Bergeron (Geneviève)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 6 décembre 1989, à l'École polytechnique de Montréal-ÉPM, Marc Lépine crie «je hais les féministes», abat 14 étudiantes avec une mitraillette, puis se suicide sur les lieux de son forfait. Les victimes sont : Geneviève Bergeron, 21 ans, Hélène Colgan, 23 ans, Nathalie Croteau, 23 ans, Barbara Daigneault, 22 ans, Anne-Marie Edwards, 21 ans, Maud Haviernick, 29 ans, Barbara Maria Klueznik Widajewicz, 31 ans, Maryse Laganière, 25 ans, Maryse Leclerc, 23 ans, Anne-Marie Lemay, 22 ans, Sonya Pelletier, 23 ans, Michèle Richard, 21 ans, Annie Saint-Arneault 23 ans, et Annie Turcotte, 21 ans. Pris par un sentiment de culpabilité simplement parce qu'il était présent lors du massacre et qu'il n'est pas intervenu, Sarto Blais, un diplômé de l'École polytechnique, se suicide à l'automne de 1990 ; ses parents incapables d'accepter sa disparition se suicident au mois de juin suivant.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)