Bataille de Saint-Charles - 25 novembre 1837 (bataille)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • L'une des batailles de l'Émeute de 1837.

Oppose le colonel Wetherall, ses 6 compagnies de fusiliers, un détachement de cavalerie et 2 pièces d'artillerie, à Thomas S. Brown, environ 200 patriotes dont une centaine sont armés de fusils et les autres de faux, de piques et de bâtons, et 2 vieux canons rouillés.
Écrasés par les Anglais qui ne perdent que 3 des leurs, les patriotes dénombrent une trentaine de tués. Les corps de Loiuis-Moïse Dalpé dit Pariseau et de Charles Lavallée sont trouvés dans les ruines d'une des maisons incendiées par Weterhall après la bataille.


Patriotes tués à la bataille de Saint-Charles (25 novembre 1837)

Une trentaine de Patriotes dont

Barbeau, Théophile
Bellefleur, Abraham-Henri
Boulay, Joseph
Casavant, Luc
Chaume, Henri
Catudal dit Saint-Jean, Louis
Comeau, Joseph
Émery-Codaire, Pierre
Fénix ou Phénix, Joseph
Fénix ou Phénix, Louis
Fontaine, Isaïe
Goddue, Joseph
Gosselin, Gabriel
Guertin, Étienne
Hamiel, Gabriel
Hébert, Amable
Hébert, Jean-Baptiste
Janotte dit Lachapelle, Marc
Lambert, Pierre
Lavallée, Charles
Lemoyne, Moyse
Lescaut, Olivier
Lévesque, André
Lévesque, Louis
Loisel, Toussaint
Mingot, François
Pariseau, Moïse Dalpé dit
Pariseau, Xavier
Provost, Joseph
Saint-Jean, Louis
Vandandaigue dit Gadbois, Prudent


Québec (province). Crises. Répressions, émeutes ou rébellions de 1837-1838.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)