Colomb, Colombo, Colomo, Colom, Colon (Christophe ou Cristoforo)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de métier (tisserand et cardeur de laine), navigateur et explorateur né vers 1451 à Gênes (Italie). Vécut à Gênes, puis à Savone.

Son nom est écrit Colomb en français, Colombo en italien, Colomo en portugais, Colom en catalan, Colon en espagnol.
Il apprit d'abord les métiers de tisserand et de cardeur de laine comme le pratiquait son père, puis il étudia l'astronomie, la géométrie et le latin à Lisbonne.
Selon F. X. Garneau, Colomb était de haute stature, il avait le visage long, le nez aquilin, les yeux bleus et le teint coloré.
Financé par la reine Isabella de Castille et le roi Ferdinand d'Espagne, il recruta 120 hommes et partit de Palos le vendredi 3 août 1492 avec une flottille composée de trois caravelles, la Santa Maria, la Pinta et la Nina dont deux n'avaient pas de pont ; le 12 octobre suivant, il arriva à à l'île de Guanahani (qui deviendra Salvador), puis il atterrit à l'île de Cuba le 28 octobre 1492, puis, il se rend à une île qu'il nomme Hispaniola (Petite Espagne) le 6 décembre 1492 ; il laissa une garnison sur cette île qui prendra plus tard le nom d'Haïti.
Il revint à Palos le 15 mars 1493 accompagné de neuf Indiens.
Au cours de son deuxième voyage qui durera de 1493 à 1496, il découvrit la Guadeloupe, Porto Rico et la Jamaïque.
Lors de son troisième voyage en 1498, il visite Trinidad, Tobago et Grenade.
Le 1er août 1498, il est le premier Européen à découvrir la terre de l'Amérique du Sud.
Lors de son dernier voyage en 1502-1504, il est le premier Européen à longer les côtes de l'Amérique centrale, du Honduras au golfe de Darien.
Destitué à la suite d'accusations de malversation dans l'administration des fonds qui lui avaient été confiés.
Décès en 1506 (20 mai) à Valladolid (Espagne).

  • Distinctions -


Le nom de la Colombie (Amérique-du-Sud), celui de la British Columbia/Colombie-Britannique (Canada), et celui de la rue Christophe-Colomb de Montréal honorent sa mémoire.

  • Bibliographie :


Histoire du Canada -Volume I (F.-X- Garneau, Éditions de l'Arbre, 1944)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)