Beaulieu (Jean-Benoit)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 25 avril 2007, un adolescent de 14 ans, frustré qu'on lui enlève sa casquette, donne un coup de poing à la tempe de Jean-Benoit Beaulieu, 14 ans, à l'entrée de la cafétéria de l'École Arc-en-Ciel de Trois-Pistoles ; le jeune Beaulieu décède à l'hôpital de L'Enfant-Jésus de Québec où il avait été transporté ; l'adolescent est accusé d'homicide involontaire relativement à ce décès ; le 15 février 2008, l'adolescent, ayant été reconnu coupable d'homicide involontaire, est condamné à 6 mois d'assignation résidence, à 120 heures de travaux communautaires et à 2 ans de probation ; le 30 janvier 2009, par un jugement unanime d'un banc de 3 juges, la Cour d'appel du Québec acquitte l'adolescent, le juge au dossier n'ayant pas, selon elle, fait bénéficier l'accusé du doute raisonnable.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)