Centre canadien d'architecture-CCA. Montréal (musée)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Centre canadien d'architecture-CCA. Montréal (musée)

Adresse : 1920, rue Baile, à l'angle du boulevard René-Lévesque Ouest à Montréal;
ouvert au public en 1989, il est installé en partie dans un édifice appelé Maison Shaughnessy construite en 1875 selon des plans de William Tutin Thomas pour Duncan McIntyre (partie ouest) et Robert Brown (partie est) ;
en 1888, McIntyre vend sa partie de la maison à Donald Alexander Smith, baron de Strathcona and Mount Royal ;
en 1882, Robert Brown vend sa part de la maison à William C. Van Horne en 1882, puis Thomas G. Shaughnessy l'achète en 1892 ;
en 1929, Shaughnessy vend sa part de la maison au St. Mary's Memorial Hospital (50 lits) ;
en 1941, les Sisters of Service of Canada achètent les propriétés est et ouest et les réunissent en perçant des portes dans le mur mitoyen au rez-de-chaussée et au sous-sol
vers 1973, l'immeuble est abandonné ; la maison Shaughnessy commence à se détériorer et est menacée de démolition ;
en 1974, la maison Shaughnessy est classée monument historique et Mme Phyllis Bronfman*-Lambert achète la maison ;
en 1984, le Centre canadien d'architecture, fondé par Mme Bronfman*-Lambert, achète et restaure la maison Schaughnessy en même temps qu'il construit tout autour un édifice devant recevoir ses collections ; la rénovation de la maison Shaughnessy est conduite par l'architecte Denis Saint-Louis ; Peter Douglas Rose est l'architecte principal de l'addition qu'il complète avec madame Bronfman Lambert et Erol Argun ; des sculptures de Melvin Charney ornent le jardin situé en face du Centre, sur le côté sud du boulevard René-Lévesque Ouest ; ce jardin est appelée Esplanade Ernest-Cormier en l'honneur de l'architecte montréalais Ernest Cormier.
En 2012, le Centre reçoit les fonds Abalos et Herreros, Victor Prus et des pièces importantes du fonds Cornelia-Hahn-Oberlander, des architectes de renommée internationale. En 2013, le Centre fait l'acquisition des documents de l'architecte Pierre Jeanneret sur la conception et la construction de la ville de Chandigarh, dans le Penjab indien ; ce projet avait été lancé par Le Corbusier au cours des années 1950.
En 2013, le musée renferme plus de 100 000 dessins et estampes, 60 000 photographies, 150 archives, 215 000 volumes et plus de 5 000 titres de périodiques.
En décembre 2013, Madame Bronfman-Lambert abandonne la présidence du Centre. Elle est remplacée par l'architecte Bruce Kuwabara qui était membre du conseil du Centre depuis 2007.

Sources -

Le Devoir, 30 mars 2013, page G3

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)