Barlati (Jeannine)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Barlati (Jeannine). (F) (V) Le 19 décembre 2004, vers 10 h 30, le cadavre de Jeannine Barlati, 75 ans, cancéreuse et souffrant de paralysie faciale partielle, est trouvé par la police à son domicile du 10263, rue Charton, dans l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville de Montréal ; son conjoint, Jean-Claude Sergerie avait avisé son voisin d'appeler le 911 parce que sa femme était morte ; la femme est morte asphyxiée par son mari qui s'est servi d'un coussin pour l'empêcher de respirer ; Jean-Claude Sergerie est arrêté sur les lieux du crime, puis accusé de meurtre prémédité relativement à ce décès ; le 7 janvier 2008, Sergerie reconnaît sa culpabilité à l'accusation de meurtre non prémédité et condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 10 ans de sa peine derrière les barreaux.
Outils personels

Publicité

(Annonces   .)