Beaucanton (hameau)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)


  • Éphémérides -


1935 Ouverture des registres de la paroisse Saint-Joachim. Arrivée des premiers colons venus de la région de Charlevoix, sous la direction de l'abbé Félix-Antoine Savard, et du Saguenay-Lac-Saint-Jean, sous la direction de l'abbé Arthur Fortier.
1940 Proclamation du canton de Rousseau. Arrivée des Filles de la charité du Sacré-Coeur qui prennent la responsabilité de l'éducation des jeunes filles. Début des corvées de construction de l'église Saint-Joachim-de-Rousseau.
1942 (30 avril) Incendie du couvent des Filles de la charité du Sacré-Coeur.
1943 Inauguration du nouveau couvent des Filles de la charité du Sacré-Coeur.
1944 (27 février) Fondation de la Caisse populaire de Beaucanton.
1947 Érection canonique de la paroisse.
1948 Fin des corvées de construction de l'église Saint-Joachim-de-Rousseau.
1952 Départ des Filles de la charité du Sacré-Coeur.
1956 Arrivée des Oblates franciscaines de Saint-Joseph-o.f.s.j.* qui prennent la responsabilité d'une nouvelle école.
1981 Départ des Oblates franciscaines de Saint-Joseph-o.f.s.j.*
2001 Fusion des hameaux de Beaucanton et de Val-Paradis sous le nom de Valcanton.

  • Attraits :


Église Saint-Joachim (1940-1948) ; style Dom Bellot ; construite par corvées.

  • Toponymie -


Rousseau rappelle le souvenir d'Arthur Rousseau, doyen de la faculté d'agriculture de l'Université Laval au cours des années 1930.

  • Repères géographiques -


Sur le versant sud du bassin de la baie James.
À environ 90 km au nord de Rouyn-Noranda.
Diocèse d'Amos.
Région touristique d' Abitibi-Témiscamingue.
Carte 14.
Carte 14 sur Google Maps

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)