Bénédictins de la congrégation de Solesmes o.s.b. (communauté religieuse de pères)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • En 529 saint Benoît de Nursie fonde l'abbaye du mont Cassin en Italie.

Benoît étant dérivé du latin benedictus, les disciples de saint Benoît furent appelés bénédictins.
Les bénédictins mêlaient sagement aux exercices de piété la culture des terres, les travaux littéraires et l'enseignement, d'où il est résulté que cet ordre est devenu le plus riche et le plus savant de tous.
Cette congrégation qui comptait parmi ses membres une foule de savants laborieux et modestes, a exécuté les travaux les plus précieux pour l'histoire civile et ecclésiastique, entre autres la Gaule chrétienne, les Actes des saints, la Collection de l'histoire de France.
Les bénédictins portent le titre de Dom (dominus) devant leur nom en signe de la noblesse de leur ordre.
L'Ordre fut supprimé en France comme les autres congrégations, par l'Assemblée constituante.
En 1837, des moines fondent l'abbaye bénédictine Saint-Pierre de Solesmes (France).
En 1912 la congrégation de France s'installe à Saint-Benoît-du-Lac.
On dit que 2 moines bénédictins faisaient partie des expéditions de Jacques Cartier en Nouvelle-France en 1535 et 1536.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)