Chute Montmorency (parc national de la)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Éphémérides -


Vers 1730 Occupation des lieux par le fermier Pierre Ménard.
1780 Construction de la Montmorency House près de la chute Montmorency par le gouverneur Frederick Haldimand.
1784 Montmorency House prend le nom d'Haldimand House.
1791-1794 Séjour du duc de Kent et de Strathearn, père de la reine Victoria.
1811 Construction d'un premier moulin à scies au pied de la chute par Peter
Paterson, qui acquiert tout le domaine en 1815.
1814 Construction d'un four à chaux, de l'auberge de Gabriel Bureau et d'un poste de péage.
1815 Construction du cottage Montmorency par Peter Paterson.
1839 Construction d'un pont sur la rivière Montmorency en bas de la chute.
1851 Cession de la propriété à George Benson Hall, gendre de Peter Paterson.
1855-1856 Construction d'un second pont suspendu.
1856 (30 avril) Tragédie mortelle ; accident technique ; effondrement du pont suspendu, une semaine seulement après son inauguration ; bilan : 3 morts, Louis Vézina, Ignace Côté et Angélique Drouin de L'Ange-Gardien (près de Québec) qui étaient sur le pont au moment de son effondrement.
1857 Construction d'un pont en bois de 6 m de largeur comprenant trois travées de type «King Post», à 7,9 m au dessus de la rivière.
Début des années 1880 Installation par la compagnie Quebec and Levis Electric Light, au pied de la chute, d'une centrale hydroélectrique qui permet, à l'automne 1885, d'éclairer la terrace Dufferin à Québec ; c'était la première fois au monde que l'électricité était transportée sur une longue distance (11,7 km).
1882 Acquisition de la Haldimand House par la Quebec Railway Light and Power.
1895 Construction d'une centrale hydroélectrique pour actionner les tramways de la ville de Québec ; aménagée au-dessus de la chute, elle produit de l'électricité jusqu'à sa fermeture en 1964.
1889 Installation, au pied de la chute, du moulin de la compagnie Montmorency Cotton Mills.
1901 Transformation de la Haldimand House en hôtel de luxe sous le nom de Kent House pour rappeler le souvenir du duc de Kent.
1904 Construction de la chapelle St. Mary's.
1905 La compagnie Montmorency Cotton Mills devient Dominion Textile.
1926 Inauguration du pont à structure métallique (135,3 m de longueur) construit par la compagnie Dominion Bridge de Lachine. (21 septembre) Un incendie détruit le pont de bois de 1857.
1954 Acquisition de Kent House par l'Ordre des dominicains qui en fait la Maison Montmorency, centre de rencontre et résidence dirigés par le père Georges-Henri Lévesque.
1964 Fermeture de la centrale hydroélectrique.
1975 Acquisition de la Maison Montmorency par le gouvernement du Québec.
1985 Fermeture de la manufacture de cotton de la Dominion Textile et destruction des vieux bâtiments.
1993 Restauration de la Maison Montmorency. (13 mai) Incendie de la Maison Montmorency en cours de restauration.
1994 Reconstruction et réouverture de la Maison Montmorency.

  • Attraits :


Chapelle St. Mary's (1904) ; style gothique ; exposition sur l'histoire des personnages qui ont habité ou fréquenté les lieux.
Chute Montmorency ; hauteur : 83 m ; la plus haute chute du Québec (30 m de plus que les chutes Niagara).
Escalier panoramique (487 marches) et belvédères.
Manoir Montmorency.
Pont suspendu au-dessus de la chute ; type : structure métallique ; longueur : 135,3 m. Constructeur : Dominion Bridge Ltd.
Téléphérique.
Terrasse amont de la gare du téléphérique.
Vestiges archéologiques ; four à chaux (1814), ruines de l'auberge de Gabriel Bureau (1814), ruines d'un poste de péage (1814) et ruines du cottage Montmorency (1815).

  • Toponymie -


En 1603, pour rappeler le souvenir de Charles de Montmorency, Samuel de Champlain nomme Montmorency la rivière et la chute qui la termine.

  • Repères géographiques -


Sur le versant gauche du bassin du Saint-Laurent
À l'embouchure de la rivière Montmorency.
Région touristique de Québec.
Carte 4.
Carte 4 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)