Canada forces armées : Mission en Afghanistan - 2001-2008 (guerre). ;

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Oppose les Nations-Unies aux insurgés talibans d'Afghanistan. Les forces armées canadiennes font partie d'un groupe envoyé sous l'égide de l'OTAN.


  • Éphémérides -

1919
L'Afghanistan regagne son indépendance.
1926
Amanollah prend le pouvoir et devient roi d'Afghanistan.
1928
Amanollah est chassé du pouvoir.
1933
Zaher Xhah devient roi et impose la monarchie.
1973
Mohammod Daoud, ex-premier ministre, reprend le pouvoir lors d'un coup d'État et instaure une république en Afghanistan.
1978
Mohammod Daoud est renversé et tué lors d'un coup d'État perpétré par le Parti démocrate populaire ; les nouvelles factions dirigeantes se disputent pendant que les conservateurs islamiques organisent une révolte armée dans les campagnes. Les troupes soviétiques arrivent en Afghanistan.
1979
(24 décembre) Les troupes soviétiques lancent l'opération Chtorm 333 et envahissent l'Afghanistan.
1980
Babrak Karmal, chef du Parti démocrate populaire est installé au pouvoir par les troupes soviétiques. Des groupes de moudjahidines, financés et armés par les États-Unis, la Chine, l'Iran et l'Arabie Saoudite, combattent les troupes soviétiques.
1985
Les moudjahidines se regroupent au Pakistan et forment une alliance contre les troupes soviétiques.
Le nouveau leader soviétique, Mikhaïl Gorbatchev annonce le retrait des troupes soviétiques d'Afghanistan.
1988
Signature d'un accord de paix par l'Afghanistan, l'URSS Les États-Unis, et le Pakistan.
1989
(15 février) Les troupes soviétiques ont quitté l'Afghanistan ; au cours de leur intervention 1,2 million d'Afghans et 15 000 soldats soviétiques ont été tués.
1996
Les talibans prennent le pouvoir à Kaboul et imposent la loi islamique.
1999
L'URSS est démantelée et les pays qui la formaient reprennent leur autorité.
2001
La population afghane est d'environ 30,5 millions d'âmes (42 % Pachtou, 27 % Tadjik, 9% Hazara, 9 % Ouzbek, 4 % Aimak, 3 % Turkméne, 2 % Baloutches et 4 % autres.) dont 3,6 millions à Kaboul ; la superficie du territoire du pays est de 652 000 km2 (à peu près la superficie du Manitoba) ; les langues parlées sont le Dari (50 %) et le Pachtoune (35 %), les langues turques (Ouzbèque et Turkmène) 11 %, et 30 langues minoritaires (dont principalement le Baloutche et le Pashai) 4 %. 80 % des habitants sont de religion musulmane sunnite, 19 % de religion musulmane chiite et 1 % d'autres religions. #6 % des habitants vivent sous le seuil de la pauvreté ; ce qui en fait le 10e pays le plus pauvre de la planète (source : Le Devoir du 7 et 8 juillet 2012).
(11 septembre) Deux avions de lignes américains qui venaient de décoller avec leurs passagers sont maîtrisés par des terroristes islamistes et dirigés l'un après l'autre sur les deux tours du World Trade Center de New York ; un autre avion maîtrisé de la même façon s'écrase sur le Pentagon dans l'État de Washington DC.
(12 septembre) Le Conseil de sécurité des Nations unies condamne les actes terroristes de la veille à New York et encourage ses membres à combattre le terrorisme et tous ceux qui y participent.
(4 octobre) Les États-Unis invoquent l'article 5 du Traité de Washington en vertu duquel toute attaque contre un pays membre de l'OTAN est une attaque contre toutes les nations de l'OTAN.
(7 octobre) Les États-Unis commencent l'opération Enduring Freedom qui vise à chasser les talibans du pouvoir en Afghanistan et à capturer les terroristes et Oussama Ben Laden. Le Gouvernement libéral de Jean Chrétien annonce que le Canada fournira des soldats à une force internationale formée pour enlever le pouvoir aux talibans d'Afghanistan.
(8 octobre) Le Gouvernement de Jean Chrétien lance l'opération Apollo avec 2 000 militaires, principalement de la marine, six vaisseaux de guerre et 6 avions en Afghanistan qui patrouillent le golfe Persique pour soutenir l'opération des États-Unis en Afghanistan et dans le golfe persique.
(13 novembre) Les troupes de l'OTAN entrent dans Kaboul et renversent le gouvernement des Talibans.
(14 novembre) L'Organisation des Nations unies adopte la résolution 1378 qui engage ses membres en Afghanistan.
(Décembre) Délogés du pouvoir en Afghanistan, les Talibans se réfugient dans la zone tribale de Waziristan au Pakistan. 40 membres canadiens du commando d'élite de la Force unie 2, arrivent en Afghanistan ; ils sont les premiers soldats canadiens en sol afghan.
2002
Les Forces armées canadiennes (850 soldats du Princess Patricia's Light Infantry Regiment-PPLIR) se joignent aux Américains à Kandahar en Afghanistan pour participer à la reconstruction du pays.
(18 avril) Un F-16 de l'aviation des États-Unis lance par erreur une bombe de 226 kg sur un groupe de soldats du 3e Bataillon du Princess Patricia's Canadian Light Infantry, qui s'entraînaient près de Kandahar (Afghanistan) ; bilan : 4 soldats canadiens tués et 8 autres blessés dont 2 gravement ; les morts sont les soldats Richard Green et Nathan Smith, le caporal Ainsworth Dyer et le sergent Marc Léger ; le major Harry Schmidt, qui pilotait l'avion de l'armée américaine, sera, plus tard, reconnu coupable de délit et il lui sera interdit de piloter un avion américain à l'avenir.
2003
(Février) Au décollage, un hélicoptère Sea King s'écrase sur le pont du destroyer et navire amiral canadien NCSM Iroquois en route vers le golfe Persique.
(17 juillet) Le Canada prend le commandement de la force internationale de 3 600 hommes à Kaboul.
(Août) Les troupes canadiennes de l'OTAN sont déployées à Kaboul (Afghanistan).
(Novembre) Un avion d'espionnage canadien s'écrase hors de la base principale canadienne en Afghanistan quand le parachute d'atterrissage ne se déploie pas ; l'armée avait acheté 4 avions de ce type au prix de 33 M $.
2004
(Février 2004) Le Royal 22e Régiment - R22R* prend la relève à Kaboul.
(Novembre 2004) Les Forces armées canadiennes en Afghanistan déménagent de Kaboul à Kandahar, dans la région sud du pays, là où les talibans sont les plus actifs en matière d'actes de terrorisme.
2005
(4 février 2005) Le général Rick Hillier devient Chef d'État-major de la Défense du Canada.
Le premier ministre Paul Martin, le général Hellier et le ministre de la Défense du Canada prennent la décision d'envoyer des soldats à Kandahar, une région où les combats avec les Talibans sont quotidiens.
(17 mai) Le Canada annonce qu'il planifie l'envoi de 1 250 soldats dans la région de Kandahar.
(Juillet) Un détachement de combat des Forces armées canadiennes arrive à Kandahar pour participer à la reconstruction du pays.
(16 août) Le Canada prend le commandement de l'équipe de reconstruction à Kandahar.
Le nom de la base d'opération est le Camp Nathan Smith ainsi nommé en l'honneur de l'un des premiers soldats canadiens morts en Afghanistan.
(Octobre à décembre) 700 soldats canadiens se déplace par convois de Kaboul à l'aéroport de Kandahar
(Novembre) Le soldat Braun Woodfield de Eastern Passage (Nouvelle-Écosse) est tué près de Kandahar.
(18 décembre) Le chef de la Défense nationale, Rick Hillier, signe un accord avec le gouvernement afghan relativement à la remise des prisonniers à la garde des Afghans.
2006
(Janvier) Le diplomate canadien Glyn Berry, 59 ans, est tué en Afghanistan lors de l'explosion d'une automobile chargée de dynamite ; Berry était l'un des meilleurs experts canadiens sur l'Afghanistan et servait comme directeur senior du KandaharProvincial Reconstruction Team. L'explosion a tué deux autres civils et blessé 10 autres personnes.
(Février) Le premier ministre Paul Martin, autorise le général Rick Hillier à transformer la mission des Forces armées canadiennes en Afghanistan en chasse aux Talibans dans la région de Kandahar et à intervenir sans être restreints (droit de riposter aux attaques et droit d'attaquer les rebelles dans leurs retranchement) ; le 1st-Battalion du Princess Patricia's Canadian Light Infantry Regiment et le Royal Canadian Horse Artillery (Shilo, Manitoba) sont les deux premiers régiments à participer à ce genre d'action.
(28 février) Le brigadier général canadien David Fraser prend le commandement de la brigade multinationale basée à Kandahar.
(14 mars) Stephen Harper, le premier ministre du Canada se rend à Kandahar pour rencontrer Hamid Karzai le président d'Afghanistan.
(29 mars) Un soldat américain et un soldat canadien sont tués et plusieurs soldats alliés sont blessés lorsqu'un tir de mitrailleurs amis est dirigé accidentellement contre 2 positions alliées.
(26 avril) Un convoi militaire est atteint par une bombe artisanale puissante et tue 4 soldats qui occupaient un G-Wagon à 65 km au nord de Kandahar.
(17 mai) La capitaine Nichola Goddard du 1st Royal Canadian Horse Artillery Regiment basé à Shilo (Manitoba) est tuée au cours d'un échange avec les Talibans dans la province de Panjwaii ; elle est la première femme de l'armée canadienne à être tuée au combat ; dans un livre intitulé The Death and Life of Captain Nichola Goddard, une lettre écrite à son mari révèle que la capitaine a été violée par un prédateur sexuel non identifié..
Le Parlement du Canada vote pour maintenir la mission en Afghanistan pour deux autres années.
(22 juillet) Le caporal Jason Patrick Warren du Royal Highland Regiment (Black Watch) basé à Montréal est tué lors d'une attaque suicide en Aghanistan.
(3 août) Une attaque à la grenade fait 3 morts parmi les Canadiens. Un Canadien est tué par l'explosion d'une mine artisanale placée sur le bord du chemin qu'il est en train de patrouiller.
(9 août) Le caporal-chef Jeffrey Scott Walsh est tué lors de l'exécution négligente d'une tâche militaire ; le 12 octobre 2007, le caporal-chef Robbie Fraser est accusé de négligence et d'homicide involontaire relativement à ce décès.
(Septembre) Lors de l'Opération Medusa, les soldats attaquent les concentrations de Talibans dans les districts de Panjwaii et Zhari.
(3 septembre) Des talibans tuent 35 soldats canadiens qui tentaient de traverser une rivière asséchée dans la région de Kandahar. (N.B. Des documents publiés vers le 25 juillet 2010 révèlent que ce jour là, 4 soldats canadiens ont été tués et 7 ont été blessés par une bombe larguée par les avions de la coalition dans le district de Panjwai ; le rapport émis à l'époque par une unité américaine serait authentique, mais il est erronément intitulé «Friendly Fire» ; selon le ministère de la Défense du Canada, qui nie catégoriquement l'exactitude de ce rapport, ces soldats canadiens ont été tués ou blessés par les grenades et les tirs des Talibans ; le ministère entreprend une recherche pour déterminer si le rapport avait été rectifié par la suite.
(4 septembre) Un pilote de l'aviation américaine croyant apercevoir des talibans autour d'un feu de déchets au sud-ouest de Kandahar, tire sans vérification préalable sur un groupe de soldats du Royal Canadian Regiment-RCR et tue l'un d'entre eux (Mark Anthony Graham ; un coureur olympique aux Jeux de Barcelone en 1992) et en blesse une trentaine d'autres.
(18 septembre) Un kamikase voyageant à bicyclette se fait exploser près de militaires canadiens en patrouille à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Kandahar ; l'explosion tue 4 d'entre eux.
(21 septembre) L'Afghanistan demande au Canada de rester au-delà de la date de février 2009 fixée pour son retrait du pays.
(Septembre) Entre 2002 et le 21 septembre 2006, 37 Canadiens ont été tués en Afghanistan dont 29 depuis Janvier 2006.
(14 octobre) Deux soldats canadiens sont tués dans une embuscade sur la route de Kandahar.
2007
(6 mars) Le caporal Ronald Kevin Megeney, 25 ans, un réserviste de Glace Bay ou New Glasgow (Nouvelle-Écosse), est tué d'une balle tirée par le caporal Matthew Wilcox, membre du 2e Bataillon du Nova Scotia Highlanders stationnés à Kandahar ; le 25 octobre 2007, ce dernier est accusé d'homicide involontaire, de négligence criminelle causant la mort et de négligence dans l'exercice de ses fonctions relativement à ce décès ; en juillet 2008, les accusations sont maintenues par le directeur des poursuites militaires et l'accusé est déféré à la Cour martiale ; le 30 juillet 2009, le caporal Matthew Wilcox est reconnu coupable de négligence criminelle ayant causé la mort et de négligence dans l'exercice de ses devoirs militaires pour n'avoir pas déchargé son arme lorsqu'il n'était pas en service ; l'accusation d'homicide involontaire a été retirée par la Couronne ; le 30 septembre 2009, Wilcox est condamné à 4 ans de prison et est expulsé de l'armée.
(8 avril) Six soldats canadiens sont tués et deux autres blessés lorsque leur véhicule de transport léger saute sur une bombe placée le long de la route à environ 75 km à l'ouest de Kandahar.
(11 avril) Deux soldats canadiens sont tués près de Kandahar lors de deux événements séparés.
(18 avril) Un soldat canadien décède à la suite d'une chute d'une tour de communication.
(24 mai) Un caporal canadien est tué lorsqu'une bombe éclate près de lui alors qu'il participe à une opération anti-talibans près du village de Nalgham situé à 35 km à l'ouest de Kandahar.
(30 mai) Un caporal photographe militaire qui prenait place à bord d'un hélicoptère américain Chinook est tué lorsque l'appareil s'écrase près de la ville de Kajaki à environ 95 km ou nord-ouest de Kandahar ; les talibans affirme l'avoir abattu en vol ; 5 soldats américains et un soldat britannique perdent la vie au cours du même incident.
(11 juin) Une puissante bombe éclate sous un véhicule blindé qui précède un convoi se dirigeant vers la base de l'OTAN située dans le district de Shahwali Kot ; le conducteur du véhicule blindé est tué sur le coup.
(20 juin) Une puissante bombe éclate sous un véhicule de transport non blindé (Gator John Deere-6 roues) qui circulait sur un sentier dans la vallée du Panjwaii à 40 km au sud-ouest de Kandahar ; 3 soldats qui occupaient le véhicule sont tués sur le coup ; l'un des tués est le Sgt Christos Karigiannis du 3e Bataillon du Princess Patricia's Canadian Light Infantry basé à Edmonton (Alberta).
(3 juillet) Une bombe artisanale éclate sous un véhicule blindé RG-31 (Nyala), un véhicule sud-africain renforcé contre les mines ; 6 soldats canadiens et un interprète afghan sont tués.
(15 juillet) Le Royal 22e Régiment amorce son départ vers l'Afghanistan.
(1 août) Le Royal 22e Régiment assume le commandement des opérations des Forces armées canadiennes en Afghanistan.
(19 août, vers 1 h 41) Une bombe artisanale explose sous un véhicule blindé léger (VBL-III) qui roulait en direction de la base Mas'wwum Ghar sur le chemin Foster, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Kandahar ; le soldat Simon Longtin, 23 ans, du Royal 22e Régiment originaire de Longueuil, est tué lors de cet incident.
(22 août) Une bombe artisanale explose sous un véhicule blindé (VLB-III) près de la colline Gundy Ghar à l'ouest de Kandahar ; le caporal-chef Christian Duchesne, de la 5e Ambulance de campagne, originaire de Montréal, l'adjudant-maître Mario Mercier, du Royal 22e Régiment, originaire de Weedon, et un interprète afghan sont tués alors qu'un autre soldat canadien et un caméraman (Charles Dubois) de CBC/Radio-Canada sont blessés au cours de cet événement.
(29 août) Le major Raymond Ruckpaul originaire de Hamilton (Ontario) qui fait partie du corps blindé des Royal Canadian Dragoons servant dans la Force internationale d'assistance à la sécurité à Kaboul décède des suites de blessure causée par projectile d'arme à feu alors qu'il est dans sa chambre ; ce décès, déclaré par suicide le 24 septembre 2007, porte à 70 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis 2002 ; 6 soldats québécois sont de ce nombre ; un diplomate canadien a également été tué en Afghanistan au cours de cette période.
(24 septembre) Le caporal Nathan Hornburg, 24 ans, membre du King's Own Calgary Regiment décède de blessures infligées par le tir de mortier des talibans près de Zangabad dans le district de Panjwaii.
(Novembre) Le cadavre du soldat Frédéric Couture, 22 ans, membre du Royal 22e Régiment, qui avait été amputé d'une partie de la jambe gauche après avoir marché sur une mine le 16 décembre 2006 dans les environs de Pashmul en Afghanistan, est découvert au domicile de ses parents à Roxton-Pound ; il s'était lui-même donné la mort à l'aide d'une arme à feu.
(17 novembre) Deux soldats canadiens et un interprète afghan sont tués lorsque le véhicule léger blindé dans lequel ils voyageaient est détruit par une l'explosion d'une mine artisanale déposée sur son passage à environ 40 km à l'ouest de Kandahar ; les victimes canadiennes sont le caporal technicien médical, Nicolas-Raymond Beauchamp, 28 ans, un Montréalais originaire de Mercier, il faisait partie de la 5e Ambulance de campagne basée à Valcartier, et le soldat Michel Lévesque, 25 ans, originaire de Rivière-Rouge (Sainte-Véronique) était membre du 3e Bataillon du Royal 22e Régiment ; un diplomate canadien a également été tué en Afghanistan au cours de cette période.
(30 décembre) Quatre soldats canadiens sont blessés et un autre est tué lorsque le véhicule léger blindé dans lequel ils prenaient place roule sur une mine artisanale qui explose à environ 20 km à l'ouest de Kandahar ; la victime est l'artilleur Jonathan Dion de Val-d'Or, membre du 5e Régiment d'artillerie stationné à Valcartier.
2008
(6 janvier) Deux soldats canadiens sont tués lorsque le véhicule blindé léger (LAV III) dans lequel ils voyageaient fait une embardée à environ 40 km au sud-ouest de Kandahar ; les victimes, membres du Royal 22e Régiment - R22R*, sont l'adjudant Hani Massouh, 41 ans, et le caporal Éric Labbé, 31 ans.
(15 janvier) Le cavalier Richard Renaud, 26 ans, originaire d' Alma, membre du 12e Régiment blindé du Canada à Valcartier, est tué lorsque le véhicule de reconnaissance Coyotte dans lequel il prenait place roule sur une mine artisanale dans le district d'Arghandab, à une dizaine de kilomètres de Kandahar ; un autre militaire canadien est blessé au cours de cet incident.
(22 janvier) Le panel indépendant sur le rôle futur du Canada en Afghanistan recommande que le Canada y demeure plus longtemps, que son rôle soit transformé en mission d'entraînement en 2011, que l'on obtienne un engagement de l'OTAN d'affecter plus de forces internationales à Kandahar et que le gouvernement achète plus d'hélicoptères et d'équipements de surveillance. Le gouvernement de Stephen Harper accepte ces recommandations.(23 janvier) Le caporal Étienne Gonthier originaire de Saint-Georges (Beauce) et membre du 5e Régiment de génie de combat, est tué et 2 autres soldats sont blessés lorsque le véhicule blindé léger (LAV) dans lequel ils prenaient place roule sur une mine artisanale à environ 35 km au sud-ouest de Kandahar.
(2 mars, vers 15 h 45) Le soldat Michael Hayakaze, membre du Lord Strathcona's Horse Regiment basé à Edmonton (Alberta) est tué lorsque le véhicule blindé dans lequel il prend place saute sur une mine artisanale dans la région de Mushan, à environ 45 km de Kandahar lors d'une mission de ravitaillement.
(11 mars) Le soldat Jérémie Ouellet, 22 ans, originaire de Matane et bombardier du Royal Canadian Horse Artillery Regiment basé à Shilo (Manitoba) est trouvé mort par arme à feu dans ses quartiers de la base militaire canadienne de l'aéroport de Kandahar ; la cause du décès n'a pas été révélée mais elle n'était pas reliée au combat.
(13 mars) La Chambre des communes vote pour prolonger la mission canadienne en Afghanistan jusqu'en Juillet 2011.
(16 mars) Jason Boyes, 32 ans, de Nepanee (Ontario), sergent du Princess Patricia's Canadian Light Infantry Regiment, est tué lorsqu'une mine anti-personnel enterrée près du village de Zangabad, saute sous ses pas alors qu'il participait à une patrouille à pied à environ 35 km au sud-ouest de Kandahar.
(3 avril, à la fin de la journée) Terry John Street, 24 ans, originaire de Gatineau et soldat du 2nd Battalion, Princess Patricia's Light Infantry Regiment basé à Shilo (Manitoba) est tué lorsque le véhicule blindé dans lequel il prend place saute sur une mine artisanale dans la région de Mushan, au sud-ouest de Kandahar lors d'une mission de ravitaillement.
(15 avril 2008) Le général Rick Hellier démissionne de sa fonction de chef d'état-major des Forces armées canadiennes.
(6 mai) Le caporal Michael Starker, membre de la 5th Field Ambulance originaire de Regina (Saskatchewan) est tué dans une embuscade des talibans à environ 25 km à l'ouest de Kandahar.
(3 juin) Le capitaine Richard Leary, 32 ans, du 2nd Battalion, Princess Patricia's Canadian Light Infantry Battle Group basé à Shilo (Manitoba) est tué par balles au retour d'une patrouille à pied à l'ouest de Kandahar ; le capitaine Leary était originaire de Brantford (Ontario).
(6 juin) Le lieutenant-général Walter Natynczyk de Winnipeg (Manitoba) remplace le général Rick Hellier comme chef de la Défense du Canada.
(8 juin) Le capitaine Jonathan Sutherland Snyder, 26 ans, du 1st-Battalion, Princess Patricia's Canadian Light Infantry Battle Group basé Edmonton (Alberta) décède accidentellement lorsqu'il tombe dans un puits d'une profondeur de 20 m au cours d'une patrouille de nuit à l'ouest de Kandahar ; le capitaine Snyder était originaire de Penticton (Colombie-Britannique).
(5 juillet) Le soldat ambulancier Colin Wilmot, 24 ans, est tué par l'éclatement d'une bombe au cours d'une patrouille de nuit.
(19 juillet) Le caporal James Hayward Arnal de Prince Albert (Saskatchewan) du 2nd Battalion du Princess Patricia's Light Infantry Regiment est tué par l'explosion d'une bombe artisanale alors qu'il effectuait une patrouille de nuit dans le district de Panjwaii, près de Kandahar. Le caporal Josh Robert du 2nd Battalion du Princess Patricia's Light Infantry Battle Group basé à Shilo (Manitoba) est tué lors d'une escarmouche dans le district de Zhari à l'ouest de Kandahar ; le décès pourrait avoir été causé par le feu d'une firme d'escorte privée qui escortait un convoi.
(11 août) Le caporal-chef Erin Doyle, du 3rd Battalion du Princess Patricia's Light Infantry Battle Group est tué lors d'une attaque de l'avant-poste de combat éloigné dans le district de Panjwaii de la province de Kandahar.
(20 août, vers 10 h 30) Le caporal Dustin Wasden de Spiritwood (Saskatchewan) le sergent Shawn Eades de Hamilton, Ontario, et le sapeur Stephan Stock de Campbell River (Colombie-Britannique) sont tués lorsqu'une bombe artisanale explose à proximité de leur véhicule alors qu'ils patrouillaient dans le district de Zhari ; les 3 militaires appartenaient au Edmonton's 12 Field Squadron, 1st Combat Engineer Regiment.
(3 septembre) Le caporal Drew Grenon, 23 ans, le caporal Mike Seggie, 21 ans, et le soldat Chad Horn, 21 ans, sont tués et 5 autres soldats du 2nd Battalion du Princess Patricia's Canadian Light Infantry Battle Group basé à Shilo (Manitoba) sont blessés dans une ambuscade dans le district de Zhari de la province de Kandahar.
(7 septembre) Le sergent Scott Shipway du 2nd Battalion du Princess Patricia's Light Infantry Regiment Battle Group basé à Shilo (Manitoba) est tué et 7 soldats sont blessés lorsque le véhicule dans lequel ils prenaient place saute sur une mine artisanale dans le district de Panjawayi de la province de Kandahar ; le sergent Shipway était originaire de Saskatchewan.
(19 octobre) Le capitaine Robert Semrau, 36 ans, du 3rd Battalion du Royal Canadian Regiment, aurait tiré à 2 reprises sur un Taliban désarmé et sérieusement blessé après une bataille dans la province de Helmand en Afghanistan, violant ainsi le code de conduite militaire qui impose de transporter un ennemi blessé loin du lieu des combats. Le 6 janvier 2009, le capitaine Semrau comparaît devant le juge militaire Louis-Vincent d' Auteuil à la base des Forces armées canadienne de Petawawa pour y être accusé d'avoir tiré un coup de feu dans l'intention de tuer un homme désarmé le 19 octobre 2008 dans la région de Heldman en Afghanistan ; le capitaine Semrau commandait un groupe de soldats afghans en formation lorsqu'ils furent pris en embuscade par des talibans, après un échange de tirs, un taliban blessé est découvert, puis 2 coups de feu retentissent, le taliban décède et le capitaine était le seul présent près du taliban lorsque les coups de feu ont été tirés ; le cadavre du taliban, laissé sur place au moment de l'évacuation des soldats canadiens et afghans, n'a pas été retrouvé ; le capitaine Semrau est mis en état d'arrestation le 30 décembre 2008 et ramené au Canada pour faire face à la justice ; le 19 juillet 2010, Semrau est acquitté de l'accusation de meurtre, mais reconnu coupable de conduite déshonorante.
(5 décembre, vers 9 h) Le caporal Mark Robert McLaren, l'adjudant Robert John Wilson et le soldat Demetrios Diplaros du 1st-Battalion du Royal Canadian Regiment basé à Petawawa, Ontario, sont tués lorsque leur véhicule blindé est détruit par l'explosion d'une bombe artisanale dans la province d'Arghandab, près de Kandahar.
(13 décembre, vers 9h) Le caporal Thomas James Hamilton et les soldats John Michael Roy Curwyn et Justin Peter Jones du 2nd Battalion du Royal Canadian Regiment basé à Gage Town (Nouveau-Brunswick), sont tués par l'explosion d'une bombe artisanale qui éclate près de leur véhicule blindé dans la province d'Arghandab, à environ 14 km au nord de Kandahar.
(26 décembre) Le soldat Michael Bruce Freeman du 3rd Battalion du Royal Canadian Regiment basé à Petawawa (Ontario) est tué par l'explosion d'une bombe artisanale sous le véhicule de patrouille dans le désert de Zhari à l'ouest de Kandahar ; trois soldats sont blessés au cours du même incident.
(27 décembre, vers 2 h 15) L'adjudant-chef Gaétan Roberge du Royal 22e Régiment-R22R affecté depuis 2001 au 2nd Battalion du Royal Irish Regiment basé à Sudbury (Ontario), et le sergent Gregory John Kruse du 24 Field Squadron du Combat Engineer Regiment affecté au 3rd Battalion, Royal Canadian Regiment Battle Group basé à Petawawa sont tués par l'explosion d'une bombe artisanale alors qu'ils étaient en patrouille à pied dans le district de Panjwayi, à environ 25 km à l'ouest de Kandahar ; 3 soldats canadiens, un policier et un interprète afghans sont blessés au cours du même incident.
(31 décembre) Le capitaine Robert Semrau est accusé de meurtre au second degré d'un Taliban sdésarmé commis le 19 octobre 2008.
2009
(6 janvier 2009) Le soldat Brian Richard Good, 42 ans, des Royal Canadian Dragoons affecté au 3rd Battalion du Royal Canadian Regiment Battle Group, est tué par l'explosion d'une bombe artisanale sous le véhicule blindé dans lequel il prenait place dans le district de Shahwali Kot à environ 35 km au nord de Kandahar ; 3 autres soldats sont blessés au cours de cet incident.
(31 janvier 2009, vers 2 h 45) Le soldat Sean David Greenfield, 25 ans, du 24 Field Squadron, 2 Combat Engineer, est tué par l'explosion d'une bombe artisanale sous le véhicule dans lequel il prenait place dans le district de Zhari, à l'ouest de Kandahar.
(3 mars 2009) L'adjudant Dennis Raymond Brown, de la réserve du Régiment Lincoln et Welland de la région du Niagara, le caporal Dany-Olivier Fortin, 29 ans, du 425e escadron tactique basé à Bagotville (Saguenay), et le caporal Kenneth Chad O'Quinn, 29 ans, basé à Petawawa, Ontario, sont tués et 2 autres militaires canadiens sont blessés lors de l'explosion d'une bombe artisanale sous le véhicule blindé dans lequel ils prenaient place au nord-ouest de Kandahar.
(8 mars 2009) Le soldat Marc Diab, 22 ans, du Royal Canadian Dragoons est tué par l'explosion d'une bombe artisanale sous le véhicule blindé Coyote dans lequel il prenait place dans le district de Shah Wali Kot District au nord de Kandahar.
(20 mars 2009, vers 6 h 45) Le caporal chef Scott Vernelli, 28 ans, et le caporal Tyler Crooks, 24 ans, du 3rd Battalion, Royal Canadian Regiment basé à Petawawa sont tués par l'explosion d'une bombe artisanale alors qu'ils patrouillent à pied lors de l'Opération Jaley dans le district de Zahri ; un interprète afghan est tué au cours de cet incident et 5 soldats canadiens sont blessés.
(20 mars 2009, vers 8 h 45) Les soldats Jack Bouthillier, 20 ans, et Corey Hayes, 22 ans, des Royal Canadian Dragoons basés à Petawawa sont tués par l'explosion d'une bombe artisanale sous le véhicule blindé dans lequel ils prenaient place dans le district de Shah Wali Khot, à environ 20 km au nord-est de Kandahar ; 3 de leurs collègues sont blessés au cours de cet incident.
(19 avril 2009) La soldate Karine Blais, membre du 12e Régiment blindé du Canada basé à Valcartier est tuée par l'explosion d'une bombe artisanale sous le véhicule blindé dans lequel elle prenait place sur une route secondaire du district de Shah Wali Knot, au nord-ouest de Kandahar ; 4 autres soldats canadiens sont blessés par cet incident.
(23 avril 2009) La major Michelle Mendes, 30 ans, basée à Ottawa, est trouve morte dans sa chambre du quartier général de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan à l'aérodrome de Kandahar ; la thèse du suicide est avancée ; la major en était à son deuxième séjour en Afghanistan.
(8 juin 2009, vers 9 h 20) Le soldat Alexandre Péloquin, 20 ans, du 3e bataillon du Groupe de combat du Royal 22e Régiment, est tué par l'explosion d'une bombe artisanale placée sur la route qu'il patrouillait à pied au sud-ouest de Kandahar ; originaire de Brownsburg-Chatham (Québec).
(14 juin 2009) Le caporal Martin Dubé, 35 ans, du 5e Régiment du Génie de combat basé à Valcartier est tué par l'explosion d'une mine artisanale qu'il tentait de désactiver à environ 20 km au sud-ouest de Kandahar ; un policier afghan est tué alors qu'un interprète afghan est blessé au cours de cet événement.
(3 juillet 2009) Le caporal Nicholas Bulger, 30 ans, du 3rd Battalion du Princess Patricia's Canadian Light Infantry Regiment Battle Group basé à Edmonton (Alberta) est tué par l'éclatement d'une bombe artisanale posée sur le chemin dans le district de Zhari, ou sud-ouest de Kandahar ; le véhicule blindé du brigadier général Jonathan Vance précédait celui de Bulger mais n'a pas déclenché l'explosion ; 5 autres soldats ont été blessés au cours de cet événement.
(4 juillet 2009) Le caporal-chef Charles-Philippe Michaud, 28 ans, du 2e Bataillon du Royal 22e Régiment-R22eR décède à l'Hôpital de l'Enfant-Jésus de Québec des suites de la blessure reçue le matin du 23 juin précédent par l'explosion d'une bombe artisanale posée sur le chemin qu'il patrouillait à pied dans le district de Panjwayi au sud-ouest de Kandahar.
(6 juillet 2009, vers 13 h 50) Le caporal-chef Patrice Audet, 38 ans, du 438e Escadron tactique d'hélicoptères basé à Saint-Hubert, et le caporal Martin Joannette, 25 ans, du 3e Bataillon du Royal 22e Régiment-R22eR sont tués dans l'écrasement de l'hélicoptère Griffon dans lequel ils prenaient place non loin d'un avant-poste américain de la province de Zabul, à 80 km au nord-est de Kandahar ; on ne connaît pas la cause de l'écrasement, mais elle ne serait pas attribuable au tir des Talibans ; un autre soldat de la coalition et 3 autres soldats canadiens sont blessés au cours de cet incident ; ces décès portent à 124 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(16 juillet 2009) Le soldat Sébastien Courcy, 26 ans, du 2e Bataillon du Royal 22e Régiment-R22eR est tué lorsqu'il marche sur une mine et tombe d'une position surélevée au cours d'un engagement avec les talibans dans le district de Panjwoyi à environ 17 km au sud-ouest de Kandahar ; la mine aurait été laissée à cet endroit par les soviétiques au cours de leur guerre en Afghanistan ; le soldat Courcy était originaire de Saint-Hyacinthe ; ce décès porte à 125 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(2 août 2009) Le caporal Christian Bobbitt, 23 ans, et le sapeur Matthieu Allard, 21 ans, du 51st Field Engineers Squadron du Combat Engineers Regiment affectés au Royal 22e Régiment-R22eR sont tués par l'explosion d'une bombe artisanale téléguidée dans le district de Zhari, à une quinzaine de kilomètres à l'ouest de Kandahar ; ces décès portent à 127 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001. Le caporal Bobbitt était de Sept-Îles et le sapeur Allard, de Val-d'Or.
(6 septembre 2009) Le major Yannick Pépin, 36 ans, commandant et le caporal Jean-François Drouin, 21 ans, du 51st Field Engineers Squadron du Combat Engineers Regiment-CER affecté au Royal 22e Régiment-R22eR sont tués lorsqu'une bombe artisanale explose au passage du véhicule blindé dans lequel ils prenaient place dans le District de Dand au sud-ouest de Kandahar ; 5 autres soldats canadiens sont blessés au cours de cet incident ; ces décès portent à 129 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(13 septembre) Le soldat Patrick Lormand, 21 ans, du 2e Bataillon du Royal 22e Régiment-R22eR est tué lorsqu'une bombe artisanale explose au passage du véhicule léger blindé dans lequel il prenait place dans le district de Panjwaii, à environ 13 km au sud-ouest de Kandahar ; ce décès porte à 130 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001 ; 4 autres soldats canadiens sont blessés au cours de cet incident.
(17 septembre 2009, vers 10 h 15) Le soldat Jonathan Couturier, 23 ans, de 2e Bataillon du Royal 22e Régiment-R22eR, originaire de Loretteville, est tué lorsqu'une bombe artisanale explose au passage du véhicule léger blindé dans lequel il prenait place à environ 25 km au sud-ouest de Kandahar ; 11 autres soldats canadiens sont blessés au cours de cet incident ; ce décès porte à 131 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(Octobre 2009) Les membres du Princess Patricia's Light Infantry Regiment basé à Edmonton (Alberta) arrivent en Afghanistan pour prendre la relève du Royal 22e Régiment-R22eR.
(14 octobre 2009) Le premier ministre Stephen Harper déclare que la mission militaire canadienne en Afghanistan se terminera en décembre 2011.
(28 octobre 2009) Le lieutenant Justin Garrett Boyes, 26 ans, du 3rd Battalion du Princess Patricia's Light Infantry Regiment-PPLIR et originaire de la Saskatchewan, est tué par l'explosion d'une bombe artisanale alors qu'il supervisait une patrouille à pied d'agents en formation de la police nationale afghane dans le district de Panjwayi à environ 20 km au sud-ouest de Kandahar ; 2 autres soldats canadiens sont blessés au cours de cet incident ; ce décès porte à 132 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(30 octobre 2009) Steven Marshall, 24 ans, du 11 th Squadron du 1st Combat Engineer Regiment d'Edmonton rattaché au Princess Patricia's Canadian Light Infantry Regiment Battle Group est tué par l'explosion d'une bombe artisanale dans le district de Panjawayi, à environ 15 km au sud-ouest de Kandahar ; ce décès porte à 133 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(1er décembre 2009) Le président des États-Unis, Barack Obama annonce qu'il enverra 30 000 soldats supplémentaires en Afghanistan et plus particulièrement à Kandahar.
(23 décembre 2009) Le lieutenant Andrew Richard Nuttall, 30 ans, du Princess Patricia's Canadian Light Infantry Regiment basé à Edmonton (Alberta) est tué par l'explosion d'une bombe artisanale posée sur le chemin qu'il parcourait à pied près du village de Nakhonay, à environ 25 km au sud-ouest de Kandahar ; un soldat de l'armée afghane et un interprète sont aussi décédés au cours de cet incident ; ce décès porte à 134 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(30 décembre 2009) Le soldat Garrett William Chidley, 21 ans, du Princess Patricia's Light infantry Regiment basé à Shilo (Nouveau Brunswick), le caporal Zachery McCormack, 21 ans, du Loyal Edmonton Regiment, le sergent George Miok, 28 ans, du 41st Combat Engineer Regiment, et le sergent Kirk Taylor, 28 ans, du 84th Independant Field Battery du Royal Canadian Artillery, sont tués par l'explosion d'une bombe artisanale sous le vehicule blindé dans lequel ils prenaient place à quelques kilomètres de Kandahar ; Michelle Lang, 34 ans, reporter du Calgary Herald, est tuée au cours du même incident ; ces décès portent à 138 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
2010
(6 janvier 2010) Le premier ministre du Canada, Stephen Harper annonce que les forces canadiennes seront retirées d'Afghanistan pas plus tard que décembre 2011.
(16 janvier 2010) Le sergent John Wayne Faught, 44 ans, du Princess Patricia's Canadian Light Infantry Regiment basé à Edmonton (Alberta) est tué par l'explosion d'une bombe artisanale posée sur le chemin qu'il parcourait à pied près du village de Nakhonay, à environ 15 km au sud-ouest de Kandahar ; ce décès porte à 139 le nombre de soldats canadiens et à 38, le nombre de troupiers du Princess Patricia's Canadian Light Infantry Regiment morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(10 février 2010) Le capitaine Francis Cecil Paul du 28 Field Ambulance basé à Ottawa décède de cause naturelle alors qu'il est en permission à Ottawa ; le 27 novembre 2010, le ministère de la Défense et les Forces armées décident qu'il doit être inscrit dans la liste des soldats canadiens morts en service en Afghanistan ; ce décès porte à 140 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(14 février 2010) Le caporal Joshua Caleb Baker est tué par l'explosion d'une mine lors d'un exercice de tir dans un champ de tir en Afghanistan ; le major Darryl Watts et l'adjudant Paul Revensdale font face à 6 chefs d'accusation pour l'incident dont celui d'homicide involontaire en vertu du Code criminel et celui d'avoir été négligents dans l'exercice de leurs tâches militaires ; ils étaient responsables de la sécurité du champs de tir dans lequel l'unité de la victime s'entraînait à l'utilisation des mines Claymore ; ce décès porte à 141 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(22 mars 2010) Le caporal Darren James Fitzpatrick, 21 ans, de la base militaire d'Edmonton (Alberta) décède des blessures subies par l'explosion d'une bombe artisanale le 6 mars précédent ; ce décès porte à 142 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(11 avril 2010) Le soldat Tyler William Todd, 26 ans, du 1st Battalion du Princess Patricia's Canadian Light Infantry Regiment basé à Edmonton (Alberta) est tué par l'explosion d'une bombe artisanale alors qu'il patrouillait à pied à Belanday, environ 8 km au sud-ouest de Kandahar ; ce décès porte à 143 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(13 avril 2010) Le diplomate canadien Richard Colvin déclare lors d'auditions de la Commission des plaintes contre la police militaire, que les forces canadiennes empêchaient les organismes des droits de l'homme de visiter les détenus transférés à la garde des Afghans.
(28 avril 2010) Les membres de la C Company du Royal Canadian Regiment de Petawawa arrivent en Afghanistan pour prendre la relève de ceux du Princess Patricia's Light Infantry Regiment de Edmonton (Alberta) qui retourneront au Canada au milieu de mai suivant.
(13 mai 2010) Le soldat Kevin McKay orignaire de Richmond Hill (Ontario) et membre du Princess Patricia's Canadian Light Infantry Regiment basé à Edmonton (Alberta) est tué par l'explosion d'une bombe artisanale à Nakhonay, au sud-ouest de Kandahar ; ce décès porte à 145 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(18 mai 2010, vers 8 h) Le colonel Geoff Parker, 42 ans, de Oakville (Ontario) commandant du 2e Bataillon du Royal Canadian Regiment est tué lors d'une attaque suicide contre un convoi des forces de l'OTAN près de Kaboul ; une voiture remplie d'explosifs conduite par un kamikase taliban explose ; bilan : 18 morts dont 5 soldats américains, 47 blessés dont des civils afghans qui occupaient un autobus et une vingtaine de véhicules soufflés ; ce décès porte à 146 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(24 mai 2010) Le cavalier Larry Rudd, 26 ans, de Brantford (Ontario) membre des Royal Canadian Dragoons de Petawawa, est tué par l'explosion d'une bombe artisanale près du village de Salavat, à environ 20 km au sud-ouest de Kandahar ; ce décès porte à 147 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(27 mai 2010) Le bombardier Karl Manning du 1er Bataillon du Royal 22e Régiment est trouvé mort dans une base de la région de Zangabad en Afghanistan ; la cause du décès est d'abord inconnue ; ce décès porte à 156 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(30 mai 2010) Le brigadier général Daniel Ménard, commandant des Forces armées canadiennes en Afghanistan, est démis de ses fonctions et rappelé au Canada à la suite de révélations à l'effet qu'il aurait eu des relations inappropriées avec une femme également membre des forces armées ; cette dernière est également rappelée au Canada ; en vertu des règlements militaires, les relations sexuelles sont strictement interdites à tout membre des forces armées canadiennes en Afghanistan ; la caporale-chef Bianka Langlois admet qu'elle a eu des relations sexuelles avec Ménard ; Ménard lui demande à plusieurs reprises de retirer son témoignage et de détruire les courriels qu'ils ont échangés ; le 28 septembre 2010, la caporale Langlois est reconnue coupable de conduite préjudiciable au bon ordre et à la discipline, est réprimandée et condamnée à 700 $ d'amende ; le 23 novembre 2010, Ménard est accusé en Cour martiale de conduite préjudiciable au bon ordre et à la discipline et d'entrave à la justice et il est passible de 10 ans de prison pour entrave et du renvoi avec disgrâce pour les autres infractions ; le 25 novembre 2010, Ménard annonce qu'il quittera les Forces armées canadiennes le 17 décembre 2010.
Le 21 juillet 2011, le brigadier général Daniel Ménard reconnaît sa culpabilité à deux accusations de conduite sexuelle inappropriée avec une subalterne pendant qu'ils commandait les troupes canadiennes en Afghanistan. Il est dému au rang de colonel.
(5 juin 2010) Le sergent Martin Goudreault, 35 ans, de Sudbury (Ontario) membre des Royal Canadian Regiment de Petawawa, est tué par l'explosion d'une bombe artisanale alors qu'il patrouille à pied près du village de Nakhoney, à environ 15 km au sud-ouest de Kandahar ; ce décès porte à 148 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(21 juin 2010) Le sergent James Macneil de Glace Bay (Nouvelle-Écosse) membre du Royal Canadian Regiment basé à Petawawa, est tué par l'explosion d'une bombe artisanale alors qu'il patrouillait à pied à Nakhoney, à environ 20 km au sud-ouest de Kandahar ; ce décès porte à 149 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(25 juin 2010) Le cadavre du caporal-maître Francis Roy du Royal 22e Régiment affecté au Régiment d'opérations spéciales du Canada est découvert ; la cause de son décès n'est pas reliée aux combats ; ce décès porte à 157 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(26 juin 2010) La caporal-maître Kristal Giesebrecht, 34 ans, de Wallaceburg (Ontario) et le soldat Andrew Miller, 21 ans, de Sudbury (Ontario) sont tués par l'explosion d'une bombe artisanale sous le véhicule blindé dans lequel ils prenaient place à quelques kilomètres de Kandahar ; l'infirmière Giesebrecht appartenait au 1st Field Hospital basé à Petawawa (Ontario) elle est la troisième femme tuée en Afghanistan (la capitaine Nichola Goddard a été tuée en mai 2006 et la soldate Karine Blais a été tuée en avril 2009) ; le cuisinier Miller appartenait au 2 Canadian Field Ambulance basé à Petawawa (Ontario) ; un autre soldat canadien est blessé au cours du même incident ; ces décès portent à 151 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(Juillet 2010) L'armée canadienne remet aux troupes Américaines la responsabilité des districts de Zhari et Arghandab.
(1er juillet 2010) L'armée canadienne remet aux Américains le commandement de la ville de Kandahar ; les Canadiens assumeront désormais la direction d'un groupe militaire dans les districts de Dand, Daman et Panjwayi, au sud et à l'ouest de Kandahar.
(20 juillet 2010) Le sapeur Brian Collier, 24 ans, du 1er Bataillon du Royal Canadian Regiment basé à Edmonton (Alberta), est tué par l'explosion d'une bombe alors qu'il effectuait une patrouille à pied près de Nakhomay ; ce décès porte à 152 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(30 août 2010) Le caporal Brian Pinksen, natif de Terre-Neuve & Labrador et membre du 2nd Battalion du Royal Newfoundland Regiment attaché au 1st Battalion du Royal Canadian Regiment Battle Group décède dans un hôpital en Allemagne des suites de blessures reçues le 22 août précédent par l'explosion d'une bombe artisanale alors qu'il effectuait une patrouille à pied dans le district de Panjwayi, à environ 18 km au sud-ouest de Kandahar ; ce décès porte à 153 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(5 octobre) Le capitaine Robert Semrau est dému et congédié des Forces canadiennes après avoir été reconnu coupable de conduite indigne pour avoir abattu un taliban désarmé sur un champ de bataille en octobre 2008.
(29 octobre 2010) Le caporal-chef Byron Garth Greff, basé à Edmonton (Alberta) est tué à Kaboul alors qu'il voyageait dans un autobus qui a été l'objet d'une attaque par un kamikase ; ce décès porte à 158 le nombre de soldats canadiens morts en Afghanistan depuis le début de la mission le 7 octobre 2001.
(11 novembre 2010) Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, confirme que près de 950 militaires canadiens resteront en Afghanistan pour former l'armée afghane après la date prévue pour le rapatriement des soldats canadiens, ce qui prolongera la mission canadienne jusqu'en 2014.
(17 novembre 2010) Le Canada s'engage à fournir 300 M $ à l'Afghanistan en trois ans.
(26 novembre 2010) Le Parti du bloc québécois et le Nouveau parti démocratique proposent une résolution de la Chambre des communes de blâmer le premier ministre Harper pour avoir prolonger la participation canadienne jusqu'à 2014 ; le Parti libéral du Canada se joint aux Parti conservateur pour défaire cette proposition.

2011
(1er mai 2011) Un commando de l'armée américaine abat Osama bin Laden à Islamabad (Pakistan).
(30 mai 2011) Stephen Harper visite les troupes canadiennes à Kandahar.
(25 juin 2011) Le caporal maître Francis Roy décède de blessures non reliées au combat à la base avancée d'opération à Kandahar.
(7 juillet 2011) Le Canada remet officiellement le commandement de la région de Kandahar aux troupes américaines, mais laisse un contingent de 950 soldats à Kaboul pour la formation des troupes afghanes.
(29 octobre 2011) Le caporal maître Byron Garth Greff est tué par l'explosion d'une bombe d'un kamikase sur un convoi d'autobus à Kaboul.
(18 novembre 2011) L'ancien réserviste Matthew Wilcox est condamné à 4 ans de prison pour avoir abattu son ami et compagnon de tente.
2012
(29 février 2012) Le président des États-Unis, Barak Obama se dit confiant que les soldats américains auront quitté l'Afghanistan en 2014.
(3 juillet 2012) La frégate canadienne Regina va remplacer la frégate canadienne Charlottetown comme contribution à la flottille américaine dépêchée dans la mer d'Arabie afin de prévenir toute tentative par l'Iran de bloquer le détroit d'Hormuz à la circulation maritime.
2013
(3 juillet 2013) Le quotidien Le Devoir rapporte qu'un soldat canadien sur 6 déployé en Afghanistan souffre de troubles de désordres du stress post-traumatique directement liés à leur mission dans ce pays ; selon le rapport préparé par du personnel militaire, 8 % des militaires canadiens déployés en Afghanistan entre 2001 et 2008 souffrent d'un trouble de stress post-traumatique et 5,5% ont développé d'autres troubles dépressifs après leur retour de cette mission qui a été marquée par de violents combats.
2014
(14 Mars) Les 950 soldats canadiens qui avaient été chargés de la formation des troupes afghanes à Kaboul commencent à rentrer au Canada.
(18 mars 2014) À l'occasion de la rentrée au Canada du dernier contingent de soldats de retour d'Afghanistan, le premier ministre du Canada, Stephen Harper déclare que le 9 mai 2014 sera la Journée nationale de commémoration ce qui permettra de reconnaître le courage de ceux qui se sont battus, de se souvenir de ceux sont tombés au combat et de rendre hommage à tous ceux qui ont participé à cette mission de 10 ans en Afghanistan.

Bilan de l'intervention des Canadiens de décembre 2002 au 14 mars 2014 :

plus de 40 000 membres des Forces armées canadiennes ont participé à cette guerre en Afghanistan
6 militaires canadiens dont deux officiers s'y sont suicidés.
3 militaires canadiens ont été victimes de tir accidentel américain
158 militaires, 2 travailleuses humanitaires, une journaliste et un diplomate canadiens ont été tués au cours de la mission.
4 181 vétérans de cette guerre reçoivent des prestations pour invalidité contractée au cours de leur mission en Afghanistan.
Selon le Journal de l'Association médicale canadienne, 13,5 % des membres des Forces armées canadiennes qui ont servi en Afghanistan ont reçu un diagnostic de trouble mental et 8 % ont été victimes de troubles de stress post traumatiques et 6 % de ces derniers ont subi une dépression ; ceux qui ont combattu à Kandahar sont 2 fois plus à risque que ceux qui ont été à Kaboul.

Liste des militaires originaires du Québec ou francophones ayant perdu la vie au cours de la Mission de l'ONU en Afghanistan


Liste alphabétique :


Audet,6 juillet 2009 (accident d'hélicoptère)430 THS
Allard, Matthieu2 août 2009 (explosion d'une bombe artisanale)5th CER R22eR
Beauchamp, Nicolas17 novembre 2007 (explosion d'une bombe artisanale)5eAC
Blais, Karine12 avril 2009 (explosion d'une bombe artisanale)12e ARBC
Courcy, Sébastien16 juillet 2009 (tué au combat)2eB R22eR
Dion, Jonathan30 décembre 2007 (explosion d'une bombe artisanale)5eRALC
Duchesne, caporal-chef Christian22 août 2007 (explosion d'une bombe artisanale)5eAC
Dyer, Ainsworth18 avril 2002 (tir américain fratricide)3eB PPCLI
Fortin, Dany-Olivier3 mars 2009 (explosion d'une bombe artisanale)
Gonthier, Étienne23 janvier 2008 (explosion d'une bombe artisanale)5eRGC
Karigiannis, Christos20 juin 2006 (explosion d'une bombe artisanale)3eB PPCLI
Labbé, Éric6 janvier 2008 (accident de la route) 2eB R22eR
Léger, Marc18 avril 2002 (tir américain fratricide)3eB PPCLI
Lévesque, Michel17 novembre 2007 (explosion d'une bombe artisanale)3eB R22eR
Longtin, Simon18 août 2007 (explosion d'une bombe artisanale)3eB R22eR
Massouh, Hani6 janvier 2008 (accident de la route) 2eB R22eR
Mercier, adjudant-maître Mario22 août 2007 (explosion d'une bombe artisanale)2eB R22eR
Renaud, Cavalier Richard15 janvier 2008 (explosion d'une bombe artisanale)12e RBC
Scott Walsh, chef Jeffrey9 août 2006 (décharge accidentelle d'arme à feu)R22eR
Roberge, adjudant Gaétan27 décembre 2008 (explosion d'une bombe artisanaleR22eR et RIR
Street, Terry John3 avril 2008 (explosion d'une bombe artisanale)2eB PPCLIR
Dyer, Ainsworth18 avril 2002 (tir fratricide)3eB PPCLI
Léger, Marc18 avril 2002 (tir fratricide)3eB PPCLI
Péloquin, Alexandre8 juin 2009 (explosion d'une bombe artisanale)3eB R22eR
Michaud, -chef Charles-Philippe4 juillet 2009 (explosion d'une bombe artisanale)3eB R22eR
Joannette, Martin6 juillet 2009 (accident d'hélicoptère)3eB R22eR
Bobbittt, Christian2 août 2009 (explosion d'une bombe artisanale)5th CER R22eR
Manning, Karl27 mai 2011 (cause inconnue)2eB R22eR
Roy, Francis25 juin 2011 (cause inconnue)R22eR, ROSC
Warren, Jason Patrick22 juillet 2006 (suicide)BW RHRC




Liste chronologique


Dyer, Ainsworth18 avril 2002 (tir fratricide)3eB PPCLI
Karigiannis, Christos20 juin 2006 (explosion d'une bombe artisanale)3eB PPCLI
Léger, Marc18 avril 2002 (tir fratricide)3eB PPCLI
Warren, Jason Patrick22 juillet 2006 (suicide)BW RHRC
Duchesne, -chef Christian22 août 2007 (explosion d'une bombe artisanale)5eAC
Mercier, adjudant-maître Mario22 août 2007 (explosion d'une bombe artisanale)2eB R22eR
Beauchamp, Nicolas17 novembre 2007 (explosion d'une bombe artisanale)5eAC
Lévesque, Michel17 novembre 2007 (explosion d'une bombe artisanale)3eB R22eR
Longtin, Simon18 août 2007 (explosion d'une bombe artisanale)3eB R22eR
Dion, Jonathan30 décembre 2007 (explosion d'une bombe artisanale)5eRALC
Gonthier, Étienne23 janvier 2008 (explosion d'une bombe artisanale)5eRGC
Labbé, Éric6 janvier 2008 (accident de la route) 2eB R22eR
Massouh, Hani6 janvier 2008 (accident de la route) 2eB R22eR
Renaud, Cavalier Richard15 janvier 2008 (explosion d'une bombe artisanale)12e RBC
Roberge, adjudant Gaétan27 décembre 2008 (explosion d'une bombe artisanaleR22eR et RIR
Fortin, Dany-Olivier3 mars 2009 (explosion d'une bombe artisanale)
Street, Terry John3 avril 2008 (explosion d'une bombe artisanale)2eB PPCLIR
Blais, Karine12 avril 2009 (explosion d'une bombe artisanale)12e ARBC
Péloquin, Alexandre8 juin 2009 (explosion d'une bombe artisanale)3eB R22eR
Michaud, -chef Charles-Philippe4 juillet 2009 (explosion d'une bombe artisanale)3eB R22eR
Joannette, Martin6 juillet 2009 (accident d'hélicoptère)3eB R22eR
Audet,6 juillet 2009 (accident d'hélicoptère)430 THS
Courcy, Sébastien16 juillet 2009 (tué au combat)2eB R22eR
Bobbittt, Christian2 août 2009 (explosion d'une bombe artisanale)5th CER R22eR
Allard, Matthieu2 août 2009 (explosion d'une bombe artisanale)5th CER R22eR
Manning, Karl27 mai 2011 (cause inconnue)2eB R22eR
Roy, Francis25 juin 2011 (cause inconnue)R22eR, ROSC
Scott Walsh, chef Jeffrey09 août 2006 (décharge accidentelle d'arme à feu)R22eR






Nota : Entre le début de la mission en Afghanistan le 7 octobre 2001 et le 31 décembre 2008, 40 00 soldats canadiens ont servi en Afghanistan,
En 2012, le coût de l'intervention de l'armée canadienne en Afghanistan s'établissait à 11,3 milliards $.
De 2002 à 2014, 969 soldats canadiens y ont été blessés, et 158 tués ou blessés mortellement au combat.en Afghanistan.


  • Bibliographie -


Le Canada au fil des Guerres (Jonathan Webb, Éditions Scholastic Madison, Toronto, 2010)
L'afghanicide. Cette guerre qu'on ne voulait pas gagner (Point de vue, Martin Forgues, vlb éditeur, 2014)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)