Bissonnet (Pierre)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de métier (meunier) né vers 1628 dans la paroisse Saint-Pierre de La Roche-sur-Yon (Vendée, Poitou, France).

Arrive en Nouvelle-France vers 1658.
S'établit à Sainte-Famille de L'Île-d'Orléans (g), puis dans la seigneurie de La Durantaye (146).
Épouse (premières noces) Marie Allaire en France ; ce mariage n'est pas déclaré, ce qui le fait bigame lorsqu'il se mariera en Nouvelle-France.
Père de la lignée Bissonnet/Desbordes d'Amérique.
Épouse (secondes noces) Mathurine Desbordes à Ville-Marie (Montréal) le 3 mai 1660 ; de cette union est issu Jacques Bissonnet (marié à Perrine LePellé) ; ce mariage est annulé en 1663 pour cause de bigamie, sa première femme, Marie Allaire, ne l'a pas accompagné en Nouvelle-France et il n'avait pas déclaré ce mariage.
Père de la lignée Bissonnet/Dallon d'Amérique.
Épouse (troisièmes noces) Marie Dallon à Québec le 9 octobre 1668 ; de cette union sont issus Jean Bissonnet (marié à Charlotte Davenne), Pierre Bissonnet (marié à Marie Balan), Marie Bissonnet (mariée à Joseph Forgues), Anne Bissonnet (mariée à Joseph Bonneau), André Bissonnet (marié à Françoise Guillemet) et Jacques Bissonnet (marié à Marie Vandet). Meunier des moulins de la seigneurie de la Côte-de-Beaupré (59).
Décès en 1687 (7 août) dans la seigneurie de La Durantaye (146).
En 1729, il avait 141 descendants.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983)
Naissance d'une population - Les Français établis au Canada au XVIIe siècle (Presse de l'Université de Montréal, 1987)
Pour le Christ et le Roy - La vie au temps des premiers Montréalais (sous la direction de Yves Landry, Libre Expression, Art Global, 1992)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)