Beaudoin ou Beaudoin-Dorlot (Louise)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Femme de lettres (histoire et sociologie) née en 1945 (26 septembre 1945) à Québec.

Études à l'Université Laval à Québec-ULQ (licence en histoire, 1967) et à la Sorbonne de Paris (licence en sociologie, 1969).
Présidente du Parti québécois-PQ de la région de la capitale (1974-)
Directrice du cabinet du ministre des Affaires intergouvernementales du Québec (1976-1981)
Directrice des Affaires françaises au ministère des Relations internationales du Québec (1981-1983).
Déléguée générale du Québec à Paris (1984-1985).
Ministre des Affaires internationales (1985) dans le cabinet de Pierre-Marc Johnson ; n'est pas députée lorsqu'elle est nommée à ce poste qu'elle quitte après les élections générales qui ont porté le Parti libéral au pouvoir en 1985.
Députée du Parti québécois-PQ de Chambly à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ (1994-2003).
Ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes (1994-1995), puis ministre de la Culture et des Communications (1995) dans le cabinet de Jacques Parizeau.
Ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Charte de la langue française (1996-1998), puis ministre des Affaires internationales, ministre de la Francophonie et ministre responsable de la Charte de la langue française dans le cabinet de Lucien Bouchard (1998-2001).
Ministre des Relations internationales et ministre de la Francophonie (8 mars 2001-30 janvier 2002), ministre d'État des Relations internationales, ministre des Relations internationales, ministre responsable de la Francophonie, ministre responsable de l'Observatoire de la mondialisation (30 janvier 2002-29 avril 2003) dans le cabinet de Bernard Landry.
En 2003, elle présente sa candidature dans la circonscription de Chambly, mais perd aux mains de Diane Legault.
Chercheure invitée, chargée des questions de francophonie au Centre d'études internationales de l'Université de Montréal-UdeM (2007-2008).
Professeure invitée à l'Université Jean-Moulin de Lyon, France (2004-).
Professeure au département d'histoire de l'Université du Québec à Montréal-UQÀM Membre associée au Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal -CÉRIUM (août 2007 à décembre 2008).
Professeure associée au Département d'histoire de l'Université du Québec à MOntréal-UQÀM, puis membre associé au Centre d'Études et de recherches internationales de l'Université de Montréal-CÉRIUM (Août 2007- décembre 2008)
Députée du Parti québécois-PQ (2008-2011), puis députée indépendante (2011-2012) de Rosemont à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ.
Le 6 juin 2011, les députés Louise Beaudoin, Pierre Curzi et Lisette Lapointe démissionnent du caucus péquiste et deviennent députés indépendants ; ils invoquent un désaccord profond quant à une décision de Mme Marois d'imposer la ligne du parti sur l'approbation d'un projet de loi privé présenté par Agnès Maltais et qui mettrait à l'abri de toute poursuite judiciaire une entente entre le maire Régis Labeaume de la ville de Québec et Pierre Karl Péladeau, président de Québecor pour la gestion d'un amphithéâtre multi-fonctionnel construit par la ville et financé par les contribuables de la province (200 millions $) et ceux de la ville de Québec (185 millions $).
Ne présente pas sa candidature aux élections générales du 4 septembre 2012.
Fille de Jean-Robert Beaudoin. Arrière-arrière-petite-fille d'Ulric-Joseph Tessier. Arrière-petite-fille d'Auguste Tessier. Nièce de Jacques Flynn. Épouse de François Dorlot.
Par son mariage avec le Français Dorlot, Madame Beaudoin obtient la nationalité française tout en conservant son statut de citoyenne canadienne.

  • Publications - Liste partielle


Amitié interdite (avec Liza Frulla, propos recueilli par Danièle Bombardier, Éditions de La Presse, 2007)
Plaidoyer pour la diversité linguistique (essai, Fides, 2008).
René Lévesque ; Regard amical sur un homme d'exception (avec François Dorlot, Éditions La Presse, 2007)

  • Distinctions :


Officier (1986), commandeur (2004), puis grand-officier (2017) de la Légion d'honneur de France.
Commandeur de l'Ordre de la Pléiade (2000)
Médaille Gloire de l'Escole de l'Université Laval à Québec-ULQ (2008)
Officière de l'Ordre national du Québec-OONQ (2014).
Professeure invitée à è l'université Jean-Moulin de Lyon, France (2003-)



Outils personels

Publicité

(Annonces   .)