Benoit (Lucien-Anaclet)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Élève de Charles Dauphin et de Napoléon Bourassa.
S'enrôle dans les Zouaves pontificaux en 1870 et part défendre le Vatican.
Décès en 1936 à Lavaltrie.

  • Oeuvres -


La sculpture et la dorure de la chapelle Notre-Dame-de-Lourdes, rue Sainte-Catherine à Montréal (1875), des sculptures et la menuiserie dans les églises Saint-Louis-de-Gonzague (1879), Saint-Ambroise-de-Kildare (petits autels, 1883), Sainte-Cécile de Salaberry-de-Valleyfield (1883), Saint-Léonard-de-Port-Maurice (1888-1889), Sainte-Thérèse (1886), de Pembroke (1894), Sacré-Coeur (Ottawa, 1894), Saint-Laurent (Montréal, 1895), Sainte-Geneviève-de-Pierrefonds, Saint-Roch-de-l'Achigan (1896), Saint-Vincent-de-Paul (confessionnal et chaire, 1899) de Gatineau (1902), Saint-Édouard de Napierville (1908), Saints-Anges de Lachine (1909), Saint-Édouard (1910).
On lui devrait également la décoration de l'église Saint-Cuthbert, de la chapelle Saint-Joseph à Joliette, les autels, la voûte et la chaire de Saint-Félix-de-Valois (1882-1895), les petits autels, la balustrade et le trône de l'évêque dans la cathédrale de Joliette (1894).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)