Corbo (Claude)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de lettres (historien, philosophe) né en 1945 à Montréal.

Études à l'Université de Montréal-UdeM (philosophie, 1966, 1967 et 1973).
Son père fut le premier notaire d'origine italienne au Québec et son grand-père comptait parmi les fondateurs de la paroisse Madonna Della Difusa (Notre-Dame-de-la-Défense), l'une des plus anciennes paroisses italiennes de Montréal.
Professeur de sciences politiques (1969-1979).
Professeur de philosophie, vice-doyen de la faculté des sciences humaines (1972-1974) vice-recteur (1979-1986), puis recteur (1986-1996 et 2008-2012) de l'Université du Québec à Montréal-UQÀM.
Président du groupe de travail formé pour étudier les relations entre les membres de la communauté noire de Montréal et le Service de police de la Communauté urbaine de Montréal-SPCUM (1992) à la suite de l'affaire Marcellus François.
Président du Conseil de surveillance de la Sûreté du Québec-SQ institué à la suite du rapport de la Commission Poitras (1998) sur les méthodes de fonctionnement de ce service de police (2001-2007).
Sa mère était canadienne-française.
Frère de Jean Corbo. Voir Service de police de Montréal-SPVM.

  • Publications - Liste partielle


Le Collège classique (Éditions du Septentrion, 2004)
Les jésuites québécois et le cours classique après 1945 (Éditions du Septentrion, 2004)
Passion et désenchantement du ministre Lapalme (essai, Septentrion, 2008)
Monuments intellectuels de la Nouvelle-France et du Québec ancien (essai, Presses de l'Université de Montréal-PUM, 2015)

  • Distinctions -


Prix Richard-Arès de la Ligue d'action nationale-LAN (1993).
Officier de l'Ordre national du Québec-OONQ (2013)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)