Caron (Jean)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de métier (forgeron et taillandier) né vers 1650 dans la paroisse Saint-Jean-du-Perrot de La Rochelle (Charente-Maritime, Aunis, France).

Le patronyme est aussi épelé Carron.
S'établit d'abord dans la seigneurie de Saurel, puis dans la seigneurie de Champlain (30).
Épouse (premières noces) Élisabeth Rabouin dans la seigneurie de Saint-Ours en 1687 ; cette union est sans postérité
Père de la lignée Caron/de Billy d'Amérique.
Épouse (secondes noces) Thérèse de Billy dans la seigneurie de Champlain (30) en 1696 ; de cette union sont issus Joseph Caron (marié à Marie-Madeleine Rochereau), Thérèse Caron (mariée à Jean Toupin), Marie-Renée Caron (mariée à François Rivard) et Marie-Josèphe Caron (mariée à Jean-Louis Auger).
Décès en 1730 à l'Hôpital général de Québec.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)