Chapais (Jean-Charles)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme d'affaires (marchand général) né en 1811 dans la seigneurie de Rivière-Ouelle (162).

Études au Séminaire de Nicolet.
Premier maître de poste et premier maire de Montmagny.
Député de Kamouraska à la Chambre d'assemblée du Canada-Uni-CACU (1851-1867).
Député du Parti conservateur du Québec-PCQ de Champlain à l'Assemblée législative du Québec-ALQ (1867-1871).
Sénateur du Parti conservateur de la division de La Durantaye (1868-1885).
Commissaire des Travaux publics (1864-1867) dans les ministères Taché-Macdonald et Belleau-Macdonald.
Ministre de l'Agriculture (1867-1869) et receveur général du Canada (1869-1872) dans le cabinet de John A. Macdonald. Membre du conseil d'administration de la compagnie Grand Trunk Railway.
Sénateur du Parti conservateur du Canada-PCC (1867-1885).
Père de Thomas Chapais. Gendre d'Amable Dionne.
Décès en 1885 à Ottawa (Ontario, Canada).

  • Distinctions -


Considéré comme l'un des Pères de la Confédération. Le nom du canton Chapais proclamé en 1920 et situé au sud de Rivière-Ouelle dans la région du Bas-Saint-Laurent honore sa mémoire comme celui de la municipalité de Chapais dans la région touristique d'Eeyou-Istchee Baie-James.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)