avec les pierres qui entravent le chemin (Goethe)

Le succès est la somme de petits efforts, répétés jour après jour.

Le médecin voit l'homme dans toute sa faiblesse ; le juriste le voit dans toute sa méchanceté ; le théologien dans toute sa bêtise (Arthur Schopemhauer)

Quand la chenille crut que c'était la fin du monde, elle se transforma en papillon

Un vrai leader est autonome. Il a le courage de prendre des décisions difficiles. Il a de la compassion pour ceux qui ont besoin d'être écoutés. Il ne cherche pas à être un leader, mais le devient grâce à la qualité de ses actions et l'intégrité de ses intentions (Général américain Douglas MacArthur)

Des moutons dirigés par un lion sont plus redoutables que des lions dirigés par un âne (Général américain Douglas MacArthur)

Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort est la seule option (Bob Marley)

Un optimiste sait qu'il n'est pas à l'abri des tempêtes, mais il est convaincu qu'aucune tempête ne pourra le submerger (Michel Poulaert)

Le paresseux est quelqu'un qui se repose avant d'être fatigué (Jules Renard cité par Dany Laferrière en 2016).

Le drame de notre époque, c'est que la bêtise se soit mise à penser (Jean Cocteau)

La société est bien gouvernée quand les citoyens obéissent aux magistrats et les magistrats aux lois (Sylvio Leblanc)

Bien sûr qu'il m'arrive de me parler à moi-même..
Car j'ai souvent besoin de l'avis d'un expert

J'ai changé mon mot de passe
pour incorrect
Comme ça si je l'oublie
Mon ordinateur me rappelle gentiment
«Le mot de passe est incorrect»

Trois des 4 voix dans ma tête
veulent dormir.
L'autre veut savoir si les pingouins ont des genoux

Mon fils m'a demandé s'il avait été adopté..
Je lui ai répondu que
n'ayant mis l'annonce qu'hier. Il fallait attendre encore un peu !

J'ai rencontré de sacrées épines dans ma vie,
Mais toi, tu es un sacré cactus !
Pardonnes à ton ennemi, mais
N'oublies jamais le nom de ce con

Aide ton prochain quand il est dans la merde
Il se souviendra de toi dès qu'il y sera à nouveau

Ça ne sert à rien d'être fort comme un chêne
Si c'est pour être con comme un gland...

Beaucoup de gens sont en vie seulement parce qu'il est illégal de tuer

L'alcool ne résoud pas les problèmes...
Mais le lait et l'eau non plus.

Si votre qualité principale est
de ne jamais baisser les bras,
n'oubliez pas de mettre du déodorant

Cours après tes rêves.
Si tu ne les atteints pas,
Au moins tu maigriras

Si j'étais un oiseau,
Je sais exactement
Sur qui je chierais en premier !
Je le pense très fort, mais
je ne dirai pas qui


Le rêve américain :
Yes we can
Le rêve français :
Yes week-end

Attention, le beurre de peanut fait rétrécir les jeans !!

Vous ne pouvez plaire à tout le monde,
Vous n'êtes pas un pot de Nutella

As-tu remarqué que les personnes
qui te demandent de te calmer
sont celles qui t'ont fait chier en premier...

Tu ne m'aimes pas ?
C'est pas grave !!
Tu as le droit d'avoir des goûts de merde

Si l'on créait une taxe
Sur les fautes de français,
La dette serait remboursée en 3 mois.
Et, en un an, on rachèterait la Chine, l'URSS et la lune

Nos limites sont souvent celles qu'on s'impose

Quand on est mort.
On ne sait pas qu'on est mort.
C'est pour les autres que c'est difficile.
Quand on est con,
c'est pareil !

C'est marrant comme les gens arrivent à fermer leurs maisons, leurs voitures. Leurs frigos, et même les tupperware...
Mais pas leurs gueules...

Je prend des bain à 40 c
Je lave mon linge à 30 c
Pourquoi est-ce toujours mon jean qui rétrécit et pas mon cul ?

Que penses-tu faire aujourd'hui ? Rien.
C'est déjà ce que tu as fait hier.
Oui, mais je n'ai pas fini (Christian)

J'ai tendance à abuser des bonnes choses, alors fais attention à toi (Schadenfreude)

Il vaut mieux se disputer avec quelqu'un d'intelligent que de parler à un imbécile (Proverbe chinois cité par Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 8 septembre 2016, page 4).

La nature nous a donné un organe pour la parole et deux pour l'ouie. Il faut donc plus écouter que parler (proverbe turc cité par Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 8 septembre 2016, page 4).

Qui te craint en ta présence te nuit en ton absence (Proverbe italien cité par Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 8 septembre 2016, page 4).

Qui veut faire quelque chose trouve un moye. Qui ne veut rien faire trouve une excuse (proverbe arabe cité par Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 8 septembre 2016, page 4).

Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé (Inconnu cité par Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 8 septembre 2016, page 4).

L'amour est comme une plante grimpante qui se désèche. Elle meurt si elle n'a rien à enlacer (proverbe indien cité par Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 8 septembre 2016, page 4).

Le succès est une échelle qu'on ne peut pas monter les mains dans le dos (proverbe américain cité par Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 8 septembre 2016, page 4).


25 % des hommes aiment les femmes avec les jambes fines. 25 % des hommes aiment les femmes aux jambes musclées. 50 % de hommes se positionnent entre les deux. (Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 8 septembre 2016, page 4).

Some times, the best statement is left unspoken

Même quand la blessure guérit
La cicatrice demeure (Publius Syrius ; Le Journal de Montréal, 6 septembre 2016, page 49).

Ce n'est pas tellement de liberté dont on a besoin, mais
de n'être enchaîné que par ce qu'on aime (anonyme cité par Louise Deschâtelets, Le Journal de Montréal, 6 septembre 2016, page 49).

Fille qui aime à rire
S'achemine à pleurer

Les instincts de femmes
Se comprennent et se répondent plus vite
que les intelligences d'hommes
(Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, page 143)

L'intelligence, ce n'est pas ce que l'on sait, mais ce que l'on fait quand on ne le sait pas (Jean Piaget, psychologue suisse)

L'intuition, c'est l'intelligence qui fait des excès de vitesse

La guérison n'est jamais si prompte que la blessure. (Sagesse populaire, Journal de Montréal 4 septembre 2016))

L'amour, c'est comme l'électricité. On allume le poêle sans penser au prix (Patrick Desbiens).

Le premier pas à faire pour obtenir ce que vous voulez, c'est d'avoir le courage de quitter ce que vous ne voulez plus.

Je n'ai pas le temps de détester ceux qui me détestent, je suis trop occupé à aimer ceux qui m'aiment. (Citation par Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 30 août 2016, page 4).

Il faudrait pour vivre en paix ne s'offenser de rien et n'offenser personne (Jean-Jacques Rousseau cité par Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 30 août 2016, page 4)

L'arbre qui s'écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse (Sagesse populaire citée par Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 30 août 2016, page 4)

La patrie, c'est comme la famille. On n'en sent bien le prix que lorsqu'on n'en a plus (Gustave Flaubert)

A house divided against itself can not stand.

L'esprit est comme le parachute et ne fonctionne que lorsqu'il est ouvert. (Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 30 août 2016, page 4)

Au réveil, l'homme est comme un élastique : il s'étire, il s'étire et il pète. (Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 30 août 2016, page 4)

Burkini, bikini, monokini...évitez la polémique, adoptez le zérokini. (Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 30 août 2016, page 4)

Si on s'était arrêté à l'apparence des huitres, on n'aurait jamais découvert les perles (Boucar Diouf ; Le Journal de Montréal, 30 août 2016, page 4)

À vouloir plaire à tout prix, on risque de susciter l'effet contraire.

C'est parce que la lumière va plus vite que le son que beaucoup de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air cons.

Si un homme dit qu'il va faire le ménage dans le garage, c'est qu'il va le faire. Pas besoin de lui rappeler tous les six mois. (Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 30 août 2016, page 4)

Le seul moment où une femme réussit à changer un homme, c'est quand il est bébé. (Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 30 août 2016, page 4)

La vie, c'est comme un party. Si tu restes trop tard, tu vas partir magané.

Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie de rester.

La cellulite enveloppe, mais n'emballe pas.

Je vis la nuit parce qu'on m'a dit que j'allais mourir un jour. (Le Journal de Montréal, 30 août 2016, page 4)

Un jour sans vin, c'est comme..
Non je rigole, je n'en ai aucune idée.

Si le gouvernement créait un impôt sur la connerie, il serait tout de suite autosuffisant.

Un jour, si tu tombes, je serai là pour toi (Le sol)

One of the best teachers in life is failure (Pasteur Dave Bennett, South Phoenix).

Ne mettez pas d'obstacles au mouvement de la douleur, laissez-la mûrir (Krishnamorti).

La Bêtise insiste toujours (Albert Camus).

Il y a de la lâcheté à craindre la mort, de la témérité à la braver, de la sagesse à l'attendre (Auguste de Labrousse-Rochefort).

Quand on est face à un problème, on n'a pas le choix, il faut le résoudre ou sauter dans l'océan (Patrick Weber).

Tempus edax
Homo edacio

Le temps est aveugle
l'Homme est stupide ou
Le temps dévore et l'homme plus encore

Qui more sua terrorem uncutit spectantibus
«Dont la masse suscite la terreur de ceux qui la regardent» (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris).

Il est dangereux pour qui veut vivre en paix de se mêler des affaires des autres (François-Rodolphe Weiss)

La pomme ne tombe jamais loin du pommier. Les enfants héritent des qualités et des défauts de leurs parents.

Il n'y a de paix durable
Que celle qu'on s'achète
Au prix d'aucune faiblesse
(Émile Girardin)

La mort n'est à mes yeux que l'aurore d'une nouvelle vie, le passage du néant à l'être (Jacques-Henri Meister).

QU'ai-je à faire sur cette terre ? J'ai le choix. Souffrir ou jouir. Où me mènera cette souffrance? au néant, Mais j'aurai souffert. Où me mènera cette jouissance ? Au néant. Mais j'aurai joui. Mon choix est fait. Il faut être mangeant ou mangé. Je mange. Mieux vaut être la dent que l'herbe. Telle est ma sagesse..... Voilà le vrai. Donc, vivez par-dessus tout. Usez de votre moi pendant que vous le tenez (Victor Hugo, Les Misérables, Fantine, page 298).

En toute société, la Liberté et l'Égalité pourraient trouver leurs limites. Mais je ne saurais en imaginer une où la Fraternité puisse être un excès (Jean Rostand, L'Humanité en marche)

La beauté est dans les yeux de celui qui regarde.

Vous n'êtes pas responsable de la tête que vous avez, mais vous êtes responsable de la gueule que vous faites.

Le meilleur moyen de perdre son indépendance, c'est de dépenser l'argent qu'on ne possède pas (Mustapha Kamel)

La maison la plus sécuritaire est celle qu'on peut garder ouverte (Boucar Diouf)

Un vase brisé et qu'on recolle restera à jamais un vase brisé qu'on a recollé.

Lorsque la paix se présente aux hommes, l'intolérance forge leurs armes (Voltaire).

La relation parfaite est facile . l'homme doit prendre 2 fois par jour les médicaments suivants :

Dicommel 40 mg
Faicommel 50 mg
Pensecommel 100 mg
Pifermla 500 mg

Selon les tests de laboratoire ces quatre médicaments apportent la paix à la maison.
Si vous ne trouvez pas le dicommel, il existe un générique Dikellaraison.

Donner une deuxième chance à quelqu'un,
C'est comme donner une deuxième balle à quelqu'un qui t'a manqué

Dieu avait promis à l'homme qu'il pourrait trouver des femmes parfaites dans tous les coins ! Puis, il a fait la terre ronde. Il en rit encore... (Charline Feaz)

Quand tu m'arriveras à la cheville, tu pourras faire mes lacets.

La théorie, c'est quand on comprend tout et que rien ne marche
La Pratique, c'est quand tout marche mais on ne sait pas pourquoi
Ici nous avons réussi les deux :
Rien ne marche et
Personne ne sait pourquoi.

Une vie réussie est une vie réalisée à l'âge mur (proverbe arabe cité par Louise Deschatelets)

L'ami de tout le monde
N'est l'ami de personne (anonyme)

En toutes circonstances, on ne change pas une formule gagnante (Pierre Boisjoli)

À table comme en amour, changement donne saveur (proverbe français).

On passe la moitié de sa vie à attendre ceux qu'on aimera et l'autre moitié à quitter ceux qu'on aime

Maint amoureux d'un grain de beauté commet l'erreur d'épouser la fille entière (proverbe américain).

Une femme en amour est une tigresse. Un homme en amour est un agneau

Il n'y a que deux jours dans l'année où rien ne peut être fait. Le premier se nomme hier et le second se nomme demain. Aujourd'hui est donc le bon jour pour aimer, pour croire et pour vivre.

Il est vraiment difficile de concevoir des produits en se basant sur les focus groups. La plupart des gens ne savent pas ce qu'ils veulent jusqu'à ce que vous leur montriez (Steve Job)

Il est vraiment rare que l'on se quitte bien car, si on était si bien, on ne se quitterait pas (Marcel Proust)

Lorsque tu écris l'histoire de ta vie, ne laisses jamais personnes tenir la plume pour toi.

À la fin, nous nous souviendrons non des mots de nos ennemis, mais du silence de nos amis (Martin Luther King).

Confronté à la roche, le ruisseau l'emporte toujours, non par la force, mais par la persévérance (Confucius).

Cher Cupidon. La prochaine fois, touche les deux.

Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais (Oscar Wilde)

La beauté de cette femme était sa grâce et son malheur, sa difficulté d'être, car elle était d'une telle exigence qu'aucun homme ne pouvait ni lui résister ni l'accueillir avec sérénité. (Tahar Ben Jelloun)

La beauté pour une femme, c'est d'être aussi bien de fesse que de fasse (Raymond Queneau)

La beauté accroche le regard, mais une belle personnalité accroche le coeur.

To bed or not to bed, that is the question.

J'arrêterai de faire de la politique quand les politiciens arrêteront de nous faire rire. (Coluche)

Je sais que je ne plais pas à tout le monde.
Mais quand je vois à qui je ne plais pas, je me demande si ça me dérange vraiment

Un mariage heureux peut supporter n'importe quelle pression extérieure, un mariage malheureux se brise.

L'amour arrive au moment où il doit arriver, et s'en va au moment où il doit s'en aller. Quand il arrive, accueillez-le les bras ouverts. Quand il s'en va, remerciez-le d'être passé par là.

Faites confiance en vos instincts. Il vaut mieux que vos erreurs soient les vôtres plutôt que celle de quelqu'un d'autre.

L'humour, c'est comme les essuie-glaces, ça n'arrête pas la pluie, mais ça permet d'avancer (Jean-Louis Fournier).

La vie, ce n'est pas d'attendre que les orages passent. C'est d'apprendre à danser sous la pluie (Sénèque).

La fin de l'espoir est le commencement de la mort (Charles de Gaulle).

Le succès n'est pas final : C'est le courage de continuer qui compte (Winston Churchill).

Faire un grand changement de vie est effrayant... mais vous savez ce qui est encore plus effrayant ? Les regrets.

Il n'y a pas de hasards, suivez votre intuition (Julien Peron)

Il n'y a pas de femme frigide, il n'y a que des hommes maladroits (Boris Vian).

Le risque le plus dangereux de tous est de dépenser votre vie à ne pas faire ce que vous voulez sur le moment et à miser que vous pouvez vous acheter la liberté de le faire plus tard.

Two things are infinite. The universe and human stupidity
É and I'am not so sure about the universe (Albert Einstein)

Faut rien regretter... Revendique tes conneries,
Elles sont à toi.
Et surtout, vis à fond. On vieillit bien trop vite.
La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou (Jacques brel)

Hier n'existe plus.
Demain ne viendra peut-être jamais.
Il n'y a que le miracle du moment présentaient.
Savoure-le. C'est un cadeau

Tournes toi vers le soleil, l'ombre sera derrière toi.

Parfois ce ne sont pas les gens qui changent, ce sont les masques qui tombent

Le chocolat est mon ennemi. Mais fuir devant l'ennemi c'est lâche.

Te faire confiance, c'est ma décision. Me prouver que j'ai raison ne dépend que de toi

Ne rends jamais quelqu'un amoureux... si tu n'as pas l'intention de l'aimer

L'échec est seulement l'opportunité de recommencer d'une façon plus intelligente (Henry Ford).

L'éducation consiste à comprendre l'enfant tel qu'il est, sans lui imposer l'image de ce que nous pensons qu'il devrait être (Krishnamunti)

Supprime de ta vie ceux qui supprime ton sourire.

Juger une personne ne définit pas qui elle est mais plutôt qui vous êtes.

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine, elle est mortelle (Pablo Coelho)

Si quelqu'un dit du mal de toi, ne te prend pas la tête. Les guêpes piquent toujours les fleurs les plus belles.

Ce qui m'effraye, ce n'est pas l'oppression des méchants, c'est l'indifférence des bons (Martin Luther King)

Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns (Jacques Brel)

Plus tard, il sera trop tard. Notre vie est maintenant (Jacques Prévert).


10 choses à connaître absolument

1. On ne peut se laver les yeux avec du savon
2. Vous ne pouvez pas compter vos cheveux
3. Vous ne pouvez pas respirer avec le nez la langue sortie
4. Vous venez d'essayer le numéro 3.
6. Lors de l'essai no 3, vous avez réalisé que c'était possible, mais que vous ressembliez à un chien.
7. Vous souriez maintenant car vous vous êtes fait avoir.
8. Vous avez négligé le no 5.
9. Vous venez de vérifier s'Ily a un numéro 5.
10. Partagez ceci avec vos amis.

Character cannot be developed in ease and quiet. Only through experience of trial and suffering can the soul be strengthened, ambiton inspired, and success achieved (Helen Keler)

Une mauvaise herbe, c'est une herbe dont on n'a pas encore trouvé l'utilité (Boucar Diouf)

Dans une relation amoureuse, l'une des personnes a toujours raison. L'autre, c'est le mari. (Michel Beaudry, Journal de Montréal., 3 août 2016, page 4).

Manuscrit : Feuille qu'un stylo habille.

Comme il ne restait d'autre solution, il choisit cette forme d'héroisme : rester fidèle (Sasic Djebber).

Une personne large d'esprit trouve ses aises dans un endroit exigu (Proverbe chinois cité par Josée Blanchette, Le Devoir 29 juillet 2016).

Les petites maisons et les petites pièces renforcent l'esprit, les grandes l'affaiblissent (Léonardo Da Vinci cité par Josée Blanchette, Le Devoir 29 juillet 2016).

Le difficile demande du temps, l'impossible un peu plus.

It always seems impossible. Until it's done.

À la différence de l'homme, le lézard est prêt à sacrifier sa queue pour sauver sa vie.

À ma belle-mère ! Ne me dis pas comment élever mes enfants. J'en ai un à toi chez-moi et je peux te dire que ce n'est pas un cadeau.

Si un homme ouvre la portière à une femme, c'est que l'une des deux est neuve.

Quelle est la différence entre un homme au réveil et un élastique ? Aucune, il s'étire, il s'étire, il s'étire et... il pète !

Qui fait caca dans le chemin
Marche dedans quand il revient,

Seul l'égoïste n'a pas de consolation sur terre (Jozef Eönös)

Ça ne sert à rien d'être fort comme un chêne, si c'est pour être con comme un gland.

Que sert d'être en haut, si l'on ne voit pas plus loin que le bout du nez des autres ? (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, Les Misérables, Fantine, page 297)

Ne vis pas pour que ta présence se remarque, mais que pour ton absence se ressente.

Ne vous moquez jamais des choix de votre femme. Vous en êtes un.

Je peux résister à tout sauf à la tentation. La meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder (Oscar Wilde)

Dépêchez-vous de succomber à la tentation avant qu'elle ne s'éloigne (Giovanni Giacomo Casanova).

Ne vous trompez pas entre ma personnalité et mon attitude.
Ma personnalité est «qui je suis»
Mon attitude dépend de «qui vous êtes».

Tu peux te battre contre n'importe quoi,
Mais tu ne peux pas te battre contre la nature.

L'Homme se découvre quand il se mesure avec l'obstacle (Saint-Exupéry)

Voyant venir la hache dans la forêt
Les arbres disent : le manche est des nôtres (Proverbe turc).

When a woman is tripping (go crazy), she cares.
When a woman is mad she believes in you and you let her down.
When she's asking questions, she is trying to gain clarity.
When she's quiet and letting things slide, she is giving up.
And when she's not doing any of the above, just know that you've lost a good woman.

Stand for what is right even if that means standing alone.

Ne contredis jamais un con. Si tu attends un peu, il le fera lui-même.

It does not matter how slow you go, as long as you don't stop (Confucius)

Humble enough to know I'm not better than anybody & wise enough to know that I'm different from the rest.

By letting go, it all gets done.

Sleep in peace tonight. God is bigger than anything you will face tomorrow.

Life is tough my darling, but so are you. (Stephanie Bennett-Henry)

Fools talk, cowards are silent, wise men listen.

We must always take sides.
Neutrality helps the oppressor,
never the victim.
Silence encourages the tormentor,
never the tormented (Elie Wiesel)

Believe in your strengths, take your weakness as inspirations to do better, and don't place yourself in the shadow of anyone. There will always be bigger than you, but think big.

It is easier to build strong children than to repair broken men (Frederick Douglass)

Now is the best time to start becoming the person we want to be.

The best way to avoid disappointment is to not expect anything from anyone. There is truth in this, however, life's purpose isn't about avoiding disappointment. In most things, the most growth comes from mistakes, failures, and pain.
Don't be afraid to intelligently, deliberately experience new things, that is what life is for. As iron sgharpens iron, so one person sharpens another. If you're not failing your' not trying.

18 règles de vie du Dalaï Lama

1. Prenez en compte que le grand amour
et les grandes réussites impliquent de grands risques
2. Lorsque vous échouez, n'échouez pas la leçon.
3. Suivez les trois R : Respect de soi, Respect des autres
Responsabilité pour toutes vos actions.
4. Rappelez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance.
5. Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement
6. Ne laissez pas une petite dispute briser une grande amitié.
7. Lorsque vous réalisez que vous avez commis une erreur, prenez immédiatement des mesures pour la corriger.
8. Passez un peu de temps seul chaque jour.
9. Ouvrez vos bras au changement, mais ne laissez pas s'envoler vos valeurs.
11. Vivez votre vie avec bonheur
12. Une atmosphère d'amour dans votre maison est le fondement de votre vie.
13. Lorsque vous êtes en désaccord avec les êtres chers,
concentrez-vous uniquement sur le présent.
14. Partagez vos connaissances.
15. Soyez doux avec la terre.
16. Aussi souvent que possible, une fois par an, allez quelque part où vous n'Mêtes jamais allé auparavant.
17. Rappelez-vous que la meilleure des relations est celle dans laquelle votre amour pour l'autre dépasse vos propres besoins.
18. Jugez vos réussites d'après ce que vous avez eu à renoncer pour y arriver.


12 étapes simple pour prendre soin de soi

1. Si ça te semble mal, ne le fais pas
2. Dis exactement ce que tu veux dire.
3. N'essaie pas de faire plaisir à tout le monde
4. Fais confiance à ce que tu ressens
5. Ne dis jamais de mal à propos de toi
6. N'abandonne jamais tes rêves
7. N'aie pas peur de dire non
8. N'aie pas peur de dire oui
9. Sois bon envers toi-même
10. Laisse aller ce que tu ne peux contrôler
11. Reste loin du 'drama' et de la négativité.
12. AIME

Pour une qu'Amour prend par l'âme
Il en prend mille par les yeux (Jean de La Fontaine, contes et nouvelles en vers Nicaise, page 92)

Quand tu parles, tu ne fais que répéter ce que tu sais déjà. Mais si tu écoutes, tu pourrais apprendre de nouvelles choses. (Dalaï Lama).

Ne sois pas déçu lorsque les gens refusent de t'aider.

Souviens-toi des paroles d'Einstein

'Je suis reconnaissant à ceux qui m'ont dit non car, grâce à eux je l'ai fait moi-même'.

Si tu veux connaître quelqu'un, n'écoute pas ce qu'il dit, mais regarde ce qu'il fait (Dalaï Lama)


Avant de faire du mal à quelqu'un, prend une feuille de papier et froisse-la... ça y est, c'est fait ? Maintenant essaye de remettre la feuille de papier comme avant, bien lisse...
Tu n'y arriveras pas, n'est-ce pas ?
Le coeur d'une personne est comme cette feuille de papier : une fois que tu lui a fais du mal, il est difficile de le retrouver comme tu l'as connu.


Ne regrettes jamais d'avoir connu une personne dans ta vie,
les bonnes personnes te donnent du bonheur,
les mauvaises te donnent de l'expérience et les plus méchantes te donnent une leçon.
Dans tous les cas, tu gagnes quelque chose et tu ne peux jamais être perdant.

Difficile une fois la bobette tombée de ne paslaisser son entre-jambe contredire son cerveau (Solange


Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu'il est stupide (Albert Einstein)

Supprime de ta vie ceux qui supprime ton sourire

The trouble is,
You think you have time (Buddha)

Forgive yourself first.
Release the need to replay
Negative situations
Over and over
Again in your mind.
Don't become a hostage of your past by always
Reviewing and reliving your mistakes.
Don't remind yourself of what
Should have, could have or would have been.
Release it and let it go. Move on
(tinybuddah.com)

The best fighter is never angry

Successful people are not gifted ;
They just work hard, then succeed on purpose

When a group of persons laugh,
Everyone looks at the person they like most.

Think like a queen.
A queen is not
Afraid to fail.
Failure is
Another stepping stone
To greatness. (Oprah)

It's not hoary hair
That brings wisdom ;
Some have an old head on young shoulders

Ce ne sont pas les cheveux blancs
Qui apporte du jugement ;
Certains ont une vieille tête sur de jeunes épaules

It is our choices that authenticity
Show what
We truly are, far more
Than our abilities
Life is short
There is no times
To leave important words unsaid

When someone loves you they don't have to say it.
You can tell by the way they treat you.

Everything you can imagine is real (Pablo Picasso)

The secret of having it all
Is believing you already do.

If you can't explain it to a six years old, you don't understand it yourself (Albert Einstein)

Some times, all a girl wants is for you to fight for her.
Make her believe that you may want this relationship more than she does.

Sometimes, all a girl wants is for you not to give up on her.
Make her believe that you may want this relationship more than she does.

Authenticity is a daily practice
Of letting go of who we think we're supposed to be
And embracing
Who we are. (Brene Brown).

It's not who you are that holds you back, it's who you think you are not.

A great relationship doesn't happen because of the love you had in the beginning, but how well you continue building love until the end.

Silence doesn't mean that a person quit, it simply means that they don't want to argue with people who just don't want to understand.

Most people do not listen with the intent to understand ; they listen with the intent to reply.

Do the best you can
Until you know better.
Then,
When you know better,
Do better (Maya Angelou).

When there is nothing else to say, lift your head up high, smile, and walk away.

The best way to avoid disappointment is to not expect anything from anyone

La pire erreur de faire, c'est de constamment avoir peur de faire une erreur

Il n'y a aucune raison de changer.
On est comme on est!!! pourquoi vouloir être quelqu'un d'autre ?

Les erreurs sont des expériences,
Apprenez de vos expériences
Détache-toi
Du regard d'autrui
Avance et oublie
Tu es rare et précieux.
Ne laisse personne insinuer le doute

Oui, tu es
Une femme
De valeur
Courageuse
Et solaire,
Déploie tes ailes
Toi seule
connais le chemin.
toi seule le sais.
C'est ton combat
Ne tache pas tes pensées
Par des esprits chagrins.
Reste claire :
Les gens qui t'aiment
comprennent...
Éloigne le reste
Tu es quelqu'un de bien.
Respire. Écris.
Sois couleurs sous la plume
Tu as encore
une infinité devant toi
C'est le tri de la vie.
Nécessaire.
Des liens se créent.
Ils sont ta future richesse
Rien ne se perd,
Tout se transforme.
Le sens est là.
Une vie dépouillée,
mais l'Amour au centre.(Sandra Dulier).

Je me sens toujours heureux,
Savez-vous pourquoi ?
Parce que je n'attends rien
de personne.

Les attentes font toujours mal, la vie est courte.
Aimez votre vie,
Soyez heureux,
Gardez le sourire.
Et souvenez-vous :
Avant de parler, écoutez.
Avant d'écrire. Réfléchissez
Avant de prier. Pardonnez.
Avant de blesser.
Considérez l'autre
Avant de détester.
Aimez. et
Avant de mourir. Vivez.
(Shakespeare)


Je ne perds jamais : soit je gagne, soit j'apprends.

Aimer, c'est savoir dire je t'aime sans parler (Victor Hugo).

Le mal retourne toujours à celui qui l'a fait. Ça l'a été et ce sera toujours ainsi...

Ne laisse personne juger ta vie et tes choix, car personne n'a vécu les mêmes choses que toi

Quand il n'y plus aucune raison de rester, c'est une bonne raison pour partir.

Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson à ses capacités de monter dans un arbre, il passera sa vie à croire qu'il est stupide (Albert Einstein)

Ne change jamais pour qui que ce soit. Une personne qui t'aime vraiment ne te modifie pas. Elle te complète

Le plus grand voyageur n'est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une fois le tour de lui-même (Ghandi)

Un vieil indien explique à son petit-fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille.
Le premier loup représente la sérénité, l'amour et la gentillesse.
Le second loup représente la peur, l'avidité et la haine.
Lequel des deux loups gagne ? demande l'enfant.
Celui que l'on nourrit. répond le grand-père.

On a deux vies,
Et la seconde
Commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une (Confue bcius tiré du Livre «Power Patate» par Florence Servan-Schreiber

La patience est d'accepter calmement que les choses arrivent dans un ordre différent de celui qu'on espérait.

Quand tu choisis
De pardonner à ceux qui te font du mal,
Tu supprimes
Le pouvoir
Qu'ils ont sur toi.

Supprime de ta vie ceux qui supprime ton sourire.

Demain (adverbe) : endroit merveilleux où l'on stocke tous les trucs qu'on n'a pas envie de faire.

Salope : Femme dotée du sens moral d'un homme.

Je n'aurais pas besoin d'apprendre à gérer ma colère si les gens apprenaient à gérer leur stupidité

Parfois tu ne te rend compte de la valeur réelle d'un moment que lorsqu'il devient un souvenir (Facebook)

Les gens sont comme les livres... Les uns trompent par leur couverture, les autres surprennent par leur contenu

Le pardon n'est pas un acte occasionnel
Mais une attitude permanente. (Martin Luther King)

Forget your ennemies,
But never forget their names (Robert F. Kennedy)

Un génie sommeille en moi. Malheureusement, il dort tout le temps.

Elle, je ne l'aime pas. Je trouverai le motif plus tard.

Ne vous découragez pas, c'est souvent la dernière clé du trousseau qui ouvre la porte

Un feu lointain ne réchauffe pas (Proverbe arabe cité par Louise Deschâtelets, Journal de Montréal, 4 juillet 2016, page 41)

Si vous demandez la lune,
Vous n'aurez que la lune
Si vous visez le firmament
Vous obtiendrez les étoiles
Et la lune en même temps. (Auteur inconnu cité par Sophie Desrochers dans Journal de Montréal, 4 juillet 2016, page 34)

You can't always get what you want, but if you try, sometime you find you get what you need (Rolling Stones)

Le fil de l'affection
Une fois rompu
Ne se renoue plus
(Henri Frédéric Amiel)

I prefer the company of those whose doubt or ambiguity, however exasperating, makes them slow to condemn, slow to action, and the company of poets, and those who pour their confusion and anguish in times of tragedy out into speeches, essays, blog posts, even into awkward and heartfelt Facebook statuses. It is such a strange, human thing, that we turn to woods to counter bullets and other kinds of hatred. Often in the brief, blank pause that follows a terrible act of violence, I have recalled Andre Lorde, explaining that poetry is no luxury but a necessity. «Poetry is the way we help give name to the nameless so that it cah be thought». Poems - when true, if they are «carved from the rock experiences of our daily lives» become sanctuaries and fortresses. One shelters the grieving and offer them, in the most profound sense, a breathing space ; the other gives humanity a place to declare anger at injustice and inequality, to demand change, to find a patch of safety even in the middle of the longest wars. (Lin-Manuel Miranda cité par Nilanjana Roy, Financial Times, 16 juin 2016 à la suite de l'assassinat de 49 personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et transexuelles-LGBT réunies au club Pulse à Orlando, Floride).

Love and fun, and lust, and friendship are what drew people to Pulse. The haters are everywhere. Some take aim at the very thing they might have hated themselves for coveting.

Through love's great power to be made a whole
In mind and body, heart and soul -
Through freedom to find joy, or
Be by dint of joy itself set free
In love and in companionhood
This is the true and natural good. (Vikram Seth, cité par Nilanja Roy, Financial Times le 16 juin 2016)

La morale n'est jamais pour le voisin,
Sinon, il ne s'agit plus de morale, mais de moralisme (Alain, philosophe)

Même chez les gens plus âgés, le besoin d'affection reste une chose immense, infinie, hors de proportion avec la réalité et éternellement insatisfaite (Jacques Poulin).

Les filles c'est comme des plantes, il y en a qui piquent (Clara B. Turcotte ; Demoiselles cactus, 2016)

Je n'ai pas parlé à ma belle-mère depuis 18 mois. Je n'aime pas l'interrompre (Ken Dodd).

Jamais belle-mère n'aima sa bru
C'est écritdans la raie du cul (proverbe Champenois)

Derrière chaque homme qui a réussi, il y a une belle-mère étonnée (Hubert Humphrey, président des États-Unis)

Beethoven : Ne prononcez pas Bitovan

S'ennuyer de quelqu'un :
L'appeler
Avoir le goût de revoir quelqu'un :
L'inviter
Ressentir le désir d'être compris :
S'expliquer.
Se questionner sur quelque chose :
Poser des questions
Ne pas aimer quelque chose :
Le dire gentiment:
Aimer quelque chose :
Le demander.
Stresser à propos de quelque chose ou d'une situation :
Laisser aller.
Aimer quelqu'un :
Le lui dire.
(Le Devoir, 13 juin 2016).


La beauté se trouve dans l'oeil de celui qui regarde

Aussi bien que ton coeur, ouvre-moi tes genoux. (François Chaignaud, artiste français, Octobre 2009)

Non posse principatum scelere quaesitum subita modestia et prisca gravitate retineri - Un pouvoir personnel acquis par le crime ne peut se conserver par une modération subite ni par autorité du temps. Le fort des téméraires ce sont les conquêtes. Le fort des prudents, c'est de les conserver. (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 222).

Il faut nous souvenir sans cesse qu'il n'y a rien de parfait dans ce monde, et que l'erreur et la faiblesse sont le partage de tous les hommes. Le pays le plus heureux est celui ou une indulgence mutuelle du souverain et des sujets répand sur la société cette douceur (aimable) sans laquelle la vie est un poids qui devient à charge et le monde une vallée d'amertumes (au lieu d'un théâtre de plaisirs)

La témérité est brillante, je l'avoue, elle frappe et éblouit ; mais ce n'est qu'un beau dehors, elle est féconde en dangers. La prudence est moins vive, elle a moins d'éclat ; mais elle marche d'un pas ferme et sans vaciller. (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 221).

Vole comme un papillon,
Pique comme une abeille.

Float like a butterfly,
Sting like a bee.
(Muhammad Ali, Cassius Clay, 1964 ; avant son combat contre Sonny Liston). Cassius Clay, né à Louisville, Kentucky en 1942, est décédé le 3 juin 2016 de la maladie de Parkinson à Scottsdale, Arizona.

I told you all, all of my critics, that I was the greatest of all time...
Never make me the underdog until I'm about 50 years old (le 1er octobre 1974, après sa victoire par knock-out contre George Foreman). Le champion, né à Louisville, Kentucky en 1942, est décédé le 3 juin 2016 des suites de la maladie de Parkinson à Scottsdale, Arizona.

When we go to the lake with a cup, we come back with a cup of water ;
If we go with a barrel, we come back with a barrel ;
But if we install a pump in the lake, we have water for life (Muhammad Ali, Cassius Clay). Mohammed Ali, né en 1942 à Louisville, Kentucky, est décédé le 3 juin 2016 des suites de la maladie de Parkinson à Scottsdale, Arizona.

What I suffered physically was worth what I've accomplished in life. A man who is not courageous enough to take risks will never accomplish anything in life (Muhammad Ali, Cassius Clay, 28 octobre 1984 ; conférence de presse à Houston, Texas). Le champion, né à Louisville, Kentucky en 1942, est décédé le 3 juin 2016 des suites de la maladie de Parkinson à Scottsdale, Arizona.

Le beauté se trouve dans l'oeil de qui regarde.

On fait ici grand étalage des mesures prises ; mais il arrive souvent qu'elles sont si intempestives et si mal appropriées au but, qu'elles font penser à M. Jourdain qui demandait sa robe de chambre pour mieux entendre la musique. (Alexandre Dumas, manuscrit inédit de L'assassinat de la rue Saint-Roch ; Jocelyn Fiorina, éditions Mille-et-Une-Nuits).

If you love something,
Love it completely,
Cherish it,
Say it,
But most importantly, show it.
Life is finite and fragile,
And just because something is there one day, it might not be the next.
Never take that for granted
Say what you need to say, then say a little more.
Say too much, Show too much, Love too much
Everything is temporary in love.
Love outlives us all. (R. Queen)

Marry someone who can make you laugh in public and scream in bed

His love roared louder than her demons.

It hurts the most when the person that made you feel special yesterday makes you feel so unwanted today.

On va toujours trop loin pour les gens qui ne vont nulle part (Pierre Falardeau cité par Michel Beaudry (Journal de Montréal 24 mai 2016)

Le jeune homme marche plus vite que l'ancien, mais l'ancien connaît la route ; citation par Michel Beaudry (Journal de Montréal 24 mai 2016)

Ceux qui se prennent pour le nombril du monde se sont juste trompés de trou ; citation par Michel Beaudry (Journal de Montréal 24 mai 2016)

I am saving you a seat in my future, just in case you want to be part of the journey.

Un sourire enrichit celui qui le reçoit sans apprauvrir celui qui le donne citation par Michel Beaudry (Journal de Montréal 24 mai 2016)

Depuis que je suis vieux et retraité, je fais de la recherche. Tous les jours, je cherche mes lunettes, mes clés, mes dents (cité par Michel Beaudry, Journal de Montréal 24 mai 2016)

L'avantage de l'intelligence est d'être capable de faire l'imbécile. Le contraire est impossible. (citation par Michel Beaudry, Journal de Montréal 24 mai 2016)


My soul made love
to your soul
long before
our bodies met
When I first
Laid my eyes
On you
I recognized you
You held my future
In your hands (Anita Krizzan)

A sure sign of
A man's strength
is how gently
he loves his wife

Courage doesn't
Mean you don't
Get afraid.
Courage means
You don't let fear
Stop you

If you and a fool have an argument, He succeeds

The best preparation for
tomorrow is to do
today's work superbly well

Le premier à s'excuser est le plus courageux. Le premier à pardonner est le plus fort. Le premier à oublier est le plus heureux (citation par Michel Beaudry, Journal de Montréal 24 mai 2016)

Chez les amis tout s'excuse, tout passe ;
Chez les amants, tout plaît, tout est parfait. ;
Chez les époux, tout ennuie et tout lasse ;
Le devoir nuit ; Chacun est ainsi fait,
Mais, dira-t-on, n'est-il en nulles guises
D'heureux ménages ? Après mûr examen,
J'appelle un bon, voire un parfait hymen,
Quand les conjoints se souffrent leurs sottises.
(Jean de La Fontaine, Contes et nouvelles en vers ; Le livre partout, Paris ; Belphégore, page 354)


Chaque réussite débute avec la décision de commencer (cité par Michel Beaudry (Journal de Montréal 24 mai 2016)

Les personnes fausses ont une image à maintenir.
Les personnes vraies s'en foutent complètement (cité par Michel Beaudry, Journal de Montréal 24 mai 2016)

Les larmes sont les derniers mots lorsque le coeur perd sa voix.

Quand on s'adresse à une femme, il faut un sujet, un verbe et un compliment (cité par Michel Beaudry, Journal de Montréal 24 mai 2016)

Mieux vaut se taire et passer pour un con que de parler afin qu'il n'y ait plus aucun doute sur le sujet (cité par Michel Beaudry, Journal de Montréal 24 mai 2016)

In the garden of Eden, Eve showed more courage than Adam, when the serpent offered the forbidden fruit. She knew that there was something better than paradise (Cesare Borgia)

I bend my knee to no man. Unless I choose to. (Caterina Sforza)

Hearts can deceive. Words can deceive. But eyes we should trust (Cesare Borgia)

Learning is a treasure that will
follow its owner everywhere
Apprendre est un trésor
qui suivra partout son propriétaire (Proverbe chinois)

Tell me, I forget
Show me, I remember.
Involve me, I understand (Chinese proverb)

Si vous craignez les chutes, ne gravissez pas la montagne.

Vis pour ce que demain a à t'offrir
Et non pour ce qu'hier t'a enlevé

Blesse-moi avec la vérité
Ne me ménage pas avec un mensonge

Personne ne peut revenir en arrière
et créer un nouveau départ.
Mais tout le monde peut commencer aujourd'hui
et créer une nouvelle fin

Tu ne peux pas calmer la tempête,
Alors arrête de tenter. Ce que tu dois faire
c'est de te calmer. La tempête passera (Timber Hawkeye)


Flatterie : Chez les princes vicieux, la flatterie est un poison mortel qui multiplie les semences de leur corruption ; chez les princes de mérite, la flatterie est comme une rouille qui s'attache à leur gloire, et qui en diminue l'éclat. Un homme d'esprit se révolte contre la flatterie maladroite ; il repousse l'adulateur qui, d'une main maladroite lui donne l'encensoir au travers du visage. Il faudrait une crédulité infinie sur la bonne opinion qu'on a de soi-même pour souffrir la louange outrée ; il faudrait même que cette crédulité fût supersticieuse ; cette sorte de louange est la moins à craindre pour les grands hommes, car ce n'est pas le langage de la conviction. Il est une sorte de flatterie : elle est la sophiste des défauts et des vices; sa rhétorique diminue et amoindrit tout ce que son objet a de mauvais, et l'élève, par cette voie indirecte, à la perfection. C'est elle qui fournit des arguments aux passions, qui donne à la cruauté le caractère de la justice, qui donne une ressemblance parfaite de la libéralité à la profusion, qu'ons'y méprend et qui couvre les débauches du voile del'amusement et du plaisir ; elle amplifie même les vices étrangers, pour en ériger un trophée à ceux de son héros ; elle excuse tout, elle justifie tout.

L'unique raison légitime qui puisse engager un être raisonnable à lutter contre les passions qui le flattent, c'est le propre bien qu'il en retire et l'avantage de la société. Les passions avilissent notre nature lorsque nous nous y abandonnons, et elles ruinent notre corps, si nous leur lâchons le frein ; il faut les modérer sans les détruire, et les tourner toutes au bien de la société, en les faisant simplement changer d'objet ; et quand même nous ne remporterions pas sur elles des batailles rangées, le moindre avantage doit nous suffire à l'envisager comme un commencement de l'empire que nous exerçons sur nous-mêmes. (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page
166).

Rien n'obtient plus promptement le pardon que le repentir (Proverbe oriental)

Le paganisme représentait Janus avec deux visages, ce qui signifiait la connaissance parfaite qu'il avait du passé et de l'avenir. L'image de ce dieu, prise en un sens allégorique, peut très bien s'appliquer aux princes. Ils doivent, comme Janus, voir derrière eux dans l'histoire de tous ces siècles qui se son t écoulés, et qui leur fournissent des leçons salutaires de conduite et de devoir ; ils doivent, comme Janus, voir en avant par leur pénétration et par cet esprit de force et de jugement qui combine tous les rapports, et qui lit dans les conjonctures présentes celles qui doivent les suivre. (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 191).

Il y a cependant des occasions où il est même glorieux à un prince de changer de conduite, et il le doit même toutes les fois qu'il s'aperçoit de ses fautes. Si les princes étaient infaillibles comme le pape croit l'être, ils feraient bien d'avoir une fermeté stoïque sur leurs sentiments. ; mais comme ils ont toutes les faiblesses de l'humanité, ils doivent sans cesse penser à se corriger et à perfectionener leur conduite. Qu'on se ressouvienne que la fermeté outrée et l'opiniâtreté de Charles XII pensèrent le perder à Bender, et que ce fut cette fermeté inébranlable qui ruina plus ses affaires que la perte de quelques batailles. (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, pages 186-187).

À coups de griffe il faut que nous voyions
Lequel aura de nous deux belle amie,
et jouira du fruit de ses sillons
(Lafontaine, De Papifiguière, Page 185)

La fausse gloire est celle après laquelle on court et la véritable même n'est qu'une once de fumée. Les grands hommes de nos jours se perdent parmi le nombre innombrable de ceux qui ont fait des actions grandes et héroïques, comme les eaux de ces petites rivières qu'on aperçoit tant qu'elles roulendt dans leur lit, mais que l'on perd de vue lorsqu'à l'embouchure elles vont se confondre parmi les flots d'un immence océan. (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 129-130)

Oui, j'ai fait des erreurs. La vie ne vient pas avec des instructions.

Discipline : choosing between what you want now and what you want most.

We are all made of time and we keep missing each other

Always remember that the crowd that applauds your coronation is the same that will applaud your beheading.

You are always insecure about loosing someone ; you know someone else can treat them better

The race is long, and, in the end, it is only with yourself

Opportunity danses with those already on the danse floor.

La victoire a plusieurs pères, mais la défaite est orpheline.

Quand ton ennemi te poignarde dans le dos, réjouis-toi, c'est qu'il redoute de te voir en face
(Machiavel)

Il est de la nature des choses que ce qui est foncièrement mauvais le restera toujours. ( Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 177)

Le papier a plus de patience que les gens (Le journal d'Anne Frank, livre de poche, Calmann-Lévy, 2013, page 22).

Qu'est-ce que la barbarie ? Croire qu'il y a des êtres qui valent mieux que d'autres. Penser qu'existent une humanité supérieure et une humanité inférieure. Se donner plus de droit à soi et à sa communaté qu'aux autres. Malheureusement, la barbarie est plus forte que son contraire, l'humanisme, car elle a ses racines dans l'égoïsme, la volonté de survivre, les forces archaïques du cerveau reptilien. Non, elle ne vaincra pas, mais elle sera toujours
à vaincre. (Le journal d'Anne Frank, livre de poche, Calmann-Lévy, 2013, page 10).

Les parents ne peuvent que donner des conseils ou de bonnes indications, le développement ultime de la personnalité d'un individu repose entre ses propres mains (Le journal d'Anne Frank, livre de poche, Calmann-Lévy, 2013, page 323).

La gloire, c'est une côte que tu montes à pied, pis que tu descends en bicyk (Michel Tremblay)

Le respect, n'est que l'expression de l'intérêt sincère et authentique porté à autrui, quelle que soit sa position sociale, au travers de gestes et attitudes pleines de respect et de sollicitude. Il faut éviter la critique et le dénigrement des autres, car cette néfaste habitude a pour but inconscient de se louanger soi-même. Rabaisser autrui est un moyen facile de se grandir, relativement à peu de frais. De telles pratiques sont indignes d'un Samouraï. Peu importe la position sociale, les qualités et les faiblesses des autres, le Samouraï doit traiter les personnes et les choses avec respect. (Principe philosophique japonais)
Le respect nous ramène au principe du Ying et du Yang; l'un ne peut exister sans l'autre. Sans modestie, aucun respect n'est possible, sans respect aucune confiance ne peut naître. Sans confiance aucun enseignement ne peut être donné, ni reçu. Cette relation humaine élevée est encore vivante en Orient. Pour respecter les autres, il faut pouvoir résister à ses propres émotions d'impatience, de colère, de désir, de peur, etc. La force d'âme, combinée au respect d'autrui et à la politesse, qui ne veut pas blesser ou gêner les autres, aboutit alors à une grande quiétude. (Principe philosophique japonais)

La bienveillance, ou compassion, est une vertu de base selon le confucianisme Chinois. Elle nous incite à être attentif à notre prochain, à être respectueux de la vie. Voici ce que Mencius disait au sujet de la bienveillance: La bienveillance emporte avec elle tout ce qui tente de lui faire obstacle, aussi facilement que l'eau domine le feu. (Principe philosophique japonais)

Sachant ce qui est juste, ne pas le faire démontre l'absence de courage. Donc, le courage est de faire ce qui est juste (Confucius).

Si l'ambition fait parvenir quelques hommes, elle en perd le plus grand nombre. (L'anti-Machiavel, page 121)

La valeur et l'adresse se trouvent également chez la scélératesse, la fourberie, la perfidie, (la trahison), et tous les crimes ; (c'est un monstre, en un mot, que l'enfer même aurait peine à produire.

Le corrupteur est en quelque sorte aussi criminel que le corrompu, puisqu'il joue le rôle de tentateur, et que, sans cette tentation, l'autre ne pourrait pas succomber. (page 125)

L'homme est un animal raisonnable, à deux pieds et sans plumes : voilà ce que l'école a décidé de notre être. Cette définition peut être juste par rapport à quelques individus ; mais elle est très fausse à l'égard du grand nombre, puisque peu de personnes sont raisonnables, et que, lorsmême qu'elles le sont sur un sujet, il y en a une infinité d'autres sur lesquels c'est tout le contraire. L'homme est un animal, pourrait-on dire, qui conçoit et qui combine des idées ; c'est ce qui convient généralement à tout le genre, et qui peut rapprocher le sage de l'insensé, l'homme qui pense bien et celui qui pense mal, l'ami de l'humanité de celui qui en est le persécuteur, le respectable archevêque de Cambrai de l'infâme politique de Florence. (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 115)

Les hommes, il faut le dire, sont généralement ingrats, changeants, dissimulés, timides, et âpres au gain. Tant qu'on leur fait du bien, ils sont tout entier à vous ; ils vous offrent leurs biens, leur sang, leur vie, et jusqu'à leurs propres enfants, comme je l'ai déjà dit, lorsque l'occasion est éloignée ; mais si elle se présente, ils se révoltent contre vous. Et le Prince qui, faisant fond sur de sibelles paroles, néglige de se mettre en garde contre les événements, court le risque de périr, parce que les amis qu'on se fait à prix d'argent, et non par les qualités de l'esprit et de l'âme, sont rarement à l'épreuve des revers de fortune, et vous abandonnent dès que vous avez besoin d'eux.(Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 59)

L'âge ingrat chez les filles, c'est quand on est trop grande pour compter sur ses doigts et trop petite pour compter sur ses jambes. (Coluche)

Contenter le peuple et ne pas désespérer les grands, voilà la maxime de ceux qui savent gouverner. (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 61)

Ceux qui ne savent pas changer de méthode lorsque les temps l'exigent, prospèrent sans doute tant que leur marche s'accorde avec celle de la Fortune ; mais ils se perdent dès que celle-ci vient à changer (Machiavel, Le Prince page 85)

Plus on fait des choses, plus on a le temps pour en faire. Moins on en fait, moins on en a : les oisifs n'ont jamais une minute à eux (Maurice Sachs).

Il continuait de chercher l'emplacement du mont de Vénus dans un atlas. (Robert Rocca)

On finit toujours par mépriser ceux qui sont trop facilement de notre avis (Jules Renard).

Au-dessous du nombril, il n'y a ni religion ni vérité (Nicolas de Chamfort).
Ceux qui se prennent pour le nombril du monde se sont juste tromp de trou

Ne dites pas du mal de la masturbation . Après tout, c'est une façon de faire l'amour avec quelqu'un qu'on aime (Woody Allen)

La masturbation a toujours été à l'honneur des satisfactions intimes, bien qu'elle ait été un plaisir caché. «Masturbons-nous, c'est le plaisir des dieux ! dit une chanson leste du XIXe... La première maîtresse des jeunes gens, comme le médius est le premier amant de toutes les femmes», écrit Delvau en 1864 (Claude Duneton)

Pour faire bon ménage, il faut que l'homme soit sourd et la femme aveugle (Proverbe français).

Le Petit Larousse né en 1906, a dû attendre soixante-dix ans (Éditions de 1976) pour connaître la masturbation (Jacqueline Feldman).

Les hommes naissent libres et égaux en droit. Seulement par la suite, il y en a qui se marient (Marcel Jouhandeau).

Le futur du verbe se marier c'est divorcer (Nathalie Petrowski)

On se marie par manque de jugement. Puis on divorce par manque de patience. Enfin, on se remarie par manque de mémoire (Armand Salacrou)

Vingt ans d'aventures galantes font d'une femme une ruine. Mais vingt ans de mariage en font quelque chose de pire encore : un édifice public (Oscar Wilde)

Le mariage et le macaroni ne sont bons que chaud (Proverbe italien)

Le mariage est une cérémonie où un anneau est mis au doigt de l'épouse et un autre au nez de l'époux (Herbert Spencer).

Le mariage, c'est la prostitution légalisée (Simone Weil)

On s'étudie trois semaines, on s'aime trois mois, on se dispute trois ans, on se tolère trente ans et les enfants recommencent (Hippolyte Taine)

Un mois avant le mariage, il parle, elle écoute.
Un mois après le mariage, elle parle, il écoute.
Dix ans après le mariage, ils parlent en même temps et les voisins écoutent (Pierre Véron)

Tu te couches avec ta femme, tu te réveilles avec ta mère (proverbe occitan)

Le mariage est comme une pièce assiégée ; ceux qui sont dehors veulent y entrer et ceux qui sont dedans veulent en sortir (Proverbe arabe).

Le mariage est un dîner qui commence par le dessert (Jules Sandeau)

Les gens me demandent le secret de notre long mariage.
Nous prenons le temps d'aller au restaurant deux fois par semaine.
Dîner aux chandelles, musique douce, quelques pas de danse...
Elle y va le mardi, moi le vendredi (Henry Youngman).

Toute fille de joie en séchant devient prude (Victor Hugo)

Qui aime à louer les gens en face, aime aussi à les dénigrer par derrière (Tchouang-Tseu)

L'homme vraiment libre est celui qui peut refuser une invitation à dîner sans donner d'explications (Jean Renard)

Remercions Dieu qui, dans sa bonté, a accordé à ce pays trois choses infiniment précieuses : la liberté de parole, la liberté de conscience et la prudence de ne jamais pratiquer ni l'une ni l'autre. (Mark Twain)

Il n'y a point de lignage en cul de putain (Béroalde de Verville)

Le ciel et le cul : les deux grands leviers (Émile Zola).

Elle ouvrait généreusement sa maison, son coeur, et son lit (Anaïs Nin).

Si quelqu'un te lèche les bottes, met lui le pied dessus avant qu'il ne commence à te mordre (Paul Valéry)

Joseph, il était bien brave, mais pour la baise un gros zéro : Marie. (Yvon Dulude et Jean-Claude Trait)

La joconde sourit parce que tous ceux qui lui ont posé des moustaches sont morts (André Malraux)

À coté de votre sourire, madame, La Joconde a l'air de faire la gueule (Michel Simon).

J'aurais préféré que la Joconde montre son cul. Quand on pense que des millions de gens ont rêvé devant son sourire, qu'est-ce que ça aurait été pour son cul (Cardinal Dubois).

Les jambes permettent aux hommes de marcher et aux femmes de faire leur chemin (Alphonse Allais)

Aujourd'hui toutes les femmes font de l'oeil avec leurs jambes (Jean Richepin)

Pour retrouver sa jeunesse, il suffit de répéter les folies qu'on a commises. (Oscar Wilde)

Ne cherchez pas à échapper à l'inondation en vous accrochant à la queue du tigre (Proverbe chinois).

Joseph, il était brave, mais pour la baise zéro

Impuissance : Il n'y a pas d'homme impuissant, il n'y a que des femmes feignantes. (François Cavanna et Georges Clémenceau).

Inceste : Dialogue entre une soeur et un frère : Tu fais mieux l'amour que papa. --- C'est ce que maman dit aussi (anonyme)

On ne peut être et avoir été. Mais si! On peut avoir été un imbécie et l'être toujours (Léon Bloy)

Imagination : L'imagination est plus importante que le savoir (Albert Einstein)

Virginité : Il est bien malaisé de garder un trésor dont tous les hommes portent la clé! (François de Bassompierre)

Vierge : Parfois nous pensons avec horreur aux vierges. Pénétrer dans leur passion nous paraît aussi difficile et aussi embêtant que d'ouvrir une boîte de sardines, alors qu'il est si commode qu'elles nous arrivent déjà ouvertes. (Ramon Gomez de la Serna)

Chez les porcs-épics, le viol est inconnu (Gregory Clark).

La vie est une maladie transmise sexuellement (G. Bellamy)

La vie.
On se lève, on part au pas, puis au trot, puis au galop, puis au trot, puis au pas, puis on se couche (Félix Leclerc)

La première moitié de notre vie est gâchée par nos parents et la seconde par nos enfants.

Les mourants qui parlent de leur testament peuvent s'attendre à être écoutés comme des oracles (Jean de la Bruyère).

L'homme inventa le vice et la femme le versa (Emmanuel Cocke)

Le vice est toujours puni, la vertu aussi (Julien Torma)

Le secret de ma bonne santé, c'est ma tempérance. Je n'ai ni bu d'alcool ni fumé le cigare avant l'âge de neuf ans (William Claude Fields)

En France, les hommes qui ont perdu leur femme sont tristes, les veuves au contraire, gaies et heureuses (Stendhal)

La plus vertueuse des femmes n'est qu'une coquette plus raffinée, qui veut que ses victimes se consument devant elle. (Restif de la Bretonne)

L'amour gâche le sexe (Anaïs Nin)

La vertu féminine n'est rien d'autre qu'une commode invention masculine (Ninon de Lenclos)

À un certain âge, toutes les femmes ont envie d'être veuves (Roch Carrier)

Faire du mieux avec du veuf (Maurice Chapelan)

Seins dressés ne durent qu'un temps (Proverbe créole)

Tango : C'est une danse où les visages s'ennuient pendant que les derrières s'amusent (Georges Clémenceau)

Le meilleur usage que l'on peut faire de la parole, c'est de se taire (Tchouang Tseu)

Que d'histoires pour deux petits seins et un bouquet de poils au ras du ventre (Pierre Della Faille)

La stérilité n'est pas héréditaire (Alphonse Allais)

La vie est une maladie transmise sexuellement (G. Bellamy)

Un homme est vieux en autant qu'il se sent vieux. Une femme est vieille en autant qu'elle paraît vieille (Mortimer Collins)

Pour les sermons de la vertu,
un cul chaud n'eut jamais d'oreille. (François Maynard)

Georges Sand ; Madame Sand qui connut Jules Sandeau, Pierre Leroux, Alfred de Musset, avait de la fréquentation et ses amis lui enfonçaient leurs idées par en bas (Champsaur)

Ceux qui ne savent rien en savent toujours autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux (Pierre Dac).

On a beau avoir une santé de fer, on finit toujours par rouiller (Jacques Prévert).

Rouiller. C'est ça vivre. On finit par en pourrir de vivre (Jacques Renaud)

Si les regards pouvaient enfanter et tuer, les rues seraient remplies de femmes enceintes et jonchées de cadavres (Paul Valéry)

J'ai pris l'habitude de ne jamais donner les raisons d'un refus. Refuser en donnant des raisons, ce n'est pas un refus (Alain)

Dieu. Pardonne-moi mes offenses, mais laisse-moi succomber à la tentation, donne-moi aujourd'hui mon péché quotidien, et délivre-moi du bien. Ainsi soit-il (Pierre Desproges)

Le pouvoir est le plus puissant des aphrodisiaques (Henry Kissinger)

un régime totalitaire ets un régime où tout ce qui n'est pas interdit est obligatoire (Curzio Malaparte)

La maison est à l'envers quand la poule chante aussi haut que le coq (Noël du Fail)

Et puisque notre destin est de finir dans un trou, fasse le ciel qu'il ait du poil autour (Frédéric Dard)

Si une femme qui me plaît me monte, une femme qui me déplaît me démonte (Casanova)

Rien ne vous va mieux que rien (Maurice Donnay)

George Sand, qui connut Jules Sandreau, Piere Leroux, alfred de Musset, avait de la fréquentation et ses amis lui enfonçaient leurs idées par en bas (Champsaur)

Avez-vous pitié du poulet que vous mangez? Non. Vous n'y pensez même pas. Faites-en autant pour la femme. (Marquis de Sade)

Un pauvre qui devient richeétalera une pauvretéune pauvreté luxueuse (Jean Cocteau)

À pisser contre le vent, on mouille sa chemise (Proverbe français)

À force de péter trop haut. le cul prend la place du cerveau (Julos Beaucarne)

Femme qui pète n'est pas morte (Blaise Cendrars)

Fier d'avoir remarqué que quand une femme pète, tout de suite après elle tousse (Jules Renard)

Le pessimiste est tout simplement un optimiste qui a dégrisé (Albert Brie)

Je ne crois pas beaucoup à la loi de la pesanteur, il est en effet plus facile de lever une femme que de la laisser tomber (Georges Courteline)

On voit le passé meilleur qu'il n'a été ; on trouve le présent pire qu'il ne l'est ; on espère l'avenir plus heureux qu'il ne sera (Madame d'Épinay)

Ne vous avisez jamais d'approcher vos yeux des parties les plus intimes d'une femme car c'est là que loge le démon, c'est là qu'il vous guette ; s'il aperçoit votre visage, ne fut-ce qu'un instant, sachez qu'il vous crèvera impitoyablement les yeux de sa fourche brûlante (Abbé J. Cagnett)

Une seule chose au monde est pire que de savoir qu'on parle de vous : savoir qu'on ne parle pas de vous (Oscar Wilde)

Le paradis de la terre se trouve entre les cuisses d'une femme, sur le dos d'un cheval, dans les pages d'un livre (Proverbe arabe)

Quand la femme moderne découvrit l'orgasme ce fut... peut-être le plus grand coup porté au pouvoir du mâle (Eva Figes)

Un orgasme tous les jours tient les docteurs au loin (Mae West)

L'or et le cul, voilà les dieux de ma patrie (marquis de Sade)

L'amour fait des fous, le marage des cocus, le patriotisme des imbéciles malfaisants (Paul Léautaud)

L'ouverture du coeur implique nécessairement l'ouverture du cul (Jean-Marie Poupart)

Un optimiste voit le beigne, un pessimiste voit le trou du beigne, et un réaliste... mange le beigne (Anonyme)

L'optimiste est un imbécile heureux... le pessimiste, un imbécile malheureux, l'opportuniste le mange (Anonyme)

Les vrais optimistes n'écrivent pas : ils mangent, ils jouissent. (Georges Duhamel)

Je n'ai pas d'objection à ce qu'il y ait un paradis, à condition qu'il s'y trouve des filles (Woody Allen).

J'aimerais mieux être un opportuniste et flotter, que couler à pic, mes principes autour du cou (Stanley Baldwin)

Mieux vaut être optimiste et se tromper que d'être pessimiste et avoir raison

Le fait qu'une opinion soit largement partagée ne prouve pas qu'elle n'est pas totalement absurde (Bertrand Russell)

Le mensonge et la crédulité s'accouplent et engendrent l'opinion (Paul Valéry)
Les mensonges d'hier
Sont les tracas
d'aujourd'hui et
les problèmes de demain (anonyme)

Ne discutez jamais, vous ne convaincrez personne. Les opinions sont comme des clous plus on tape dessus, plus on les enfonce (Alexandre Dumas, fils)

Il était Normand par sa mère et Breton par un ami de son père

Les chutes Niagara : La deuxième grande déception d'une nouvelle mariée (Oscar Wilde)

Il a chassé le naturel: le naturel n'est pas revenu (Jules Renard)

La modération elle-même doit être pratiquée sans excès (Abraham Lincoln).

La jeunesse à quatre membres souples et un raide. La vieillesse a quatre membres raides et un souple. (Anonyme)


Mariage

Le medius est le premier amant de toutes les femmes Delvau)

On se marie par manque de jugement. Puis on divorce par manque de patience. Enfin, on se remarie par manque de mémoire (Armand Salocrou)

Les gens racontent tant de bêtises sur les mariages heureux ! Un homme ne peut être heureux avec une femme qu'aussi longtemps qu'il ne l'aime pas (Oscar Wilde)

Je me suis marié deux fois : deux catastrophe. Ma première femme est partie, la deuxième est restée (Francis Blanche)

Le mariage est une cérémonie où un anneau est mis au doigt de l'épouse et un autre au nez de l'époux (Herbert Spencer)

Les curés sont consolés de ne pas être mariés, quand ils entendent les femmes se confesser (Armand Salacrou)

Marie-Antoinette eut la tête tranchée pour avoir voulu jouer à la laitière (David Herbert Lawrence)

Mariez-vous vous ferez bien ; ne vous mariez pas vous ferez encore mieux (Saint Paul)

Tu te couches avec ta femme, tu te réveilles avec ta mère (Proverbe occitan)

Le mariage est comme une place assiégée : ceux qui sont dehors veulent y entrer, ceux qui sont dedans veulent en sortir (Proverbe arabe)

L'amour est aveugle, mais le mariage lui rend la vue (Georg Christoph Lichtenberg)

En mariage, on est d'abord un grand quotidien, puis un petit hebdomadaire et l'on finit mensuel quand le tirage n'est pas complètement épuisé (Marcel Grancher)

Le mariage est le prix que les hommes payent pour le sexe, le sexe est le prix que les femmes payent pour le mariage (Anonyme)

Le mariage est une maladie qui ne se guérit que par la mort d'un des deux époux (Théophile Gauthier)

Le mariage n'est souvent qu'un échange de grognements réciproques durant le jour et de ronflements pendant la nuit. C'est l'ennui à deux. (Jean-Louis Commerson)

Que d'époux ne sont séparés que par le mariage (Alfred Capus).

De tous les hommes que je n'aime pas, c'est certainement mon mari que je préfère (Madame de Staël)

Le mariage est comme le restaurant : à peine est-on servi qu'on regarde ce qu'il y a dans l'assiette du voisin (Sacha Guitry)

Le mariage est comme une pièce assiégée ; ceux qui sont dehors veulent y entrer et ceux qui sont en dedans veulent en sortir.

Le mariage est un voeu de chasteté différé (Jean Cournoyer).

Le mariage, c'est la prostitution légalisée (Simone Weil)

Vingt ans d'aventures galantes font d'une femme une ruine. Mais vingt ans de mariage en font quelque chose de pire : un édifice public. (Oscar Wilde).

L'amour est aveugle, mais le mariage lui rend la vue (Georg Christoph Lichtenberg).

Je me suis marié deux fois : deux catastrophes. Ma première femme est partie, la deuxième est restée (Francis Blanche).

La majorité a toujours tort. Parce qu'elle est composée d'imbéciles. La minorité est aussi composée d'imbéciles, mais ils sont moins nombreux. (Léo Campion)

Vie et mort,
conservation et destruction,
succès et échec,
richesse et pauvreté,
compétence et incompétence,
calomnie et apologie,
faim et soif.
Ce sont toutes les alternances du destin. Elles opèrent jour et nuit et on ne peut connaître leurs sources. À quoi bon donc, les laisser troubler notre paix. (Tchouang-Tseu)

Le meilleur usage que l'on peut faire de la parole est de se taire.

La femme a quatre lèvres : deux pour dire des bêtises et deux pour se les faire pardonner (Anonyme)

Il était si laid que lorsqu'il faisait des grimaces, il l'était moins (Jules Renard)

Une femme laide qui devient amoureuse est une pompe à incendie qui prend feu (Jules Renard)

La laideur a ceci de supérieur à la beauté : elle dure (Serge Gainsbourg)

À jouir sans péril, on s'essouffle sans gloire (Jean Adrian)

Aujourd'hui, toutes les femmes font de l'oeil avec leurs jambes (Jean Richepin)

Les jambes permettent aux hommes de marcher et aux femmes de faire leur chemin (Alphonse Allais)

Les cimetières sont remplis de gens irremplaçables (Proverbe arabe)

Les femmes italiennes ont le sexe sur la figure (Stendhal)

Introït s'écrit avec un tréma comme coït, mais ça n'introduit que la messe (André Frédérique)

Les gens disent «il est intelligent» parce qu'il est de leur avis (Jules Vallés)

L'homme intelligent a de commun avec l'imbécile de croire que celui qui ne pense pas comme lui est un imbécile (Maurice Chapelan)

L'intelligence aussi peut être considérée comme une zone érogène (Raquel Welch)

Quand on n'est pas intelligible, c'est qu'on manque d'intelligence (Victor Hugo)

Dans notre société un peu plate, il est bien vu de dédaigner l'intelligence, de s'en excuser si l'on croit en avoir et, au besoin, de faire l'idiot pour entrer dans la sympathie du plus grand nombre (Albert Brie)

Il faut déjà passablement d'intelligence pour souffrir de n'en avoir pas davantage (André Gide)

La première impression est toujours la bonne ; surtout quand elle est mauvaise. (Henri Jeanson)

Tout le monde savait que c'était impossible à faire ; puis un jour est venu un homme qui ne le savait pas. Et il l'a fait. (Winston Churchill)

Pour qu'un livre ait aujourd'hui quelque succès, il suffit qu'il ait une belle fille sur la couverture et pas de couverture sur la belle fille (André Maurois)

Plus on remue la merde, plus elle pue (Proverbe français)

Les femmes :

Les idiotes ne sont jamais aussi idiotes qu'on croit ; les idiots, si. (Marcel Achard)

Idylle : Ça commence comme idiot et sa finit comme imbécile (Maurice Donnay).

En toute femme, il y a une grue prête à ressortir (Henry de Montherlant) : Nota : Grue = Femme légère et vénale ; putain : femme qui a une vie sexuelle très libre.

On les a dans les bras - puis, un jour sur les bras - et bientôt sur le dos (Sacha Guitry)

Pour faire bon ménage, il faut que l'homme soit sourd et la femme aveugle (Proverbe français)
La nature n'en compte que deux espèces : celles qui te donnent leur coeur, mais qui te refusent leur cul, et les autres - celles qui te donnent leur cul, mais qui te refusent leur coeur. (André Pronovost)

Les honnêtes femmes sont inconsolables des fautes qu'elles n'ont pas commises. (Sacha Guitry))

Les femmes honnêtes sont chiantes parce qu'elles n'écartent les jambes que pour faire l'amour (Wolinski)

Être heureux, ce n'est pas bon signe ; c'est que le malheur a manqué le coche, il arrivera par le suivant (Marcel Aymé)

Un seul meurtre fait un scélérat ; des milliers de meurtres font un héros (Bernard Giraudot)

Le meurtre par milliers s'appelle une victoire (Alphonse de Lamartine).

La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires (Georges Clémenceau)

La guerre ; l'art de tuer en grand et de faire avec gloire ce qui, fait en petit, conduit à la potence (Jean-Henri Fabre)

Il faut déjà passablement d'intelligence pour souffrir de n'en avoir pas davantage (André Gide)

La grossièreté est une forme d'impuissance intellectuelle (Christine Anthony)

À quoi bon être grossier ? La politesse permet toutes les nuances de l'impertinence (Jean-Louis Forain)

Il est plus facile de se gratter le cul que le coeur (Francis Picabia)

Si grand que soit l'homme au compte de l'orgueuil,
Nul n'a plus de six pieds de haut dans son cercueil (Victor Hugo)

Derrière toute grande femme, il y a un homme écrasé (Gérald Tougas).

Une femme sans grâce est un appât sans hameçon (Julie de Lespinasse).

Le sillon de tes fesses est le sourire de la vie (Proverbe chinois).

Les femmes : la nature n'en compte que deux espèces : celles qui te donnent leur coeur mais qui te refuse leur cul, et les autres : celles qui te donnent leur cul mais qui te refusent leur coeur (André Pronovost)

Une femme ne trouve jamais intelligent l'homme qui l'aime (Paul Léautaud)

Il faut déjà passablement d'intelligence pour souffrir de n'en avoir pas davantage (André Gide)

Chez bien des femmes, les pensées s'élèvent quand les seins tombent (Pierre Bellfont)

Dis-moi ce que tu crois être, je te dirai ce que tu n'es pas (Henri-Frédéric Amiel).

Celui qui ne comprend pas qu'on puisse étrangler une femme ne connaît pas les femmes (Paul Léautaud)

Les études c'est comme le bikini : elles montrent beaucoup de choses mais elles cachent l'essentiel (Alfred Sauvy)

De toutes les perversions sexuelles, la chasteté est la plus dangereuse (Georges Bernard Shaw).

Pas de chance, mon meilleur ami est parti sans ma femme (Anonyme).

La plus grande saleté qu'on puisse faire à un homme qui vous a pris votre femme, c'est de la lui laisser. (Sacha Guitry)

Il est tellement cocu que pour faire l'amour à sa femme, il se déguise en voisin (Jules Renard

Quand on court après l'esprit, on attrape la sottise (Montesquieu).

Le pénis ne ment jamais (Thomas Szasz)

Il ne faut paas trop se regarder en face entre époiux, si l'on veut éviter des découvertes. (Jean Giraudoux).

Une érection ne se discute pas (Jean Cocteau)

Une femme, c'est comme un cigare, il faut souvent la rallumer (Arthur Rubenstein).

Les femmes, c'est comme les cigares : c'est le premier tiers le meilleur (Wolinski)

Si toutes les femmes ont le même clavier, chacune, néanmoins, doit être touchée différemment (André Rouveyre)

Est-ce un flingue que tu as dans ta poche ou est-tu content de me voir ? (Mae West)

L'époux est toujours le mâle nécessaire (Anne-Marie Carrière)

Le propre d'une épouse avisée est de démontrer, la vie durant, à son mari, qu'il est trop bête pour elle et trop intelligent pour son salaire (Frédéric Dard)

Il ne faut pas se regarder trop en face, entre époux, si l'on veut éviter des découvertes (Jean Giraudoux)

Chez les amis, tout s'excuse, tout passe ;
Chez les amants, tout plaît, tout est parfait ;
Chez les époux, tout ennuie et tout lasse ;
Le devoir nuit ; chacun est ainsi fait.
Mais, dira-t-on, n'est-il en nulles guises
D'heureux ménages ? Après mûr examen,
J'appelle un bon, voire un parfait hymen,
Quand les conjoints se souffrent leurs sottises.
(Belphégor ; Jean de Lafontaine, Contes et nouvelles II ; Le Livre Partout, Paris page 354)


En démocratie, la politique est l'art de faire croire au peuple qu'il gouverne (L. Lazarus)

La démocratie c'est la moitié des cons plus un (Philippe Bouvard)

La démocratie, c'est comme les jeunes filles. C'est très joli, mais leur sort, c'est de se faire baiser un jour ou l'autre (Wolinski)

Pour bien gouster tous les délices
Passer la nuit entre deux cuisses
Et le jour entre deux vins (Claude Chauvigny)

Toute femme a sa fortune entre ses jambes (Honoré de Balzac)

Une femme du monde est celle qui ne montre jamais involontairement ses dessous (Alfred de Musset)

On est d'abord côte à côte, puis face à face, puis dos à dos (Sacha Guitry)

La connerie est rédhibitoire. Quand on naît con, on meurt con (Brigitte Bardot)

La bureaucratie, gouvernement sans tête, est devenue la forme moderne du despotisme (Mary McCarthy)

Une fille pas moche peut vous faire oublier qu'elle est con comme un balai, surtout si elle est nue et vous offre le sien (pas le balai) (Frank Resplandy).

L'homme et la femme se prennent, se déprennent, s'entreprennent, se reprennent et se surprennent, mais ils ne se comprennent pas (E. Thiaudière).

Deux coqs vivaient en paix. Une poule survint (Jean de LaFontaine).

La bouse de vache est plus utile que les dogmes. On peut en faire de l'engrais (MaoTsê-Tung)

Être con est tout à fait supportable tant qu'on l'est suffisamment pour ne pas savoir qu'on l'est (François Cavanna)

À force de vouloir paraître compétent, on risque de devenir un con pétant (Anonyme)

C'est avec les pierres de la loi qu'on a bâti les prisons ; c'est avec les briques de la religion qu'on a bâti les bordels (William

Les arguments provenant d'une jolie bouche sont sans répliques (Joseph Addison Blake)

Derrière tout homme qui a réussi se cache une belle-mère étonnée. (Hubert Humphrey)

La beauté pour une femme, c'est d'être aussi bien de fesse que de face (Raymond Queneau)

La jeune fille bien élevée est le seul animal qui rougit en voyant une banane

Baise la main que tu ne peux pas mordre (proverbe arabe)

1830 Poète prend ton luth et me donne un baiser
1932 Poète sors ta flûte et viens donc me baiser (Louis Scutenaire)

Je regrette l'époque où l'on n'était pas obligé de baiser une femme qu'on invitait à dîner (Wolinski)1932

Je suis en faveur de la coutume qui veut qu'un homme baise la main d'une femme ;a première fois qu'il la voit. Il faut bien commencer par un endroit quelconque (Sacha Guitry)

Le baisemain, c'est un bon début. Ça permet de vérifier la qualité de la viande (Olivier de Kersauson)

Les femmes pour moi son divisées en deux catégories : le baisables et les imbaisables. Les meilleures sont les imbaisables : elles pleurent de joie quand on les baise (Wolinski)

Elle bâillait devant moi. Je lui ai dit Baille Baille (Sacha Guitry)

Le tact dans l'audace, c'est de savoir jusqu'où aller trop loin (Jean Cocteau)

Les femmes sont extraordinaires. Elles savent se servir de leur moindre atout : l'une, c'est sa démarche, l'autre, son décolleté. une troisième ses jambes... Il y en a même qui se servent de leur intelligence (Tristan Bernard)

L'artiste qui plaît est un papier à mouche (Jean Cocteau)

En art comme ailleurs, il faut vivre au-dessus de ses moyens (Jean Dutourd)

L'art est un produit pharmaceutique pour imbéciles (Francis Picabia)

Quand j'étais jeune, je croyais que dans la vie, l'argent était ce qu'il y a de plus important. Maintenant que je suis vieux, je le sais (Oscar Wilde)

Plus l'homme cultive les arts, moins il bande (Charles Baudelaire)

Il n'y a qu'une classe dans la société qui pense plus à l'argent que les riches, ce sont les pauvres. Ils ne pensent même qu'à ça (OscarWilde)

Un homme sans argent est comme un loup sans dent (proverbe anglais).

Le tact dans l'audace, c'est de savoir jusqu'où aller trop loin (Jean Cocteau)

Il existe un excellent moyen de gagner de l'argent : c'est d'acheter les gens au prix qu'ils valent et les revendre au prix qu'ils s'estiment. (Jean-L. Morgan)

Quand vous n'avez pas d'argent, le seul vrai problème est de vous nourrir. Quand vous avez de l'argent, c'est le sexe. Quand vous avez les deux, c'est la santé. Quant tout va pour le mieux, c'est la mort. (J.-P. Domlevy)

Point d'argent, point de cuisses (Paul Bourget).

J'aime mieux un âne qui est bien un âne qu'un âne qui fait la roue avec ses diplômes (Paul Léautaud)

Point d'argent ! Point de cuisses

Amour platonique : celui qui a pour objet une femme plate (Ludovic O'Followell)

C'est avec les pierres de la loi qu'on a bâti les prisons ; c'est avec les briques des églises qu'on a bâti les bordels. (William Blake)

Christophe Colomb était le premier socialiste : il ne savait pas où il allait, ignorait où il se trouvait et faisait tout ça aux frais des autres (Winston Churchill).

Les arguments provenant d'une jolie bouche sont sans réplique (Joseph Addison)

Une femme donne à son mari deux jours de bonheur : celui où il l'épouse et celui où il l'enterre (Hipponax)

La recette du bonheur, c'est de bien mélanger chaque jour le sperme de quatre hommes (Anais Nin)

On n'a pas à expliquer des mots qu'on ne dit pas (Inconnu)

Amuse-toi dans la vie. Tu meurs à la fin (Virginie Fortin, humoriste québécoise de 29 ans)

La prudence humaine consiste à estimer comme un bien le moindre mal. (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 78)

Or, quand il s'agit de juger l'intérieur des hommes, et surtout celui des princes, comme on ne peut avoir recours, il ne faut s'attacher qu'aux résultats : le point est de se maintenir dans son autorité ; les moyens, quels qu'ils soient paraîtront toujours honorables, et seront loués par chacun. Car le vulgaire se prend toujours aux apparences, et ne juge que par l'événement. Or, le vulgaire, c'est presque tout le monde, et ce petit nombre ne compte que lorsque la multitude ne sait sur quoi s'appuyer.(Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 63)

Le point est de savoir jouer son rôle, et de savoir à propos feindre et dissimuler. Et les hommes sont si simples et si faibles que celui qui veut tromper trouve aisément des dupes.(Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 62)

Les hommes, il faut le dire, sont généralement ingrats, changeants, dissimulés, timides et apres au gain. Tant qu'on leur fait du bien, ils sont tout entiers avec vous ; Ols vous offre leurs biens,leur sang, leur vie, et jusqu'à leurs propres enfants, comme je l'ai déjà dit, lorsque l'occasion est éloignée ; mais si elle se présente, ils se révoltent contre vous. Et le prince qui, faisant fond sur de si belles paroles, néglige de se mettre en garde contre les événements, court risque de périr, parce que les amis qu'on se fait à prix d'argent, et non par les qualités de l'esprit et de l'âme, sont rarement à l'épreuve des revers de fortune et vous abandonnent dès que vous avez besoin d'eux. Les hommes en général sont plus portés à ménager celui qui se fait craindre que celui qui se fait aimer. La raison en est que l'amitié, étant un lien simplement moral de reconnaissance, ne peut tenir contre les calculs de l'intérêt ; au lieu que la crainte a pour base un châtiment dont l'idée reste toujours vivante.(Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 59)

Il n'est pas de vertu qui s'use autant elle-même que la générosité. (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 25)

Un homme qui veut être parfaitement honnête au milieu de gens malhonnête ne peut manquer de périr tôt ou tard. Un prince qui veut se maintenir doit donc apprendre à n'être pas toujours bon, pour être tel que les circonstances et l'intérêt de la conservation pourront l'exiger (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 55)

Le caractère des peuples est mobile, on les entraîne facilement vers une opinion, mais il est difficile de l'y maintenir. (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 25)

Les hommes s'attachent autant par le bien qu'ils font, que par celui qu'ils reçoivent. (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 41)

Attendre les bienfaits du temps (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page 41)

La gratitude est impossible pour les hommes qui ont l'obsession du pouvoir personnel (Napoléon Le héros absolu , Express hors série p 69)

La perception des événements compte plus que les faits (Napoléon Le héros absolu , Express hors série p 67)

On ne devient pas un héros sur du vent et par hasard (Napoléon Le héros absolu , Express hors série p 51)

La friponnerie a des bornes, la bêtise n'en a point (Napoléon Le héros absolu , Express hors série p 45)

La politique n'a pas de coeur, elle n'a que de la tête et il en est de même de la guerre. (Napoléon Le héros absolu , Express hors série p 20).

Le rêve est la réalité la plus enivrante (Napoléon Le héros absolu , Express hors série p 21)

En politique Qui s'avilit ne se relève pas.

La critique doit être faite à temps ; il faut se défaire de ce penchant qui consiste à ne critiquer qu'après coup.
Mao Tsé-Toung, (Citations du président Mao Tsé-toung,1967, Éditions langue étrangère, page 294) La critique et l'autocritique - L'élimination des conceptions erronées ; Oeuvres choisies de Mao Tsé-toung tome IV.

Bien savoir et bien faire une seule chose procure un plus haut développement que d'en faire à demi une centaine. (Johann Wolgang von Goethe, Les années de pèlerinage de Wilhelm Meister, Les éditions du Carrousel, Paris 1999 page 210)

Une vive impression est comme toute blessure : on ne la sent pas au moment où on la reçoit ; c'est plus tard seulement qu'elle commence à faire souffrir et à s'envenimer. (Johann Wolgang von Goethe, Les années de pèlerinage de Wilhelm Meister, Les éditions du Carrousel, Paris 1999 page 191)

La nature ne nous a pas donné un défaut qui ne puisse devenir une vertu, pas une vertu qui ne puisse devenir un défaut ; ces derniers sont précisément les plus dangereux. (Johann Wolgang von Goethe, Les années de pèlerinage de Wilhelm Meister, Les éditions du Carrousel, Paris 1999 page 183)

Les noms des personnages éminents restent à peu près cinquante ans dans la mémoire du peuple, puis ils s'oublient ou tombent dans la légende (Johann Wolgang von Goethe, Les années de pèlerinage de Wilhelm Meister, Les éditions du Carrousel, Paris 1999 page 147)

Je n'aime pas les femmes. l'amour est à réinventer, on le sait. Elles ne peuvent plus que vouloir une position assurée. La position gagnée, coeur et beauté sont mis de côté : il ne reste que froid dédain, l'aliment du mariage d'aujourd'hui. Ou bien je vois les femmes, avec les signes du bonheur, dont, moi, j'aurais pu faire de bonnes camarades, dévorées tout d'abord par des brutes sensibles comme des bûchers...(Arthur Raimbault ; poésies, Booking International, 1993, page 129)

La terre demi nue, heureuse de revivre,
A des frisson de joie aux baisers du soleil
(Arthur Raimbault ; poésies, Booking International, 1993 page 14, )

Il convient de rappeler que les peuples ne meurent pas deux fois. La première fois est la bonne. Un peuple peut survivre à des siècles de défaites et de répression, mais il ne peut pas survivre à sa propre indifférence. (Bernard Émond cité par Jean-Pierre Marcoux dans Le Devoir du 9 mars 2016, page A9))

Nous sommes plus riches de nos liens que de nos biens.

Il continuait ses poursuites, et pourtant il n'ignorait pas que la bonté, la richesse même, sont des attraits auxquels une femme ne s'abandonne qu'avec précaution, mais qui demeurent sans effet, aussitôt que l'amour se montre sous les charmes de la jeunesse. (John Wolfgang von Goethe, Les années de pèlerinage de Wilhem Meister, page 91, les éditions du Carrrousel, 1999)

Les jeunes filles ont le temps d'observer, et, le plus souvent, elles trouvent ce qu'elles ne cherchaient pas. (John Wolfgang von Goethe, Les années de pèlerinage de Wilhem Meister, page 99, les éditions du Carrrousel, 1999)

Les richesses sont estimés qu'autant que les autres jouissent de leur opulence (John Wolfgang von Goethe, Les années de pèlerinage de Wilhem Meister, page 102, les éditions du Carrrousel, 1999)

Le pire mensonge, c'est de se mentir à soi-même.

Le coffre-fort ne suit pas le corbillard.

La tendresse est aussi indispensable que l'air qu'on respire.

À la brunante, il faut savoir intégrer l'ombre, en attendant la nuit qu'on espère pleine d'étoiles (Le Dominicain Benoît Lacroix, cité dans Le Devoir le 3 mars 2016)

It is a historical truth that a man can do the wrong thing for the right reasons. In that case he loses. Or he may do the right thing for the wrong reasons. In that case, he is a hero. (A case of Need, âge 65, par Michael Crichton ; Dutton Book, 1993

Being named after Napoleon or Cary Grant, it places too great a burden on a child, too much of a challenge. Many things in life are difficult to live down, but nothing is more difficult than a name.

'Qu'est-ce que le bonheur, sinon un simple accord entre un être et son existence.' - A. Camus

La vie n'est qu'une succession de choix. Dès qu'on emprunte la mauvaise route, il n'y a plus de retour en arrière possible (Il ne faut pas parler dans l'ascenseur (roman, Martin Michaud, Éditions La Goélette, page 221- 2010).

L'exercice du pouvoir n'est pas à la portée de tous. Trop souvent, ceux qui le détiennent en abusent. (Il ne faut pas parler dans l'ascenseur (roman, Martin Michaud, Éditions La Goélette, page 234 - 2010).

Je ne crois pas dans l'au-delà, mais j'emmènerai quand même des sous-vêtements de rechange (Woody Allen)

Ni la contradiction n'est marque de fausseté, ni l'incontradiction n'est marque de vérité (Pascal cité par Beaudelaire dans Les Paradis artificiels 1860)

Il y a en tout homme, à toute heure, deux postulations simultanées, l'une vers Dieu, l'autre vers Satan. L'invocation à Dieu ou spiritualité, est un désir de monter en grade ; celle de Satan ou animalité, est une joie de descendre (Beaudelaire, Les Paradis artificiels 1860)

Le monde ne marche que par le malentendu.
-C'est par le malentendu universel que tout le monde s'accorde.
-Car si par malheur, on se comprenait, on ne pourrait jamais s'accorder.
(Beaudelaire ; Oeuvres complètes tome 2, Journaux intimes page 759)

Du cocuage et des cocus
La douleur du cocu.
Elle naît de son orgueuil, d'un raisonnement faux sur l'honneur et sur le bonheur, et d'un amour niaisement détourné de Dieu pour être attribué aux créatures.
C'est toujours l'animal adorateur se trompant d'idole.
(Beaudelaire ; Oeuvres complètes tome 2, Journaux intimes page 757)

C'est toujours le gouvernement précédent qui est responsable des moeurs du suivant, en tant qu'un gouvernement puisse être responsable de quoi que ce soit (Beaudelaire ; Oeuvres complètes tome 2, Journaux intimes page 754)

Voltaire plaisante sur cette arme immortelle qui a résidé pendant neuf mois entre des excréments et des urines. Au moins aurait-il pu deviner dans cette localisation une malice ou une satire de la Providence contre l'amour, et, dans la mode de sa génération, un signe du péché originel. De fait, nous ne pouvons faire l'amour qu'avec des organes excrémentiels.
Ne pouvant pas supprimer l'amour, l'Église a voulu au moins le désinfecter, et elle a fait le mariage (Beaudelaire ; Oeuvres complètes tome 2, Journaux intimes page 743)

Ce qu'il y a d'ennuyeux dans l'amour, c'est que c'est un crime où l'on ne peut se passer d'un complice. (Beaudelaire ; Oeuvres complètes tome 2, Journaux intimes page 744)

If these opinions are examined with care, it will plainly appear that to reprehend something which cannot be hindered is doing less than attempting to show oneself wiser than immortal gods, of whom we are compelled to believe that they govern and dispose of us and our affairs with eternal wisdom and without error. (The Decameron, Garden City Publishing Company Inc, 1930, page 541-542)

Stupidity often drags people out of happiness into greatest misery, while good sense saves the wise man from the greatest dangers and puts him in complete security. (The Decameron, Garden City Publishing Company Inc, 1930, page 29)

Sin hidden is half forgiven. (The Decameron, Garden City Publishing Company Inc, 1930, page 33)

How can you expect a naturally fickle (volage) woman to resist the entreaties, the flatteries, the gifts, the thousand other methods used by a clever man who is in love with her ? Do you think she can resist? However much you may assert it, I do not believe that you do believe it. You yourself say that your wife is a woman, that she is made of flesh and bones like other women. If this is so, she must have the same desires as other women and the same power of resistance to her natural appetites. So, it is quite possible that she may be most modest, and yet do what other women do : and when a thing is merely possible, you should not deny it so sharply or assert the contrary, as you do. (The Decameron, Garden City Publishing Company Inc, 1930, page 119)

If every time they had to do with a different man there grow a horn on their heads to show what they had done, I think indeed that few would choose to do it. But, so far from a horn growing, there is neither trace nor track appears, if they are wise. Shame and loss of honour only occur, if things are talked about. So, when they can do it secretely, they do it ; or else abstain out of stupidity. And you may take this as certain, that the only chaste woman is one who has never been asked, or was refused when she herself asked. (The Decameron, Garden City Publishing Company Inc, 1930, page 119)

Short and sweet is far better and more enjoyable than long and tasteless. Hard trotting soon tires another, however young ; whereas gentle going may bring you later to the inn, but at least brings you there confortably (The Decameron, Garden City Publishing Company Inc, 1930, page 434)

Do not abuse your strength upon a woman. It is no glory for an eagle to overcome a dove. (The Decameron, Garden City Publishing Company Inc, 1930, page 431)


C'est quand la douleur arrête
Qu'on se rend compte combien
Ça faisait mal
(Myriam Allard)

Le moulin ne meut pas avec l'eau coulée en bas (Il faut en profiter quand l'occasion arrive)

Les 100 000 façons de tuer un homme

Sur les cent mille façons
de tuer quelqu'un
La plus dangereuse
c'est le coup de fusil
La plus onéreuse
c'est le coup de canon,
Ça d'mande une équipe
entraînée au bruit
Y'a toujours la corde
dite pendaison
Pour le noeud coulant
Faut avoir le don

Sûr que la noyade
attire les moroses
Mais pas garantie
parce que l'eau réveille
Le bon vieux poison
mais là il faut la dose
Pas assez tu dors
un peu trop tu veilles

Le gaz est plus propre,
pas de commentaires
Mais à tout instant
gare au courant d'air
Non, je crois que la façon
la plus sûre de tuer
un homme
C'est d'l'empêcher
de travailler en lui donnant
d'l'argent

(Félix Leclerc, Le Devoir 27 janvier 2016, cahier économie, page B1)

L'espoir est un scepticisme
C'est douter du malheur un instant. (Paul Valéry, cité dans Le Devoir du 18 décembre 2015)

Le combat entre le désir pulsionnel et la volonté rationnelle est parmi les plus déchirants que l'être aura à affronter au cours de son existence (bas de vignette d'un article intitulé «Quel chemin tracent nos désirs (devoir de philo ; dissertation par Chloé Pouliot», Le Devoir, 12 et 13 décembre 2015, page B6).

En plus d'être instable, nos désirs tiennent plus de l'imaginaire que du réel, ce qui les rend impossibles à combler. L'objet exact que nous convoitons ne peut exister ailleurs que dans notre esprit ; c'est pourquoi le désir est un manque constant et conduit souvent à de vaines souffrances, nous éloignant de ce que nous croyons être et nous laissant l'esprit brouillé, désespéré face à notre échec perpétuel à assouvir nos sentiments... (tiré d'un article intitulé «Quel chemin tracent nos désirs ; devoir de philo ; dissertation par Chloé Pouliot, Le Devoir, 12 et 13 décembre 2015, page B6)

Le désir comporte sa part de terrible. Le combat entre le désir pulsionnel et la volonté rationnelle est parmi les plus déchirants que l'être aura à affronter au cours de son existence, tout particulièrement lorsque le désir s'oppose diamétralement à ses valeurs ou à celles prescrites par la société. L'Homosexualité, par exemple, bien qu'elle soit de plus en plus largement acceptée, demeure pour plusieurs une source de conflits intérieurs, car cette image s'oppose souvent à celle que l'individu s'était construit de lui-même ou que la société projette comme «correcte». Or, on ne peut raisonnablement pas rejeter ses désirs ; on peut tenter de les nier ou de les ignorer, mais ils existent. La peur de ses propres sentiments provient de ce refus de la raison de se soumettre aux pulsions, mais la solution se trouve au coeur même du problème ; et si la raison avait avantage à être attentive aux sentiments, à se construire en fonction d'eux plutôt que contre eux ? Une première réaction défensive face à la violence du désir est compréhensible, mais ne saurait l'être si elle perdure. Parce que nous sommes «homo sapieens», l'homme qui pense, et que nous sommes élevés comme tels, nous percevons nos pulsions comme des vestiges de notre anmalité que nous tentons de balayer du revers de la main. Or, c'est grâce au mélange de notre ingéniosité et de ses bas instincts que nous avons développé une panoplie de techniques pour vivre mieux dans tous les milieux. La sagesse que nous cherchons ne saurait donc se limiter à la pure logique...(tiré d'un article intitulé «Quel chemin tracent nos désirs ; devoir de philo ; dissertation par Chloé Pouliot, Le Devoir, 12 et 13 décembre 2015, page B6)

Désirer motive à agir. Le désir étant en manque, nous cherchons à le combler, compulsivement d'abord, puis avec rationalité dès que nous en acquérons la capacité. l'impulsion ne provient pas de la raison, mais elle est seulement dirigée par elle ; la raison est essentielle parce qu'elle trace la voie, mais elle ne peut à elle seule servir de carburant et inciter au dépassement de soi. À cet égard, notons aussi l'ambition qui est, grossièrement un désir puissant et dirigé d'élévation, est la base de toute réalisation d'envergure, que ce soit pour notre écrivain, la publication d'un manuscrit, pour un autre l'achat d'une propriété ou, pour un étudiant, la réussite d'un cours particulièrement exigeant (tiré d'un article intitulé «Quel chemin tracent nos désirs ; devoir de philo ; dissertation par Chloé Pouliot, Le Devoir, 12 et 13 décembre 2015, page B6)

Nous sommes libres quand nos actes émanent de notre personnalité entière, qu'ils l'expriment (Henri Bergson, 1859-1941), ce qui ne peut être le cas que quand nous agissons selon une influence partagée de notre jugement et de nos pulsions. (tiré d'un article intitulé «Quel chemin tracent nos désirs ; devoir de philo ; dissertation par Chloé Pouliot, Le Devoir, 12 et 13 décembre 2015, page B6)

Holding people is wrong. / shameful wrong / And that's the gospel truth

Jack of all trades ; King of nothing.

Mystère de la Saint-Valentin ; plus tes dessous sont petits, plus les miens sont serrés. Allez donc comprendre. (Michel Beaudry, Le Journal de Montréal, 17 octobre 2015, page 4)

Never spend any money on computer (Michel Cournoyer, à son père qui vient de se faire arnaquer pour 555 $, octobre 2015)

Ne craignez pas de faire des erreurs. Si vous cherchez la perfection, vous n'oserez jamais. L'essentiel est de tirer des leçons de ses erreurs pour ne plus les reproduire (Mathieu Laroche cité dans L'Actualité du 1er novembre 2015)

Je voudrais écrire, mais ma main ne suit pas ma pensée Jean Cournoyer 22/04/2015

Il y a d'autres temps où le monde, moins agité, ne paraît vouloir être régi que par la douceur, où il ne faut que de la prudence et de la circonspection ; c'est une espèce de calme heureux dans la politique, qui succède ordinairement après l'orage ; cest alors que les négociations sont plus efficaces que les batailles, et qu'il faut gagner par la plume ce que l'on ne saurait acquérir par l'épée (Machiavel, Le Prince et l'anti-Machiavel de Frédéric II avec toutes les corrections de Voltaire ; introduction et notes de Raymond Naves ; Éditions Garnier Frères, 1949, page
220).

Je te gage que celui-là avec les grandes oreilles ne peut pas compter jusqu'à vingt sans enlever ses chaussures.
(Saint-Urbain Street par Mordecai Richler, traduit par René Chicoine, Bibliothèque du Québec, livre de poche, page 24, 2012)

Les parents ne peuvent que donner des conseils ou de bonnes indications, le développement ultime de la personnalité d'un individu repose entre ses propres mains . (Le journal d'Anne Frank, page 323, Édition de poche, Calmann-Lévy, 2013)

Fondamentalement, l'enfance est plus solitaire que la vieillesse. (Le journal d'Anne Frank, page 325, Édition de poche, Calmann-Lévy, 2013)

L'amour succède souvent à la pitié ; l'un ou l'autre vont main dans la main (Vieux dicton cité dans Le Journal d'Anne Frank, Page 221, Édition de poche, Calmann-Lévy, 2013)

The best way to find yourself is to lose yourself in the service of others
(Mahatma Gandhi cité dans The Gazette, 11 juin 2015, page C4).


Mais lorsqu'Amour prend le fatal moment,
Devoir et tout, et rien, c'est même chose.
Le but d'Aminte en cette passion
Étoit, sans plus, la consolation
D'un entretien sans crime. où la pauvrette
Versât ses soins en une âme discrète
Je croirais bien qu'ainsi l'on le prétend.
Mais l'appétit vient toujours en mangeant ;
Le plus sûr est de ne se point mettre à table.
(La confidente, Jean de Lafontaine, Contes et nouvelles II ; Le Livre Partout, Paris page 314)

Dans n'importe quelles circonstances il y aura aussi une consolation pour chaque chagrin (Le journal d'Anne Frank)

L'amour consiste en ceci : que deux solitudes se protègent mutuellement, se touchent et se saluent (dédicace à Rainer Maria Rilke, poète allemande par Hugh MacLennan dans son livre Deux Solitudes)

Il importe d'enseigner que toute connaissance est guettée par l'erreur et l'illusion, que la réalité est multidimensionnelle, que la diversité des cultures s'accompagne de l'unité humaine, que l'incertitude est notre lot -- prédire le destin est illusioire -- et que «le renoncement au meilleur des mondes n'est nullement le renoncement à un monde meilleur». (Les sept savoirs nécessaires à l'Éducation du futur ; Edgar Morin ; cité dans Le Devoir, 30 et 31 mai 2015, page F5)

«Il y a autant de politiciens honnêtes dans le monde qu'il y a de prostituées chastes» (dans Histoire du Canada par Émile Coderre, 1937) dont le premier ministre Maurice Duplessis a empêché la réédition

À propos des hommes de pouvoir qui profitent des guerres tout en honorant sans limites les soldats tombés au front.
Jean Narrache (Émile Coderre) dit :

«Pour ceux qui s'font des pils de piasses
À s'planter comme champions d'la Race
Pour tous les jureurs de serments
D'amour à la Franc'notr'moman ;
Pour tous ceux qui tir'nt bénéfice
De notr'vach'rie et de nos vices.»

Jean Narrache

Jean Narrache appelait quêteucratie l'opposé de la ploutocratie.

«Tout ça parce que vous êtes morts...
Si vous viviez, mes pauvr garçons ! Vous manqueriez d'pain su'a planche
Comme bien d'autr's revenus du front»

Jean Narrache regardant les tombes dans l'un des cimetières de guerre


«Give me six hours to chop down a tree and I'll spend the first four sharpening the axe»
(Abraham Lincoln)

On n'abat pas un chêne du premier coup
(Benjamin Franklin)

«Failing to prepare is preparing to fail»
(Benjamin Franklin)

Au coeur de votre esthétique, cette idée de la beauté qui remonte au temps de la ferme. Vous avez été frappé par cette photo d'une dame habillée de rouge dans le catalogue d'une de vos tantes. Il y a toujours dans ces coins reculés du monde où la vie n'a de sens que par le travail, un être qui se passionne pour l'inutile. Cette tante ne semblait vivre que pour ces catalogues qu'elle recevait par la poste. Durant les heures lourdes de l'après-midi, elle le feuilletait. Un jour, debout près d'elle, vous avez remarqué cette dame en rouge. Plus que la dame elle-même c'est l'émotion qu'elle a provoquée en vous qui a résisté au temps. Vous étiez présent le jour où votre père s'en est pris à cet étrange mode de vie en déchirant tous les catalogues avant de les jeter au feu. Vous avez vu, horrifié et incapable de bouger, les flammes atteindre la dame en rouge. Si la littérature ne peut pas sauver des flammes la beauté, elle ne mérite pas tous les sacrifices qu'on fait pour elle. Cette situation dit bien l'impuissance de l'enfant face au pouvoir. Et depuis vous vous cabrez devant toute autorité. (Dany Laferrière ; Discours de réception à l'Académie française, publié le 28 mai 2015 : hommage à Hector Bianciotti dont il va occuper le siège à l'Académie française)

«L'excès est une faute et le manque provoque le blâme ; en revanche, la juste moyenne obtient les éloges et le succès, double résultat propre à la vertu. La vertu est donc une sorte de moyenne, puisque le but qu'elle propose est un équilibre entre deux extrêmes...» (Aristote (Éthique à Nicomaque)

La bonne politique repose sur une franchise éclairée, et non sur des subterfuges et des finesses diplomatiques.

(Auteur inconnu cité par F. X. Garneau dans Histoire du Canada, tome VI page 207, éditions de l'Arbre, 1945).

Chez les amis tout s'excuse, tout passe
Chez les amants, tout plaît et tout est parfait ;
Chez les époux, tout ennuie et tout lasse ;
Le devoir nuit ; chacun est ainsi fait.
Mais, dira-t-on, n'est-il en nulles guises
D'heureux ménage ? Après mûr examen,
J'appelle un bon, voire un parfait hymen,
Quand les conjoints se souffrent leurs sottises.
(Belphégor, Jean de Lafontaine ; page 354)


Cette veuve n'eut tort qu'au bruit qu'on lui fit faire,
Qu'au dessein de mourir, mal conçu, mal formé
Car de mettre au patibulaire
Le corps d'un Mari tant aimé,
Ce n'étoit pas peut-être une si grande affaire ;
Celui qui sauvait l'autre, et, tout considéré,
Mieux vaut goujat debout qu'Empereur enterré
(La matrone d'Éphèse ; Jean de Lafontaine, page 345-346)

Bien qu'on ne sache qu'en ces malheurs,
De quelque désespoir qu'une âme soit atteinte,
La douleur est toujours moins forte que la plainte.
Toujours un peu de faste entre parmi les pleurs.
Chacun fit son devoir de dire à l'affligée
Que tout a sa mesure, et que de tels regrets
Pourraient pécher par leur excès
(La matrone d'Éphèse, Jean de Lafontaine page 340).

Je m'intéresse à l'avenir parce que c'est là que je vais passer le reste de mes jours.
(Charles F. Kettering)

La ligne est parfois mince entre une bonne et une mauvaise décision.

Repentir d'un homme marié qui vient d'avoir une relation sexuelle avec la femme de son voisin qu'il avait échangée pour la sienne.

Femmes ont maintes choses que je préfère, et qui sont lettres closes ;
Femmes qui trompent asez souvent ;
Je ne les faut éplucher trop avant.
Or sus, Voisins, faisons les choses nettes

Le chagement de mets réjouit l'homme ;
Quand je dis l,homme, entendez qu'en ceci
La femme doit être comprise aussi,
Et ne sais pas comme il ne vient de Rome
Permission de troquer en Hymen,
Npn si souvent qu'on aurait envie,
Mais tout au moins une fois dans sa vie.
Peut-çetre un jour nous l'obtiendrons. Amen
Ainsi soit-il ! Semblable indult en France
Viendroit fort bien, j'en réponds, car nos gens
Sont grands troqueurs ; Dieu nous créa changeants.
Il ne voulut rétorquer toutefois,
Qu'en advint-il ? Un jour parmi les bois,
Étienne vit toute fine seulette
Près d'un ruisseau sa défunte Tiennette
Qui, par hazard, dormoit sous la coudrette.
Il s'approcha, l'éveillant en sursaut.
Elle du troc ne se souvint pour l'heure
Dont le galant, sans plus longue demeure,
En vint au point. Bref, ils firent le saut.
Le Conte dit qu'il la trouve meilleure
Qu'au premier jour. Pourquoi cela ?
Belle demande ! En l'amoureuse loi,
Pain qu'on dérobe et qu'on mange en cachette
Vaut mieux que pain qu'on cuit, et qu'on achète ;
Je m'en rapporte aux plus savants que moi.
Il faut pourtant que la chose soit vraie,
Et qu'après tout Hyménée et Amour
Ne soient pas gens à cuire au même four.
Témoin, L'ébat qu'on prit sous la coudraie
On y fit chère ; il ne s'y servit plat
Où Maître Amour, Cuisinier délicat
Et plus friand que n'est Maître Hyménée,
N'eût mis la main. Tiennette retournée,
Compère Étienne, homme neuf en ce fait,
Dit à part soi : Gille a quelque secret ;
J'ai retrouvé Tiennette plus jolie
Qu'elle ne fut onc un jour de sa vie.
(Extrait de Les Troqueurs par Jean de La Fontaine - contes et nouvelles en vers. Le livre partout, pages 166 et 167)

Toute fille de joie en séchant devient prude. (Victor Hugo)

Femme qui pète n'est pas morte
(Blaise Cendrars)

Fier d'avoir remarqué que, quand une femme pète, tout de suite après, elle tousse
(Jules Renard)

Il est bon de vous dire en passant, notre ami
Qu'à Rome il faut agir en galant et demi
En France, on peut conter fleurette, l'on cause ;
Ici tous les moments sont chers et précieux ;
Romaines vont au but. «L'autre reprt : Tant mieux
Sans être Gascon, je puis dire
Que je suis un merveilleux Sire»
Peut-être ne l'était-il point ;
Tout homme est Gascon sur ce point.
(Extrait de Le Maître en droit par Jean de La Fontaine - contes et nouvelles en vers. Le livre partout, page 215 ) ; Nota : le Gascon est réputé être plaisant et habile, mais fanfaron et hableur)



Épitaphe de Jean de LaFontaine :

Jean s'en alla comme il était venu.
Mangea le fonds et le revenu,
Tint les trésors choses peu nécessaires.
Quand à son temps, bien sut le dispenser.
Deux parts en fit, dont il vouloit passer.
L'une à dormir et l'autre à ne rien faire.
(Extrait de Jean de La Fontaine - contes et nouvelles en vers. Le livre partout, page 371)

Un conciliateur c'est quelqu'un qui nourrit un crocodile en espérant qu'il sera le dernier à être mangé.
(Winston Churchill)

Perfect is the ennemy of good ; la perfection es l'ennemie du bien.

Parfois un mauvais train vous amène à une bonne gare ; par exemple, on veut prendre le train de 5 h,mais on arrive en retard et on doit prendre le train de 6 h... sur ce train on rencontre l'âme soeur que l'on n'aurait jamais rencontrée si l'on avait pris le train de 5 h. (Proverbe indien).

Que de nains couronnés paraissent des géants. (Voltaire)

Quand on a la diarrhée, on n'a pas peur de la noirceur
Citation de sa grand-mère par Boucar Diouf (Radio-Canada, 28 décembre 2014).

Better an expensive something than a cheap nothing

Qui dort en août dort à son coût i.e. Si l'on ne récolte pas le fruit quand il est mur, il pourrira sur la branche

Quand on n'est pas le plus fort, il faut être le plus malin.

Il faut faire un pont d'or à son ennemi, c'est-à-dire : Il faut faire à son ennemi, pour s'en débarrasser, quelques avantages qui l'engagent à s'éloigner, ou, dans les affaires ordinaires de la vie, il ne faut pas réduire son ennemi à la dernière extrémité.

Il n'y a point de héros pour son valet de chambre, c'est-à-dire : Il ne faut pas voir les grands hommes de trop près pour les bien apprécier.

Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée, c'est-à-dire : Lorsqu'il n'y a que deux partis à prendre, il faut se déterminer pour l'un ou pour l'autre.

Le chemin le plus long est quelque fois le plus court ; c'est-à-dire : En se détournant de la route directe, quelque fois on trouve moins d'obstacles, et on arrive plus tôt au but,.

On lui boucherait le derrière avec un grain de millet, c'est-à-dire : «La peur lui fait serrer les fesses».

Quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage, c'est-à-dire : «Quand on veut nuire à quelqu'un, lui faire injustice, on lui suppose des torts, des défauts, des vices qu'il n'a pas».

Il n'est point de si belle rose qui ne devienne gratte-cul, c'est-à-dire : «Il n'est point de si belle femme qui ne devienne laide en vieillissant».

À laver la tête d'un âne, on perd son savon, c'est-à-dire : «C'est perdre sa peine et son temps que de vouloir instruire, corriger une personne stupide».

Tel menace qui tremble, c'est-à-dire : «Les menaces ne prouvent pas toujours la bravoure».

Je préfère gagner une élection avec un peu moins d'enthousiasme que de la perdre avec beaucoup plus de ferveur
(François Hollande président de la France, 2012)

À quoi servent les débats ? Les gens ont déjà un avis et vont écouter ce qu'ils ont envie d'entendre.
(Christian Delporte)

Les politiciens sont comme les tapis : toujours plus propres après avoir été battus.
(Albert Brie)

Le plus difficile pour un homme politique, est de garder son idéal tout en perdant toutes ses illusions (René Lévesque)

La politique n'est qu'une façon d'agiter le peuple avant de s'en servir.
(Talleyrand)

Un nous ne peut se construire que sur des soi
(André Laurendeau ; cité par Yvan Lamonde, page 161 dans Trajectoires, Del Busso Éditeur, 2013)

Si tu fais bien, tu exciteras l'envie, si tu fais mieux, tu la forceras à se taire.
(Joseph Papineau à son fils Louis-Joseph)

Celui qui oublie la nuit qui le cerne ne connaît pas le vrai jour
Cité par Pierre Foglia La Presse, 15/11/2014 page A5)

Don't count your chicken before they are hatched /Ne comptez pas vos poulets avant que les oeufs n'aient éclos.

Ne vendez pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

Pour éviter les critiques ! Ne rien faire, ne rien dire, et n'être rien. (Aristote)

Tout est bruit pour qui a peur
C'est de ta peur que j'ai peur (Sophocle)

«My concern is that the allegations in this story are criminal matters - these are claims of sexual assault and violent physical assault - and they ought not to be tried in the court of public opinion. There are no safegards in that court, no testing of evidence, no rules or boundaries. There is no grievance that is a fit object of redress by mob law.»

Chronique de Christie Blachford (The Gazette, 31 octobre 2014) au sujet des allégations d'agression sexuelle perpétrées par Jian Ghomeshi, un populaire animateur de radio de CBC à Toronto dont l'émission est transmises sur plus de 100 stations radiophoniques canadiennes et américaines en 2014. P.S. Ghomechi a été congédié par la CBC.

Je me sens toujours heureux, vous savez pourquoi ?
Parce que je n'espère rien de personne, espérer fait toujours mal.
Les problèmes ne sont pas éternels, ils ont toujours une solution. Le seul qui ne se résolve pas est la mort.
La vie est courte, alors aimez-la!
Vivez intensément et rappelez-vous :
Avant de parler... écoutez !
Avant d'écrire... pensez !
Avant de critiquer... regardez-vous !
Avant de frapper... calmez-vous !
Avant de prier... pardonnez !
Avant de dépenser... gagnez !
Avant de baisser les bras... essayez !
Avant de mourir... vivez ! »
(William Shakespeare)

Life is very tough, If you don't laugh, it's tough.
Winston Churchill (Cité dans The Gazette, 5 septembre 2014, page 1)

Le menteur vise simplement à charmer, à ravir, à donner du plaisir. Il est la base même de la société civilisée, et sans lui un dîner, même dans les palais des grands, est aussi ennuyeux qu'un conférencier de la Royal Society, qu'un débat à la Société des gens de lettres, ou qu'une farce de Mr Burnand, directeur de l'hebdomadaire satirique Punch.
Oscar Wilde, Maximes et autres textes (Gallimard, pour la traduction française, 1996, page 64)

Ainsi chose médiocre accouplée à un élément médiocre n'engendrera que des fruits médiocres.
(Platon ; La République, Garnier Frères, 1966 page 368)

L'ambition est le dernier refuge du raté.
Oscar Wilde, Maximes et autres textes (Gallimard, pour la traduction française, 1996)

Les astronomes s'exercent, échouent à expliquer le réchauffement climatique, la fonte des glaciers et des icebergs, la noyade des ours, l'hostilité évidente d'un mauvais temps continu. Pourtant, ils sont allés sur la Lune, ont planté leurs appareils sur Mars, pendant que les trous noirs gardent leurs secrets dans les tourbillons galactiques. Voyez le petit duc passer sous la pluie en 1701, mais plus de 300 ans après, c'est vexant, la Nature n'en fait qu'à sa tête. Bon, vous quittez l'inépuisable Saint-Simon avec sa bougie, et vous passez aux classiques chinois, qui, peut-être, vous feront mieux comprendre le système nerveux, inconnu d'eux-mêmes, des nouveaux occupants des lieux.
Philippe Sollers (Médium, roman, Gallimard 2014)

Aucun crime n'est vulgaire, mais la vulgarité est un crime. La vulgarité, c'est ce que font les autres.
Oscar Wilde ; Maximes et autres textes(éditions Gallimard, collection Folio, 2012)

The best argument against democracy is a five minute conversation with the average voter.
Winston Churchill (Cité dans The Gazette, 23 décembre 2013 page A23)

Ce n'est qu'en ne payant pas ses factures qu'on peut espérer vivre dans la mémoire des classes marchandes.
Maximes et autre textes (Oscar Wilde ; Gallimard, Collection Folio, 2012)

Chez bien des femmes, les pensées s'élèvent quand les seins tombent. (Pierre Belfond)

De tous les hommes que je n'aime pas, c'est certainement mon mari que je préfère. (Madame de Staël)

Une fatalité s'attache à toutes les bonnes résolutions. On les prend trop tôt
Oscar Wilde ; Maximes et autres textes(éditions Gallimard, collection Folio, 2012)

Finance is the art of passing currency from hand to hand until it disappears
Robert Sarnoff : Quote of the day du quotidien The Gazette. publiée le 13 août 2014.

Gardez-vous d'être orgueilleux. C'est une question de principe pour tous les dirigeants, et c'est aussi une condition importante pour le maintien de l'unité. Même ceux qui n'ont commis de fautes graves et qui ont obtenu de grands succès dans leur travail ne doivent pas être orgueilleux.
Mao Tsé-Toung, (Citations du président Mao Tsé-toung,1967, Éditions langue étrangère, page 129) Méthode de travail des comités (13 mars 1949), Oeuvres choisies de Mao Tsé-toung tome IV.

«La guerre est une mesquinerie d'une inqualifiable horreur, une invention cruellement absurde qui se cache derrière l'apparence de motifs sérieux, mais dont la véritable source, laide à souhait, est tout autre. Car dans toute guerre, derrière les fausses apparences du sérieux et de la défense d'intérêts soit disant supérieurs, se cache la domination de quelques-uns sur le plus grand nombre ; ce désir malsain des puissants et des possédants d'asseoir leur pouvoir à l'encontre même du droit à la vie pour tous».
Éric Cornellier (le Devoir , 3 août 2014, page B4 ; Au coeur de l'été, la guerre... 1914-2014)

Good actions give strength to ourselves and inspire good actions in others.
Plato : Quote of the day du quotidien The Gazette. publiée le 2 août 2014.

Don't be overcome by defeat still to arrive.

Walk the talk - Que tes bottines suivent tes babines - Agit selon ce que tu dis.

The evil that men do lives after them, but the good is oft inferred with their erections.
(Shakespeare).

La destinée a de certaines extrémités à pic sur l'impossible, et au^delà esquelles la vie n'est plus qu'un précipice. (
Victor Hugo

Il est beaucoup plus facile de préserver sa propre identité et son intégrité quand on reste à l'écart des décisions que quand on accepte de participer à leur élaboration
Le monde et son histoire (Marcel Roncayolo, Éditions Robert Laffont, 1971, 1973, 1985)

N'attends pas que les événements arrivent comme tu le souhaites ; décide de vouloir ce qui arrive et tu seras heureux. (Épictète)

L'événement forme en grande partie les hommes
Le monde et son histoire (Marcel Roncayolo, Éditions Robert Laffont, 1971, 1973, 1985 page 333)

Il faut qu'une femme embrasse beaucoup de crapauds avant de trouver son prince.
Il faut qu'un homme embrasse beaucoup de grenouilles avant de trouver sa princesse.
Adaptations de «il faut embrasser beaucoup de grenouilles avant de trouver son prince».
Fifty Shades of Grey/Cinquante nuances de Grey (EL James, traduction par Denyse Beaulieu, éditions JCLattès, 2011, page 505)

Enfin il faut songer, en supposant un homme assez adroit et vigoureux pour se soustraire à cette alternative, à un autre danger, fatal, terrible, qui est celui de toutes les accoutumances. Toutes se transforment bientôt en nécessités. Celui qui aura recours au poison pour penser ne pourra bientôt plus penser sans poison. Se figure-t-on le sort affreux d'un homme dont l'imagination paralysée ne saurait plus fonctionner sans le secours du haschisch ou de l'opium?
Beaudelaire, Le poème du Hashisch (Beaudelaire : Oeuvres complètes : Tome second ; le Club du meilleur livre, 1955, page 295).

L'école n'humilie que ceux qui sont voués à l'humilité.
(Beaudelaire, de 1857 à 1859 ; Salon de 1859, page 147)

L'amour fait passer le temps, le temps fait passer l'amour.
(rébus cité dans Beaudelaire, de 1857 à 1859 ; Salon de 1859, page 140)

Pour éclairer, le cierge doit se consumer. (Anonyme)

Si étendu que soit le génie d'un homme, si grande que soit sa bonne volonté, la fonction officielle diminue toujours un peu, tantôt sa liberté s'en ressent, et tantôt même sa clairvoyance.
Charles Beaudelaire (Théophile Gauthier ; notice littéraire précédée d'une lettre de Victor Hugo 1859).

Have nothing in your house that you do not know to be useful, or to be beautiful.
William Morris (Quote of the day du quotidien The Gazette. publiée le 23 août 2014).

É.On doit croire que c'est elle seule (la Philosophie) qui distingue des plus sauvages et barbares, et que chaque nation est d'autant plus civilisée et polie que les hommes y philosophent mieux; et ainsi que c'est le plus grand bien qui puisse être dans un État que d'avoir de vrais philosophes. (Descartes Oeuvres et lettres, Gallimard, 1949, Page 420)

Résoudre les contradictions différentes par des méthodes différentes est un principe que les marxistes-léninistes doivent vigoureusement observer.
Mao Tsé-Toung, (Citations du président Mao Tsé-toung, Petit livre rouge, Éditions en langues étrangères, Pekin, 1967, page 57)

C'est pourquoi l'on peut dire que la politique est une guerre sans effusion de sang et la guerre une politique avec effusion de sang.
Mao Tsé-Toung, (Citations du président Mao Tsé-toung, Petit livre rouge, Éditions en langues étrangères, Pekin, 1967, page 67)

Qui s'endort avec le cul qui lui démange se réveille avec un doigt qui pue (François Rabelais)

Il n'y a pas cinq sens, mais six. Le sixième, c'est le sens du cul (Béroalde de Verville)

La culture, c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale. (Jean Delacour)

Il est plus dangereux de tomber en amour que de tomber du haut d'une falaise. (Plaute)

Mettez les problèmes sur le tapis. C'est ce que doivent faire non seulement le chef d'escouade, mais aussi les membres du comité. Ne faites pas de critique par derrière. Dès qu'un problème se pose, convoquez une réunion, mettez-le sur le tapis, discutez-le, prenez des décisions, et le problème sera résolu. Si des problèmes existent, mais ne sont pas mis sur le tapis, ils resteront longtemps sans solution, et pourront même traîner des années durant.
Mao Tsé-Toung, (Citations du président Mao Tsé-toung, Petit livre rouge, Éditions en langues étrangères, Pekin, 1967, page 121)

Il ne faut jamais prétendre connaître ce qu'on ne connaît pas et il ne faut pas avoir honte de consulter ses inférieurs, mais savoir prêter l'oreille aux avis des cadres des échelons inférieurs avant d'émettre des ordres...
Mao Tsé-Toung, (Citations du président Mao Tsé-toung, Petit livre rouge, Éditions en langues étrangères, Pekin, 1967, page 123)

Apprenez à jouer du piano. Pour jouer du piano, il faut les dix doigts ; on n'y arrive pas avec quelques doigts seulement, en laissant les autres immobiles. Cependant, si on appuie les dix doigts à la fois, il n'y a pas de mélodie non plus. Pour faire de la bonne musique, il faut que les mouvements des doigts soient rythmés et coordonnés. Un comité du parti doit bien prendre en main sa tâche centrale, développer le travail dans d'autres champs d'activité. Actuellement, nous avons à nous occuper de bien des domaines : nous avons à veiller au travail de toutes les régions, toutes les unités armées et tous les organismes ; nous ne devons pas réserver notre attention à quelques problèmes seulement, à l'exclusion des autres. Partout où il y a un problème, il faut frapper la touche ; c'est une méthode dans laquelle nous devons acquérir la maîtrise. Certains jouent bien du
piano, d'autres mal, et la différence est grande entre les mélodies qu'ils en tirent. Les camarades du Parti doivent apprendre à bien jouer du piano.
Mao Tsé-Toung, (Citations du président Mao Tsé-toung, 1967,page 124 et 125) Méthode de travail des comités (13 mars 1949), Oeuvres choisies de Mao Tsé-toung tome IV.

Il continuait à chercher le mont de Vénus dans un Atlas. (Robert Rocca)

Un optimiste voit le beigne, un pessimiste voit le trou, et un réaliste... le mange.

Elle m'a écrit un jour :
Chéri, est-ce que tu savais qu'oroscope, idrogène, ipocrite et arpie ne sont pas dans le dictionnaire ? (Source inconnue)

Quand le navire est près de sombrer, tous les rats quittent le navire. (Pline l'Ancien)

On ne doit pas jouer franc jeu quand les autres trichent. (Gil Bluteau)

À force de péter trop haut, le cul prend la place du cerveau. (Julos Beaucarne)

Le pouvoir est le plus puissant des aphrodisiaques. (Henry Kissinger)

S'aimer soi-même, c'est se lancer dans une belle histoire d'amour qui durera toute la vie.
Oscar Wilde ; Maximes et autres textes(éditions Gallimard, collection Folio, 2012)

Si on dit la vérité, on est sûr d'être tôt ou tard démasqué. (Oscar Wilde ; Maximes et autres textes, éditions Gallimard, collection Folio, 2012)

Sur toute les questions sans importance, l'essentiel, c'est le style, non la sincérité. (Oscar Wilde ; Maximes et autres textes, éditions Gallimard, collection Folio, 2012)

La majorité a toujours tort. Parce qu'elle est composée d'imbéciles. La minorité est aussi composée d'imbéciles. Mais ils sont moins nombreux
(Léo Campion)

Il vaut mieux bien faire le mal que mal faire le bien. (Ovide)

L'homme est le seul mâle qui batte sa femelle. Il est donc le plus brutal des mâles, à moins que, de toutes les femelles, la femme ne soit la plus insupportable. (Georges Couteline)

Il ne passe jamais au soleil, parce que ça le fatigue de traîner son ombre. (Marcel Pagnol)

Si la femme était bonne, Dieu en aurait une. (Proverbe gèorgien repris par Sacha Guitry)

Avec une femme, le meilleur moyen de ne pas obtenir une chose, c'est de la demander. (Réjean Ducharme)

Les femmes ne pensent à rien ou elles pensent à autre chose. (Alexandre Dumas fils)

À un certain âge, les deux bras d'un fauteuil vous attirent plus que les deux bras d'une femme. (Gustave Flaubert)

En politique, il est de principe qu'il faut toujours partir du point où l'on est. (Balzac ; Introduction au Bal de Sceaux, page 103)

La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires. (Georges Clémenceau)

La guerre : l'art de tuer en grand et de faire avec gloire ce qui, fait en petit, conduit à la potence. (Jean Henri Fabre)

Un seul meurtre fait un scélérat; des milliers de meurtres font un héros. (Érasme)

Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu hais. (Victor Hugo)

Idylle, mon vieux. Ça commence comme idiot et ça finit comme imbécile. (Maurice Daunay)

À quoi bon être grossier? La politesse permet toutes les nuances de l'impertinence. (Jean-Louis Forain)

Dans une hiérarchie, tout employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence. (Lawrence J. Peter; c'est communément appelé le principe de Peter)

Arrivé à l'âge adulte, le sérieux devient lourdeur d'esprit. (Oscar Wilde ; Maximes et autre textes  ; Gallimard, Ciolection Folio, 2012)

Les distinctions, les décorations et les prix, c'est comme les hémorroïdes. Un jour ou l'autre, n'importe quel trou de cul finit par en avoir. (Billy Wilder)

L'unique différence qui sépare l'épouse de la courtisane : elle se prostitue à un seul homme plutôt qu'à plusieurs, ce qui est plus tolérable. (Saint Jérôme)

Les femmes sont de deux ordres : celles qui commandent et celles qui n'obéissent pas. (Georges Courteline)

Une femme ne trouve jamais intelligent l'homme qui l'aime. (Paul Léautaud)

Les prostituées gagnent leur vie à la sueur de leurs fesses. (Mathilde Thyde Monnier)

Toute fille de joie, en séchant devient prude. (Victor Hugo)

Pour les sermons de la vertu, un cul chaud n'eut jamais d'oreille. (François Maynard)

Je ne vois aucune honte à être un vieux cochon, mais je trouve beaucoup de ridicule à être un vieil imbécile. (Georges Courteline)

Y a pas plus prude qu'un ancien vieux cochon. (Jacques Hébert)

Un vieux garçon est un individu qui se couche le soir avec un problème et qui se retrouve au réveil avec la solution dans les mains. (Jean-Claude Trait et Yvon Dulude)

L'immoralité est un mythe inventé par les honnêtes gens pour expliquer la curieuse attirance qu'exercent les autres.
(Oscar Wilde ; Maximes et autre textes ; Collection Folio, Gallimard, 2012)

Si la nature avait été confortable, l'homme n'aurait jamais inventé l'architecture. Or, au grand air, je préfère les maisons.
(Oscar Wilde ; Maximes et autre textes ; Collection Folio, Gallimard, 2012)

Ou bien le vent d'est l'emporte sur le vent d'ouest ou c'est le vent d'ouest qui l'emporte sur le vent d'est.
Vieux proverbe chinois cité par Mao Tsé Toung dans Citations du président Mao Tsé Toung, ; intervention à la Conférence de Moscou des Partis communistes et ouvriers (18 novembre 1957).

Toute connaissance qui ne s'acquiert pas par l'intuition simple et pure d'un objet isolé s'acquiert par comparaison de deux ou plusieurs objets entre eux. (Descarte ; Les Règles pour la direction de l'esprit. Règle XIV)

Archimède, pour tirer le globe terrestre de sa place et le transporter en un autre lieu, ne demandait rien qu'un point qui fut fixe et assuré. Ainsi j'aurai droit de concevoir de hautes espérances, si je suis assez heureux pour trouver seulement une chose qui soit certaine et indubitable. (Descartes ; Méditations : Méditation seconde).

Plus fait douceur que violence (La poule aux oeufs d'or ; Jean de La Fontaine)

Il y a d'autres temps où le monde, moins agité, ne paraît vouloir être régi que par la douceur, où il faut de la prudence et de la circonspection ; c'est une espèce de calme heureux dans la politique, qui succède ordinairement après l'orage ; c'est alors que les négociations sont plus efficaces que les batailles, et qu'il faut gagner par la plume ce que l'on ne saurait acquérir par l'épée. (L'Anti-Machiavel (page 220 ; Prince Frédéric II révisé et corrigé par François-Marie Arouet dit Voltaire, 1740)

La laideur a ceci de supérieur à la beauté : elle dure. (Serge Gainsbourg)

La beauté pour une femme, c'est d'être aussi bien de fesses que de face. (Raymond Queneau).

Une femme laide qui devient amoureuse, c'est une pompe à incendie qui prend feu. (Jules Renard)

Il était si laid que, lorsqu'il faisait des grimaces, il l'était moins (Jules Renard).

Garde toi tant que tu vivras de juger les gens sur la mine. (Le Cocher, le Chat et le Souriceau ; Jean de La Fontaine)

Ô mortels, est-il dit qu'à force d'être heureux vous ne le soyez plus ? (Le fleuve Scamandre ; Jean de La Fontaine.

Mais lorsque l'Amour prend le fatal moment,
Devoir et tout, et rien, c'est la même chose.
Le but d'Aminte en cette passion
Étoit, sans plus, la consolation
D'un entretien sans crime, où la pauvrette
Versât ses soins en une âme discrète.
Je croirois bien qu'ainsi l'on le prétend,
Mais l'appétit vient toujours en mangeant ;
Le plus sûr est de ne se point mettre à table.
Aminte croit rendre Cléon traitable ;
Pauvre ignorante ! Elle songe au moyen
De l'engager à ce simple entretien ;
(Jean de Lafontaine)


Sa confiance eut bientôt tout gâté
Pour la sottise et la simplicité
De sa moitié, quant à moi je l'admire.
Se confesser à son propre mari,
Quelle folie ! Imprudence est un terme
Foible à mon sens pour exprimer ceci.
Mon discours donc en deux points se renferme :
Le noeud d'hymen doit être respecté,
Veut de la foi, veut de l'honnêteté ;
Si par malheur quelque atteinte un peu forte
Le fait clocher d'un côté ou d'autre côté,
Comportez-vous de manière et de sorte que ce secret ne soit point éventé.
Gardez de faire aux égards banqueroute ;
Mentir alors est digne de pardon.
Je donne ici de beaux conseils sans doute ;
Les ai-je pris pour moi-même ? Hélas non.
Les Aveux indiscrets ; Jean de La Fontaine - Contes et nouvelles II, page 335 ;

Il était impétueux, querelleur, violent dans ses propos,
comme ceux chez qui une certaine éloquence naturelle n'est point tempérée par la sagesse.
Platon; La république (Garnier-Frères, Paris, 1966. page 14).

La témérité est brillante, je l'avoue, elle frappe et elle éblouit ; mais ce n'est qu'un beau dehors, elle est féconde en dangers. La prudence est moins vive, elle a moins d'éclat ; mais elle marche d'un pas ferme et sans vaciller.
(L'Anti-Machiavel ; page 221 ; Prince Frédéric II révisé et corrigé par François-Marie Arouet dit Voltaire, 1740)

Le fort des téméraires, ce sont les conquêtes ; le fort des prudents, c'est de les conserver.
(L'Anti-Machiavel ; 1740 ; page 222 ; Prince Frédéric II révisé et corrigé par François-Marie Arouet dit Voltaire, 1740).

On ne trompe pas impunément les volontés de la nature : elle est inexorable comme la nécessité, qui certes, est une sorte de nature sociale. (Honoré de Balzac ; La Maison du chat-qui-pelote, page 75).

Pour arriver au bonheur conjugal, il faut gravir une montagne dont l'étroit plateau est bien près d'un revers aussi rapide que glissant. (Honoré de Balzac ; La Maison du chat-qui-pelote, page 75).

La légèreté de l'esprit et les grâces de la conversation sont un don de la nature ou le fruit d'une éducation commencée au berceau. (Honoré de Balzac ; La Maison du chat-qui-pelote, page 77)

Il faut savoir prendre parti sur les chagrins qui rendent malade, car l'amour ne reste pas longtemps sur un lit de douleur
(Honoré de Balzac; La Maison du chat-qui-pelote, page 88)

Giving up smoking is the easiest thing in the world. I know because I've done it thousands of times
(Mark Twain ; Quote of the day du quotidien The Gazette. publiée le 13 avril 2013).

Derrière chaque homme qui a réussi se cache une belle-mère étonnée. (Hubert Humphrey)

La bigamie consiste à avoir une femme de trop. La monogamie aussi d'ailleurs ! (Henri-Louis de Merken)

La bigamie, c'est qu'on a deux femmes. La monotonie, c'est quand on n'en a qu'une (Coluche)

Il ne faut pas que les femmes scient la branche sur laquelle elles sont assises, c'est à dire notre bite. (Wolinski)

Dès qu'une lecture nous rend moins con, c'est pour mieux mesurer l'immensité de la connerie qui nous habite. (Toi L'ami. Cent regards sur Sylvain Lelièvre.(recueil de documents et témoignages ; Élisabeth Gagnon et Monique Vaillancourt, Éditions de l'Instant-scène/productions Basseville, 2013).

Les règles d'or de la médiation à l'intention d'un groupe de policiers de Montréal chargés d'agir comme médiateurs lors de manifestations de groupes dans les rues de Montréal

1. Être patient. Le résultat de l'intervention ne sera probablement pas immédiat, mais se fera peut-être sentir quelques semaines plus tard. Les liens noués avec les manifestants sont tous précieux.
2. Ne pas réagir à la provocation. «On est là pour faire baisser la tension, pas pour la créer. Quand on sent qu'on crée une tension, on se retire immédiatement
3. Ne jamais mentir. Rien n'est plus précieux que la crédibilité et rien ne la détruit aussi vite qu'un mensonge.
4. Ne rien promettre ; «On promet d'essayer»
5. Être ouvert et écouter. Les médiateurs sésamorcent bien des situations en laissant les gns déverser leurs frustrations. Ils ont de longues conversations avec des manifestants, au départ agressifs, qui finissent par s'amadouer parce qu'ils ont le sentiment d'être écouté.
6. Tenter de trouver des solutions concrètes.
7. Connaître la clientèle et la cause qu'elle défend. «On se renseigne sur les enjeux, la cause défendue. Nous essayons de montrer aux manifestants que nous sommes aussi des citoyens, pas seulement des policiers. Mais évidemment, on ne prend jamais partie.
8. Chaque fois que c'est possible, appeler les gens par leur prénom. Cela crée une proximité et favorise le dialogue.
(La Presse, 16 février 2013 ; cahier Enjeux, page 7).

Par Zeus, reprit-il, je te dirai, Socrate, ce que m'en semble. Souvent, en effet, nous nous rencontrons entre gens du même âge, justifiant le vieux proverbe ; or la plupart de nous, dans ces rencontres, se lamentent, regrettent les plaisirs de la jeunesse et, se rappelant ceux de l'amour, du vin, de la bonne chère et les autres semblables, ils s'affligent comme gens privés de biens considérables, qui alors vivaient bien et maintenant ne vivent plus. Quelques uns se plaignent des outrages auxquels l'âge expose de la part de leurs proches, et, à ce propos, ils accusent avec véhémence la vieillesse d'être pour eux la cause de tant de maux. Mais à mon avis, Socrate, ils n'allèguent pas la véritable cause, car, si c'était la vieillesse, moi aussi j'en ressentirais les effets, et tous ceux qui sont parvenus à ce point d'âge. Or, j'ai rencontré des vieillards qui ne l'éprouvent point ainsi ; un jour même je me trouvai près du poète Sophocle que quelqu'un interrogeait : «Comment, Sophocle, lui disait-on, te comportes-tu à l'égard de l'amour ? Es-tu encore capable de posséder une femme ? et lui : Silence ami, répondit-il, «c'est avec la plus grande satisfaction que je l'ai fui, comme délivré d'un maître rageur et sauvage». Il me parut bien dire alors, et non moins aujourd'hui. De toutes façons, en effet, à l'égard des sens, la vieillesse apporte beaucoup de paix et de liberté. Car lorsque les désirs se calment et se détendent, le mot de Sophocle se réalise pleinement : on est délivré de maîtres innombrables et furieux. Quant aux regrets, aux ennuis domestiques, ils n'ont qu'une cause, Socrate, non pas la vieillesse, mais le caractère des hommes. S'ils sont rangés et d'humeur facile, la vieillesse leur est modérément pénible. Sinon, et vieillesse et jeunesse, ô Socrate, leur sont ensemble difficiles. (Platon; La république ; Garnier-Frères, Paris, 1966. page 77).

Sachez que la vertu n'a point de maître : elle s'attache à celui qui l'honore et fuit celui qui la méprise. Chacun est responsable d'un choix que Dieu n'a point dicté. (Platon; La république ; Garnier-Frères, Paris, 1966).

Par où la raison, comme un souffle nous porte, par là nous devons aller.

There ain't no cure for love
Quote of the Day ; Leonard Cohen, The Gazette, 9 février 2013 page E4.

Il est de la nature des choses que ce qui est foncièrement mauvais le restera toujours.
(L'Anti-Machiavel ; 1740 ; page 177 : Prince Frédéric II révisé et corrigé par François-Marie Arouet dit Voltaire).

Que dis-tu ? Tu n'excuses pas ces hommes ? Crois-tu donc qu'une personne ne sachant pas mesurer,
à qui nombre d'autres personnes dans le même cas diraient qu'elle a quatre coudées, pourrait s'empêcher de penser que c'est ça la mesure ?
Non, avoua-t-il, je ne le crois pas.
Par conséquent, ne t'emportes point contre eux ; car ils sont les plus charmants du monde, ces hommes-là ! Ils font des lois sur les sujets que nous avons énumérés tout-à-l'heure, et les réforment, s'imaginant qu'ils parviendront à mettre fin aux fraudes qui se commettent dans les contrats et dans les affaires dont nous parlions tantôt ; ils ne savent pas qu'en réalité ils coupent les têtes d'une hydre. (Platon; La république ; Garnier-Frères, Paris, 1966. page 17).

Une certaine puissance, dans un manifeste, déclara positivement les raisons de sa conduite, et elle agit ensuite d'une manière qui était opposée à ce manifeste. J'avoue que des traits aussi frappants que ceux-là aliènent entièrement la confiance ; car, plus la contradiction se suit de près, et plus elle est grossière.
L'église romaine, pour éviter une contradiction (pareille) a très sagement fixé à ceux qu'elle place au nombre des saints le noviciat de cent années après leur mort ; moyennant quoi, la mémoire de leurs défauts et de leurs extravagances périt avec eux ; les témoins de leur vie, et ceux qui pourraient déposer contre eux, ne subsistent plus, et rien ne s'oppose à l'idée de sainteté qu'on veut donner au public. Ce ne sont pas les pensées d'un prince mais leurs actions qui rendent les hommes heureux. (L'anti-Machiavel ; 1740, page 183 ; Prince Frédéric II révisé et corrigé par François-Marie Arouet dit Voltaire).

Leurs ministres ne sont proprement que des outils dans les main d'un sage et habile maître. (L'anti-Machiavel ; 1740 ; page 205 ; Prince Frédéric II révisé et corrigé par François-Marie Arouet dit Voltaire.)

Quand t'as pas de marque (Rolex, Mont-Blanc, Rolls Royce, Mercedez), on te calcule pas. I.e. Si tu ne possède pas les marques de richesse, tu ne compte pas. (Source inconnue)

Il n'y a pas cinq sens, mais six. Le sixième c'est le sens du cul. (Béroalde de Verville)

C'est grande pitié quand beauté manque à cul de bonne volonté. (François Rabelais)

Sur le plus beau trône du monde, on n'est jamais assis que sur son cul. (Michel de Montaigne)

Il avait le coeur vide et les couilles pleines. En un tour de main, elle intervertit ces adjectifs. (André Frédérique)

Dans la vie, tout se sait
Derrière toi, tout se dit
Devant toi, tous se taisent.
Si chacun... pouvait s'occuper de son cul et fermer sa gueule, la vie serait parfaite. (Facebook Pkoi Pas La Vie est Belle)

Demander à un écrivain ce qu'il pense des critiques, c'est comme demander à un lampadaire ce qu'il pense des chiens. (John Osborne)

Il est parfois utile, à des fins morales et diplomatiques, d'embellir la vérité historique. (Ludger Napoléon Voyer ; Les qualités morales du bon militaire).

En politique, ce qui est cru devient plus important que ce qui est vrai. (Talleyrand).

Comme s'il était permis de juger les morts avec les valeurs des vivants.
Nègres blancs d'Amérique - Fernande Roy - Revue Liberté - volume 50, numéro 285 - Septembre 2009 - page 34 - Mythes de chez-nous 1959-2009

L'ethnocentrisme est un phénomène universel et il est loin d'être l'apanage exclusif des sociétés majoritaires ; les immigrants peuvent eux-mêmes être ethnocentriques, cramponnés qu'ils sont à préserver ce qui subsiste de leur propre identité, tout dépendant des conséquences que l'on tire de cette défense et illustration de l'identité du nous auquel on veut appartenir
(Pierre Nepveu- Revue Liberté - volume 50, numéro 285 - Septembre 2009 - page 69 - Mythes de chez-nous 1959-2009 ; Le racisme au Québec)

Le souvenir toujours vivant de leur force passée accuse cruellement leur déchéances présentes. Mais, c'est injustement qu'ils se plaignent du sort, car au vieillard convient une douce résignation, allégée d'ailleurs par l'espoir des récompenses qu'il recevra au royaume d'Hadès. Pourtant, dira-t-on, la tranquillité que procure une grande fortune n'est point étrangère à cette résignation. Ce m'est chose aisée, en effet, quand on est riche, de supporter ou d'oublier les maux de l'âge ! Sans doute, répondra Céphale, mais il est aussi difficile de rester sage au sein de la richesse que de le devenir au sein de la pauvreté, et celui qui ne répond qu'à ses désirs ignore la paix de l'âme, dans l'un comme dans l'autre cas. (Platon; La république ; Garnier-Frères, Paris, 1966. page 17).

Tout homme marié sait pourquoi l'on donne des prénoms féminins aux typhons (Art ButchWald)

Au fond, nul homme n'est juste volontairement. Dès qu'il a le pouvoir de mal faire sans crainte, le sage lui-même ne résiste pas à la tentation. (Platon; La république ; Garnier-Frères, Paris, 1966. page 23).

Si la richesse engendre l'oisiveté et la mollesse, la pauvreté fait naître l'envie et les bas sentiments. (Platon; La république ; Garnier-Frères, Paris, 1966. page 28).

Certes l'éducation actuelle contribue pour une large part à de telles déchéances. Mais la grande coupable est l'opinion publique, cette maîtresse d'erreurs qui soumet à son empire tant de belles intelligences. Comment se refuser à la servir dans les États où elle détient la toute puissance, procure le succès et dispense la gloire ?
Lorsque la foule, dans ses assemblées, fait retentir les échos environnants de ses cris et applaudissements, donnant tour à tour, selon la forme passagère de son caprice, l'éloge et le blâme avec une égale outrance, quel homme, quel adolescent surtout, est assez fort pour garder son sang-froid pour résister à ce flot de passions déchaînées qui submerge et entraîne tout ?
Le sophiste lui-même, malgré les apparences, n'asservit point cette force aveugle et tyrannique. Il est semblable à un homme qui, après avoir attentivement observé les mouvements d'un animal de grande taille, parviendrait à connaître ses goûts, à l'approcher et à le flatter : il sait quels mots et quels gestes peuvent éveiller la colère de la multitude ou l'apaiser, mais comme ce prétendu dompteur, il est au fond l'esclave des instincts d'un monstre redoutable. Il appelle bon ou mauvais ce qui plaît ou déplaît à ce dernier ; sa fallacieuse science s'arrête là. (Platon; La république ; Garnier-Frères, Paris, 1966. page 34).

Si quelqu'un se trouve à manquer à ce point d'imagination qu'il éprouve le besoin d'apporter des preuves pour étayer un mensonge, il ferait aussi bien de dire d'emblée la vérité. Non, les hommes politiques ne sauraient convenir. Peut-être pourrait-on trouver des arguments en faveur des membres du barreau. Ils ont revêtu le manteau du sophiste. Leurs ardeurs feintes et leur rhétorique mensongère font plaisir à voir. Ils sont capables de faire passer la pire cause pour la plus défendable, comme s'ils étaient frais émoulus des écoles léontines, et on a vu arracher triomphalement à des jurys récalcitrants des verdicts d'acquittement pour des clients même quand ces clients, comme il arrive souvent, étaient manifestement et sans l'ombre d'un doute innocents. (Oscar Wilde ; Maximes et autre textes ; Collection Folio, Gallimard, 2012, page 34)

En général tout ce qui est formé d'éléments divers est sujet à la division et à la dissolution, et il est infiniment peu probable qu'il existe un composé assez parfait pour échapper à cette loi.
Platon; La république (Garnier-Frères, Paris, 1966. page 61).

Great spirits have always encountered violent opposition from mediocre minds.
Albert Einstein (Cité dans The Gazette, 23 décembre 2013 page A23)

It is not the function of our government to keep the citizen from falling into error; it is the function of the citizen to keep the government from falling into error.
Robert H. Jackson, Juge à la Cour suprême des États-Unis, 1950; cité dans The Gazette, 23 décembre 2013 page A23)

Be yourself. Everyone else is taken (Oscar Wilde ; cité dans The Gazette, 23 décembre 2013 page A23)

The world will not be destroyed by those who do evil. But by those who watch them without doing anything. (Albert Einstein ;cité dans The Gazette, 23 décembre 2013 page A23)

The line between good and evil is permeable and almost anyone can be induced to cross it when pressured by situational forces. (Philip Zimbardo ; cité dans The Gazette, 23 décembre 2013 page A23)

La modération elle-même doit être pratiquée sans excès. (Abraham Lincoln)

Le nationalisme est une maladie infantile, c'est la rougeole de l'humanité
(Albert Einstein)

Le nationalisme ne mène nulle part, qu'aux culs-de-sac de l'histoire
(Alain Pontaut)

Je suis frère de tous et j'exècre l'homme qui se sacrifie pour une idée nationaliste abstraite, simplement parce qu'il aime sa patrie les yeux bandés.
(Federico Garcia Lorca)

L'optimiste est un imbécile heureux... et le pessimiste un imbécile malheureux
(Georges Bernanos)

À force de péter trop haut, le cul prend la place du cerveau.
(Julos Burcane)

Femme qui pète n'est pas morte.
(Blaise Cendrars)

Fier d'avoir remarqué que, quand une femme pète, tout de suite après elle tousse.
(Jules Renard)

Et puisque notre destin est de finir dans un trou, fasse le ciel qu'il ait du poil autour.
(Frédéric Dard)

Le pessimiste est tout simplement un optimiste qui a dégrisé.
(Robert Beauvais)

Le pouvoir est le plus puissant des aphrodisiaques.
(Henry Kissinger)

Le printemps est la saison où les garçons commencent à comprendre ce que les filles ont su tout l'hiver.
(O. Henry)

La vie : on se lève, on part au pas, puis au trot, puis au galop, puis au trot, puis au pas, puis on se couche.
(Félix Leclerc)

La première moitié de notre vie est gâchée par nos parents, la seconde, par nos enfants et la troisième par nos conjoints.
(Clarence Darrow)

Why is it a surprise to find that people other than ourselves are able to tell lies ?
Alice Munro ; Quote of the day du quotidien The Gazette. publiée le 19 août 2014.

Proverbe
Une des magnanimités de la femme, c'est de céder.
L'amour, à cette hauteur où il est absolu,
se complique d'on ne sait quel céleste aveuglement de la pudeur.
Mais que de dangers vous courez, ô nobles âmes !
Souvent vous donnez le coeur, nous prenons le corps.
Votre coeur vous reste et vous le regardez dans l'ombre en frémissant.
L'amour n'a point de moyen terme ;
Ou il perd, ou il sauve.
Toute la destinée humaine est ce dilemme-là.
Ce dilemme, perte ou salut,
Aucune fatalité ne le pose plus inexorablement que l'amour.
L'amour est la vie, s'il n'est pas la mort.
Berceau ; cercueil aussi.
Le même sentiment dit oui et non dans le coeur humain.
De toutes les choses que Dieu a faites, le coeur humain est celle qui dégage le plus de lumière, hélas ! et le plus de nuit. (Victor Hugo, Notre-Dame-de Paris-suivi de Les Misérables ; l'Idylle de la rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denys, préface de Joseph Verrret, illustration par Gustave Brion, Bibliothèque des Classiques, Les Éditions Caractères Inc.. 2015, page 801)


Même beauté, tant soit exquise,
Rassasie et soûle à la fin.
Il me faut d'un autre pain :
Diversité, c'est ma devise

Cette Maîtresse, un tantet bise,
Rit à mes yeux. Pour cela ?
C'est qu'elle est neuve. Et celle-là
Qui depuis longtemps m'est acquise
Blanche qu'elle est, en nulle guise
Ne me cause d'émotion.
Son coeur dit oui ; le mien dit non ;
D'où vient ? En voici la raison :
Diversité, c'est ma devise.

Je l'ai dit d'autre façon,
Car il est bon que l'on déguise,
Suivant la loi de ce dicton :
Diversité, c'est ma devise.

Ce fut celle aussi d'un Mari
De qui la Femme était fort belle.
Il se trouva bientôt guéri
De l'amour qu'il avait pour elle ;
L'hymen et la possession
Éteignirent sa passion
Un sien Valet avoit pour Femme
Un petit bec assez mignon ;
Le Maître, étant bon compagnon,
Eut bientôt empaumé la Dame.
Cela ne plut pas au Valet,
Qui, les ayant pris sur le fait,
Vendiqua son bien de couchette,
À sa moitié chanta goguette,
L'appela tout net et tout franc...

Bien sot de faire un bruit si grand
pour une chose si commune ;
Dieu nous gard' de plus grand'fortune !
Il fit à son maître un sermon :

«Monsieur», dit-il, «chacun la sienne
Ce n'est pas trop ; Dieu et raison
Vous recommandent cette Antienne.
Direz-vous : Je suis sans chrétienne ?
Vous en avez une à la maison
Une qui vaut cent fois la mienne.
Ne prenez donc plus tant de peine ;
C'est pour ma femme un honneur ;
Il ne lui faut pas si gros Monsieur.
Tenons-nous chacun à la nôtre ;
N'allez point à l'eau chez un autre,
Ayant plein puits de ces douceurs ;
Je m'en rapporte aux connoisseurs.
Si Dieu m'avait fait tant de grâce
Qu'ainsi que vous je disposasse
De Madame, je m'y tiendrais
Et d'une Reine ne voudrais.
Mais puisqu'on ne sauroit défaire
Ce qui est fait, je voudrois bien
(Ceci soit dit sans vous déplaire)
Que, content de votre ordinaire
Vous ne goûtassiez plus du mien.
(Extrait de Pâté d'anguille par Jean de La Fontaine - contes et nouvelles en vers. Le livre partout, pages 246 et 247)

Tout son avoir, comme l'on pourrait dire
Belles Comtés beaux marquisats de Dieu
Qu'il possédait en plus et plus d'un lieu
Avant qu'aimer, on l'appeloit Mesire
À longue queue ; grace à l'amour
Il ne fut plus que messire tout court
Rien ne restat qu'une ferme au pauvre homme,
Et peu d'amis, même amis Dieu sait comme,
Le plus zélé de tous se contenta,
Comme chacun de dire : «C'est dommage»
Chacun le dit et chacun s'en tint là.,
Car de prêter, à moins que sur bon gage,
Point de nouvelle ; on oublia les dons,,
Et le mérite, et les belles raisons
De Fédéric, et sa première vie.
Le protestant de Madame Clitie
N'eut de crédit qu'autant qu'il eut du fonds.
(Extrait de Le Faucon par Jean de La Fontaine - contes et nouvelles en vers. Le livre partout, pages 66)

Salacious Poem to his mistress by Warren Harding, futur president des États-Unis à sa maîtresse de Montréal.

I love your poise
Of perfect thighs
When they hold me
In paradise

I love the rose
Your garden grows
Love seashell pink
That over it glows

I love to suck
Your breath away
I love to cling
There long to stay

I love you garb'd
But naked more
Love your beauty
To thus more...

I love you when
You open eyes
And mouth and arms
And cradling thighs

If I had you today, I'd kiss and
fondle you into my arms and
hold you there until you said
Warren,oh Warren,
in a benediction
of blissful joy...

I rather like that encore discovered in Montreal
Did you ?


(Gazette 9/07/2014 ; transcription by James Robenalt)

Personality is only rope when a man has made the truth his own.

Soren Kierkegaard

Que ton ambition soit de voir, non pas ce que tu pourrais tirer de ton travail, mais ce que tu pourras y mettre de toi (Robert Badem Powel, fondateur des scouts).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)