Chapman (William)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de lettres (poète, traducteur, journaliste, libraire, fonctionnaire et polémiste) né en 1850 à Saint-François-de-Beauce (Beauceville).

Études au Collège de Lévis et à l'Université Laval à Québec-ULQ.
Journaliste à La Patrie (1883-1884), puis à La Minerve (1884-1889).
Fonctionnaire au bureau du Procureur général de la province de Québec (1892-1897).
Exploite une librairie à Ottawa (1898-1902).
A écrit sous le pseudonyme «Cartouche»
Traducteur au Sénat du Canada (1902-1917).
Cousin de Auguste-Réal Angers.
Décès en 1917 ; inhumé au cimetière de la Notre-Dame-des-Neiges à Montréal.

  • Publications - Liste partielle


Les Québecquoises (poésie, 1876)
Mines d'or de la Beauce (essai, 1881)
La Feuille d'érable (1890)
Lauréat : critique des oeuvres de M. Louis Fréchette (1894)
Aspirations ; poésie canadiennes (1904)
Rayons du Nord (poésie, 1909)
Les Fleurs de Givre (1912)

  • Distinctions -


Prix Archon-Despérousses de l'Académie française (1903 et 1909).
Officier de l'Académie française (1901)
Le nom de la rue Chapman de Montréal honore sa mémoire comme celui du canton de Chapman proclamé en 1965 et situé dans la partie sud du réservoir Gouin dans la région de la Mauricie

  • Crédits :


Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord (Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski, Fides, 1989)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)