Bédard (Stéphane)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Homme de loi (avocat) né en 1968 (11 mars 1968) à Chicoutimi.

Études à l'École des hautes études commerciales de Montréal-HÉC (administration) et à l'Université de Montréal-UdeM (droit).
Député du Parti québécois-PQ de Chicoutimi à l'Assemblée nationale du Québec-ANQ (1998-).
Secrétaire d'État au Renouvellement de la Fonction publique, délégué régional de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean (30 janvier 2002-29 avril 2003) dans le cabinet de Bernard Landry.
Ministre responsable de l'administration gouvernementale, président du Conseil du Trésor et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean dans le cabinet de Pauline Marois (2012-2014).
Réélu aux élections générales provinciales du 7 avril 2014. Après la démission de Pauline Marois, il assume la direction intérimaire du Parti québécois et est leader de l'opposition officielle à l'Assemblée nationale en attendant que le parti choisisse son nouveau président.
À la suite de l'élection de Pierre Karl Péladeau, le 19 octobre 2015, il est rétrogradé au rang de simple député, perdant le statut de leader parlementaire du Parti québécois lorsqu'il est remplacé à cette fonction par Bernard Drainville.
Le 21 octobre 2015, il annonce qu'il démissionnera à la reprise des travaux de l'Assemblée nationale.
Démissionne le 22 octobre 2015
Fils de Marc-André Bédard. (Le Quotidien, 22 octobre 2015)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)