Blaise des Bergères de Rigaudville (Raymond)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Militaire né vers 1656 dans la paroisse Saint-Pierre d'Orléans (Loiret, Orléanais, France).

Arrive en Nouvelle-France en 1685.
Commandant du fort Chambly (1689-1696 et 1707-1710).
Major de Trois-Rivières (1710-1711).
Père de la lignée Blaise/Richard d'Amérique.
Épouse (premières noces) Anne Richard de Groigny à Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénées-Atlantiques) en 1677 ; de cette union sont issus Charles Blaise (prêtre), Nicolas Blaise des Bergères (marié à Marie-Françoise Viennay-Pachot) et Anne Blaise.
Père de la lignée Blaises/Closse d'Amérique.
Épouse (secondes noces) Jeanne-Cécile Closse à Ville-Marie (Montréal) en 1694 ; de cette union est issue Marie Blaise (mariée à Guillaume-Emmanuel-Théodore Denis).
Décès en 1711 à Montréal.

  • Distinctions -


Le nom du canton Bergères proclamé en 1965 et situé entre Lebel-sur-Quévillon et le lac Waswanipi dans la région touristique d'Eeyou-Istchee Baie-James honore sa mémoire.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Les Presses de l'Université de Montréal, 1983)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)